djibnet.com: La Sexualité Expliquée Aux Enfants: Les Pièges à éviter - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Sexualité Expliquée Aux Enfants: Les Pièges à éviter Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   yeux de biche_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 315
Inscrit :
07-septembre 07
Gender:
Female
Interests:
j'aime la lecture , la science , la culture et surtout l'histoire !

Posté 24 août 2008 - 12:21


Image IPB




Alors qu'il publie le premier ouvrage destiné aux enfants issus de procréation médicalement assistée, le pédopsychiatre Serge Tisseron se penche sur les bons côtés et les travers de la foisonnante littérature enfantine dédiée à la fabrication des bébés





C'est la question qui tue. Celle qui met la plupart des parents dans l'embarras. Et qui angoisse, parce qu'elle tombera à coup sûr. «Dis, comment on fait les bébés?». Ben... euh... Vous êtes pris au dépourvu? C'est le moment de sortir votre joker. «Vous en avez deux si vous ne savez pas quoi dire», rassure le pédopsychiatre français Serge Tisseron. Ouf! Pirouette n° 1: laissez l'enfant commencer... «Peut-être que tu as déjà entendu quelque chose à ce sujet, comment tu te l'imagines?» Pirouette n° 2: proposez-lui d'aller acheter un livre.

Le livre, c'est joli, c'est pratique, c'est illustré. Mais ça ne suffit pas. Dans l'idéal, acheter un livre sur la sexualité devrait surtout permettre aux parents de se préparer à répondre aux questions que leur progéniture posera le moment venu. «Il ne faut jamais anticiper les questions de l'enfant, rappelle Serge Tisseron. Inutile de courir lui acheter un livre le jour de ses 4 ans parce que vous avez repéré un bouquin «pour les enfants dès 4 ans». Attendez qu'il vous pose la question.»

Et en attendant que le couperet tombe, voici quelques trucs pour bien se servir de la foisonnante littérature enfantine en matière de «fabrication de bébés».

Reproduction, grossesse, puberté... Où s'arrêter?
La plupart des livres qui se penchent sur la sexualité sont construits sur un récit suivi. Parfois ils abordent tout à la suite, de la conception à la naissance, en passant par l'anatomie et la puberté. Faut-il en profiter pour faire un tour d'horizon complet? «Non! Il faut plutôt aborder les questions au fur et à mesure, lâche Serge Tisseron. Il faut toujours donner une explication à quelque chose qui correspond à une expérience de l'enfant. En apportant des réponses à des questions qu'il ne se pose pas, vous risquez de le perturber, d'embouteiller son esprit avec certaines idées».

«Le guide du zizi sexuel», Zep, Hélène Bruller, Glénat

Zizi, zézette, pénis... Quoi dire?
«Pour faire des bébés, papa met son zizi dans la zézette de maman». Ce sont les termes choisis par Serge Tisseron. Aujourd'hui, la plupart des livres pour enfants parlent non seulement de graines et d'oeuf, mais parfois aussi de pénis et de vulve pour décrire nos différences anatomiques. Est-ce trop cru? «Non. Le problème c'est que si vous parlez de pénis et de vulve, votre enfant aura probablement de la peine à se faire comprendre de ses camarades, note le pédopsychiatre. Ces choses sont déjà un peu mystérieuses, on peut donc utiliser des mots enfantins qui dédramatisent. Moi, j'ai choisi zizi et zézette, parce qu'ils ont la même racine et que ce sont des mots ludiques». Et si on s'en tenait à la version: pour faire un bébé, papa et maman se serrent très fort? «Surtout pas! Imaginez le petit garçon qui embrasser sa maman ou sa copine d'école et qui croit du coup qu'elle va avoir un bébé. Il va culpabiliser. N'oublions pas que l'enfant prend très au sérieux ce que l'adulte lui dit et a tendance à caricaturer». Par contre il n'aura jamais l'idée de mettre son zizi dans une zézette, assure le pédopsychiatre.

«L'Encyclo de la vie sexuelle, 4-6 ans», Hachette

Peut-on tout montrer?
Les dessins c'est bien pratique pour faciliter la compréhension de l'enfant. Mais que faut-il montrer? Un couple planqué sous la couette? Des corps qui détaillent l'anatomie des filles et des garçons? Des personnages nus dans diverses positions pour expliquer l'acte sexuel?

«Il faut faire attention, met en garde Serge Tisseron. Montrer les différences anatomiques, c'est très important, car ça permet à l'enfant de se familiariser avec sa propre anatomie. Mais il faut éviter la mise en scène. Dire que papa met son zizi dans la zézette de maman, c'est une chose. Le dessiner, ça en est une autre. C'est très délicat. En illustrant une relation sexuelle, vous allez donner un modèle à l'enfant, qui va avoir tendance à penser que ce modèle, c'est la règle. Or il n'y a pas de modèle, l'accouplement est un choix intime que chacun va explorer. Il faut laisser les étapes de la vie se succéder».

«Comment on fait les bébés», Babette Cole, Seuil

Et la procréation médicalement assistée?
Insémination artificielle, d'une fécondation in vitro... De plus en plus d'enfants sont «fabriqués» grâce à l'aide de la médecine.

«Expliquer la procréation médicalement assistée, ce n'est pas simple. Il s'agit de l'aboutissement d'un parcours compliqué et douloureux que les parents ont parfois tendance à oublier quand ils ont un enfant. Et quand celui-ci pose la question de sa conception, ils leur est souvent difficile de trouver des mots simples pour répondre. Et ils n'ont pas forcément envie de raviver des souvenirs pénibles», explique le pédopsychiatre Serge Tisseron qui vient de publier le premier livre entièrement consacré à la conception de ces enfants-là.

Un coup de pouce bienvenu, car si les parents sont gênés, qu'ils rechignent à répondre, il y a de fortes chances que l'enfant se mette à imaginer toutes sortes de choses... «Des choses bien plus terribles que la réalité, précise Serge Tisseron: qu'il a été adopté, que ses parents auraient préféré une fille (ou l'inverse), qu'il a une maladie et que ceux-ci n'osent pas lui en parler, etc.»

ils ne sont plus grands  que parce que nous sommes à genou, alors levons-nous . Etienne de la boétie

Seuls l'art et la science élèvent l'homme jusqu'à la divinité. ludwig van Beethooven

Les mathématiques sont une gymnastique de l'esprit et une préparation à la philosophie. Isocrate

Moise a dit : Tout est loi
Jesus a dit : Tout est amour
Marx a dit : Tout est argent
Puis Freud a dit : Tout est sexe
Et puis Einstein est venu et il a dit : Tout est relatif !

''pardonner pour mieux vivre '' Nelson Mandela

"
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   yeux de biche_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 315
Inscrit :
07-septembre 07
Gender:
Female
Interests:
j'aime la lecture , la science , la culture et surtout l'histoire !

Posté 25 mars 2009 - 01:19

up
ils ne sont plus grands  que parce que nous sommes à genou, alors levons-nous . Etienne de la boétie

Seuls l'art et la science élèvent l'homme jusqu'à la divinité. ludwig van Beethooven

Les mathématiques sont une gymnastique de l'esprit et une préparation à la philosophie. Isocrate

Moise a dit : Tout est loi
Jesus a dit : Tout est amour
Marx a dit : Tout est argent
Puis Freud a dit : Tout est sexe
Et puis Einstein est venu et il a dit : Tout est relatif !

''pardonner pour mieux vivre '' Nelson Mandela

"
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Muslin Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 276
Inscrit :
02-juillet 08
Gender:
Not Telling

Posté 25 mars 2009 - 03:27

Voir le messageyeux de biche_, le Wednesday 25 March 2009, 1:11, dit :

up

Le mot magique pour faire apparaitre = up! :)
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet