djibnet.com: Le Regime Jette La Chanteuse Nima Djama En Prison - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Regime Jette La Chanteuse Nima Djama En Prison COMMUNIQUE DE PRESSE (MRD) Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   kun ciil Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
107
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 18 juin 2009 - 04:16

Image IPB


Mouvement pour le Renouveau démocratique et le Développement
(Ancien PRD) Cité Poudrière Avenue Nasser
Tel : 34 23 99
BP: 3570
Djibouti




Après avoir arrêté le 22 mars 2009 Mahdi Ahmed Abdillahi, 54 ans, opposant au régime, et l’avoir détenu dans des conditions inhumaines jusqu’à ce que mort s’ensuive, après avoir arrêté et arbitrairement détenu des dizaines de jeunes de la capitale et de la province, non content de détenir sans jugement Ahmed Robleh Habad dit Mahdi Vieux, Barreh Ibrahim Barreh, Ibrahim Kalileh Kayad, Djibah Houssein Djibah et Mohamed Ahmed Abdillahi (frère de feu Mahdi Ahmed Abdillahi), voici que le régime de monsieur Isamel Omar Guelleh s’en prend à l’une des chanteuses les plus célèbres du pays et l’une de ces voix qui se sont courageusement élevées et engagées pour l’Indépendance, nous nommons Nima Djama Miguil. Elle a été arrêtée dimanche 14 juin 2009 à son domicile de Djibouti-ville par un imposant dispositif policier et jetée à la sinistre prison de Gabode. Motif officiel: elle se serait battue avec une autre Djiboutienne, proche du régime. Motif réel : la réduire au silence, à défaut de pouvoir la faire chanter à la gloire du couple régnant.


Image IPB


Nous condamnons sans réserve cet emprisonnement aussi arbitraire que lourd de risques pour la vie de l’artiste. En effet, diabétique, Nima Djama est d’une santé fragile. Ce qui est incompatible avec les conditions de détention inhumaines de Gabode. La même mise à mort que l’assassiné Mahdi Ahmed Abdillahi est elle enclenchée ? Tout semble l’indiquer et c’est très préoccupant.

Nous exigeons la libération immédiate et sans condition de la chanteuse Nima Djama Miguil et de tous les autres prisonniers arbitrairement détenus.


Image IPB


De même, nous appelons les Djiboutiennes et Djiboutiens à ne pas se tromper d’adversaire. Notre bourreau n’est pas telle ou telle communauté mais ce régime qui a confisqué notre Indépendance et nous condamne à la misère, à la maladie et à la mort. Le responsable de nos malheurs, notre fossoyeur, c’est aujourd’hui Ismaël Omar Guelleh, ce personnage sans lequel il n’y aurait pas d’injustices ni de rancoeurs. Il ne s’agit pas d’excuser ou d’être indulgent avec tel ou tel agent zélé et corrompu du pouvoir, quel qu’il soit, nous en condamnons les agissements irresponsables et dangereux comme nous l’avons toujours fait. Il s’agit simplement de ne pas confondre la cause de nos souffrances avec telle ou telle de ses conséquences. A l’exception d’une poignée d’individus sur lesquels s’appuie le régime d’Ismaël Omar et qu’il place ici ou là au gré de ses intérêts, les Djiboutiens sont des victimes du pouvoir en place. Ils souffrent massivement, quels que soient leur lieu de résidence et leur appartenance communautaire. Il suffit de sillonner nos rues, d’entrer dans nos masures, pour s’en convaincre. Nous entretuer entre victimes, parce qu’un homme et sa poignée d’agents confisquent l’Etat et nous narguent, serait une terrible erreur. Ce serait retourner notre colère contre nous-mêmes au lieu de l’opposer au régime. Réagissons avec notre raison, non avec nos tripes. La solution n’est pas de nous diviser et de nous entre-déchirer mais de diriger notre énergie et notre courage contre le régime.

A la veille du 32éme anniversaire de notre Indépendance, repensons au formidable élan unitaire qui nous y a portés le 27 juin 1977. Repensons-y pour le rééditer et bâtir une société juste, libre et fraternelle. C’est chose possible.

Yaan marin habaabin : ne nous égarons point.



Fait à Bruxelles, le 16 juin 2009
Par le président du MRD
Daher Ahmed Farah
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   geniushornafrica Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
134
Inscrit :
18-mai 09

Posté 18 juin 2009 - 11:15

Voir le messagekun ciil, le Thursday 18 June 2009, 2:16, dit :

Image IPB


Mouvement pour le Renouveau démocratique et le Développement
(Ancien PRD) Cité Poudrière Avenue Nasser
Tel : 34 23 99
BP: 3570
Djibouti




Après avoir arrêté le 22 mars 2009 Mahdi Ahmed Abdillahi, 54 ans, opposant au régime, et l’avoir détenu dans des conditions inhumaines jusqu’à ce que mort s’ensuive, après avoir arrêté et arbitrairement détenu des dizaines de jeunes de la capitale et de la province, non content de détenir sans jugement Ahmed Robleh Habad dit Mahdi Vieux, Barreh Ibrahim Barreh, Ibrahim Kalileh Kayad, Djibah Houssein Djibah et Mohamed Ahmed Abdillahi (frère de feu Mahdi Ahmed Abdillahi), voici que le régime de monsieur Isamel Omar Guelleh s’en prend à l’une des chanteuses les plus célèbres du pays et l’une de ces voix qui se sont courageusement élevées et engagées pour l’Indépendance, nous nommons Nima Djama Miguil. Elle a été arrêtée dimanche 14 juin 2009 à son domicile de Djibouti-ville par un imposant dispositif policier et jetée à la sinistre prison de Gabode. Motif officiel: elle se serait battue avec une autre Djiboutienne, proche du régime. Motif réel : la réduire au silence, à défaut de pouvoir la faire chanter à la gloire du couple régnant.


Image IPB


Nous condamnons sans réserve cet emprisonnement aussi arbitraire que lourd de risques pour la vie de l’artiste. En effet, diabétique, Nima Djama est d’une santé fragile. Ce qui est incompatible avec les conditions de détention inhumaines de Gabode. La même mise à mort que l’assassiné Mahdi Ahmed Abdillahi est elle enclenchée ? Tout semble l’indiquer et c’est très préoccupant.

Nous exigeons la libération immédiate et sans condition de la chanteuse Nima Djama Miguil et de tous les autres prisonniers arbitrairement détenus.


Image IPB


De même, nous appelons les Djiboutiennes et Djiboutiens à ne pas se tromper d’adversaire. Notre bourreau n’est pas telle ou telle communauté mais ce régime qui a confisqué notre Indépendance et nous condamne à la misère, à la maladie et à la mort. Le responsable de nos malheurs, notre fossoyeur, c’est aujourd’hui Ismaël Omar Guelleh, ce personnage sans lequel il n’y aurait pas d’injustices ni de rancoeurs. Il ne s’agit pas d’excuser ou d’être indulgent avec tel ou tel agent zélé et corrompu du pouvoir, quel qu’il soit, nous en condamnons les agissements irresponsables et dangereux comme nous l’avons toujours fait. Il s’agit simplement de ne pas confondre la cause de nos souffrances avec telle ou telle de ses conséquences. A l’exception d’une poignée d’individus sur lesquels s’appuie le régime d’Ismaël Omar et qu’il place ici ou là au gré de ses intérêts, les Djiboutiens sont des victimes du pouvoir en place. Ils souffrent massivement, quels que soient leur lieu de résidence et leur appartenance communautaire. Il suffit de sillonner nos rues, d’entrer dans nos masures, pour s’en convaincre. Nous entretuer entre victimes, parce qu’un homme et sa poignée d’agents confisquent l’Etat et nous narguent, serait une terrible erreur. Ce serait retourner notre colère contre nous-mêmes au lieu de l’opposer au régime. Réagissons avec notre raison, non avec nos tripes. La solution n’est pas de nous diviser et de nous entre-déchirer mais de diriger notre énergie et notre courage contre le régime.

A la veille du 32éme anniversaire de notre Indépendance, repensons au formidable élan unitaire qui nous y a portés le 27 juin 1977. Repensons-y pour le rééditer et bâtir une société juste, libre et fraternelle. C’est chose possible.

Yaan marin habaabin : ne nous égarons point.



Fait à Bruxelles, le 16 juin 2009
Par le président du MRD
Daher Ahmed Farah



Ben c'est facile pour la liberer, enfin pour qu'elle se libère toute seule en re-chantant "Issa haa karoura joogga karkii baa la bixinaya, soo oraad".... ;););););
QU'EST CE QU'ON RIGOLE A DJIBOUTI !!!!!!!!!!!!
AU ROYAUME DES AVEUGLES, LES BORGNES SONT ROIS.....
[b][color="#FF0000"]On ne peut pas vivre sans la tribu mais nous devons combattre le tribalisme!!!![/color][/b]
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   astaanti Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
80
Inscrit :
06-mai 09
Gender:
Female

Posté 18 juin 2009 - 03:53

Voir le messagegeniushornafrica, le Thursday 18 June 2009, 9:15, dit :

Ben c'est facile pour la liberer, enfin pour qu'elle se libère toute seule en re-chantant "Issa haa karoura joogga karkii baa la bixinaya, soo oraad".... ;););););

arrete de nous la saouler avec ta chanson , boy!!
elle a peut etre fait une erreur mais la prison , c'est pas du joli joli ok!
génius , tes écrits étaient meilleurs que ca!!
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   geniushornafrica Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
134
Inscrit :
18-mai 09

Posté 18 juin 2009 - 04:08

Voir le messageastaanti, le Thursday 18 June 2009, 13:53, dit :

arrete de nous la saouler avec ta chanson , boy!!
elle a peut etre fait une erreur mais la prison , c'est pas du joli joli ok!
génius , tes écrits étaient meilleurs que ca!!



Ok, je reconnais que j'ai un peu forcé mais bon...
C'est pas très méchant, je dis juste la vérité.
Ok que son passé soit une erreur mais je suis pas vraiment certain du bon sens de ses démêlés avec le roi et la reine de Haramous.
Je suis très sceptique sur "notre grande chanteuse nationale"!!!!!!.
Je lui souhaite bonne chance comme même.
QU'EST CE QU'ON RIGOLE A DJIBOUTI !!!!!!!!!!!!
AU ROYAUME DES AVEUGLES, LES BORGNES SONT ROIS.....
[b][color="#FF0000"]On ne peut pas vivre sans la tribu mais nous devons combattre le tribalisme!!!![/color][/b]
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Mabrouka Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
141
Inscrit :
10-juin 09
Location:
Paris

Posté 18 juin 2009 - 09:19

C'est triste de faire subir ça surtout à une femme mais vous avez chacun recolte ce qu'il a semé et à vrai dire je porte pas tellement dans mon coeur cette femme contrairement à d'autre grande artiste comme Fatouma Ahmed. Et pour ce qui est du MRD, vous avez tellement essayer de diviser les djibs surtout entre les ISSAS et vous n'avez plus aucune crédibilité.
Je demande quand meme de liberez cette femme !!!
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Dulmar Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
591
Inscrit :
20-décembre 06

Posté 19 juin 2009 - 12:52

Voir le messageMabrouka, le Thursday 18 June 2009, 19:19, dit :

C'est triste de faire subir ça surtout à une femme mais vous avez chacun recolte ce qu'il a semé et à vrai dire je porte pas tellement dans mon coeur cette femme contrairement à d'autre grande artiste comme Fatouma Ahmed. Et pour ce qui est du MRD, vous avez tellement essayer de diviser les djibs surtout entre les ISSAS et vous n'avez plus aucune crédibilité.
Je demande quand meme de liberez cette femme !!!

Plz, IOG, si tu ns lis liberer NIMA DJAMA, aroos kega ha ka heestee :P
ka soo saar jailka gabode pls, kol hadaye maanta fahantaye qaabbil in horumaar lahaye o heestedii "Abaal daraan" jailka kuso booqotaye, qalladka haa lo saamaxo !!!!!!!

Au nom d´Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Dis: "Il est Allah, Unique.
2. Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.
3. Il n´a jamais engendré, n´a pas été engendré non plus.
4. Et nul n´est égal à Lui". Sourate.112 V.1&4

2.136 Dites: "Nous croyons en Allah et en ce qu´on nous a révélé, et en ce qu´on n´a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur: nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis". Sourate Al-Baqara V.136

3.53 Seigneur! Nous avons cru à ce que Tu as fait descendre et suivi le messager. Inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent".
1. Ceux qui témoignent: qu'il n'y a pas d'autres divinités à part Allah et que Muhammad(pbAsl) est le Messager d'Allah.
2. Ceux qui témoignent: qu'Allah est Unique Issa(Jésus)(Alehi Salam) est un Prophete.

47.7 Ô vous qui croyez! si vous faites triompher (la cause d´) Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas. Sourat Muhammad V.7

Dieu le Très-Haut dit: "Tu jouis certainemet(Ô Mohammad) d'une très grande moralité"
Chapitre 68- V.4
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   yeux de biche_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 315
Inscrit :
07-septembre 07
Gender:
Female
Interests:
j'aime la lecture , la science , la culture et surtout l'histoire !

Posté 19 juin 2009 - 12:59

Voir le messageDulmar, le Thursday 18 June 2009, 22:52, dit :

Plz, IOG, si tu ns lis liberer NIMA DJAMA, aroos kega ha ka heestee :P
ka soo saar jailka gabode pls, kol hadaye maanta fahantaye qaabbil in horumaar lahaye o heestedii "Abaal daraan" jailka kuso booqotaye, qalladka haa lo saamaxo !!!!!!!


c'est fou ...........ces africaines qui s'identifient ''' puissante'' par un pouvoir qu'elles l'ont eu par leur entrejambe et leur joue et non par leur plume et leur merite !
ils ne sont plus grands  que parce que nous sommes à genou, alors levons-nous . Etienne de la boétie

Seuls l'art et la science élèvent l'homme jusqu'à la divinité. ludwig van Beethooven

Les mathématiques sont une gymnastique de l'esprit et une préparation à la philosophie. Isocrate

Moise a dit : Tout est loi
Jesus a dit : Tout est amour
Marx a dit : Tout est argent
Puis Freud a dit : Tout est sexe
Et puis Einstein est venu et il a dit : Tout est relatif !

''pardonner pour mieux vivre '' Nelson Mandela

"
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   MissDjib Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
4 375
Inscrit :
26-novembre 07
Location:
Bristol,UK.

Posté 19 juin 2009 - 01:11

c'est pas vrais?ils ont pas osé? :o

nous demandons à ce que notre artiste national par éminence,
soit relâcher!

IOG,toi et ta clique,si vous me lisez,
sachez que vous ne pouvez plus continuer à procéder à ces arrestations despotiques,
et qu'un jour...les djiboutiens se réveilleront et deviendront incontrôlable comme les iraniens!

:angry:
>>>>>>>>>>NOTHING IS FREE,AND ME TOO<<<<<<<<<<
>>>>Somaliland+Somalia italiana=une Somalie forte qui a tout pour plaire.<<<<<<
>>>résidu d'hiéroglyphe,va te cacher sous une pyramide<<<<<<<
>>>>>rabana atina fi dunya xasana wa fil akhira xasana wa qina cadaaba naar<<<<<<<<<<<<

>>>>Tu as la vie comme maladie, Allah comme médecin.
Le Coran comme notice et L'Islam comme remède.
Tu as l'Islam comme religion, la Mecque comme direction,
la prière comme mission. Incha Allah le paradis comme destination>>>>>

>>>>>if a man hits you once, you can be sure that he'll do it again<<<
>>>>>>>>>Plus le temps passe,moins il nous en reste<<<<<<<<
>>>>>>>>>accorder le savoir aux deraisonnables reviendrait à les égarer<<<<<<
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Warabeh_Omaneh Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
174
Inscrit :
26-juin 07
Gender:
Male
Location:
Washington DC, USA
Interests:
Like to dance wilwileh

Posté 19 juin 2009 - 02:28

Voir le messagekun ciil, le Thursday 18 June 2009, 1:16, dit :

Image IPB


Mouvement pour le Renouveau démocratique et le Développement
(Ancien PRD) Cité Poudrière Avenue Nasser
Tel : 34 23 99
BP: 3570
Djibouti




Après avoir arrêté le 22 mars 2009 Mahdi Ahmed Abdillahi, 54 ans, opposant au régime, et l’avoir détenu dans des conditions inhumaines jusqu’à ce que mort s’ensuive, après avoir arrêté et arbitrairement détenu des dizaines de jeunes de la capitale et de la province, non content de détenir sans jugement Ahmed Robleh Habad dit Mahdi Vieux, Barreh Ibrahim Barreh, Ibrahim Kalileh Kayad, Djibah Houssein Djibah et Mohamed Ahmed Abdillahi (frère de feu Mahdi Ahmed Abdillahi), voici que le régime de monsieur Isamel Omar Guelleh s’en prend à l’une des chanteuses les plus célèbres du pays et l’une de ces voix qui se sont courageusement élevées et engagées pour l’Indépendance, nous nommons Nima Djama Miguil. Elle a été arrêtée dimanche 14 juin 2009 à son domicile de Djibouti-ville par un imposant dispositif policier et jetée à la sinistre prison de Gabode. Motif officiel: elle se serait battue avec une autre Djiboutienne, proche du régime. Motif réel : la réduire au silence, à défaut de pouvoir la faire chanter à la gloire du couple régnant.


Image IPB


Nous condamnons sans réserve cet emprisonnement aussi arbitraire que lourd de risques pour la vie de l’artiste. En effet, diabétique, Nima Djama est d’une santé fragile. Ce qui est incompatible avec les conditions de détention inhumaines de Gabode. La même mise à mort que l’assassiné Mahdi Ahmed Abdillahi est elle enclenchée ? Tout semble l’indiquer et c’est très préoccupant.

Nous exigeons la libération immédiate et sans condition de la chanteuse Nima Djama Miguil et de tous les autres prisonniers arbitrairement détenus.


Image IPB


De même, nous appelons les Djiboutiennes et Djiboutiens à ne pas se tromper d’adversaire. Notre bourreau n’est pas telle ou telle communauté mais ce régime qui a confisqué notre Indépendance et nous condamne à la misère, à la maladie et à la mort. Le responsable de nos malheurs, notre fossoyeur, c’est aujourd’hui Ismaël Omar Guelleh, ce personnage sans lequel il n’y aurait pas d’injustices ni de rancoeurs. Il ne s’agit pas d’excuser ou d’être indulgent avec tel ou tel agent zélé et corrompu du pouvoir, quel qu’il soit, nous en condamnons les agissements irresponsables et dangereux comme nous l’avons toujours fait. Il s’agit simplement de ne pas confondre la cause de nos souffrances avec telle ou telle de ses conséquences. A l’exception d’une poignée d’individus sur lesquels s’appuie le régime d’Ismaël Omar et qu’il place ici ou là au gré de ses intérêts, les Djiboutiens sont des victimes du pouvoir en place. Ils souffrent massivement, quels que soient leur lieu de résidence et leur appartenance communautaire. Il suffit de sillonner nos rues, d’entrer dans nos masures, pour s’en convaincre. Nous entretuer entre victimes, parce qu’un homme et sa poignée d’agents confisquent l’Etat et nous narguent, serait une terrible erreur. Ce serait retourner notre colère contre nous-mêmes au lieu de l’opposer au régime. Réagissons avec notre raison, non avec nos tripes. La solution n’est pas de nous diviser et de nous entre-déchirer mais de diriger notre énergie et notre courage contre le régime.

A la veille du 32éme anniversaire de notre Indépendance, repensons au formidable élan unitaire qui nous y a portés le 27 juin 1977. Repensons-y pour le rééditer et bâtir une société juste, libre et fraternelle. C’est chose possible.

Yaan marin habaabin : ne nous égarons point.



Fait à Bruxelles, le 16 juin 2009
Par le président du MRD
Daher Ahmed Farah

asc wr wb,
Do you have credible source and if yes please tell us?
Maca Salamah
A great civilization is not conquered from without until it has destroyed itself from within.---Ariel Durant (an american writer and historian)
Lao Tzu - "Give A Man A Fish, Feed Him For A Day. Teach A Man To Fish, Feed Him For A Lifetime"
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Warabeh_Omaneh Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
174
Inscrit :
26-juin 07
Gender:
Male
Location:
Washington DC, USA
Interests:
Like to dance wilwileh

Posté 19 juin 2009 - 02:30

Voir le messagegeniushornafrica, le Thursday 18 June 2009, 8:15, dit :

Ben c'est facile pour la liberer, enfin pour qu'elle se libère toute seule en re-chantant "Issa haa karoura joogga karkii baa la bixinaya, soo oraad".... ;););););

Warya Shadire,
It was kowi(Those) not Issa you need to know what you are talking about.
Maca Salamah
A great civilization is not conquered from without until it has destroyed itself from within.---Ariel Durant (an american writer and historian)
Lao Tzu - "Give A Man A Fish, Feed Him For A Day. Teach A Man To Fish, Feed Him For A Lifetime"
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   hassan med Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 251
Inscrit :
25-juillet 06
Gender:
Male
Location:
Et ouiiiiiiii Djibouti Ville

Posté 19 juin 2009 - 04:17

Voir le messageMabrouka, le Thursday 18 June 2009, 21:19, dit :

Et pour ce qui est du MRD, vous avez tellement essayer de diviser les djibs surtout entre les ISSAS et vous n'avez plus aucune crédibilité.


Je suis d'accord avec toi =D>

Ce message a été modifié par hassan med - 19 juin 2009 - 04:21 .

[size="6"]
Je reviendrai un des jours dans le forum si Dieu le voudra . Je m'absenterai pour un moment et je vous salue tous et toutes . Gardez vos peches. Merci. www.hassan-med.over-blog.com
[/size]
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   geniushornafrica Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
134
Inscrit :
18-mai 09

Posté 19 juin 2009 - 11:08

Voir le messageWarabeh_Omaneh, le Friday 19 June 2009, 0:30, dit :

Warya Shadire,
It was kowi(Those) not Issa you need to know what you are talking about.
Maca Salamah



J'aimerai tellement te comprendre Mr. l'américain!!!!
Fais un effort.... te comprends-tu amigo?

Comme toi, l'hyène : "Maca Salamah"

Comme j'ai toujours dit "Waar maa haabartii wassa tahay missey habaaryartii wassa tahay ?" Mr. l'américain!!!!.
QU'EST CE QU'ON RIGOLE A DJIBOUTI !!!!!!!!!!!!
AU ROYAUME DES AVEUGLES, LES BORGNES SONT ROIS.....
[b][color="#FF0000"]On ne peut pas vivre sans la tribu mais nous devons combattre le tribalisme!!!![/color][/b]
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   van.dj Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
74
Inscrit :
11-février 09

Posté 19 juin 2009 - 08:28

c est la justice qui aura le derniere mot

LA LIBERTE POUR NIMA DJAMA MIGUIL

IOG s est assez




IOG TU LE SAIS TOI MEME,LE JOUR DE LA REVOLUTION LE PEUPLE DJIBOUTIENS
VA TE GUILLOTINER

le pouvoir au peuple .
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   mimi2005 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 327
Inscrit :
03-octobre 05
Gender:
Male

Posté 21 juin 2009 - 12:18

Voir le messagekun ciil, le Thursday 18 June 2009, 2:16, dit :

Image IPB


Mouvement pour le Renouveau démocratique et le Développement
(Ancien PRD) Cité Poudrière Avenue Nasser
Tel : 34 23 99
BP: 3570
Djibouti




Après avoir arrêté le 22 mars 2009 Mahdi Ahmed Abdillahi, 54 ans, opposant au régime, et l’avoir détenu dans des conditions inhumaines jusqu’à ce que mort s’ensuive, après avoir arrêté et arbitrairement détenu des dizaines de jeunes de la capitale et de la province, non content de détenir sans jugement Ahmed Robleh Habad dit Mahdi Vieux, Barreh Ibrahim Barreh, Ibrahim Kalileh Kayad, Djibah Houssein Djibah et Mohamed Ahmed Abdillahi (frère de feu Mahdi Ahmed Abdillahi), voici que le régime de monsieur Isamel Omar Guelleh s’en prend à l’une des chanteuses les plus célèbres du pays et l’une de ces voix qui se sont courageusement élevées et engagées pour l’Indépendance, nous nommons Nima Djama Miguil. Elle a été arrêtée dimanche 14 juin 2009 à son domicile de Djibouti-ville par un imposant dispositif policier et jetée à la sinistre prison de Gabode. Motif officiel: elle se serait battue avec une autre Djiboutienne, proche du régime. Motif réel : la réduire au silence, à défaut de pouvoir la faire chanter à la gloire du couple régnant.


Image IPB


Nous condamnons sans réserve cet emprisonnement aussi arbitraire que lourd de risques pour la vie de l’artiste. En effet, diabétique, Nima Djama est d’une santé fragile. Ce qui est incompatible avec les conditions de détention inhumaines de Gabode. La même mise à mort que l’assassiné Mahdi Ahmed Abdillahi est elle enclenchée ? Tout semble l’indiquer et c’est très préoccupant.

Nous exigeons la libération immédiate et sans condition de la chanteuse Nima Djama Miguil et de tous les autres prisonniers arbitrairement détenus.


Image IPB


De même, nous appelons les Djiboutiennes et Djiboutiens à ne pas se tromper d’adversaire. Notre bourreau n’est pas telle ou telle communauté mais ce régime qui a confisqué notre Indépendance et nous condamne à la misère, à la maladie et à la mort. Le responsable de nos malheurs, notre fossoyeur, c’est aujourd’hui Ismaël Omar Guelleh, ce personnage sans lequel il n’y aurait pas d’injustices ni de rancoeurs. Il ne s’agit pas d’excuser ou d’être indulgent avec tel ou tel agent zélé et corrompu du pouvoir, quel qu’il soit, nous en condamnons les agissements irresponsables et dangereux comme nous l’avons toujours fait. Il s’agit simplement de ne pas confondre la cause de nos souffrances avec telle ou telle de ses conséquences. A l’exception d’une poignée d’individus sur lesquels s’appuie le régime d’Ismaël Omar et qu’il place ici ou là au gré de ses intérêts, les Djiboutiens sont des victimes du pouvoir en place. Ils souffrent massivement, quels que soient leur lieu de résidence et leur appartenance communautaire. Il suffit de sillonner nos rues, d’entrer dans nos masures, pour s’en convaincre. Nous entretuer entre victimes, parce qu’un homme et sa poignée d’agents confisquent l’Etat et nous narguent, serait une terrible erreur. Ce serait retourner notre colère contre nous-mêmes au lieu de l’opposer au régime. Réagissons avec notre raison, non avec nos tripes. La solution n’est pas de nous diviser et de nous entre-déchirer mais de diriger notre énergie et notre courage contre le régime.

A la veille du 32éme anniversaire de notre Indépendance, repensons au formidable élan unitaire qui nous y a portés le 27 juin 1977. Repensons-y pour le rééditer et bâtir une société juste, libre et fraternelle. C’est chose possible.

Yaan marin habaabin : ne nous égarons point.



Fait à Bruxelles, le 16 juin 2009
Par le président du MRD
Daher Ahmed Farah


La photo c est qui? Daher Ahmed Farah? le fameux DAF?
Beside his closet ? habille n importe comment? with a tiny Djibouti Flag?
Quel message il fait passer avec cette photo?
Mon Dieu..Je ne vois aucun serieux a travers ce pic
C est pas convaincant...du tout..
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet