djibnet.com: Birasse Et La Position De Cala - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Birasse Et La Position De Cala repnse a Zeus Noter : **--- 1 Votes

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Ely Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 366
Inscrit :
13-mai 03
Location:
Canada

Posté 17 juillet 2008 - 09:30

"Af joga l'oo ma adego" donc je laisserais CALA venir défendre ses arguments mais en attendant:

1) D'abord bienvenue et enrichie nous de ton expérience de l'intérieur du pays. En tant tant que témoins privilégié du système tu pourras nous éclairer sur bien de choses et réfuter beaucoup d'autres qui, malheureusement , sont des mythes légions lorsqu'on vie a l'extérieur et coupé du pays. Je te mets en garde cependant sur les répressions typiques des États policiers; A cet titre je te suggérerais d'utiliser des proxy avant de joindre Djibnet ( ou d'un site pour courriel comme Yahoo ou hotmail); ceci masquera tes pas aux cas ou on ne sait jamais;

2) Deuxièmement, Je ne reviendrais pas sur la Biographie de BirCase car je ne suis pas un intime de l'homme pour juger d'une manière ou d'une autre et franchement je ne suis pas intéressé a ses niveaux d'études; Par contre, j'avoue que j'attendais bien plus que cela de toi afin de nous éclairer sur le passé de cet homme qui, et c'est le moindre qu'on puisse dire, est connu pour avoir organisé le plus grand pillage de l'État djiboutien dans l'histoire de Djibouti et le vole qualifié des coffres de la "Caisse du Développement"; homme qui a contribué a l'enrichissement de son clan; Il est de notoriété publique que des gens armés de son clan se sont opposés a son arrestation et cela, pas besoin de CALA car tout le monde le sait.

J'avoue aussi que l'homme a été inventive dans ses méthodes et son stratagème de dépouillement de la "Caisse du Développement" qui lui a été confié par Gouled; Une de ses méthodes consistait d'ailleurs a octroyer des prêts faramineux a des vieux de son clan; Le prêt serait ensuite assuré par une police d'assurance décé par une compagnie de la place ( AGF); après quelques années, le personne serait déclarée morte et l'assurance est contrainte de rembourser "La Caisse prêteuse" le montant du prêt; Le subterfuge aurait pu continuer ainsi si l'assurance ne s'était pas rendu compte que certains des morts sont revenus a la vie et se promenait allègrement dans les rues de Djibouti en chaire et en os; L'affaire devint une de justice et d'État (France - Djibouti) avec l'aide de Elabeh et du président Gouled, le tribunal ordonna l'arrêt de Birasse qui tout naturellement ce fut entoure par les hommes du Clan gracieusement finance a coup de Kalashnikov, une première a Djibouti sans doute.

Alors, on peut discuter et disputer tous les arguments de CALA sauf celles sur le rôle joué par Birasse sur le pillage des biens de la république dans les années 80; Pour être équitable envers lui, il faut dire qu'il n'était pas le seul et que Moumin Bahdon, Cali Meidal Wais ainsi que IOG et bien d'autres faisaient parti de la horde de rapace qui suçait le sang du peuple et continue a le faire aujourd'hui sous d'autres formes bien plus perspicace.

Ce message a été modifié par Ely - 17 juillet 2008 - 09:33 .

"C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas."
MAHATMA GANDHI (1869 - 1948)

"C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire."
JEAN DE LA BRUYÈRE (1645 - 1696)

"La religion est l'opium du peuple"
Karl Marx (1818-1883)
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   zeus Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
16
Inscrit :
16-juillet 08

Posté 17 juillet 2008 - 11:38

Voir le messageEly, le Thursday 17 July 2008, 22:30, dit :

2) Deuxièmement, Je ne reviendrais pas sur la Biographie de BirCase car je ne suis pas un intime de l'homme pour juger d'une manière ou d'une autre et franchement je ne suis pas intéressé a ses niveaux d'études; Par contre, j'avoue que j'attendais bien plus que cela de toi afin de nous éclairer sur le passé de cet homme qui, et c'est le moindre qu'on puisse dire, est connu pour avoir organisé le plus grand pillage de l'État djiboutien dans l'histoire de Djibouti et le vole qualifié des coffres de la "Caisse du Développement"; homme qui a contribué a l'enrichissement de son clan; Il est de notoriété publique que des gens armés de son clan se sont opposés a son arrestation et cela, pas besoin de CALA car tout le monde le sait.


Alors, on peut discuter et disputer tous les arguments de CALA sauf celles sur le rôle joué par Birasse sur le pillage des biens de la république dans les années 80; Pour être équitable envers lui, il faut dire qu'il n'était pas le seul et que Moumin Bahdon, Cali Meidal Wais ainsi que IOG et bien d'autres faisaient parti de la horde de rapace qui suçait le sang du peuple et continue a le faire aujourd'hui sous d'autres formes bien plus perspicace.

Assalam,

Je pe t'accorder le faite que vous vivez a l'exterieur et que dans ce cas vous etes toujours obligés de trouver/chercher la veriter parmi tous les '' ont dit '' qui proviennent de notre communauté. Mais jamais je ne pourrais te laisser dire des pareils ragos, sur le faite que Mr. BA a detourner les fonds de l'ETAT.

Mr.BA, a longtemps été acteur majeur de la BND. D'abord en tant que Directeur Adjoint.
Il a ete nommé Directeur Adjoint aupres de cette banque car a ce moment beaucoup de bruits tournai au tour du Directeur Francais de la BND. Des rumeurs comme quoi, il yavai beaucoup de gaspille et de mal gestion au niveau des fonds que versaient la Cooperation Francaise, dans cette banque. Ismael Guedi Hared (IGH), dans le moment controlant la banque a fai en sorte d'envoyer BA. Dans le temps comme je voulais dis dans l'autre poste, BA etai notre premier vrai diplomé en tant qu'economiste et financier a ce titre et grace a son fort temperement etai nommé a ce poste pour surveiller toutes les transactions du Directeur du moment.
A peine integre a ses nouveaux fonctions, BA c'etai rendu compte que beaucoup des fonds attribué a cette banque etaient distribués de facon maladroite. Il c'etai apercu, que le Directeur et sa campagne Afar dans le temps controlai tout un vol destiné a donne n'importe comment et a n'importe quel prix a tout demandeur Afar. C'est ainsi qu'avec la collaboration de IGH, ils sont parvenus a faire passer un texte refusant a l'autorité de la Banque de prêter toute somme superieur a 2 millions fdj. Comprend bien, a la suite jamais on a preter plus de 2 000 000 fdj. Donc les histoires comme 180 millions et tout, vous pouvez deja les mettre dans la poubelle.
La premiere mission de la BND etait tout d'abord de financer les habitations ainsi que tout le developpement destiné pour les habitants du Nord (AFAR). C'etant apercu de la combine du Directeur en place, IGH en fixant le montant de pret a 2 000 000 fdj en a aussi profiter pour ajouter une loi permettant aux jeunes Djiboutiens du reste de Djibouti d'en profiter de cette banque. C'est a partir de ce moment que tout la majorité des Djiboutiens en commencer a avoir des maisons, des entreprises, ou meme des projets de société. Peut de temps apres, le Directeur voyant etre bousculé par le tandem BA/IGH a ete obliger que demander un transfert aupres de la Coopération Francaise. Ce n'est qu'a partir de ce moment que la BND a retrouver une certaine confiance propre a son engagement a l'egard de la population local. C'est a partir de ce moment que HG ( allah rahamo ) a nommé avec fierté BA au poste de Directeur de la BND.

Beaucoup des rumeurs circulaient dans le moment, des rumeurs qui disaient que c'est grace a BA que tous les ISSA se st enrichi en particulier les SAAD MOUSSA. Ces rumeurs fixaient en premier lieux, les entreprises de 2 hommes. le 1er etant Said Omar ( proprietaire de la Pharmacie Corne de l'Afrique ) et le 2e est Med Abdi ( proprietaire des Ets.Abdi sur la route d'Arta ). Par ailleurs Med Abdi est le gars que presente CALA comme '' le vieux, illetrés, mourant et qui est meme mort 2 ans apres son pret '' pourtant je peut vous affirmez qu'aujourd'hui Med Abdi est toujours en vie, en pleine forme, il est d'a peine agé a pe pres 45 ans. Ces deux entreprises fonctionnent aujourd'hui tres bien tout en ayant aucun credit bancaire. Si ceci n'etais pas vrai je pense qu'en 1996 lorsque IOG et les siens preparant les elections de 1999, avait decreter la chasse au sorciere ( Saad Moussa ), celui-ci s'aurait fait bien plaisir que de liquider ces 2 grandes entreprises. Mais n'empeche que leurs comptes etaient propre du coup intouchable.

Jeune ELY, je te rappel que dans le temps aucun Djiboutiens n'etaient en mesure que de remettre en compte Mr.BA. Elabeh (allah rahamo) ministre des finances dans le temps, n'avait ni l'autorité, ni les preuves pour accuser B.A. Dans la décennie 80-90, BA etai un exemple pour toute l'administration. Sauf pour IOG, entre les deux hommes etaient nés une certaine rivalité. D'un coté Elabeh et de l'autre coté BA, IOG ne savait comment profiter des comptes de l'ETAT face a ces deux hommes fort.

Ayant reussi, le pari fou que d'equilibré les comptes de la BND en tant que gestion, autorité,.. . Apres la guerre civil de 1990-1991, lorsque notre economie a chuter, lorsque le pays avait commencer a voir sa dette augumenter. IGH a voulu re-tenter le meme coup de la BND en mettant entre les mains de la direction de la Tresorerie National, l'experimenté BA.
Des qu'il a ete nommé les premiers choses qu'il a faite etaient, de distribuer lui meme dans les locaux de Sheraton hotel ( entreprise public dans le temps ) les salaires des employés. Parce que beaucoup tournait a ce sujet, comme quoi beaucoup de chomeurs etaient inscrit comme salarié de Sheraton. Il a ensuite fait la meme au sein des Ministeres de la defense, pour detruire tous les abus au niveau soldats qui a ete fait par le General Maidal. En a peine 1 ans de direction Mr BA avait reussi a realiser ce qui etait l'impossible pour certain : controler les abus et le gaspillage pour tout ce qui est les comptes de l'Etat. C'est lui, dans le temps ou tout nos ministre partaient en voyage pour demander Dons & Pret a eu le courage que de taxé avec un fort taux les ecoles francaise ( nativité, kessel, dolto ) qui beneficiai de l'amitie entre la France et HG ( allah rahamo ) pour declaré a peine des miettes a l'ETAT.

En 1995, il a osé refuser de faire un pret a IOG et son cousin Tani (directeur de l'information) qui d'apres les rumeurs muni d'une lettre falsifié de la presidence demandait un Pret pour la RTD. Tout le monde sentait a ce moment que la fin de BA etait proche, tout le monde etait sur qu'en faisant tomber BA, IOG allait facilement devorer IGH.
En 1996, la demission du Directeur BA a ete signé par HG (allah rahamo) a l'insu de IGH.
Refutant les accusations qui lui etaient porté a son egard, defi avec l'aide de son Clan l'autorité d'IOG en allant affronter les forces de Police. Cet affrontement n'a jamais eu lieux dans sa demeure mais precisement en face du Commissariat Central a cote du Palais de Justice. A ce jour, BA et son clan sont les premiers avoir defier IOG. Les membres de son clans sont devenus les premiers a refuser ces ragots pré-fabriqués inculpant les enfants de Djibouti. BA etait comme DAF aujourd'hui qui est accusé d'etre la cause de la guerre avec l'Erythree. Mais ses partisans a lui, avait di NON a tout sa. Apres que sa femme et ses enfants ont pu etre tué par un raid des forces de l'ETAT dans son domicile le jour suivant, BA demanda a ses partisans de ce retirés et accepta d'aller en prison. Vennai de s'eteindre en 2 jours, l'un des plus grand espoir de l'economie Djiboutienne.

Quelques mois apres, le peuple et non pas que son clan commencais a crier a l'injustice a l'egard de cet homme correct, IOG décida de faire appel a un comptable exterieur qui avait pour tache que de revoir toute les transactions de BA depuis la BND jusqu'au Tresor.
Dans son rapport final 1 ans apres l'emprisonnement de BA, ce comptable n'a fait qu'affirmer que l'accusation n'etais pas justifiable et a que ce titre il y'avait rien contre cet homme. C'est a la suite de tout sa que BA a ete relaché, il est devenu le 1er homme auxquels l'etat a accorder le pardon comme quoi son arrestation etait une erreur et pour sa lui ont remboursé tout son salaire depuis le jours ou il a ete demis de ces fonctions.
Mais en emprissonnant BA, IOG savait qu'il c'etait ouvert un grand boulevard pour la Presidence. Apres BA, ont ete en prison IGH, gaboyo, moumin bahdon, Aref (fils), Ali Meidal et beaucoup d'autre haut placé du temps.

Ely, j'espèere que ces petites precisions te serviront a grand chose. Dans ma prochaine interventions je vais te raconter qu'est ce qui devenu de cet homme depuis 1997.

Critiquer qui vous voulez, mais priere de ne pas salir les quelques hommes qui se sont battu pour la justice et pour la fierté de notre pays. A ce jour, BA n'a rien a ce reproché a part le faite qu'il n'a pas voulu integrer l'opposition. Son integration a l'opposition, portera un coup dur a l'IOG mais donnera surtout un nouveau souffle a tous les decouragés de l'opposition.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   DENA Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
237
Inscrit :
01-juin 03

Posté 18 juillet 2008 - 01:13

Voir le messagezeus, le Thursday 17 July 2008, 20:38, dit :

Ely, j'espèere que ces petites precisions te serviront a grand chose. Dans ma prochaine interventions je vais te raconter qu'est ce qui devenu de cet homme depuis 1997.

Critiquer qui vous voulez, mais priere de ne pas salir les quelques hommes qui se sont battu pour la justice et pour la fierté de notre pays. A ce jour, BA n'a rien a ce reproché a part le faite qu'il n'a pas voulu integrer l'opposition. Son integration a l'opposition, portera un coup dur a l'IOG mais donnera surtout un nouveau souffle a tous les decouragés de l'opposition.


Salaam,
J'avoue que j'ai un respect profond pour ce monsieur, pour l'Ijtihad qu'il a fait pour sa personne. Il faut savoir que ce n'est pas un enfant gaté assuré de sa propulsion là ou il veut qd il veut. N'eut été son effort et la grace de Dieu, il aurait sans doute eut le meme destin que la majeur partie de sa famille. Il a gagné sa reconnaissance. Ce que ke je lui reconnais en tt cas, ce qu'il a le sens de la reussite personnelle et cela manque bcp aux djiboutiens.

Ceci étant, vs avez compris je ne cherche à salir personne, par contre, le respect que je dois à BA, je le dois aussi à mon voisin modeste qui cherche inlassablement une voie pr s'en sortir. Ainsi, on aimerait bien qu'on nous explique cette situation paradoxale d'un fonctionnaire immensément riche dans un pays extrêmement pauvre.
"La véritable science enseigne par dessus tout à douter".

"On est submergé d’admiration face à une telle exp​ression de démocratie au Mali et cet amour d’ATT pour sa patrie. (…) Ceci prouve à suffisance que les vrais démocrates ne sont pas ceux qui s’accrochent comme des chauves-souris au pouvoir en défigurant dangereusement leur constitution. Les vrais démocrates,sont ceux qui permettent à leur pays de mieux fonctionner, lorsque eux, ils ne seront plus aux affaires." Liberté,journal togolais.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 18 juillet 2008 - 08:27

Voir le messagezeus, le Thursday 17 July 2008, 21:38, dit :

Assalam,


Critiquer qui vous voulez, mais priere de ne pas salir les quelques hommes qui se sont battu pour la justice et pour la fierté de notre pays.

:o :o OMG !! pour la 1ere fois, je pense qu'ELY est au tapis.

et en passant =D> au courage et a la dignité de cet homme. lool, apres ces beaux commentaires je sais le prochain homme que IOG va ce faire plaisir d'eliminer :D. Et oui a Djibouti, faut jamais vanter les merites d'un homme de l'administration; c'est un tres grand delit !!

Voir le messageDENA, le Thursday 17 July 2008, 23:13, dit :

Salam,
le respect que je dois à BA, je le dois aussi à mon voisin modeste qui cherche inlassablement une voie pr s'en sortir. Ainsi, on aimerait bien qu'on nous explique cette situation paradoxale d'un fonctionnaire immensément riche dans un pays extrêmement pauvre ?

En gros, tu veux comprendre pourquoi il y'a cette difference au niveau compte bancaire entre BA et ton '' modeste '' voisin ? mais le truk est de savoir de quel epoque il est kestion, d'aujourd'hui ou d'avant IOG qui remonte a 1991.

Pour ce qui est d'aujourd'hui c'est simple, directeur, ministre, PDG, ...dans le gouvernement des qu'il est elu toute personne devient rapidement, extrement riche. Pourkoi ?
Parce que n'est que pour cette raison qu'ils sont elus a ce poste, dans le cas ou ils profitent pas de leur passage a ce poste, ils risquent de terminer tout le restant de leurs vie pauvre et dominé. Avec le regret de n'avoir jamais pu porfiter du moment ou ils detenaient les clées de la maison.
Et pour tous les modestes, dans un systeme ou la categorie de la classe moyenne a disparu, ou les riches deviennent plus riche et les pauvres plus pauvres, il pourra toujours chercher une voie de sortie mais j'ai bien peur qu'il l'a trouve en etant toujours honnete. :( c'est triste mais certain ce feront le plaisir que de nous rappeler que ce paradoxe fait partie de la vie, en AFRIQUE ! :)

La situation de Djibouti d'aujourd'hui, je la voit de la mm facon qu'un prof a essayer d'expliquer pour ce qui est de l'Afrique : " En Afrique, 95% de la population est pauvre avec 5% de riche parce que 5% de la population ce partage 95% des richesses du pays. '' :( :((


Et pour autrefois, je pense pas qu'on peut comparé les revenus mensuel d'un Directeur avec des bon diplomes et un modeste voisin, honnete, sans diplome, BOSSant ;) comme caissier ou commis. Faut pas comparé l'incomparable !




En tous cas, j'ai essayé de trouver des reponses a ton point d'interrogation. B)
Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Ely Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 366
Inscrit :
13-mai 03
Location:
Canada

Posté 18 juillet 2008 - 07:01

Bonjour Zeus,

Je ne voudrais pas cibler en particulier Birasse lorsqu'il faisait parti d'une nomenclature qui a littéralement pillé notre pays; Dans sa défense, je te trouve incroyablement indulgent au point ou il est difficile de ma part de ne pas penser qu'il n'y aurait pas un conflit d'intérêt. Mais bon, tu as le droit et la liberté de ton opinion.

Ceci dit, nous ne pouvons nous substituer a la justice pour déclarer coupable ou innocent une personne sans être au parfum du dossier judiciaire et qu'il n'y est eu enquête indépendante. Dans cette logique, je vais te prendre un exemple sur mon pays d'adoption; Des fonctionnaires corrompus il en existe partout. Ici, comme ailleurs la faiblesse de l'humain veux que lorsque certaines personnes pensent avoir la main libre ou qu'elles sont plus intelligentes que d'autres, elles se croient tout permis, usent et abuse des biens publiques; Malheureusement pour eux, ici il y a des gardes fous; L'une d'elles, c'est le rapport entre le patrimoine et la richesse de quelqu'un avec sa rémunération ou investissement; S'il y a disproportion, alors il y a un hic, et l'enquête criminelle est lancée. Cependant il nous faut une certaine dose de sobriété car même dans les pays africain un peu plus démocratique que le notre, des scandales pareilles il y en a et c'est le cas du Kenya ou du Nigeria pour ne citer qu'eux.

Revenons a Djibouti et au cas de Birasse; Je passe sur ton indulgence extrême sur la saga du clan qui se substitue aux lois et l'ordre de la république et qui fait entrave a la justice sans subir la moindre conséquence ainsi que leur motivations qui semblerait d'après toi être qu'une simple protection d'un petit gars de la famille contre le monstre d'IOG; J'avoue que la pilule même sucrée au "Malabe" est dure a avaler; Par conte, la ou je te trouve vraiment fort c'est sur l'affirmation dans laquelle Birasse devient outrageusement riche en quelques année de sa nomination sur les sueurs de son labeur; Il faudrait vraiment une anesthésie cérébrale ou une suspension radicale de la réalité pour envisager cela. Pour mettre en perspective et dans une échelle de compréhension humaine, rien que ses propriété au Canada - ou réside sa famille-, ne peut être justifié par son salaire a Djibouti; Pour être exacte, il aurait fallut qu'il fasse un revenue confondu plusieurs fois supérieur a celui du président de la république pour arriver a peine a 1/10 de son patrimoine actuel; Honnêtement, son train de vie ainsi que celui des autres comme lui a Djibouti ne peux justifier les rémunérations théoriques en cour a Djibouti et cela, même étalé sur une période de 30 ans d'indépendance. Pour Birasse, son cas est plus frappant puisque les sommes en cause sont absurdes et élevés mais aussi pour avoir redistribué le butin dans sa famille élargie; Je ne voudrais lancer des noms ici afin de ne pas contrarier des innocents, mais si un jour la république veux récupérer ses biens spolies, un certain commerçant de Quartier 6, de la famille de Birasse ou ses ayant droit auront des compte a rendre.

En terme de conclusion donc, tenir la ligne de défense que Birasse et son entourage ont gagnés légalement et honnêtement leur fortune gargantuesques en quelques années est franchement une insulte a l'intelligence; Dire qu'il n'est pas le seul et qu'il a été un produit de son époque ne l'innocenterait pas mais resterait néanmoins plus logique. Une dernier mot s'il te plaît, cette manière d'utiliser le Label Issas pour défendre en amalgame le crime d'une minorité nantis est vraiment offensive. La majorité des Issas font partis des citoyens lésés dans cette affaire; Un issa de Xayabley par exemple qui vit dans la misère, sans soins ni abri ne doit pas porter le fardeau des forfaits d'une élite corrompu sur son dos; Si Birasse avait enrichie au moins une fraction de tous les Issas ou du moins pendant qu'on y est une sous fraction de tous les Saad Moussa, cela signifierait au moins qu'une partie de la population de djibouti en a profite: c'est loin d'être le cas et je suis sur que tu est d'accord avec moi; Alors, quand on parle du Sous clan de Birasse, il s'agissait de quelques vieux rapace de notoriété publique et personne d'autres. Et pendant qu'on y est dans le registre des absurdité, il faut se poser a quoi a servit l'argent vole au peuple: a construire du béton ad nauseum, a aquerir des biens a l'étranger et a mener un luxe obscène; S'il avait au moins contribué au progrès, en rendant l'eau courante, une génératrice d'électricité ou une maison de jeunes a son village de naissance, de grâce, j'aurais trouvé un iota de circonstances atténuantes au fin fond de ma consternation.

Ce message a été modifié par Ely - 18 juillet 2008 - 07:14 .

"C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas."
MAHATMA GANDHI (1869 - 1948)

"C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire."
JEAN DE LA BRUYÈRE (1645 - 1696)

"La religion est l'opium du peuple"
Karl Marx (1818-1883)
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   zeus Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
16
Inscrit :
16-juillet 08

Posté 18 juillet 2008 - 10:24

Assalam,

Ce que tu viens d'ecrire a l'instant tiens du ridicule, et des foutaises.

Au moment de l'emprisonnement de BA, il y'avait une forte rivalité lointaine entre les deux principaux heritiers des Dieux ( HG et IGH ) de l'Olympe. BA d'un coté et de l'autre IOG. D'un coté les SAAD MOUSSA et de l'autre coté les MAMASSAN. Ces deux tribus ainsi que leurs deux enfants genies, ce menaient une terrible guerre lointaine par l'intermediaire des critiques, insultes et menace. Il etait clair que du jours au lendemain, ces deux partis allaient etre amener a avoir un contact physique. Donc 364 jours ( sachant que tu ne le sais pas, a Djibouti l'etat a 365 jrs pour regrouper toutes les preuves envers tout fonctionnaire accusé de fraude comptable lié aux comptes de l'etat ) apres sa démission et l'ouverture de son dossier, la police comme attendu ce depêcha de venir frapper a sa porte. BA, a été ramener au commissariat central accompagné de tout ses fidèls. Donc quand, les quelques agents d'en face lui ont repeter pour qu'elle cause il a été appeler aujourd'hui, il refusa toute ces déclaration grotesque. Mais n'entendant pas de ce même oreille, les agents n'ont pas voulu le laisser partir. Quelques minute apres, ne voyant pas ressortir leur leader, ses fidels se sont pressés par coup de grenade et de kalashnikov a forcer les portes du commissariat et allé chercher leur poulin. A la suite de tout sa, il n'etait plus de justice ou de loi, la guerre entre ces deux fractions a ete bel et bien déclaré. C'étais un face a face FNP-SAAD MOUSSA et non MAMASSAN-SAAD MOUSSA mais tout le monde savait que tous les ordres vennaient d'en haut, principalement des bureaux de IOG. IOG, par l'intermediaire de ses amis Med Ali Sahel ( ministre des finances ), Yassin Yabeh ( commandant supreme de la FNP) et Hassan Farah Miguil ( ministre de la justice [/]) a construit tout une toile d'araigné pour envoyer dans le gouffre leur seul obstacle, le seul qui leurs a refusé toute richesse par l'intermédiaire de la BND et le Trésor National.

Ma question est, ELY en utilisant ta logique et non pas les '' ont dit '' pourquoi cet homme a été relaché 1 ans apres son arrestation avec tout les excuses de la part du gouvernement ? dans le cas ou il aurait fait des abus, tu penses pas que lors de la revue de ses comptes par les comptables externes, on aurait du trouver au moins un minime abus de sa part ? dieu seul sait encore aujourd'hui, combien IOG et ses partisans ont du fouiller et refouiller pour trouver au moins rien que la moindre preuve pour donner un sens a leurs modestes accusations.

Si aujourd'hui, en faisant un retour a Djibouti DAF ce vennai d'etre arreter par la Police d'etat. Avec seul mobile un sois disant fax en francais envoyer a Assaias. Que de ce faite les membres de son clan ( son premier soutien ) vennaient a refuter avec brutaliés ces allégations sordide. Comment tu expliquerais cet acte ? aurais du avoir la maladresse que de rammener '' la situation juridique de ton pays d'adoption '' ?

En rammenant sur la table '' le patrimoine actuel de BA ", peut tu nous en parler un peu plus de sa ? Sa se voit a des kms que tu connais rien de cet homme, de sa situation, de son passé, ni de son présent. Tout le monde sait que sa famille vit au Canada présentement, mais est-ce une preuve de sa richesse ? immigrant = riche ??

Depuis bientot 9ans ( [i] l'élection de IOG [/])i, au sein des murs du ministere des finances, tout les employés sont entrain d'appuyer la nommination de BA au poste de Patron des Finances. Mais c'est a en croire que tout ces cris de désespoir tombent dans un oreille de sourd. Fort de mes 4 ans d'experiences, je peux moi te confirmé que pour tout conseille ou aide, tous les Directeurs ou autres acteur majeur des Finances vont directement se reférer a Mr. BA. Tu pourras me dire qu'il ne fait que remplir les taches de Conseiller Technique. Mais depuis quand, conseiller technique a Djibouti etait aduler ? c'est BA qu'on va chercher et non pas un Conseiller. Le ministere des finances a pour conseiller technique 6 personnes mais c'est le seul qui a un bureau, qui viens travailler et qui est solliciter.
Depuis 2002, tout les employés du ministère sont des jeunes comme moi issu de la generation 1967-1977 donc connaissant assez bien l'histoire de Djibouti. Alors pourquoi a t'on une certaine admiration pour cet homme, cet experience, cette personnalité ? sommes nous tous des SAAD MOUSSA ( [i] ce qui serais ta dernière excuse pour exquiver la verité
).
En 2004, lorsqu'est tombé le 1er cheque de 30 millions $ de la part des Americains, c'etais le premier a avoir suggerer que l'en utilise point cette somme mais qu'on l'investisse sous forme d'action dans les grandes entreprises mondiaux, et qu'ainsi ces 30 millions$ pourraient nous rammener plus. A Djibouti, tout le monde sait que dans la possibilié qu'on vennai a gerer honnetement nos avoir, les 30 millions de la part des americains ne seraient qu'un plus et non un necessité. Mais c'est a en croire qu'une fois encore sa ingénieuse demande est tombé dans les oreilles d'un sourd.
Au lieu d'aider Djibouti en rammenant a surface, l'un des plus grand économiste, financier, gestionnaire de Djibouti, IOG ce contente tout simplement que de l'humilié. Depuis 10 ans sont nommé supérieur a lui, des jeunes qui etaient a l'université le temps ou ses merites etaient sujet du jour, des jeunes qui ce battaient au pied de sa porte pour le consulter avant de signer tout document. S.E ALi Farah Assoweh, plus connu sous Ali Adnan, notre actuel Ministre des finances, etaient lui aussi parmi ceux qui vennaient toujours demander conseil. Il etait parmi ceux qui ont toujours rever que d'avoir BA comme ministre. Et voila que pour le recompenser, c'est le petit en fant reveur qui est nommé a la place de l'autre. HONTE A DJIBOUTI.
Mais les enfants de Djibouti, leurs seront toujours Fidel.

VOUS POURREZ TRAVESTIR L'HISTOIRE TANT DE FOIS QUE SA VOUS CHANTE; MAIS FACE A LA VERITE JAMAIS VOUS NE FEREZ LE POIDS.

Jeune-homme je te considère pas comme un menteur ou partisans de IOG, mais juste un jeune perdu attaché a une seul malheureuse idée refusant tout autre possibilité. Te fais jamais un plaisir que d'insulter les seul rare HOMME que Djibouti a eu a sa disposition. Sa serait un mépris total pour la verité.
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   DENA Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
237
Inscrit :
01-juin 03

Posté 19 juillet 2008 - 12:18

Voir le messageBOSS68, le Friday 18 July 2008, 6:27, dit :

La situation de Djibouti d'aujourd'hui, je la voit de la mm facon qu'un prof a essayer d'expliquer pour ce qui est de l'Afrique : " En Afrique, 95% de la population est pauvre avec 5% de riche parce que 5% de la population ce partage 95% des richesses du pays. '' :( :((

Et pour autrefois, je pense pas qu'on peut comparé les revenus mensuel d'un Directeur avec des bon diplomes et un modeste voisin, honnete, sans diplome, BOSSant ;) comme caissier ou commis. Faut pas comparé l'incomparable !

En tous cas, j'ai essayé de trouver des reponses a ton point d'interrogation. B)


T a triché Boss, lol.
En fait si tu n'integre pas la contrainte de l'honnete homme tel que proné par Zeus, il n'y a plus de paradoxe.

Toute la litterature de Zeus tout puissant vient buter inéluctablement sur ce paradoxe.
"La véritable science enseigne par dessus tout à douter".

"On est submergé d’admiration face à une telle exp​ression de démocratie au Mali et cet amour d’ATT pour sa patrie. (…) Ceci prouve à suffisance que les vrais démocrates ne sont pas ceux qui s’accrochent comme des chauves-souris au pouvoir en défigurant dangereusement leur constitution. Les vrais démocrates,sont ceux qui permettent à leur pays de mieux fonctionner, lorsque eux, ils ne seront plus aux affaires." Liberté,journal togolais.
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 19 juillet 2008 - 03:07

Voir le messageDENA, le Friday 18 July 2008, 21:18, dit :

T a triché Boss, lol.
En fait si tu n'integre pas la contrainte de l'honnete homme tel que proné par Zeus, il n'y a plus de paradoxe.

Toute la litterature de Zeus tout puissant vient buter inéluctablement sur ce paradoxe.

Pour un moment sortant du cadre de BA et Zeus (ne le pren pas comme une offence, donc plz ne me remet pas dans le rouge :P ).Mais DENA pour t'expliquer plus profondement mon idee, je vais te prendre un autre cas plus personnel.

Tu sais, moi aussi je suis née d'une famille RPP en tous cas bien placé aujourd'hui.

Mon pere est traité de tout les adjectifs. Mais etant un homme public, je me dois (par force) que de respecter les commentaires de certain meme si en majeure parti on exagere sur son cas. Moi aussi desfois j'en profite pour le critiquer, soit par mesure de sécurité ;) ou may be sa me permet que de souligné les truks qu'il faut changer en lui.

Je ne pourrais te dire qu'il est '' immensement riche '' mais je peux t'assurer qu'ont vie tres tres bien dans un pays extrement pauvre. Paradoxe ? et bien je te confirme : OUI !

On vit bien dans un pays pauvre, fait de lui un homme malhonnete et sans valeur morale ? si je me fi aux ecrits ou parole de certain en oubliant que je connais mon pere plus que tt ceux qui le critique, sans hésiter je dirais OUI ! c'est une ordure. :(
Mais heureusement a l'aube de mes 25 ans, je me dis connaitre assez bien le RPP, UMP, mon pere et Djibouti. Et en essayant encore une fois de mettre de coté mes sentiments personnel :) je dirais qu'il est loin d'etre mauvais ou corrompu. honnete ? sa depend du sens et dans quel situation il est question. Pour arriver la ou il est aujourd'hui avec tt son bagage intellectuel, je ne dirais pas qu'il a été chanceux car bien dèsfois il a été exclu par un certain Ismael Guedi Hared juste pour ne pas donner un renfort mamassan au sein du gouvernement pour la ginte '' bah-furlaba '' en particulier a IOG. IOG, il lui doit may be tout.
Donc pour sa mon pere ce doit logikement que de travailler '' honnetement '' pour lui malgre tout les consequences que ceci peut engendrer a Djibouti ou a ses valeurs ? je dirais que c'est mal le connaitre.:D

Pour determiner son honneteté je pense pas que c'est une tres bonne initiative que de le comparé a un '' modeste '' voisin car tout les differenties. En premier lieu leurs responsabilités, qui demandent a l'un parfois dans le contexte du Djibouti d'aujourd'hui, beaucoup de décisions injuste envers certains. Mon pere n'a ete ni ministre, député, directeur, president,..au sein de notre gouvernement mais n'empeche qu'il joue un grand rôle au sein de ce gouvernement. Il est critiquable sur plusieurs chose, mais dans le general sa sera tres difficile que de remettre en question la provenance de sa fortune et ses avoirs. ;)
Honnete ? lol je pense qu'on verra sa, si un jours on OSE lui faire un procès correct :P

DENA, je ne voudrais pas que tu penses que je ne fais que DEFENDRE comme il ce doit a tout fils, un pere. Sache que depuis que je suis inscrit dans ce forum tout en ayant une certaine confiance a ses agissements (mon père), mes fortes critiques a l'encontre de ce gouvernement ont toujours ete honnete, justifiable ou mm parfois abusif en depit de tout sentiment personnelle !!:)
Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   zeus Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
16
Inscrit :
16-juillet 08

Posté 19 juillet 2008 - 02:05

Voir le messageDENA, le Friday 18 July 2008, 2:13, dit :

Salaam,
Un fonctionnaire immensément riche dans un pays extrêmement pauvre.

Sous entens-tu que BA est actuellement un homme immensément riche ? cette supposition tu la tiens d'ou ? j'espere que tu prens pas source, a partir des interventions d'ELY. Le ELY qui a débuter son argumentation, par dire que BA a été emprisonné dans les années 80 avec une etroite collaboration entre HG et ELABEH ( allah rahamo ). Voyant que tout cela ne tenait pas la route, tente de ce repositionné en accusant BA de c'etre enrichi dans le dos des Djiboutiens. J'attens encore la prochaine tangente qu'il va donner a son histoire. Jespere avec tout honneteté qu'ELY va mettre de coté tous les marques impersonnels tel que les '' tout le monde connait '', '' tout le monde sais '', '' tout le monde a vu ''.. et patati patata. C'est des accusations grave que tu portes sur le passé et l'intégrité de cet homme alors je pense jeune-homme qu'il est temps qu'on ocnfronte, Ce que je sais et Ce que tu sais.
Si j'etais vous l'une des premieres question que je me poserai serait, pourquoi un homme aussi riche que BA et surtout tous aussi diplomé et expérimenté que lui n'allait pas s'opposer a son ennemi de toujours ? en allant rejoindre l'opposition.
Laissez moi vous rappeler encore une enième fois que durant la periode 95-96, les comptes et avoirs de BA ont été fouillé et verifiez de la tête au pied. De la meme facon que les americains n'arrivent pas a retrouver la moindre preuve nucleaire en IRAK. Mais rien de suspect a ete trouver jusqu'a ce jour. Si a cet instant, les moindres preuves avaient etre pu déceler dans la gestion passé de BA, IOG n'aurais jamais pris le risque que de le relaché avant les elections de 99'. A un moment ou tout les ennemis de IOG ce regroupaient pour faire un blocus, liberez BA etais un pari risquer que ne pouvait prendre IOG. Mais il a été contraint que de modifiez ses plans de base.


Sinon l'autre chose qu'il faut savoir de cet homme, c'est qu' a l'exterieur du travail c'est un homme plaisant, tres posé tout en ayant une forte personnalité charismatique. Meme etant agé de plus de 50 ans, il pratique le foot-ball sur le meme terrain depuis les années 80, a savoir le terrain a coté de Gabode 2 et en face de l'ISERST. Ne fume pas et ne Khat pas. C'est dire qu'il a en lui tout les traits d'un homme exemplaire a savoir sans aucune balwad, sportif, diplomé et charismatique.

C'est vrai, vous pourrez me suspecter d'etre fan de cet homme. Ce qui rendrais ma prise de position non-equitable. Mais laisser moi vous conté que des lors que j'ai terminer mes etudes universitaire au debut des années 2000, j'ai commencer a me demander pourquoi et comment a Djibouti on ne puisse pas avoir des exemples de personnalité et de reussite. Cet idée m'etait impossible a avaler qu'il y'a personne de correct parmi tous les anciens a part Mahamoud Harbi ( allah rahamo ). Et c'Est ainsi par hasard, je suis tomber sur un débat portant sur BA et DAF. DAF etant deja tres connu par tous les jeunes et vieux, j'ai ainsi commencer a faire une recherche sur l'histoire de BIRASSE. C'est clair, mentir serait de ma part si je vous disais que ce nom m'etais inconnu. Car personne ne peut oublier les incidents qu'il y'avait eu en Mai 1996 entre les partisans de BA et les forces de l'ordre. Mais ceci etait minimes pour ce faire un jugement sur la personne de cet homme. Et a la suite meme avant d'integré l'équipe du ministère des Finances, j'avais trouver mon icone. L'avoir devant moi, ne m'a été qu'un plus sur concernant le passé de cet homme et surtout le passé de la gestion d'une fraction de l'economie et des finances de Djibouti.

QUE DIEU BENISSE TOUS LES ENFANTS DE DJIBOUTI. amin
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet