djibnet.com: Réduire Le Train De Vie De L'etat - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Réduire Le Train De Vie De L'etat Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   DIVAD Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
724
Inscrit :
20-juillet 08
Gender:
Male

Posté 30 mai 2010 - 07:03

Avec la crise l'assainissement des depenses publiques est devenu un dogme, si les pays de la zone euro ont deja entamé ce processus avec la Greece, le Portugal, l'Espagne et meme la france, qu'en est il des pays dit en voix de developpement, cette question est relative dans la mesure ou on afrique les institutions financieres ne speculent pas sur les dettes de l'etat c'est d'ailleurs ce ki a entrainé la chutte des finances grecques.
Le probleme ce que notre pays est champion en matiere de carence de chiffre ou de statistique nous ignorons la dette aussi bien exterieur k'interieur de l'etat encore moins la part du deficit dans le PIB.
la parité de notre franc face au dollard raisonne toujours comme un bouclier au dessus de nos tete mais pour combien de temps c'est la kestion que tout les economistes et les politiciens se posent a djibouti.
l'une des actions prioritaire a mené serait de limiter le nombre de deplacement soit disant en mission de travail de nos ministre a l'etranger si on calcule ne serait ce que les frais de deplacement de nos ministres s'eleveraient à environ 50 millions tout les ans sans compter ceux du couples presidentielles.

Ce message a été modifié par DIVAD - 30 mai 2010 - 07:05 .

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   mehmon Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
383
Inscrit :
19-octobre 06

Posté 31 mai 2010 - 03:49

Voir le messageDIVAD, le 31 May 2010 - 12:03 AM, dit :

Avec la crise l'assainissement des depenses publiques est devenu un dogme, si les pays de la zone euro ont deja entamé ce processus avec la Greece, le Portugal, l'Espagne et meme la france, qu'en est il des pays dit en voix de developpement, cette question est relative dans la mesure ou on afrique les institutions financieres ne speculent pas sur les dettes de l'etat c'est d'ailleurs ce ki a entrainé la chutte des finances grecques.
Le probleme ce que notre pays est champion en matiere de carence de chiffre ou de statistique nous ignorons la dette aussi bien exterieur k'interieur de l'etat encore moins la part du deficit dans le PIB.
la parité de notre franc face au dollard raisonne toujours comme un bouclier au dessus de nos tete mais pour combien de temps c'est la kestion que tout les economistes et les politiciens se posent a djibouti.
l'une des actions prioritaire a mené serait de limiter le nombre de deplacement soit disant en mission de travail de nos ministre a l'etranger si on calcule ne serait ce que les frais de deplacement de nos ministres s'eleveraient à environ 50 millions tout les ans sans compter ceux du couples presidentielles.



Crois moi , y a pas ke les missions a l'etrangers ki doivent etre reduites, mais les frais de fonctionnement du gouvernement en generale. Notre gouvernement depense tellemement pour si peu de resultats en fin de compte. Des frais qui doivent baisser commes les allocations accordees a nos ministre, deputes, cadres ect...les frais de deplacement que vs venez de mentionner. Et bien sur la corruption generaliser qui gangrene notre administration publique.
Vraiment, l'inneficacite de nos dirigeants n'est pas proportionelle aux frais qu'ils coutent au Tresor Public. Des fonds qui pourraient aller a des projets de developpement...
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   the che Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
29
Inscrit :
10-mai 10

Posté 31 mai 2010 - 11:41

Voir le messageDIVAD, le 30 May 2010 - 05:03 PM, dit :

Avec la crise l'assainissement des depenses publiques est devenu un dogme, si les pays de la zone euro ont deja entamé ce processus avec la Greece, le Portugal, l'Espagne et meme la france, qu'en est il des pays dit en voix de developpement, cette question est relative dans la mesure ou on afrique les institutions financieres ne speculent pas sur les dettes de l'etat c'est d'ailleurs ce ki a entrainé la chutte des finances grecques.
Le probleme ce que notre pays est champion en matiere de carence de chiffre ou de statistique nous ignorons la dette aussi bien exterieur k'interieur de l'etat encore moins la part du deficit dans le PIB.
la parité de notre franc face au dollard raisonne toujours comme un bouclier au dessus de nos tete mais pour combien de temps c'est la kestion que tout les economistes et les politiciens se posent a djibouti.
l'une des actions prioritaire a mené serait de limiter le nombre de deplacement soit disant en mission de travail de nos ministre a l'etranger si on calcule ne serait ce que les frais de deplacement de nos ministres s'eleveraient à environ 50 millions tout les ans sans compter ceux du couples presidentielles.



Qui aurait cru qu'un jour le FMI allait imposer leur fameux Programes d'Ajustement Struturel( ajustement c'est plus soft que rigeur),qui a tant saigne et qui continu a faire saigner l'Afrique, a un pays membre de l'europe la Crece . D'autres suivront aussi comme l'espagne, l'italie...
La dette des pays europeens et des Etats-unis est a son apoge et des mesures de rigeurs s'imposent pour s'en sortir pour eviter une depression economique catastrophique.
Cette crise qui est du a l'arrogance des pures capitalistes speculateurs qui speculent sur la monnaie et la dette des pays est a son debut et si des mesures radicales ne sont pas prise illico presto ce sera trop tard.
Nous assistons avec cette crise que les poliques n'ont plus la main et que ces sont dorenavant les speculateurs financiers les maitres du monde.

Contrairement a l'Europe, l'Afrique est en pleine croissance depuis une decennie .
Mais cette richesse cree est mal repartie et surtout alimente a payer les dettes publiques. Il est sur que notre dette exterieure depasse le 1000% du PIB et que meme les generations futures ne pourront jamais la remboursser. La seule solution pour l'Afrique c'est de geler la totalite des dettes des etats. Mais nos creanciers cupides et arrogants ne nous feront pas ce cadeau.
Nos pseudos elus djiboutiens sont completement deconnecter de la realite du pays et continue de mener ses trains de vie royale!!

Ce message a été modifié par the che - 31 mai 2010 - 12:33 .

0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet