djibnet.com: Texte, Revu Et Corrigé ! - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Texte, Revu Et Corrigé ! Le génie des journalisteux de la Nation n'a pas des limites. Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 15 mars 2010 - 01:18

Bonjour,

Je me suis amusé à décortiquer le sens caché du message présidentiel relatif à la révision de la constitution dans ce article paru dans la Nation le Lundi 8 mars 2010.
Adepte de Dan Brown et des "mots-cachés" l'auteur de l'article laisse aux lecteurs le soin de trouver le vrai sens caché de son message.

Le texte original :
La volonté du peuple,
Un préalable à toute révision de la Constitution


Lors du dixième Congrès du Rassemblement populaire pour le Progrès (RPP) ; il n'a pu échapper d'aborder nombre de sujets qui dominent l'actualité nationale de ces derniers mois et parmi lesquels, la nécessité d'initier une révision sur certaines dispositions de notre Constitution, jugées particulièrement incompatibles avec les aspirations actuelles de notre peuple.

A ce sujet, l'intervention tant attendue du Président de la République a eu lieu, laissant apparaître sa volonté de souscrire à une telle initiative que dans la mesure où elle serait le fruit d'un large consensus national. C'est que pour le Président de la République, la révision de la Constitution relève d'un sujet hautement capital, sa mise en route doit nécessairement jouir de la bénédiction de la grande majorité de nos concitoyens.

Il s'agit là d'une position et une démarche démocratiques. Le Chef de l'Etat n'ignore pas que, dès à présent les conditions permettant une modification sont réunies puisque, et c'est tout le sens de la récente mise au point de l'Assemblée nationale dans les médias, un quota de parlementaires largement supérieur à celui requis par la procédure ont déjà manifesté leur volonté d'initier une révision de notre Loi Fondamentale.

Il n'ignore pas non plus que nos compatriotes manifestent depuis plus d'un an maintenant à la moindre occasion -fête nationale, fêtes religieuse, fête de la Musique, anniversaire du Comité de la Jeunesse Djiboutienne, Fest Horn - pour montrer leur ardent désir de voir le Président de la République conduire la destinée de notre pays au-delà de son deuxième mandat. Mais rien n'y fait.

Il préfère que le débat portant sur la moindre remise en cause de notre Loi Fondamentale associe le plus grand nombre de citoyens djiboutiens. Qu'une Commission nationale intégrant les différentes sensibilités politiques, les leaders de la société civile, les notables investis de l'autorité coutumière, les religieux, les intellectuels… soit mise sur pied afin d'enregistrer de la façon la plus transparente et la plus large possible les aspirations de nos compatriotes.

Pour le Président de la République, c'est ce vaste processus d'écoute et de recueil des aspirations et de la volonté du peuple djiboutien qui renferme la plus grande légitimité d'engager ou non une modification de notre Constitution Fondamentale et de procéder au choix de la modalité devant parrainer une telle initiative.

OOM


Maintenant, le texte revu et corrigé :



La volonté de sa Majesté le Roi IOG,
Un préalable à toute révision de la Constitution

Lors du dixième Congrès du Rassemblement populaire pour le Progrès (RPP) ; il n'a pu échapper d'aborder nombre de sujets qui dominent l'actualité nationale de ces derniers mois et parmi lesquels, la nécessité d'initier une révision sur certaines dispositions de notre Constitution, jugées particulièrement incompatibles avec les aspirations actuelles de notre président.

A ce sujet, l'intervention tant attendue du Président de la République a eu lieu, laissant apparaître sa volonté de souscrire à une telle initiative que dans la mesure où elle serait le fruit de sa seule volonté. C'est que pour le Président de la République, la révision de la Constitution relève d'un sujet hautement capital, sa mise en route doit nécessairement jouir de la bénédiction de la grande majorité de ses obligés alimentaires.

Il s'agit là d'une position et une démarche démocratiques. Le Chef de l'Etat n'ignore pas que, dès à présent les conditions permettant une modification sont réunies puisque, et c'est tout le sens de la récente mise au point de l'Assemblée nationale dans les médias, un quota de parlementaires largement supérieur à celui requis par la procédure ont déjà manifesté leur volonté d'initier une révision de notre Loi Fondamentale.

Il n'ignore pas non plus que les clients du RPP manifestent depuis plus d'un an maintenant à la moindre occasion -fête nationale, fêtes religieuse, fête de la Musique, anniversaire du Comité de la Jeunesse Djiboutienne, Fest Horn - pour montrer leur ardent désir de voir le Président de la République conduire la destinée de notre pays au-delà de son deuxième mandat. Mais rien n'y fait.

Il préfère que le débat portant sur la moindre remise en cause de notre Loi Fondamentale associe le plus grand nombre de ses obligés alimentaires. Qu'une Commission nationale intégrant les différentes sensibilités politiques, les leaders de la société civile, les notables investis de l'autorité coutumière, les religieux, les intellectuels… soit mise sur pied afin d'enregistrer de la façon la plus transparente et la plus large possible les aspirations de sa Majesté le Roi IOG.

Pour le Président de la République, c'est ce vaste processus d'écoute de soi même et de recueil de ses propres aspirations qui renferme la plus grande légitimité d'engager ou non une modification de notre Constitution Fondamentale et de procéder au choix de la modalité devant parrainer une telle initiative individuelle.

OOM




Telle est la volonté de sa Majesté IOG Premier !


Amen !

0

#2 L'utilisateur est en ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 748
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 15 mars 2010 - 01:30

Bon résumer!!
:P

Ce message a été modifié par thorgal - 15 mars 2010 - 01:31 .

"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet