djibnet.com: Mobilisation De La Diaspora Pour Faire Tomber Le Regime - djibnet.com

Aller au contenu

  • (6 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Mobilisation De La Diaspora Pour Faire Tomber Le Regime Interview du comité du forum de l'opposition de Bruxelles. Noter : -----

#31 L'utilisateur est hors-ligne   Fluid Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 266
Inscrit :
03-mai 08
Gender:
Female

Posté 11 août 2009 - 09:10

Then who should the opposition to this regime should be?

Some men (that will be pre-select by the regime) and continue to rip people hope?

Or a young men with a mind that vision our country to get back on his own feet without running behind some hungry occidental men that will ask to secure his investment at the risk of his own people?

We seem to the same kind of people occupying the regime and seems like the youth needs to wake up instead of pointing fingers from their seet or blaming the regime for everything.

True, if I were to choose which kind of exiled person to settle in Djibouti, It wouldn't be someone swearing on blood but more on a realistic and tank-thinking individual that will built more for the future instead of starting from scratch after a blood-bath.
"Remember others in their quests to fulfill their own ambitions" Mona Minkara
"Until the power of love can overcome the love of power the world will not know peace" Unknown From a washroom wall lol
"Leaders must invoke an alchemy of great vision.” Henry Kissinger
"Be careful, Anais, abnormal pleasures kill the taste for normal ones." Eduardo
"From a sensitive woman's heart springs the hapiness of mankind." Khalil Gibran
"Tout est stereospecifique dans la vie." Dr Mezl
"Somebody is gonna get a hurt real bad." Russel Peters
0

#32 L'utilisateur est hors-ligne   DIVAD Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
724
Inscrit :
20-juillet 08
Gender:
Male

Posté 11 août 2009 - 09:33

Voir le messageGaraad, le 10 août 2009 - 12:06 , dit :

http://www.somalirad...0809Reyaale.htm





Interview réalisé par le porte parole du comité d’organisation du forum de Bruxelles Ahmed Reyaleh Bouh par la radio somali Danemark.



Journaliste : Nous vous invitons à une émission consacrée à la tenue d’une grande conférence par l’opposition Djiboutienne à Bruxelles.

Journaliste : Nous apprenons que l’Opposition Djiboutienne organise une grande conférence réunissant la société civile Djiboutienne, la diaspora de part le monde et l’ensemble de l’opposition Djiboutienne à Bruxelles, que pouvez vous nous dire sur l’objectif et la nature de celle-ci ?



Ahmed Reyaleh : L’objectif de cette conférence est de sensibiliser l’ensemble de la diaspora Djiboutienne sur les situations catastrophiques que traverse Djibouti actuellement notamment le danger que cours le pays à savoir l’imminence d’une guerre civile, ainsi que l’urgence du refus du changement de la constitution Djiboutienne.



Journaliste : Djibouti est l’un des pays le plus stable de la région depuis son indépendance, il a été notamment épargné des guerres civiles des pays de la région, quels genres de problèmes souffre Djibouti ?

A.R : Ce sont des problèmes cruciaux qui font souffrir le peuple djiboutien et dont le système en place est responsable. En apparence la république de Djibouti paraît politiquement stable, mais le système dictatorial en place utilise des méthodes extrêmement violentes, il règne par la terreur, les intimidations, les arrestations voir les exactions sommaires, il appauvrit la population pour mieux les gouverner. Pis encore, il veut modifier la constitution pour pérenniser ce système. Ce qui amènera une guerre civile sans précédente voir une catastrophe. D’où notre mobilisation aujourd’hui à Bruxelles.

Journaliste : Si je comprends bien, vos problèmes sont d’ordre politique ; il existe pourtant un multipartisme à Djibouti, vous pouvez constituer des partis politiques pour battre par les urnes ; cela ne vous est-il pas possible ?

Ahmed Reyaleh : A Djibouti, la liberté même les plus élémentaires sont inexistantes , on accepte plus aucune voix discordante, chaque citoyen est sommé soit de rentrer dans les rangs du système soit les menaces et la prison, n’en parlons alors même pas de parti , les droits les plus fondamentaux, travailler, penser, de proposer, sont quotidiennement bafoués. Toute personne se réclamant d’un parti politique est systématiquement isolée, expropriée, licenciée, l’on ne peut même pas s’asseoir, discuter avec un supposé opposant politique, vous consentirez avec moi que même les partis existants sont tous chassés du pays.



Journaliste : D’après nos informations la dernière élection était ouverte à l’opposition mais cette dernière a été incapable d’y participer ?

Ahmed Reyaleh : Les citoyens qui sont privés de penser autrement ne peuvent pas participer à une élection, militer ou s’identifier à un parti politique autre que le régime est synonyme de prison, c’est la raison pour laquelle les opposants Djiboutiens sont tous contraints à l’exil et dénoncer de l’extérieur est la seule issue. C’est aussi pourquoi personne, je dis bien personne ne peut exposer des idées neuves, un programme, un projet politique, une vision pour Djibouti.



Journaliste : Pourquoi n’avons-nous pas entendu parler par les medias Djiboutiens, des ONG internationaux sont présents à Djibouti, pourquoi ne parlent ils pas des souffrances que vous dénoncez ?

A H : Les médias à Djibouti ne sont pas libres, le journaliste qui doit exercer son métier n’a plus aucune liberté, ni vous ni quiconque ne peut parler des difficultés des Djiboutiens au risque de subir des pressions. Actuellement la célèbre artiste Djiboutienne NIMA DJAMA, croupit en prison depuis deux mois pour avoir parler de la situation inacceptable du peule, ceci est l’illustration parfaite, Mahdi Abdillahi, numéro deux d’un parti politique a été torturé jusqu’à ce que mort s’en suive en prison, l’homme d’affaire Abdourahman Boreh est chassé de son pays et son business est liquidé à Djibouti. Je peux vous en citer un millier d’exemples récents, tous cela sous les yeux impuissants de la presse Djiboutienne qui est réduite au silence. Djibouti a la particularité d’être un petit pays ou tout le monde connaît tout le monde et les medias ne sont pas indépendants.

Journaliste : L’image que le monde a de Djibouti est que vous êtes un petit pays qui a su tirer son épingle du jeu vu l’instabilité de la région de la corne d’Afrique, son économie se développe exponentiellement, le chômage recule, beaucoup de projet y sont menés , c’est le cas du port de l’aeroport,et du pont entre l’Afrique et l’Asie passant par Djibouti en cours. Vous jouez aussi un rôle important par la présence des armées du monde, existe-t-il une autre image que celle-ci de Djibouti ?



AR : Un progrès économique se répercuté sur la vie de la population de ce pays, or il y a une extrème pauvreté dont souffre 80% des Djiboutiens. Un progrès économique est-il compatible, peut-il cohabiter avec une misère totale de toutes les couches sociales à votre avis ? Je dois malheureusement vous avouer qu’en réalité la population Djiboutienne dans son ensemble vit dans la pauvreté la plus absolue.

Quant aux projets que vous énoncez, plus de 80% d’entre eux sont des mensonges, de la poudre aux yeux, certes des investissements existent mais le peuple n’en profite absolument pas.

A vrai dire peut-on dire que Djibouti n’a pas les moyens d’offrir de l’électricité, de l’eau et une vie décente à son peuple ? Non, c’est honteux, il y a là un système qui appauvrit son peuple pour mieux le maîtriser, qui l’harcèle, le persécute, le terrorise pour rester au pouvoir, c’est inadmissible aujourd’hui. En réalité le régime n’accepte aucune voix discordante, soit on est corrompu à coup de billets soit la prison est la dernière alternative, voir jusqu’à assassiner comme il a fait ce dernier temps.

Journaliste : Si je reviens à votre rencontre, les participants sont ils des Djiboutiens longtemps expatriés ?

AR : Pas seulement, notre mobilisation rassemble la société civile, la diaspora de part le monde, les intellectuels, les commerçants, nous invitons tout Djiboutiens ou qu’ils soient apportant sa contribution et ses idées pour sauver Djibouti.



Journaliste : peut-on envisager que des participants viennent de Djibouti ?

AR : Il faut savoir que la majorité des opposants Djiboutiens, des intellectuels, des indépendants ont quitté le pays et vivent à travers le monde, n’ayant pas pu supporter la situation extrêmement préoccupante du peuple Djibouti et ce régime irresponsable.

Tous ceux-là nous communiquent constamment leurs préoccupations et sont prêts à participer une quelconque rencontre pourvu qu’elle sauve le pays et le peuple d’un désastre annoncée que l’opinion internationale et l’occident ferme les yeux.

Journaliste : Pour finir, pouvez vous nous dire quelque chose sur l’organisation d’un tel événement et vos attentes ?

AR : L’une des attentes de ce rassemblement est la mobilisation de la masse Djiboutienne dans le monde, qu’elle n’a plus raison d’avoir peur, de recréer la confiance des uns aux autres et de s’unir, de ne plus s’isoler avec la souffrance et se mettre ensemble pour chercher comment chasser cette dictature de notre pays et de le sauver d’une catastrophe imminente.

Journaliste : je vous en remercie A R.

AR : Je vous remercie également.



Un membre du comité.






http://www.youtube.c...h?v=Eqs522veM4A

comme t'es magique IOG il n'ya ke toi ki peux rassembler autant de monde Il n'ya point deux comme toi dans ce monde
-2

#33 L'utilisateur est hors-ligne   Che Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
295
Inscrit :
01-janvier 04

Posté 11 août 2009 - 09:41

Voir le messagefreeman, le 11 August 2009 - 04:24 PM, dit :

J'entends ici et là , il faut pratiquer la non-violence face à la dictature. Je vous vois citer comme exemple " Martin Luther King ! Mahatma Gandhi", mais ce qu'il faut savoir des deux hommes ce qu'ils ont été choisi comme interlocuteurs par les oppresseurs qui voulaient éviter de traiter avec les deux autres: MalcomX et nehru!. Sans malcom x et nehru, on ne nous aurait pas parlé de martin ou gandhi. Les vrais hommes qui ont gagné l'un les droits civiques(le minimun qu'on pouvait accorder aux noirs) et l'autre l'indépendance de l'inde, étaient malcom x et nehru. C'est la nature même de l'oppresseur, il faut qu'il entend les bruits bottes pour négocier, s'il n'y a pas des bruits des bottes pas des négociations possibles.



Salut Freeman,
C est pas beau cette violence, ces bruits de botte, ces coups de poings féroces qui balancent dans le vide, cette partition symphonique, qui se joue derrière un clavier, le regard décidé et vas t-on guerre? Quand est ce qu’elle va être jouée, grandeur nature, living direct, cette rage sans limite? A-t-on prévu le lieu du QG, la bande originale de cette guerre qui s’annonce? Les ordres vont venir du fin fond de clavier-ville? Le peuple est prêt à se nourrir d’épouvantes comme de vertus. Elle est prête la patte dans son infirmité et informité mais elle demande des instructions prononcées devant elle ou bien doit elle y aller a l instinct, a la ‘’Jaly jalala ya mowlana’’ comme un soir d’éclipse lunaire? Pour l instant autant que clavier ville restera aussi virtuel, fort-ville ne risque nullement d être inquiété par poussière ville. Faut dire que fort ville est bien équipée avec son stock adéquat de munitions, de fusils, de blindés ; fort ville possède même quelques avions de chasse ! Et suffisamment de damnés qui lui tiennent l’arme avec beaucoup de conviction. En face poussière ville est une masse chancelante, désorganisée, vivant au jour le jour, titubant de vertige, fiévreuse, affamée, dont les habitants s’inspectent avec méfiance et envie suicidaire. Attention si les intellos de clavier ville ne se montrent pas, le peuple de poussière ville risque de confondre les ordres venant de clavier ville avec ceux de fort ville !!! Quand est ce que les ‘’grands leaders’’ de clavier ville avec leur armée d'orateurs, émergeront sur la colline democratie comme au temps de Crazy Horse, grand guerrier oglala et Sitting Bull, hungpapa warrior and medecine man, qui guidaient vaillamment les dernières nations indiennes libres des plaines? Il y a-t-il un Tecumseh (grand leader shawnee qui a su unifier les nations indiennes) à clavier ville? Si au moins les intellos de clavier étaient prets à mourir pour leurs idées, a perdre leurs privilèges au nom de la restauration de la dignité de poussière ville, il est fort a parier que fort ville n’aurait pas tenue pour longtemps. Malheureusement un ou deux opposants, quelques intellectuels ici et la, qui eux opèrent au vu et au su des projecteurs aveuglants de fort ville ne pourront venir à bout de cette dernière. Il faut qu’une masse critique de clavier ville se manifeste ! Et recollent les morceaux éparses de poussière ville. Un vrai mouvement non violent, soudé par un message unificateur pourrait facilement venir a bout de fort ville. En attendant clavier ville peut s’exercer a la guerre façon Nintendo.


Pour ce qui de la non violence, confondre Martin Luther King et Mahatma Gandhi a des marionnettes choisis par leurs oppresseurs respectifs, c’est porter un coup bas a l’Histoire. Martin Luther King que tu opposes à Malcom X poursuivaient tous les deux le même objectif, c’est à dire la libération de leur peuple. Il faut comprendre que ces deux hommes avaient eu des parcours différents mais bout du compte Malcom X était plus ou moins en accord avec Martin. Il est vrai que les violences raciales des années ont comptes pour beaucoup dans la signature des droits. Mais aussi le contexte est ouest qui montrait au monde l’hypocrisie de l’Amérique au monde entier et combien celle-ci qui se faisait le chantre de la liberté traitait ses propres citoyens. Et quoi de mieux que de montrer au monde des noirs revendiquant leur droit pacifiquement se faire maltraiter, mordus par les chiens des policiers et battus par ces derniers devant les cameras du monde entier. C’est une image forte ! La non violence dans ce contexte était un outil efficace qui a beaucoup contribuée à la signature des droits civiques. Martin n’était point un softy, ni un valet du pouvoir ; juste après la signature des droits civiques, il s’est oppose a la guerre du Vietnam qui était très populaire chez la population a ce moment la. La plupart des organisations noirs (la plus populaire en ces temps étant la NACCP) se sont opposées a lui arguant que la guerre du Vietnam n’était point leur problème, que cette opposition allait être au détriment de leurs interets. Mais Martin était un homme de principe et il s’est opposé à cette sale guerre dans un discours visionnaire. Il en perdit, sa popularité, ses amitiés autant chez les siens, que chez la population américaine en général et chez le président Johnson qui avait signe les droits civiques et pour qui la guerre du Vietnam était une guerre qui devait se faire. Martin critiquait acerbement son pays autant qu’il était pour la non violence et il en est mort comme Malcom. Ces deux hommes étaient très liés et se respectaient vers la fin de leur vie. Alors arrêtons de faire des comparaisons qui se fondent sur des caricatures.

Ce message a été modifié par Che - 11 août 2009 - 09:55 .

1

#34 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 11 août 2009 - 10:53

Voir le messageChe, le 11 August 2009 - 06:41 PM, dit :

Salut Freeman,
C est pas beau cette violence, ces bruits de botte, ces coups de poings féroces qui balancent dans le vide, cette partition symphonique, qui se joue derrière un clavier, le regard décidé et vas t-on guerre? Quand est ce qu’elle va être jouée, grandeur nature, living direct, cette rage sans limite? A-t-on prévu le lieu du QG, la bande originale de cette guerre qui s’annonce? Les ordres vont venir du fin fond de clavier-ville? Le peuple est prêt à se nourrir d’épouvantes comme de vertus. Elle est prête la patte dans son infirmité et informité mais elle demande des instructions prononcées devant elle ou bien doit elle y aller a l instinct, a la ‘’Jaly jalala ya mowlana’’ comme un soir d’éclipse lunaire? Pour l instant autant que clavier ville restera aussi virtuel, fort-ville ne risque nullement d être inquiété par poussière ville. Faut dire que fort ville est bien équipée avec son stock adéquat de munitions, de fusils, de blindés ; fort ville possède même quelques avions de chasse ! Et suffisamment de damnés qui lui tiennent l’arme avec beaucoup de conviction. En face poussière ville est une masse chancelante, désorganisée, vivant au jour le jour, titubant de vertige, fiévreuse, affamée, dont les habitants s’inspectent avec méfiance et envie suicidaire. Attention si les intellos de clavier ville ne se montrent pas, le peuple de poussière ville risque de confondre les ordres venant de clavier ville avec ceux de fort ville !!! Quand est ce que les ‘’grands leaders’’ de clavier ville avec leur armée d'orateurs, émergeront sur la colline democratie comme au temps de Crazy Horse, grand guerrier oglala et Sitting Bull, hungpapa warrior and medecine man, qui guidaient vaillamment les dernières nations indiennes libres des plaines? Il y a-t-il un Tecumseh (grand leader shawnee qui a su unifier les nations indiennes) à clavier ville? Si au moins les intellos de clavier étaient prets à mourir pour leurs idées, a perdre leurs privilèges au nom de la restauration de la dignité de poussière ville, il est fort a parier que fort ville n’aurait pas tenue pour longtemps. Malheureusement un ou deux opposants, quelques intellectuels ici et la, qui eux opèrent au vu et au su des projecteurs aveuglants de fort ville ne pourront venir à bout de cette dernière. Il faut qu’une masse critique de clavier ville se manifeste ! Et recollent les morceaux éparses de poussière ville. Un vrai mouvement non violent, soudé par un message unificateur pourrait facilement venir a bout de fort ville. En attendant clavier ville peut s’exercer a la guerre façon Nintendo.


Pour ce qui de la non violence, confondre Martin Luther King et Mahatma Gandhi a des marionnettes choisis par leurs oppresseurs respectifs, c’est porter un coup bas a l’Histoire. Martin Luther King que tu opposes à Malcom X poursuivaient tous les deux le même objectif, c’est à dire la libération de leur peuple. Il faut comprendre que ces deux hommes avaient eu des parcours différents mais bout du compte Malcom X était plus ou moins en accord avec Martin. Il est vrai que les violences raciales des années ont comptes pour beaucoup dans la signature des droits. Mais aussi le contexte est ouest qui montrait au monde l’hypocrisie de l’Amérique au monde entier et combien celle-ci qui se faisait le chantre de la liberté traitait ses propres citoyens. Et quoi de mieux que de montrer au monde des noirs revendiquant leur droit pacifiquement se faire maltraiter, mordus par les chiens des policiers et battus par ces derniers devant les cameras du monde entier. C’est une image forte ! La non violence dans ce contexte était un outil efficace qui a beaucoup contribuée à la signature des droits civiques. Martin n’était point un softy, ni un valet du pouvoir ; juste après la signature des droits civiques, il s’est oppose a la guerre du Vietnam qui était très populaire chez la population a ce moment la. La plupart des organisations noirs (la plus populaire en ces temps étant la NACCP) se sont opposées a lui arguant que la guerre du Vietnam n’était point leur problème, que cette opposition allait être au détriment de leurs interets. Mais Martin était un homme de principe et il s’est opposé à cette sale guerre dans un discours visionnaire. Il en perdit, sa popularité, ses amitiés autant chez les siens, que chez la population américaine en général et chez le président Johnson qui avait signe les droits civiques et pour qui la guerre du Vietnam était une guerre qui devait se faire. Martin critiquait acerbement son pays autant qu’il était pour la non violence et il en est mort comme Malcom. Ces deux hommes étaient très liés et se respectaient vers la fin de leur vie. Alors arrêtons de faire des comparaisons qui se fondent sur des caricatures.


cher che, je n'ai jamais dénigré l'histoire ou le combat de martin luther ou de mahamat gandhi, par contre je t'ai expliqué que leur travail de non-violence a eu de valeur grâce aux combats bcp violents de leur paire: malcomx et nehru.
Il n'y aurait pas des droits civiques sans malcomx et pas d'indépendance de l'inde sans nehru.
On ne peut pas demander quelque chose sans avoir le moyen de l'exiger quand il faut.
Les quatres dont on parle allaient de paire.
Ils étaient éfficaces chacun dans son domaine.
C'est pour cela qu'ils se respectaient.
On ne peut pas reclamer la paix, ni on n'est pas capable de faire la guerre.
Il y a un proverbe qui dit: si tu veux la paix, prépares la guerre.
Le peuple djiboutien a oublié ce principe.
On s'est laissé trop perner par la paix qui a raméné la soumission.
La soumission ne veut pas dire la paix.
Ne confondons pas le fait être un soumis et vivre en paix.
Lorsque tu vis en paix: c'est lorsqu'on te respecte.
J'ai bien compris ce que tu décris, mais t'inquiète : une guerre se gagne par étape.
Il faut avoir une stratégie et un plan d'ensemble.
La guerre vient juste de commencer.
Il y aura plusieurs étapes.
Je veux pas te dire les étapes, mais je peux te dire que çà vient de commencer.
Et, chaque djiboutien doit livrer cette guerre.
Quelque soit où vous serez c'est une guerre que chaque djiboutien doit livrer.
Vous devrez choisir votre bataille:
- communication.
- organisation
- contrer les rumeurs du regime
- coordination
- informer le peuple
- faire circuler l'information de la resistance.
Je m'arrête là pour l'instant.
0

#35 L'utilisateur est hors-ligne   Garaad Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
123
Inscrit :
09-janvier 07

Posté 11 août 2009 - 11:20

Bonjour Che.


Je pense que tu es un homme de plume, mais j'aurai aimé que face aux souffrances que tu ne cautionnes pas depuis des lustres sur djibnet, faudrait peut être passer à l'offensive, tes allusions à notre loxox sont bien fameuses, faudrait pour une fois encourager, apporter sa contribution, l'homme prodige ne viendra pas, et la passivité et le silence seront toujours complice même si tu en es loin depuis ....dad, alors ton discours est bien réaliste, mais ce n'est pas ce qui nous fait défaut aujourd'hui, ça critique de partout,à tout va,nous éclairer, nous épauler, mettre la main à la loxox depuis ton coin du monde, nous serait d'un apport inestimable.

Depuis tant d'années tu t'es battu avec tes consonnes et tes voyelles, maintenant on a plus que jamais besoin de toi.

Pour plus amples informations, merci de nous écrire sur reyale_71@hotmail.com, avant que la coordination s'élargit et que le site en construction soit mis en ligne, nous vous communiquerons.

PS: Nous sommes finalement prêt à mourir, que vous cela vous paraisse crédible ou pas,pour que mes enfants(djiboutiens) vivent dans la dignité jusqu'à leur épanouissement collectif.
0

#36 L'utilisateur est hors-ligne   Un Djib-libre Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
51
Inscrit :
06-avril 09

Posté 12 août 2009 - 04:52

Cher Arreh,
Quel doux rêve tu caresse ! je me rappele il y a quelques années un celebre ministre Djib de passage en France a eu l'aimable idée de discuter en profondeur certains universitaire Djib de la diaspora. On s'est reunis sur un grand hotel parisien sous le frais de sa majesté bien sûr, et la première chose qu'il voudrais savoir dans la presentation c'est de quel clan on etait issue, c'est pour que notre discussion soit saine et sans ambiguité d'apres lui. Et apres un long palabre de plus de deux heure sur le syteme politique à Djib, on a remarqué que non seulement il acceptait tout nos contradictions et meme la plupart de fois il approuvait en faisant passer les erreurs aux autres bien sûr du meme regime que lui. Et depuis je suis arrivé à l'idée que les gens du système savent bien les dommages qu'ils causent au pays mais se voit rarement responsable de ça.
Dans un autre contexte, mais qui est lié à notre sujet, je me rappelle de ce que mon père m'a dit un jour, "les gens qui souffrent le plus à Djibouti sont ceux qui ont une vision patriotique pour le pays".Là aussi, on imagine ce que cela voudrait dire.
Ainsi, on peut pratiquer la politique selon sa conviction philosophique en matière d’économie, du sociale, culturel etc. Mais l’indice de l’amour de la patrie est absolu ; et surtout, à mon avis, il ne pourrait jamais être sélectif. Malheureusement, c’est ce qu’on voit à travers les différentes interventions des forumeurs dans leurs analyses concernant le mal de notre patrie commune.
Bref, nous avons un devoir moral de porter un jugement positif sur ceux dont toutes les actions ont été guidées par amour à la patrie. Mais d'un autre coté soyons honnete aussi de juger la manière dure est approprié pour ces gens qui pillent ce pays sans se considerer responsbale non plus et c'est ce que font des dirigeants actuels.Et please ne faisant pas le naif, c'est toute une chaine humaine en premier IOG et sa femme car elle est indisociable de ce desastre.
Alors frère on aime tous notre patrie et encore on a tous au minimum un parent ou des membres de la famille au pays comme toi aussi, et le minimum qu'on puisse rendre service au pays c'est de sensibiliser à grand échelle et je vous assure le royaume Djib sera du moins mal à l'aise.
Je crois pas tellement à l'opposition individuelle ou l'opposition clanique et c'est ce qui se passe en générale dans les differents coin à l'étranger. Ce qui nous manque le plus c'est pas certainement les idées car nous les exprimons partout (mabraze, café ou meme dans ce forum) mais c'est surtout un leader charismatique, clair sur ses convictions et surtout responsable.
Que la raison nous guide
0

#37 L'utilisateur est hors-ligne   LEPATRIOTE Icône

Groupe :
Membres
Messages :
7
Inscrit :
03-mai 09

Posté 12 août 2009 - 07:58

slt tous le monde,

moi je voulais dire a ce ki se disent "opposant", de nous dire ce ke vous voulez faire de djib et de ki vous allez choisir comme leader pr devenir president.
vous savez tous le monde dis kils se battent pr le peuples et les gens malheureux pr assouvir leur soif de pouvoir. je sais pas si vous avez regardez un interview de hassan gouled ds les année 73, il disait pareil au francais c'est a dire, il leur disait kité djib et vous allez vour on va faire bcp pr nostre peuple et vous connaissez ts ce ki a fais ou plutot ce kil na pas fais pendant 22ans!!! et ya pas ke lui mais c pareil pr tous les dirigeants africain ki sont au pouvoir . et il ya mm pire, en somalie, les deux personnes ki se sont raliés pr chasser siad barreh disaient ki se battaient pr le peuple, et au final ils se sont dechiré pr le pouvoir et vous voyez ou il s y sont mnt.
ALORS SVP MESSIEURS LES "OPPOSANT" SI VOUS AVEZ DES IDEES MEILLEUR KE CELLE DE ISMAEL DITE LES NOUS? ET SURTT AILLEZ AU MOINS UN LEADER. C PAS EN DISANT DABORD CHASSANT IOG ET ON VA VOIR APRES KE NOUS ALLONS VOUS SUIVRE. ALORS C VOUS DE NOUS DONNEZ TOUS 9A ET ON VOUS SUIVRA SINON MOI JE PREFERE GARDER IOG KE DE FINIR COMME LA SOMALIE.

ET JE VOULAIS JUSTE FINIR EN VOUS DISANT KE JE NE SUIS PAS UN PARTISAN DE IOG MAIS JE SS PLUTOT PRAGMATIK MERCI
1

#38 L'utilisateur est hors-ligne   EsCoBaR Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
387
Inscrit :
26-juin 03
Location:
Djibooty

Posté 12 août 2009 - 09:18

Voir le messageLEPATRIOTE, le 12 août 2009 - 04:58 , dit :

slt tous le monde,

moi je voulais dire a ce ki se disent "opposant", de nous dire ce ke vous voulez faire de djib et de ki vous allez choisir comme leader pr devenir president.
vous savez tous le monde dis kils se battent pr le peuples et les gens malheureux pr assouvir leur soif de pouvoir. je sais pas si vous avez regardez un interview de hassan gouled ds les année 73, il disait pareil au francais c'est a dire, il leur disait kité djib et vous allez vour on va faire bcp pr nostre peuple et vous connaissez ts ce ki a fais ou plutot ce kil na pas fais pendant 22ans!!! et ya pas ke lui mais c pareil pr tous les dirigeants africain ki sont au pouvoir . et il ya mm pire, en somalie, les deux personnes ki se sont raliés pr chasser siad barreh disaient ki se battaient pr le peuple, et au final ils se sont dechiré pr le pouvoir et vous voyez ou il s y sont mnt.
ALORS SVP MESSIEURS LES "OPPOSANT" SI VOUS AVEZ DES IDEES MEILLEUR KE CELLE DE ISMAEL DITE LES NOUS? ET SURTT AILLEZ AU MOINS UN LEADER. C PAS EN DISANT DABORD CHASSANT IOG ET ON VA VOIR APRES KE NOUS ALLONS VOUS SUIVRE. ALORS C VOUS DE NOUS DONNEZ TOUS 9A ET ON VOUS SUIVRA SINON MOI JE PREFERE GARDER IOG KE DE FINIR COMME LA SOMALIE.

ET JE VOULAIS JUSTE FINIR EN VOUS DISANT KE JE NE SUIS PAS UN PARTISAN DE IOG MAIS JE SS PLUTOT PRAGMATIK MERCI



Attention sinon les sois disant Oppsants vont croire ke tu es pour IOG

Hayé Free y a pas ke moi ki pensent com ca :P

Free get a life or gurlfriend but u need to come down!
I luv u like a Fat Kid luv Food
I rep my country

It's my duty to please that booty,
I luv u Djibooty!

Terre a Nous!
2

#39 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 12 août 2009 - 12:22

Voir le messageLEPATRIOTE, le 12 August 2009 - 04:58 AM, dit :

slt tous le monde,

moi je voulais dire a ce ki se disent "opposant", de nous dire ce ke vous voulez faire de djib et de ki vous allez choisir comme leader pr devenir president.
vous savez tous le monde dis kils se battent pr le peuples et les gens malheureux pr assouvir leur soif de pouvoir. je sais pas si vous avez regardez un interview de hassan gouled ds les année 73, il disait pareil au francais c'est a dire, il leur disait kité djib et vous allez vour on va faire bcp pr nostre peuple et vous connaissez ts ce ki a fais ou plutot ce kil na pas fais pendant 22ans!!! et ya pas ke lui mais c pareil pr tous les dirigeants africain ki sont au pouvoir . et il ya mm pire, en somalie, les deux personnes ki se sont raliés pr chasser siad barreh disaient ki se battaient pr le peuple, et au final ils se sont dechiré pr le pouvoir et vous voyez ou il s y sont mnt.
ALORS SVP MESSIEURS LES "OPPOSANT" SI VOUS AVEZ DES IDEES MEILLEUR KE CELLE DE ISMAEL DITE LES NOUS? ET SURTT AILLEZ AU MOINS UN LEADER. C PAS EN DISANT DABORD CHASSANT IOG ET ON VA VOIR APRES KE NOUS ALLONS VOUS SUIVRE. ALORS C VOUS DE NOUS DONNEZ TOUS 9A ET ON VOUS SUIVRA SINON MOI JE PREFERE GARDER IOG KE DE FINIR COMME LA SOMALIE.

ET JE VOULAIS JUSTE FINIR EN VOUS DISANT KE JE NE SUIS PAS UN PARTISAN DE IOG MAIS JE SS PLUTOT PRAGMATIK MERCI


Je ne sais pas si je prêche dans le désert ou si vous êtes obnubilé par le qui!!
Je pense qu'on devrait laisser de côté pour l'instant le qui et mettre l'accent sur les institutions à mettre en place.
La guerre est dirigée contre la dictature et ceux qui la maintiennent en place.
Nous voulons instaurer une démocratie.
Je pense le qui sera résolu facilement lorsqu'on sera un cadre libre et transparent pour le monde.
Nous ne voulons pas remplacer une dictature par une autre dictature personnel, clanique ou familiale.
Nous ne voulons plus un homme ou une femme providentiel(le).
Beaucoup de gens vous diront il faut des leaders charismatiques ou des beaux parleurs.
Nous aurons ces leaders si nous savons où nous voulons aller.
Nous aurons ces leaders lorsqu'ils pourront s'exprimer dans un cadre libre et démocratie.
Beaucoup des nos enfants sont des leaders nés, mais le contexte et les injections de la dictatures ne leur permettent pas de s'exprimer et orienter leur peuple.
Selon moi, il y a déjà beaucoup dans le terrain politique, d'autres sont en éclosion.
0

#40 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 12 août 2009 - 12:26

Voir le messageEsCoBaR, le 12 August 2009 - 06:18 AM, dit :

Attention sinon les sois disant Oppsants vont croire ke tu es pour IOG

Hayé Free y a pas ke moi ki pensent com ca :P

Free get a life or gurlfriend but u need to come down!


A part des cirer les bottes d'iog, çà t'arrive de penser!! :D !
C'est le comble! EsCoBaR! commence à penser. Tu vas avoir très mal à la tête!! :P
0

#41 L'utilisateur est hors-ligne   Dona del fuego Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
938
Inscrit :
03-juillet 03

Posté 12 août 2009 - 01:05

Voir le messageLEPATRIOTE, le 12 August 2009 - 04:58 AM, dit :

slt tous le monde,

moi je voulais dire a ce ki se disent "opposant", de nous dire ce ke vous voulez faire de djib et de ki vous allez choisir comme leader pr devenir president.
vous savez tous le monde dis kils se battent pr le peuples et les gens malheureux pr assouvir leur soif de pouvoir. je sais pas si vous avez regardez un interview de hassan gouled ds les année 73, il disait pareil au francais c'est a dire, il leur disait kité djib et vous allez vour on va faire bcp pr nostre peuple et vous connaissez ts ce ki a fais ou plutot ce kil na pas fais pendant 22ans!!! et ya pas ke lui mais c pareil pr tous les dirigeants africain ki sont au pouvoir . et il ya mm pire, en somalie, les deux personnes ki se sont raliés pr chasser siad barreh disaient ki se battaient pr le peuple, et au final ils se sont dechiré pr le pouvoir et vous voyez ou il s y sont mnt.
ALORS SVP MESSIEURS LES "OPPOSANT" SI VOUS AVEZ DES IDEES MEILLEUR KE CELLE DE ISMAEL DITE LES NOUS? ET SURTT AILLEZ AU MOINS UN LEADER. C PAS EN DISANT DABORD CHASSANT IOG ET ON VA VOIR APRES KE NOUS ALLONS VOUS SUIVRE. ALORS C VOUS DE NOUS DONNEZ TOUS 9A ET ON VOUS SUIVRA SINON MOI JE PREFERE GARDER IOG KE DE FINIR COMME LA SOMALIE.

ET JE VOULAIS JUSTE FINIR EN VOUS DISANT KE JE NE SUIS PAS UN PARTISAN DE IOG MAIS JE SS PLUTOT PRAGMATIK MERCI


Celui qui veut chasser IOG ou détruire le pays sans leader ni programme structuré pour l'après-IOG c'est pas des opposants mais des fous alliés et les suivre ne fera pas l'unanimité n'ayez crainte.
Mais il n'y a pas de leader ni de programme sans processus discursif, on est au B A B et déjà les boucliers se lèvent.
'Opposants sans queeu ni loi disait divad', je pense pas qu'on ait une opposition aujourd'hui, pour être 'opposant' il faut s'opposer à qq chose de légitime or c'est pas le cas.
Une derniere nuance qui vaut son pesant d'or, une queue c'est pour les chiens et la loi n'existe pas dans un pays de non droit.

Mais bon un magistrat sous une dictature, ne pouvait s'exprimer autrement 'n'est ce pas'?
L'avenir de l'homme, c'est la femme.

Louis Aragon.

Ce qui est le plus beau chez une Femme c'est sa dignité, et non seulement son corps. Mais il faut être digne pour pouvoir s'en rendre compte!

Unknown

Femme noire, femme obscure
Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l'athlète, aux flancs des princes du Mali
Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta
peau.

Senghor
0

#42 L'utilisateur est hors-ligne   astaanti Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
80
Inscrit :
06-mai 09
Gender:
Female

Posté 12 août 2009 - 02:40

Voir le messageDona del fuego, le 10 August 2009 - 09:10 AM, dit :

Je sent la lueur du changement je ne la raterais pr rien au monde.
simonet et aastanti, une occasion de nous revoir peut être? lol

salam

Ca c sur Dona Del FUEGO! la lueur du changement hum ! on est en plein dedans à moins que Divad vienne tout chambouler!! lol
-1

#43 L'utilisateur est hors-ligne   Che Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
295
Inscrit :
01-janvier 04

Posté 12 août 2009 - 06:00

Voir le messagefreeman, le 11 August 2009 - 07:53 PM, dit :

cher che, je n'ai jamais dénigré l'histoire ou le combat de martin luther ou de mahamat gandhi, par contre je t'ai expliqué que leur travail de non-violence a eu de valeur grâce aux combats bcp violents de leur paire: malcomx et nehru.
Il n'y aurait pas des droits civiques sans malcomx et pas d'indépendance de l'inde sans nehru.
On ne peut pas demander quelque chose sans avoir le moyen de l'exiger quand il faut.
Les quatres dont on parle allaient de paire.
Ils étaient éfficaces chacun dans son domaine.
C'est pour cela qu'ils se respectaient.
On ne peut pas reclamer la paix, ni on n'est pas capable de faire la guerre.
Il y a un proverbe qui dit: si tu veux la paix, prépares la guerre.
Le peuple djiboutien a oublié ce principe.
On s'est laissé trop perner par la paix qui a raméné la soumission.
La soumission ne veut pas dire la paix.
Ne confondons pas le fait être un soumis et vivre en paix.
Lorsque tu vis en paix: c'est lorsqu'on te respecte.
J'ai bien compris ce que tu décris, mais t'inquiète : une guerre se gagne par étape.
Il faut avoir une stratégie et un plan d'ensemble.
La guerre vient juste de commencer.
Il y aura plusieurs étapes.
Je veux pas te dire les étapes, mais je peux te dire que çà vient de commencer.
Et, chaque djiboutien doit livrer cette guerre.
Quelque soit où vous serez c'est une guerre que chaque djiboutien doit livrer.
Vous devrez choisir votre bataille:
- communication.
- organisation
- contrer les rumeurs du regime
- coordination
- informer le peuple
- faire circuler l'information de la resistance.
Je m'arrête là pour l'instant.



Salut Freeman,
Je ne suis pas totalement d’accord avec cette analyse. La signature des droits civiques en 1964 c’est d’abord et surtout le résultat d’une résistance de plus 400 ans. C’est aussi la résurrection des droits obtenus mais aussitôt défunts après la guerre civile, période nommée la reconstruction ou les africains américains ont jouis de libertés sans précédent dans l’Amérique de l’époque jusqu'à avoir des élus dans les gouvernements locaux. Mais ca les anciens esclavagistes du sud ne pouvaient le tolérer et la démocratie américaine pour tous fut sacrifiée sur l’autel de la fraternité entre frères blancs après une guerre fratricide qui n’avait rien avoir avec l’abolition de l’esclavage du moins au début. C’est aussi dans le contexte des années 60, des milliers de soldats africains américains qui ne pouvaient plus supporter de se faire traiter comme des citoyens de second zone après avoir combattu au nom de la liberté contre les nazis, cette même liberté dont ils étaient prives chez eux ! N’oublies pas aussi qu’on est au plus fort de la guerre froide ou l’Amérique criait sur les toits du monde et aux oreilles de qui voulait l’entendre ou pas que le communisme était le pire des systèmes et que leur système capitaliste était le meilleur système pour garantir la prospérité et la liberté des hommes. C’est dans ce contexte que le mouvement pour les droits civiques des africains américains est né et que la puissance de l’usage des stratégies non violentes s’est révélée. Quoi de plus puissant que de montrer au monde comment traite l’Amérique ses propres citoyens devant les cameras du monde entier ? Ces simples citoyens qui revendiquent pacifiquement leur droit de citoyen et qui sont violentés aussi brutalement pour cette raison ? Rappelons aussi que Lyndon Johnson qui était un homme du sud et connaissait intimement la violence que subissaient les africains américains était décidé à en finir avec ce système raciste. On donne souvent beaucoup de crédit à Kennedy mais c’est Johnson qui a signé les droits civiques et était commis à cette cause. Fallait-il encore le pousser dans ce sens. Et c’est ce que Martin a réussi. Certes l’impatience de la population noire a conduit à des violentes émeutes qui réprimées durement par l’armée ont fais des centaines de mort dans plusieurs villes et pesé dans la décision du gouvernement de signer enfin les droits civiques mais elles n’ont pas été vraiment décisives. La balance de pouvoir étant largement en faveur du gouvernement américain, la preuve en est comment les mouvements nationalistes noirs comme les black panthers ont été décapités. Dans ce contexte le mouvement de non violence guidé par Martin Luther était d’une efficacité implacable. Ca n’enlève en rien la valeur de Malcon X qui était un grand homme. Il a connu la meilleure des vérités, celle qui se révèle a l’âme par étape et il a énormément contribué par son combat a l’image de son peuple, rehaussé leur dignité et leur vision d’eux même. Son apport est inestimable.
0

#44 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 12 août 2009 - 06:31

Voir le messageChe, le 12 August 2009 - 03:00 PM, dit :

Salut Freeman,
Je ne suis pas totalement d'accord avec cette analyse. La signature des droits civiques en 1964 c'est d'abord et surtout le résultat d'une résistance de plus 400 ans. C'est aussi la résurrection des droits obtenus mais aussitôt défunts après la guerre civile, période nommée la reconstruction ou les africains américains ont jouis de libertés sans précédent dans l'Amérique de l'époque jusqu'à avoir des élus dans les gouvernements locaux. Mais ca les anciens esclavagistes du sud ne pouvaient le tolérer et la démocratie américaine pour tous fut sacrifiée sur l'autel de la fraternité entre frères blancs après une guerre fratricide qui n'avait rien avoir avec l'abolition de l'esclavage du moins au début. C'est aussi dans le contexte des années 60, des milliers de soldats africains américains qui ne pouvaient plus supporter de se faire traiter comme des citoyens de second zone après avoir combattu au nom de la liberté contre les nazis, cette même liberté dont ils étaient prives chez eux ! N'oublies pas aussi qu'on est au plus fort de la guerre froide ou l'Amérique criait sur les toits du monde et aux oreilles de qui voulait l'entendre ou pas que le communisme était le pire des systèmes et que leur système capitaliste était le meilleur système pour garantir la prospérité et la liberté des hommes. C'est dans ce contexte que le mouvement pour les droits civiques des africains américains est né et que la puissance de l'usage des stratégies non violentes s'est révélée. Quoi de plus puissant que de montrer au monde comment traite l'Amérique ses propres citoyens devant les cameras du monde entier ? Ces simples citoyens qui revendiquent pacifiquement leur droit de citoyen et qui sont violentés aussi brutalement pour cette raison ? Rappelons aussi que Lyndon Johnson qui était un homme du sud et connaissait intimement la violence que subissaient les africains américains était décidé à en finir avec ce système raciste. On donne souvent beaucoup de crédit à Kennedy mais c'est Johnson qui a signé les droits civiques et était commis à cette cause. Fallait-il encore le pousser dans ce sens. Et c'est ce que Martin a réussi. Certes l'impatience de la population noire a conduit à des violentes émeutes qui réprimées durement par l'armée ont fais des centaines de mort dans plusieurs villes et pesé dans la décision du gouvernement de signer enfin les droits civiques mais elles n'ont pas été vraiment décisives. La balance de pouvoir étant largement en faveur du gouvernement américain, la preuve en est comment les mouvements nationalistes noirs comme les black panthers ont été décapités. Dans ce contexte le mouvement de non violence guidé par Martin Luther était d'une efficacité implacable. Ca n'enlève en rien la valeur de Malcon X qui était un grand homme. Il a connu la meilleure des vérités, celle qui se révèle a l'âme par étape et il a énormément contribué par son combat a l'image de son peuple, rehaussé leur dignité et leur vision d'eux même. Son apport est inestimable.


Frère, je lis l'histoire à ma manière et toi à la tienne!
Je me sens proche de malcom x et toi du martin luther!
C'est un choix! Ce n'est pas pourtant qu'on n'est pas d'accord sur l'objectif: détruire la dictature et instaurer une démocratie
Je pense que toi, tu préfères dire changer le régime actuel en démocratie.
Je préfère taper le poing sur la table et faire la guerre s'il faut pour obtenir ce que je crois essentiel pour l'avenir de notre pays.
Toi, tu préfères attendre et négocier pour le changement.
Je suis convaincu que tu n'auras aucune négociation si le dictateur n'entend pas mes bruits de bottes près de la frontière.
0

#45 L'utilisateur est hors-ligne   Che Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
295
Inscrit :
01-janvier 04

Posté 12 août 2009 - 07:17

Voir le messagefreeman, le 12 August 2009 - 03:31 PM, dit :

Frère, je lis l'histoire à ma manière et toi à la tienne!
Je me sens proche de malcom x et toi du martin luther!
C'est un choix! Ce n'est pas pourtant qu'on n'est pas d'accord sur l'objectif: détruire la dictature et instaurer une démocratie
Je pense que toi, tu préfères dire changer le régime actuel en démocratie.
Je préfère taper le poing sur la table et faire la guerre s'il faut pour obtenir ce que je crois essentiel pour l'avenir de notre pays.
Toi, tu préfères attendre et négocier pour le changement.
Je suis convaincu que tu n'auras aucune négociation si le dictateur n'entend pas mes bruits de bottes près de la frontière.



Ecoute frère il ne s’agit point de préférence ici entre Malcom X et Martin Luther King. J’ai beaucoup d’estime pour leur mémoire et l’héritage qu’ils ont laisse. J’ai tout simplement essayé d’inscrire la pratique de la non violence comme méthode dans un contexte ou elle a largement portée ses fruits. Encore une fois ne caricaturons en rien leur histoire avec des oppositions qui ne tiennent pas compte de la complexité et du contexte de leur combat. Et puis cette manière de se coller des étiquettes a l’emporte pièce ne peut rendre justice a la justice que tu veux rendre a tous les citoyens Djiboutiens ; tu me dis que je veux négocier alors que toi tu veux taper du poing sur la table et si nécessaire faire la guerre !!! Ah ! T’es un héros mon frère ! Ou est ce que tu es allé tirer cette la ? Je ne suis ni le porte parole, ni le dirigeant d’un parti politique pour aller négocier quoi que ce soit. Depuis quand négocions t-on ou faisons entendre le bruit des bottes derrière un clavier ? Je suis du même avis que Dona que si changement il y a nous n’en sommes qu’au balbutiement et que tous les avis, toutes les inclinations, tous les points de vue doivent être entendus, discutés, réfléchis pour qu’un verbe haut, une vision commune et qui tienne en sortent. Et le collage d’étiquettes ne pourra pas aider d’aller en ce sens. Je suis vraiment navré que par exemple tu parles avec d’autres ici de Arreh comme quelqu’un qui apaiserait le système en place alors que rien dans ses écrits ne tendent en ce sens. Jusque parce qu’il a mentionné une autre manière de faire la guerre qu’avec le fusil, il est coupable de collaboration ! Je sens la vindicte plutôt qu’un echange d’idées qui permettrait l’éclosion d’une narration unifiant, seule capable de venir a bout de ces mêmes injustices que tu dénonces si véhément.
0

Partager ce sujet :


  • (6 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet