djibnet.com: Chef De L'etat Ou Chef Du Gouvernement - djibnet.com

Aller au contenu

  • (4 Pages)
  • +
  • « Première
  • 2
  • 3
  • 4
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Chef De L'etat Ou Chef Du Gouvernement Faut-il separer les deux? Noter : ***** 1 Votes

#46 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 09 juillet 2008 - 12:56

si j'écris çà aujourd'hui ce n'est pas pour être une victime, je reclame rien et je veux pas que des gens aient pitié de moi ou me considèrent comme un homme saint ou hyper honnête. Non, j'ai mes défauts, mais je veux être juste un djiboutien et reclamer pour moi et pour les autres djiboutiens des droits équivalents ni moins ni plus.

Géneralement, nous djiboutiens, on n'a pas conscience du problème de tribaliste car nous participons d'une façon detournée ce système. On connait nos parents, donc nos tribus et s'il y a un directeur ou un chef de service qui nous connait pas. On cherche une personne (un ami ou quelqu'un de la famille) qu'il connait et on obtient ce qu'on veut et on n'a pas l'impression de partciper au système.

Aurait-il quelqu'un qui peut me dire ici, je travaille à djibouti et je n'ai jamais eu de favoritisme d'une manière ou d'une autre.
Franchement tant qu'on n'est pas touché dans sa chair le tribalisme n'existe pas pour nous et nous croyons que le tribalisme est pratiqué que dans le sphère du pouvoir dans le palais de la presidence. Mais, moi je vous affirme que le tribalisme est partout à djibouti et partiqué par tout le monde sans se rendre compte.

Regardez au fond de vous, et vous allez vous rendre compte que c'est vrai ce que je dis et que je ne suis pas un ovni. N'empêche çà serait mieux que si j'avais eu cette hallucination tout seul. Malheureusement pour les djiboutiens, le tribalisme est une réalité acceptée et intégré leur dans le monde de vie.

Certains dans le forum ne rendent même pas compte que leurs paroles sont teintées de tribalisme à outrance.

Quelque soit, la lutte qu'a mené une famille pour l'indépendance du pays, qui peut croire que djibouti a eu son indépendance via la lutte d'un clan, qui peut croire qu'une famille est faite pour diriger les destinés d'un pays.

Je ne suis contre à aucun clan ou famille, je veux juste que vous depassiez vos souspiçions et vos craintes via l'autre. L'autre pense le bien du pays comme toi, il veut son developpement, il veut laisser une emprunte dans l'histoire du pays en étant meilleur.

Le changement ne viendra que de vous, nous . Si un jour, vous n'acceptez pas qu'une personne soit maltraitée car elle a une famille différente de la votre.

je vous promets les politiciens vous suivront et çà sera le changement.
0

#47 L'utilisateur est hors-ligne   LINAA Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 341
Inscrit :
04-juin 08

Posté 09 juillet 2008 - 01:23

[quote name='freeman' date='Wednesday 9 July 2008, 9:56' post='117135']
...............


WAOUW, quel beau discours digne d'un grand homme, =D> =D> =D>

Et j'espère de tout cœur que le tribalisme sera banni et mal vu à Djibouti, considéré comme un tabou et une honte à l'instar du fascisme en Europe, eh oui quand on traite de "facho" un européen il devient rouge et ne sait pas où se mettre alors que la plupart des djiboutiens de nos jours déclinent leur tribu avant de déclarer leur identité et leur nationalité.

Je suis confiante, rien qu'à voir la qualité des femmes et les hommes de Djibnet.com, je ne peux qu'être confiante, même ceux ou celles réfractaires, qui sont attaché(es) à ce système car ne connaissant que celui-ci, peuvent être rallié certes avec beaucoup d'effort et de patience de part et d'autre, mais au final c'est le résultat qui va compté. :)
0

#48 L'utilisateur est hors-ligne   LINAA Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 341
Inscrit :
04-juin 08

Posté 09 juillet 2008 - 01:23

[quote name='freeman' date='Wednesday 9 July 2008, 9:56' post='117135']
...............


WAOUW, quel beau discours digne d'un grand homme, =D> =D> =D>

Et j'espère de tout cœur que le tribalisme sera banni et mal vu à Djibouti, considéré comme un tabou et une honte à l'instar du fascisme en Europe, eh oui quand on traite de "facho" un européen il devient rouge et ne sait pas où se mettre alors que la plupart des djiboutiens de nos jours déclinent leur tribu avant de déclarer leur identité et leur nationalité.

Je suis confiante, rien qu'à voir la qualité des femmes et les hommes de Djibnet.com, je ne peux qu'être confiante, même ceux ou celles réfractaires, qui sont attaché(es) à ce système car ne connaissant que celui-ci, peuvent être rallié certes avec beaucoup d'effort et de patience de part et d'autre, mais au final c'est le résultat qui va compté. :)
0

#49 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 09 juillet 2008 - 01:31

Voir le messageBOSS68, le Saturday 5 July 2008, 13:37, dit :

Pourquoi donner une telle responsabilité a un 1er ministre, qui a ete choisi par symbole ou respect a l'autre tribu dominante de Djibouti ?

donc kel est ta proposition pr calmer la tension de l autre tribu? si c n pas cet poste.
il est vrai ca ne doit pas etre un symbole. mais pr ke le president( issue d un tribu, de la meme famille ) c la meilleur façon de s eloigner de problemes.


La question que je me pose est la suivante:
faut-il donner un poste visible(president ou premier ministre) pour qu'une famille(clan) se sent djiboutien?
Ou faut-il créer un système que tout djiboutien aura les mêmes droits que son voisin et que son enfant pourra trouver du travail sans passer par un ministre ou sous tutelle d'un tel ou tel homme politique ou connaissance?
J'opterai pour la deuxième solution.
Pour moi le nom d'un clan n'a aucune importance pour vivre sa vie. Un clan aussi puissant soit -il n'a rien de comparable avec le developpement de ton pays. Moi, je choisis entre le clan et le pays, je choisis le pays. Et, avant d'être de tel clan ou famille, je suis le citoyen de tel pays.
0

#50 L'utilisateur est hors-ligne   MissDjib Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
4 375
Inscrit :
26-novembre 07
Location:
Bristol,UK.

Posté 09 juillet 2008 - 01:41

Voir le messagefreeman, le Wednesday 9 July 2008, 11:31, dit :

La question que je me pose est la suivante:
faut-il donner un poste visible(president ou premier ministre) pour qu'une famille(clan) se sent djiboutien?
Ou faut-il créer un système que tout djiboutien aura les mêmes droits que son voisin et que son enfant pourra trouver du travail sans passer par un ministre ou sous tutelle d'un tel ou tel homme politique ou connaissance?
J'opterai pour la deuxième solution.
Pour moi le nom d'un clan n'a aucune importance pour vivre sa vie. Un clan aussi puissant soit -il n'a rien de comparable avec le developpement de ton pays. Moi, je choisis entre le clan et le pays, je choisis le pays. Et, avant d'être de tel clan ou famille, je suis le citoyen de tel pays.


la société africaine est basée sur la communauté,la famille,le clan et la République de Djibouti n'y échappe pas malheureusement.
comme ton idée me plais bien,il faut que l'individualisme vient chez nous.il faut que l'homme djiboutien se pense comme un individu et non pas comme une communauté,famille,clan.sinon le cercle vicieux ne nous lachera pas de sitôt. :(
>>>>>>>>>>NOTHING IS FREE,AND ME TOO<<<<<<<<<<
>>>>Somaliland+Somalia italiana=une Somalie forte qui a tout pour plaire.<<<<<<
>>>résidu d'hiéroglyphe,va te cacher sous une pyramide<<<<<<<
>>>>>rabana atina fi dunya xasana wa fil akhira xasana wa qina cadaaba naar<<<<<<<<<<<<

>>>>Tu as la vie comme maladie, Allah comme médecin.
Le Coran comme notice et L'Islam comme remède.
Tu as l'Islam comme religion, la Mecque comme direction,
la prière comme mission. Incha Allah le paradis comme destination>>>>>

>>>>>if a man hits you once, you can be sure that he'll do it again<<<
>>>>>>>>>Plus le temps passe,moins il nous en reste<<<<<<<<
>>>>>>>>>accorder le savoir aux deraisonnables reviendrait à les égarer<<<<<<
0

#51 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 09 juillet 2008 - 01:53

Voir le messageChe, le Tuesday 8 July 2008, 21:01, dit :

"Ils sont partis pour gagner mais ils ne sont jamais rentrés"

Oui dans le temps j'écoutais de la variété, française de surcroît. Gold qui se souvient ?

Non sérieux les gars, il n'est de mystère pour personne que les choses sont loin d'être démocratique au pays. Nous rentrerons donc quand il y aura une démocratie authentique, lisse et soyeuse. Oui la nous rentrerons bâtir des empires, ramènerons la lumière à notre petit peuple dans la nuit. En attendant "le vote des bêtes sauvages" (Kourouma), nous savourerons nos vies à l'extérieur, loin de votre misère… Ok parfois on se contentera de composer quelques notes désabusés sur l'Internet…euh avez vous une connexion?!


désolé, mais je ne partage pas ton point de vue, je ne reste pas à l'étranger comme tu dis en m'éloignant de la misère à djibouti. Je n'ai pas non plus la prétention que mon rétour à djibouti sera un évenement, et encore moins de la lumière pour le peuple djiboutien. Si je rentre, j'aurai apporté ma maigre contribution à l'édifice sans d'autres prétentions. Je ne me cherche pas non plus des pretextes pour rester au chaud comme tu dis, mais la réalité est là, je me sens étranger au pays aussi, alors quite à être étranger, je prefère rester là où je suis vraiment étranger. Et me reveiller en pleine nuit en me disant, je ne dois rien à personne et je depends personne sauf dieu(allah).
Et, appliquer ce proverbe de chez nous: il faut toujours se sentir bien là où tu es.
Et tu es citoyen au pays auquel tu vis.

Si, j'ai un message ou un conseil à donner aux djiboutiens d'origine ou des nationnalités se de comporter en vrais citoyens à leurs pays d'accueil. Il faut être professionnel et montrer l'exemple à ses enfants sans jamais renier de leurs origines.
0

#52 L'utilisateur est hors-ligne   amirouche Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 387
Inscrit :
28-mars 05
Location:
face a la mer et face a la terre.
Interests:
DIEU BENISSE LA POP ANGLAISE, THANKS GOD.<br /><br />heureux soit les feles qui ecoutent cette bonne musique.

Posté 09 juillet 2008 - 02:03

Voir le messageMissDjib, le Wednesday 9 July 2008, 10:41, dit :

la société africaine est basée sur la communauté,la famille,le clan et la République de Djibouti n'y échappe pas malheureusement.
comme ton idée me plais bien,il faut que l'individualisme vient chez nous.il faut que l'homme djiboutien se pense comme un individu et non pas comme une communauté,famille,clan.sinon le cercle vicieux ne nous lachera pas de sitôt. :(


c'est ce à quoi je pensais depuis l'année dernière.

est-ce que l'africain est fait pour l'individualisme?

vu l'etat actuel du continent, je ne le pense pas. on est pas assez riche pour se permettre ce luxe.
..."le subjonctif est le mode du doute et de l esperance. le subjonctif est le mode de l amour"...Erik Orsena


..." pourquoi t'as pas fait la vaisselle?" ..." des que j'ai fini mon cours de sophisme, non seulement tu seras convaincue que je l'ai faite, mais en plus, tu seras persuadée que c'est à ton tour de la faire." Charb

absolument fane de LIYA KEBEDE<<>>>>
0

#53 L'utilisateur est hors-ligne   aqil Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
282
Inscrit :
31-mars 06
Location:
Djibnet

Posté 09 juillet 2008 - 02:29

Voir le messageamirouche, le Wednesday 9 July 2008, 11:03, dit :

c'est ce à quoi je pensais depuis l'année dernière.

est-ce que l'africain est fait pour l'individualisme?

vu l'etat actuel du continent, je ne le pense pas. on est pas assez riche pour se permettre ce luxe.

Pourtant les rares europeens qui ont ecrit sur les somalis ont note "leur individualisme farouche".
0

#54 L'utilisateur est hors-ligne   amirouche Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 387
Inscrit :
28-mars 05
Location:
face a la mer et face a la terre.
Interests:
DIEU BENISSE LA POP ANGLAISE, THANKS GOD.<br /><br />heureux soit les feles qui ecoutent cette bonne musique.

Posté 09 juillet 2008 - 02:37

Voir le messageaqil, le Wednesday 9 July 2008, 12:29, dit :

Pourtant les rares europeens qui ont ecrit sur les somalis ont note "leur individualisme farouche".


ah oui?! 1 immigré somalien nourrit 10pers ( ses parents, ses feres et soeurs, les cousins et parfois les tantes), où vois tu l'individualisme farouche?
..."le subjonctif est le mode du doute et de l esperance. le subjonctif est le mode de l amour"...Erik Orsena


..." pourquoi t'as pas fait la vaisselle?" ..." des que j'ai fini mon cours de sophisme, non seulement tu seras convaincue que je l'ai faite, mais en plus, tu seras persuadée que c'est à ton tour de la faire." Charb

absolument fane de LIYA KEBEDE<<>>>>
0

#55 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 09 juillet 2008 - 02:39

Voir le messageamirouche, le Wednesday 9 July 2008, 12:03, dit :

c'est ce à quoi je pensais depuis l'année dernière.

est-ce que l'africain est fait pour l'individualisme?

vu l'etat actuel du continent, je ne le pense pas. on est pas assez riche pour se permettre ce luxe.


L'individualisme n'est pas un luxe et n'a pas besoin qu'on soit riche pour admettre que si on ne travaille pas , on aura rien. Je pense au contraire que l'africain ou l'afrique a besoin d'integrer l'individualisme dans son mode de vie pour se developper. Nous avons besoin des hommes et des femmes qui creent leur propres richesses sans compter sur leurs clans ou famille ou gouvernement. Nous avons besoin un gouvernement qui laisse ou favorise les initiatives individuelles, une justice qui a des lois claires et applicables à tout le monde.
Voici un exemple qui prévaut à djibouti actuellement d'une personne trouve une idée, le gouvernement laisse faire(je ne sais pas par quel miracle, mais çà existe), son affaire commence à fleurir. Son sous-clan se pointe pour lui demander de l'argent ou du moment qu'il engage des gens non-formés ou non-adaptés à son structure, le patron de cette boite qui depend de son clan(pour la protection de son affaire) et obliger d'accepter de rendre ces services à son clan ou sous-clan. Alors, vous n'avez pas besoin d'avoir fait des grandes écoles de gestion pour comprendre que l'affaire de monsieur est condamnée à la perte.
Et, prennez le même exemple, d'un autre homme d'affaire qui n'a rien à foutre des clans (sans protection bien sûr à djibouti). Il n'a besoin de sortir des liquidités pour payer le khat du clan, ni d'engager des incompétents. Il dépend de la loi du marché et il reussit à la fin il peut engager des gens de son clan sans savoir en fonction de leurs compétences. Et, lui apporte de la richesse au pays et du développement alors l'autre , lui , il a déjà tiré les rideaux.
0

#56 L'utilisateur est hors-ligne   amirouche Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 387
Inscrit :
28-mars 05
Location:
face a la mer et face a la terre.
Interests:
DIEU BENISSE LA POP ANGLAISE, THANKS GOD.<br /><br />heureux soit les feles qui ecoutent cette bonne musique.

Posté 09 juillet 2008 - 02:44

Voir le messagefreeman, le Wednesday 9 July 2008, 11:39, dit :

L'individualisme n'est pas un luxe et n'a pas besoin qu'on soit riche pour admettre que si on ne travaille pas , on aura rien. Je pense au contraire que l'africain ou l'afrique a besoin d'integrer l'individualisme dans son mode de vie pour se developper. Nous avons besoin des hommes et des femmes qui creent leur propres richesses sans compter sur leurs clans ou famille ou gouvernement. Nous avons besoin un gouvernement qui laisse ou favorise les initiatives individuelles, une justice qui a des lois claires et applicables à tout le monde.
Voici un exemple qui prévaut à djibouti actuellement d'une personne trouve une idée, le gouvernement laisse faire(je ne sais pas par quel miracle, mais çà existe), son affaire commence à fleurir. Son sous-clan se pointe pour lui demander de l'argent ou du moment qu'il engage des gens non-formés ou non-adaptés à son structure, le patron de cette boite qui depend de son clan(pour la protection de son affaire) et obliger d'accepter de rendre ces services à son clan ou sous-clan. Alors, vous n'avez pas besoin d'avoir fait des grandes écoles de gestion pour comprendre que l'affaire de monsieur est condamnée à la perte.
Et, prennez le même exemple, d'un autre homme d'affaire qui n'a rien à foutre des clans (sans protection bien sûr à djibouti). Il n'a besoin de sortir des liquidités pour payer le khat du clan, ni d'engager des incompétents. Il dépend de la loi du marché et il reussit à la fin il peut engager des gens de son clan sans savoir en fonction de leurs compétences. Et, lui apporte de la richesse au pays et du développement alors l'autre , lui , il a déjà tiré les rideaux.


je n'ai pas dit que c est impossible. sauf que c'est dur de changer les mentalités surtout lorsqu'on est très pauvre.
..."le subjonctif est le mode du doute et de l esperance. le subjonctif est le mode de l amour"...Erik Orsena


..." pourquoi t'as pas fait la vaisselle?" ..." des que j'ai fini mon cours de sophisme, non seulement tu seras convaincue que je l'ai faite, mais en plus, tu seras persuadée que c'est à ton tour de la faire." Charb

absolument fane de LIYA KEBEDE<<>>>>
0

#57 L'utilisateur est hors-ligne   amirouche Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 387
Inscrit :
28-mars 05
Location:
face a la mer et face a la terre.
Interests:
DIEU BENISSE LA POP ANGLAISE, THANKS GOD.<br /><br />heureux soit les feles qui ecoutent cette bonne musique.

Posté 09 juillet 2008 - 02:48

c'est bien tout ce que vous dites, mais la com c'est encore mieux, ça marche et ça influence la masse.
..."le subjonctif est le mode du doute et de l esperance. le subjonctif est le mode de l amour"...Erik Orsena


..." pourquoi t'as pas fait la vaisselle?" ..." des que j'ai fini mon cours de sophisme, non seulement tu seras convaincue que je l'ai faite, mais en plus, tu seras persuadée que c'est à ton tour de la faire." Charb

absolument fane de LIYA KEBEDE<<>>>>
0

#58 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 09 juillet 2008 - 03:10

Voir le messageamirouche, le Wednesday 9 July 2008, 12:48, dit :

c'est bien tout ce que vous dites, mais la com c'est encore mieux, ça marche et ça influence la masse.


oui, la com est très importante, mais il faut des choses concrets pour que les gens comprennent la perversité du système clanique.
Je vais même vous étonnez en vous disant que des fois, le communautarisme a des avantages. Prenons, l'exemple des juifs c'est une communauté compacte, ils cotisent ensemble pour aider un de leurs pour créer sa boite et celui rend l'argent à sa communauté qui finance un autre projet de quelqu'un d'autre.
cette société sait comment gerer les projets, les planifications, ainsi les financements. Je ne dis pas qu'il y a des ratés dans la communauté juif, mais il faut reconnaitre qu'ils ont connu à un certain succès en la matière.

Si je reviens aux familles de la communauté djiboutienne: si tu les prends un par un par , si tu vas trouver une certaine cohesion lorsqu'il y a des drames: un enterrement d'un de leurs(des fois, ils se battent sur la somme collectée). Nous n'avons pas une vision de developpement, il n'y a aucune famille qui fait des collectes pour financer un projet: çà fait pas parti de nos vocabulaires. Apparemment, tout le monde doit reussir de son côté et on partage les biens de la personne qui a reussi. Belle mentalité pour l'autodestruction.

Honnêtement, à part brouter et dire que tel tribu a plus des places dans le gouvernement que tel autre tibu, on est capable de quoi?

Ah, j'ai oublié, on se mefie tellement des uns des autres qu'on est incapable de parler et faire des affaires ensemble. Tellement qu'on ne connait pas la gestion, on aura l'impression que l'autre nous anarque.
0

#59 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 09 juillet 2008 - 03:24

Voir le messagefreeman, le Wednesday 9 July 2008, 13:10, dit :

oui, la com est très importante, mais il faut des choses concrets pour que les gens comprennent la perversité du système clanique.
Je vais même vous étonnez en vous disant que des fois, le communautarisme a des avantages. Prenons, l'exemple des juifs c'est une communauté compacte, ils cotisent ensemble pour aider un de leurs pour créer sa boite et celui rend l'argent à sa communauté qui finance un autre projet de quelqu'un d'autre.
cette société sait comment gerer les projets, les planifications, ainsi les financements. Je ne dis pas qu'il y a des ratés dans la communauté juif, mais il faut reconnaitre qu'ils ont connu à un certain succès en la matière.

Si je reviens aux familles de la communauté djiboutienne: si tu les prends un par un par , si tu vas trouver une certaine cohesion lorsqu'il y a des drames: un enterrement d'un de leurs(des fois, ils se battent sur la somme collectée). Nous n'avons pas une vision de developpement, il n'y a aucune famille qui fait des collectes pour financer un projet: çà fait pas parti de nos vocabulaires. Apparemment, tout le monde doit reussir de son côté et on partage les biens de la personne qui a reussi. Belle mentalité pour l'autodestruction.

Honnêtement, à part brouter et dire que tel tribu a plus des places dans le gouvernement que tel autre tibu, on est capable de quoi?

Ah, j'ai oublié, on se mefie tellement des uns des autres qu'on est incapable de parler et faire des affaires ensemble. Tellement qu'on ne connait pas la gestion, on aura l'impression que l'autre nous anarque.


Lorsque j'ecris çà, je ne vous pas dit : aimez vous les uns et les autres et le monde sera meilleur".
Non, la politique comme les affaires, on n'a pas besoin de s'aimer, mais d'établir des regles viables pour que tout le monde a confiance.
Prenons, l'exemple, de la famille issa qui a l'impression à tort ou raison qu'elle est là
pour protèger le pays ou son contre les autres familles qui font la detruire ou leur clan (j'exagère un peu bien sûr) si jamais le president n'est plus un issa. Je ne demande pas qu'ils me croyent lorsque je leur dis que les autres aiment le pays comme eux et çà n'arrivera rien à leur clan. Je veux qu'on établisse des regles claires qui protège le pays et chaque clan de ce pays pour que le changement des gouvernements n'affectent en rien l'avenir du pays et les familles qui y vivent.
Pour qu'on devienne une vraie nation, il faut établir des regles acceptables pour tout le monde qui ne causent aucune regression à une famille quelque soit.
0

#60 L'utilisateur est hors-ligne   aqil Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
282
Inscrit :
31-mars 06
Location:
Djibnet

Posté 15 juillet 2008 - 04:42

Voir le messageamirouche, le Wednesday 9 July 2008, 11:37, dit :

ah oui?! 1 immigré somalien nourrit 10pers ( ses parents, ses feres et soeurs, les cousins et parfois les tantes), où vois tu l'individualisme farouche?

J'ai bien dit pourtant que ce sont certains auteurs europeens qui ont ecrit cela. C'est discutable en effet.

Ce message a été modifié par aqil - 15 juillet 2008 - 04:44 .

0

Partager ce sujet :


  • (4 Pages)
  • +
  • « Première
  • 2
  • 3
  • 4
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet