djibnet.com: Liberté D'expression - djibnet.com

Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Liberté D'expression Noter : -----

#16 L'utilisateur est hors-ligne   meVoila Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
59
Inscrit :
30-juillet 08
Location:
Canada

Posté 10 septembre 2008 - 05:16

Voir le messageLINAA, le Wednesday 10 September 2008, 9:23, dit :

Larson tu es loin du compte!!! à mon avis. :P

La vraie liberté c'est de pouvoir faire toute chose sur soi et non sur les autres, cela devient une violation envers autrui.

Et il doit y avoir une limite à la liberté d'exp​ression,bein ouais..... en se promenant chacun avec sa liberté,on ira pas loin, on est bien obligé de vivre ensemble, ainsi d'organiser le cadre commun où chacun aurait le même traitement, donc forcèment chacun doit renoncer à une partie de sa liberté ou tout simplement comme dirait Jean-Jacques Rousseau :"L obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est Liberté"


Devrait on empecher qqun de se suicider alors ?
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   maori Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
43
Inscrit :
04-septembre 08
Location:
Djibouti

Posté 10 septembre 2008 - 07:37

Voir le messagekundilee, le Wednesday 10 September 2008, 9:35, dit :

Pensez-vous qu'il devrait y avoir des limites à la liberté d'exp​ression?

Je crois qu il faut etre bien placé pour vraiment voir les limites de la liberté d exp​ression. Au siecle des "lumieres" les grands penseurs francais etaient placés au marge de la societé et ils etaient les premiers a ne pas respecter les principes de la societé qu ils ont eux-meme definis.
Donc finalement il faut se placer dans la marge pour voir les limites a la liberté d exp​ression mais si on est plein dans le "field" le jeu sera pipé et nos limites ne seront forcément pas en phase avec celui de l autre ;) .
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   kundilee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 223
Inscrit :
10-février 07

Posté 11 septembre 2008 - 01:20

Voir le messageToto, le Wednesday 10 September 2008, 15:06, dit :

Il y a toujours une limite à la Liberté d'exp​ression car il y a toujours des conventions tacites pour en interdire l'extension...Chaque époque, même les plus épanouies, a limité l'exp​ression libre car l'interdiction d'interdire est aussi une forme d'interdiction...


Les deux termes de l'équation étant négatifs, ils s'annulent. Donc, l'interdiction d'interdire n'est pas une interdiction mais une autorisation.
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   kundilee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 223
Inscrit :
10-février 07

Posté 11 septembre 2008 - 01:30

Je suis un peu déçu parce que personne n'a dit pourquoi on devrait limiter la liberté d'exp​ression. Je veux dire donner des causes valables.
J'en déduis qu'il n'y a en pas. Et donc elle devrait être absolue.

Ce message a été modifié par kundilee - 11 septembre 2008 - 01:31 .

0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   Dr-Libaax Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Bannis
Messages :
3 076
Inscrit :
28-juin 05

Posté 11 septembre 2008 - 01:46

La liberté d'exp​ression
Quand Linaa me traite de poivrot , moi qui ne boit jamais , et que véxé je lui repond que c'est une ... et qu'elle devrait aller .... de ....
Alors le proprio me bannit et dit que la prochaine fois je suis viré definitivement .
C'est ça la liberté d'exp​ression
Il faut faire passer l'homme avant le profit , la croissance spirituelle avant le PNB. T Monod
Ne jetez pas la pierre à la femme adultère , je suis derrière . G Brassens
Le premier pas vers le bien est de ne pas faire le mal . JJ Rousseau
Les riches sont partout chez eux , pas les pauvres . G Cesbron
le colonialisme c'est maintenir quelqu'un en vie pour boire son sang goutte à goutte . MM Diabate
0

#21 L'utilisateur est hors-ligne   kundilee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 223
Inscrit :
10-février 07

Posté 11 septembre 2008 - 02:50

Voir le messageLINAA, le Wednesday 10 September 2008, 15:23, dit :

Larson tu es loin du compte!!! à mon avis. :P

La vraie liberté c'est de pouvoir faire toute chose sur soi et non sur les autres, cela devient une violation envers autrui.

Et il doit y avoir une limite à la liberté d'exp​ression,bein ouais..... en se promenant chacun avec sa liberté,on ira pas loin, on est bien obligé de vivre ensemble, ainsi d'organiser le cadre commun où chacun aurait le même traitement, donc forcèment chacun doit renoncer à une partie de sa liberté ou tout simplement comme dirait Jean-Jacques Rousseau :"L obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est Liberté"


Oui mais est ce que des mots "violent" autrui?
0

#22 L'utilisateur est hors-ligne   kundilee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 223
Inscrit :
10-février 07

Posté 11 septembre 2008 - 03:02

Voir le messagemaori, le Wednesday 10 September 2008, 19:29, dit :

Je crois qu il faut etre bien placé pour vraiment voir les limites de la liberté d exp​ression. Au siecle des "lumieres" les grands penseurs francais etaient placés au marge de la societé et ils etaient les premiers a ne pas respecter les principes de la societé qu ils ont eux-meme definis.
Donc finalement il faut se placer dans la marge pour voir les limites a la liberté d exp​ression mais si on est plein dans le "field" le jeu sera pipé et nos limites ne seront forcément pas en phase avec celui de l autre ;) .


Justement la liberté d'exp​ression n'a de sens que pour les idées qui vont à l'encontre de la sagesse commune et des vérités acceptées par un groupe. Autoriser la liberté d'exp​ression que pour les opinions majoritaires n'a pas de sens et d'utilité. C'est seulement crier avec loups.

Imaginez si Galilé par peur des représailles s'était tu. Pas de "E pur si muove". Et pas d'avancée scientifique.

Et là on touche à la fonction secondaire mais non moins importante de la liberté d'exp​ression qui est la recherche de la vérité.

Le problème à mon avis c'est que certaines sociétés ne valorisent pas la CONNAISSANCE( au sens biblique), ou n'en veulent tout simplement pas.

Il y a quelque chose de prométhéen dans la liberté d'exp​ression.
0

#23 L'utilisateur est hors-ligne   DIVAD Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
724
Inscrit :
20-juillet 08
Gender:
Male

Posté 11 septembre 2008 - 03:30

Voir le messagekundilee, le Thursday 11 September 2008, 14:54, dit :

Justement la liberté d'exp​ression n'a de sens que pour les idées qui vont à l'encontre de la sagesse commune et des vérités acceptées par un groupe. Autoriser la liberté d'exp​ression que pour les opinions majoritaires n'a pas de sens et d'utilité. C'est seulement crier avec loups.

Imaginez si Galilé par peur des représailles s'était tu. Pas de "E pur si muove". Et pas d'avancée scientifique.

Et là on touche à la fonction secondaire mais non moins importante de la liberté d'exp​ression qui est la recherche de la vérité.

Le problème à mon avis c'est que certaines sociétés ne valorisent pas la CONNAISSANCE( au sens biblique), ou n'en veulent tout simplement pas.

Il y a quelque chose de prométhéen dans la liberté d'exp​ression.



La liberté d'exp​ression connaît certaines restrictions qui doivent être expressément fixées par la loi et qui sont nécessaires au respect des droits et de la réputation d'autrui.
La liberté d'exp​ression subit des restrictions, pour des raisons sécuritaires pour protéger le droit des individus : lutte contre les discriminations raciales et le négationnisme (de 1990 en protection de l'enfance, défense de droits de propriété intellectuelle (soit droit d'auteur, soit copyright), etc.
Exemples de restrictions légales à la liberté d'exp​ression (France) : La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable est un délit (art. 222-17 CP). La provocation à commettre un crime ou un délit (art. 23 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse). La propagande ou la publicité en faveur de produits, d'objets ou de méthodes préconisés comme moyens de se donner la mort est punie de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende (art. 223-14 CP). L'atteinte au secret professionnel (art.226-13 CP). La diffamation et l'injure (art. 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).
En Suisse, on citera l'article 261 bis du code pénal qui réprime la discrimination raciale et interdit notamment de nier les génocides ou autres crimes contre l'humanité1.
Lorsque des personnes de pouvoir ou des institutions interviennent officiellement ou non pour limiter l'exp​ression, hors des cas qui la restreignent, on parle de censure. Le sexe et la violence font partie des thèmes les plus souvent visés par la censure.
L'article 20 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques stipule les limitations suivantes: « Toute propagande en faveur de la guerre (guerre d'agression) est interdite par la loi. Tout appel à la haine nationale, raciale ou religieuse qui constitue une incitation à la discrimination, à l'hostilité ou à la violence est interdit par la loi.» La diffusion d'idées fondées sur la supériorité raciale ou les activités de propagande organisée qui incitent à la discrimination raciale et qui l'encouragent sont donc contraires à l'un des buts des Nations unies.
La Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale a fait l'objet d'une adhésion ou d'une ratification de la part de 148 États et est le principal instrument juridique international visant à lutter contre la haine et la discrimination raciales. Aux termes de l'article 4 de la convention, les États parties s'engagent à adopter immédiatement des mesures positives destinées à éliminer toute incitation à la discrimination, ou tout acte de discrimination (raciale). À cette fin, ils s'engagent à déclarer délits punissables « par la loi toute diffusion d'idées fondées sur la supériorité ou la haine raciale, toute incitation à la discrimination raciale, ainsi que tous actes de violence...» et à déclarer « illégales et à interdire les organisations ainsi que les activités de propagande organisée et tout autre type d'activité de propagande qui incitent à la discrimination raciale».
En France, la loi du 30 septembre 1986 modifiée dispose dans son article premier que : "la communication audiovisuelle est libre. L'exercice de cette liberté ne peut être limité que dans la mesure requise d'une part, par le respect de la dignité de la personne humaine, de la liberté et de la propriété d'autrui, du caractère pluraliste de l'exp​ression des courants de pensée et d'opinion et d'autre part la sauvegarde de l'ordre public". Cette disposition législative a donné lieu à une large jurisprudence du Conseil d'État qui devait statuer sur la légalité des atteintes à la liberté de la communication audiovisuelle et notamment dans l'affaire "société Vortex" où il a rejeté la requête de la société Vortex (gérante du programme radiophonique skyrock) qui désirait faire annuler une décision du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) dans laquelle elle s'est vu retirer son autorisation d'émettre le programme Skyrock pour une durée de 24H pour les atteintes à la dignité de la personne humaine et à l'ordre public constatés pendant la diffusion de l'émission "Les monstres". :) B)
0

#24 L'utilisateur est hors-ligne   james Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
288
Inscrit :
30-août 05
Location:
Nulle Part Ailleurs

Posté 11 septembre 2008 - 03:56

Voir le messagekundilee, le Thursday 11 September 2008, 15:54, dit :

Justement la liberté d'exp​ression n'a de sens que pour les idées qui vont à l'encontre de la sagesse commune et des vérités acceptées par un groupe. Autoriser la liberté d'exp​ression que pour les opinions majoritaires n'a pas de sens et d'utilité. C'est seulement crier avec loups.

Imaginez si Galilé par peur des représailles s'était tu. Pas de "E pur si muove". Et pas d'avancée scientifique.

Et là on touche à la fonction secondaire mais non moins importante de la liberté d'exp​ression qui est la recherche de la vérité.

Le problème à mon avis c'est que certaines sociétés ne valorisent pas la CONNAISSANCE( au sens biblique), ou n'en veulent tout simplement pas.

Il y a quelque chose de prométhéen dans la liberté d'exp​ression.


Quand on dit que la liberté de l'un s'arrête quand commence celle de l'autre..... ce n'est pas à l'échelle individuelle mais à celle des cultures des pays ou des peuples. Si la condition de ma liberté passe par l'aliénation de l'autre, nous avons en effet un souci avec la liberté. car la liberté n'est par réservé à une élite ou un groupe mais elle est pour tout le monde comme énoncé dans la déclaration des droits de l'homme "Tous les Hommes naissent libres et égaux" (cependant certains sont plus égaux ke d'autres...)

Ce qui a tué galilé c'est l'absence de laïcité et la toute puissance de l'eglise..... depuis on a avancer heureusement aujourd'hui n'importe qui peut dire que la terre est carré ou plate sans pour autan ke benoît 16 sous-pape s'offusque

La liberté d'exp​ression doit être absolue. Elle ne doit pas être en effet réservé aux opinions majoritaires, mais que dire des négationnistes ou des révisonnistes, que faire face aux voix qui clament que le génocide juifs ou arméniens n'a pas eu lieu alors que cela est avéré ..........

Que faire face aux extremistes de tout bord, les laisser brailler ....... oui que faire de l'incitation à la haine ?


Interdit d'interdire .... cela me rappelle 68.quand les privations de liberté sont importantes, le rejet n'en est qu'intensifier (voire 68), de cette manière on passe de l'absence de liberté à une abscence d'interdiction autrement dit du Totalitarisme à l'anarchie. Oui laisser tout dire entraine l'anarchie. c pkoi certaines chose doivent rester interdit à mon sens , mais lesquels ?!!!! Telle est la question
0

Partager ce sujet :


  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet