djibnet.com: Chef De L'etat Ou Chef Du Gouvernement - djibnet.com

Aller au contenu

  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Chef De L'etat Ou Chef Du Gouvernement Faut-il separer les deux? Noter : ***** 1 Votes

#16 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 07 juillet 2008 - 09:23

Voir le messageEly, le Monday 7 July 2008, 18:10, dit :

Question très très intéressante;

Si l'opposition gagnait la majorité des sièges a l'assemblée nationale, alors tout le système de gouvernement djiboutien serait bloqué. Comme le chef de l'état est chef du gouvernement, se serait donc le président qui enverrait des projets des lois au parlement et comme ce dernier est contrôlé par l'opposition, ces projets seraient rejetés derechef. Le pire serait lorsque le budget et les dépenses de l'état seraient modifiés ou rejetés par le parlement maintenant devenu un bastion de l'opposition. Les projets pourraient être modifiés car l'opposition voudrait appliquer le programme pour lequel elle a été élu ( mandat du peuple) et le président voudrait exécuter le programme pour lequel il a été élu ( mandat du peuple). Donc il y a deux légitimités qui s'opposeraient et tout serait bloqué; il faudrait fermer l'appareil de l'État dans son ensemble;

Cela vous rappelle-t-il quelques chose de familier? Eh! bien nous rentrerions dans le system américains et comme Bill Clinton (président) et Newt Gingrich (président du Congres) l'avaient appris a leur dépend, il faudra négocier au cas par cas; c'est l'option américaine;

l'option française est différente dans la mesure ou le premier ministre est toujours issu du parlement et donc si l'opposition gagne alors c'est la cohabitation ( la dernière fut celle de Jospin et Chirac);

Ou, l'option russe: On envoie les chars, on bombarde le parlement, on arrête tous les députés et on retourne au system dictatorial; simple et radical ( Boris Yeltsine).

Oh! que la démocratie a ses limites, je vous ai bien averti, il n'y a pas de system parfait.


ely, soyons clair, l'état actuel de la constitution djiboutienne ne permet pas un système démocratique. Il faudra une vraie négociation entre le pouvoir en place et les gens qui se réclame de l'opposition(pas une opposition qui veut juste des places dans le gouvernements), une opposition qui pense à l'avenir de djibouti et qui veut pas tout suite prendre le pouvoir, une qui veut construire le pays.

Dans cette négociation, il faudra se mettre d'accord la constitution d'une assemblée constitution qui aura la charge de rediger une vraie constitution. Dans cette assemblée constituant, il faut de plus possible une égalité entre les pro-gouvenerment et les pro-opposititon. Donc, il faudra reécrire entièrement ou partiellement la constitution et ouvrir un système démocratie.

Il faut ensuite, créer les élements de protections pour cette constitutions comme la cour constitutionnelle.
C'est après, il faut lancer une vraie élection pour gouverner le pays avec un ou +parti au pouvoir et unou + parti d'opposititon.
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   MissDjib Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
4 375
Inscrit :
26-novembre 07
Location:
Bristol,UK.

Icône du message  Posté 08 juillet 2008 - 09:11

la constitution djiboutienne est vraiment tirée par les cheveux.ou tu adopte le regime présidentiel ou le président est à la fois chef du gouvernement et de l'Etat(USA/Guinée Konakry)et que le vise président(parcequ'il ne peut pas y avoir un premier ministre!)est un symbole ou bien tu choisi l'option française,la démocratie parlementaire et là,le président qui est le chef de l'Etat s'occupe des affaires étrangères du pays et son chef de gouvernement s'occupe des affaires intérieures tout en suivant les lignes directrices du président.
mais la constitution djiboutienne a des ingrédients des deux regimes et ceci est inconcevable pour une démocratie.alors choisissant une.moi j'opte pour l'option française.un parlement introduisant le bicameralisme(deux chambres); la chambre des sages(les sages de toutes les communautés djiboutiennes)et la chambre des députes(mandatés sur leur programme).chaque chambre doit avoir des rôles spécifiques(la chambre des députes aura le dernier mot concernant le budget);(la chambre des sages elle,aura le dernier mot sur les changements colossales concernant nos politiques étrangères/intérieures).
évidement,il nous faut une justice indépendante.un corp bien à part qui rends compte à personne.il faut que les magistrats de notre cour constitutionnel soit nommé par le président de la république,les présidents des chambres pour une durée quelconque mais non reconductible.ceci garantira leur indépendance.

Ce message a été modifié par MissDjib - 08 juillet 2008 - 09:13 .

>>>>>>>>>>NOTHING IS FREE,AND ME TOO<<<<<<<<<<
>>>>Somaliland+Somalia italiana=une Somalie forte qui a tout pour plaire.<<<<<<
>>>résidu d'hiéroglyphe,va te cacher sous une pyramide<<<<<<<
>>>>>rabana atina fi dunya xasana wa fil akhira xasana wa qina cadaaba naar<<<<<<<<<<<<

>>>>Tu as la vie comme maladie, Allah comme médecin.
Le Coran comme notice et L'Islam comme remède.
Tu as l'Islam comme religion, la Mecque comme direction,
la prière comme mission. Incha Allah le paradis comme destination>>>>>

>>>>>if a man hits you once, you can be sure that he'll do it again<<<
>>>>>>>>>Plus le temps passe,moins il nous en reste<<<<<<<<
>>>>>>>>>accorder le savoir aux deraisonnables reviendrait à les égarer<<<<<<
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 08 juillet 2008 - 02:08

Voir le messageMissDjib, le Tuesday 8 July 2008, 7:11, dit :

la constitution djiboutienne est vraiment tirée par les cheveux.ou tu adopte le regime présidentiel ou le président est à la fois chef du gouvernement et de l'Etat(USA/Guinée Konakry)et que le vise président(parcequ'il ne peut pas y avoir un premier ministre!)est un symbole ou bien tu choisi l'option française,la démocratie parlementaire et là,le président qui est le chef de l'Etat s'occupe des affaires étrangères du pays et son chef de gouvernement s'occupe des affaires intérieures tout en suivant les lignes directrices du président.
mais la constitution djiboutienne a des ingrédients des deux regimes et ceci est inconcevable pour une démocratie.alors choisissant une.moi j'opte pour l'option française.un parlement introduisant le bicameralisme(deux chambres); la chambre des sages(les sages de toutes les communautés djiboutiennes)et la chambre des députes(mandatés sur leur programme).chaque chambre doit avoir des rôles spécifiques(la chambre des députes aura le dernier mot concernant le budget);(la chambre des sages elle,aura le dernier mot sur les changements colossales concernant nos politiques étrangères/intérieures).
évidement,il nous faut une justice indépendante.un corp bien à part qui rends compte à personne.il faut que les magistrats de notre cour constitutionnel soit nommé par le président de la république,les présidents des chambres pour une durée quelconque mais non reconductible.ceci garantira leur indépendance.


Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais le système française s'oriente vers un système presidentiel et on se demande en france l'utilité d'un premier ministre. L'interêt d'un premier était si l'opposition gagnait l'élection legislative or aujourdhui depuis la reforme de jospin justement, l'élection legislative se déroule après celle du president(qlqs mois). Les deux mandats sont 5 ans. Donc, la parti qui gagne l'élection présidentiel gagne forcement l'election legislative. Contrairement, aux usa, le système français n'a pas un système de renouvellement au moins la moitié du mandat du président. Donc, même si le président est très impopulaire comme c'est le cas d'aujourd'hui, il peut continuer sa politique jusqu'à la fin de son mandat.
Donc, honnêtement, je prèfère le système américain, même s'il a des défauts comme l'élection du président par les grands electeurs(système de majorité).

Donc, à mon avis, il faut trouver un système ou le président sera élu au sufrage universel et qui resemble au système américain pour le reste.

Il faut prendre ce qui est bien dans le deux et pas les points négarifs comme on sait faire jusqu'à présent.
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 08 juillet 2008 - 04:55

Voir le messagefreeman, le Monday 7 July 2008, 19:12, dit :

Mais de façon clair, chaque tribus en fonction de son poids au niveau de la population devra élire un senateur ou deux ou trois qui sera ou seront le(les) répresentant(s) de sa tribu.

Dis moi couz, o niveau de la population actuel a Djibouti c quoi le poids du Clan ISSA ?
Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 08 juillet 2008 - 04:58

Voir le messageBOSS68, le Tuesday 8 July 2008, 14:55, dit :

Dis moi couz, o niveau de la population actuel a Djibouti c quoi le poids du Clan ISSA ?


J'en ai aucune couz, mais il faudrait faire des vraies stats pour faire ce système.
Et, je vous rappelle ce système n'a pas pour objectif de créer de tribalisme, mais de faire disparaitre ou le mettre dans un rôle symbolique.
0

#21 L'utilisateur est hors-ligne   Ely Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 366
Inscrit :
13-mai 03
Location:
Canada

Posté 08 juillet 2008 - 05:07

Voir le messageBOSS68, le Tuesday 8 July 2008, 9:55, dit :

Dis moi couz, o niveau de la population actuel a Djibouti c quoi le poids du Clan ISSA ?


Boss, pardonne moi d'être sévère avec toi mais il ne faut pas réduire cette discussion presque académique au sempiternel question tribale et de qui fait quel poids et ou il doit s'asseoir; Je m'excuse mais c'est simpliste.

A mon avis, je m'en fout et si dans Q7 un Barack Obama afar se présente contre un idiot cousin a moi, je voterais pour l'Obama Afar. Je sais, les djiboutiens ne sont pas a ce niveau encore et la plupart comme c'est visible ici ( je ne te vise pas) sont encore accroché a la notion tribale.
"C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas."
MAHATMA GANDHI (1869 - 1948)

"C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire."
JEAN DE LA BRUYÈRE (1645 - 1696)

"La religion est l'opium du peuple"
Karl Marx (1818-1883)
0

#22 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 08 juillet 2008 - 05:12

Voir le messagefreeman, le Tuesday 8 July 2008, 13:58, dit :

J'en ai aucune couz, mais il faudrait faire des vraies stats pour faire ce système.
Et, je vous rappelle ce système n'a pas pour objectif de créer de tribalisme, mais de faire disparaitre ou le mettre dans un rôle symbolique.

Et bien perso, je pense qu'au jours d'aujourd'hui le Clan ISSA est minoritaire a Djibouti.
Pourtant par rapport a tous les autre clans c l'un des clan le plus nationaliste/patriot dans notre cher pays.

Et qu'est ce que tu propose pour stopper, le flux migratoire qui penalise Djibouti ?
Parce que avant de commencer tt chse il fau qu'on sache, combien sommes nous point de vue population.
Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#23 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 08 juillet 2008 - 05:20

Voir le messageEly, le Tuesday 8 July 2008, 14:07, dit :

Boss, pardonne moi d'être sévère avec toi mais il ne faut pas réduire cette discussion presque académique au sempiternel question tribale et de qui fait quel poids et ou il doit s'asseoir; Je m'excuse mais c'est simpliste.

A mon avis, je m'en fout et si dans Q7 un Barack Obama afar se présente contre un idiot cousin a moi, je voterais pour l'Obama Afar. Je sais, les djiboutiens ne sont pas a ce niveau encore et la plupart comme c'est visible ici ( je ne te vise pas) sont encore accroché a la notion tribale.

lol non t'inquiete couz, j essayerai de ne pas le prendre sa personnell mais si moi je remet dans le tas les tribus c'est juste que je refuse k dans un systeme ou on veu supprimer tout tribalisme, on puisse du mm coup punir le Clan ISSA qui c'est donné corps et ame pr ce pays et qui fai entierment parti de l'histoire de ce pays.
Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#24 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 08 juillet 2008 - 05:33

Voir le messageBOSS68, le Tuesday 8 July 2008, 15:20, dit :

lol non t'inquiete couz, j essayerai de ne pas le prendre sa personnell mais si moi je remet dans le tas les tribus c'est juste que je refuse k dans un systeme ou on veu supprimer tout tribalisme, on puisse du mm coup punir le Clan ISSA qui c'est donné corps et ame pr ce pays et qui fai entierment parti de l'histoire de ce pays.


Si je propose le système de sénatorial en complement avec celui du parlement sans étiquette tribalisme c'est pour éviter qu'une famille se sent délaisser et assurer une vraie cohésion. Moi, en fin de compte ce qui m'interesserait çà sera l'étiquette djiboutienne, mais tant que la population n'est pas vraiment prête pour ce grand saut, il faut passer par des étapes. Et, ce système serait une étape importante pour combattre le tribalisme.
La taille d'une tribu par rapport à une autre ne m'interesse pas. Je sais qu'aucune tribu n'a la majorité et aura besoin des autres pour composer avec eux.
Donc, çà sera dans un premier temps, des aliances qui se feront et puis au fur et à mesure, çà laissera place à l'interêt de la nation djiboutienne.
0

#25 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 08 juillet 2008 - 05:49

Voir le messageBOSS68, le Tuesday 8 July 2008, 15:12, dit :

Et bien perso, je pense qu'au jours d'aujourd'hui le Clan ISSA est minoritaire a Djibouti.
Pourtant par rapport a tous les autre clans c l'un des clan le plus nationaliste/patriot dans notre cher pays.

Et qu'est ce que tu propose pour stopper, le flux migratoire qui penalise Djibouti ?
Parce que avant de commencer tt chse il fau qu'on sache, combien sommes nous point de vue population.


C'est vraie, il faut stopper le flux migratoire ou l'encadrer, pas pour la raison que tu avances, mais pour qu'une nation naisse, il faut creer de limites, des frontieres dans l'esprit de la population. Il faut qu'il y a des citoyens et des étrangers. Il faut qu'il y a une différence entre eux. Je ne dis pas qu'il faut maltraiter les étrangers, mais il faut donner des avantages aux citoyens pour qu'ils se sentent bien dans leur pays et pas se sentir étrangers dans leur propre pays.
Il faut respecter les étrangers et les accueillir sélon des régles établies(avec des cartes de séjours).
Il faut accepter qu'un issa et un afar peuvent être des étrangers à djibouti et avoir des cartes de séjours çà sera pareil pour un issack ou samorone ou arabe.
Il faut qu'il y a une procédure claire pour la naturalisation de l'étranger qui vit à djibouti et qui souhaite devenir djiboutien.
voilà , mon point de vue, je sais que ce point n'est pas partagé par beaucoup des gens, mais je pense que c'est la solution.
Je ne dis pas aux issas, ni aux afars de ne pas aider vos frères qui se trouvent dans les pays limitrophes de djibouti, mais il faudra séparer la nation djiboutienne et le sentiment de fraternité entre les familles.
0

#26 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 08 juillet 2008 - 06:26

Voir le messagefreeman, le Tuesday 8 July 2008, 14:49, dit :

Il faut accepter qu'un issa et un afar peuvent être des étrangers à djibouti et avoir des cartes de séjours çà sera pareil pour un issack ou samorone ou arabe.
Il faut qu'il y a une procédure claire pour la naturalisation de l'étranger qui vit à djibouti et qui souhaite devenir djiboutien.

Pour moi le Clan ISSA sans pour autant les favoriser ou mm vous confirmez mes tendances tribaliste, a tjrs ete source de probleme. Pourquoi ?

Parce que tout simplement que ce clan comme je l'ai di tout a l heure, fai parti ou jou un tres grand role dans l'histoire de Djibouti. Ce clan est, on va dire o jours d'aujourd'hui minoritaire a Djibouti et la majorite des hommes issus de cette tribu vive en Ethiopie ou n'importe quel autre pays dans ce globe mais n'importe que, tout homme ce reconnaissant comme ISSA, c tjrs vu comme etant aussi un Djiboutien et a tjrs partage les valeurs de ce pays. De la mm facon, qu'un Juif peut ce sentir comme un Israeliens ou mm de la mm facon qu'un ISSACK ou GADA, peuvent ce sentir harguesawi, reer Borama ou mm Somalilandais..

Moi, je veu pas et souhaite pas qu'un ISSA qui n'est pas de Djibouti soi vu de la mm facon qu'un Gada/issack/issa/arabe.. de djibouti mais o moins je ve qu'on leur donne un statut different de celui d'etranger.

Comme tu le dis si bien, le probleme des tribus est tres complexe et pr sortir de cette impasse faut vraiment s'assoir et bien discuter de cet affaire.


Et encore dsl de m'avoir eloigné du sujet en ramenant dans le tas, les affaires de tribu et autre. :( ;)
Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#27 L'utilisateur est hors-ligne   Ely Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 366
Inscrit :
13-mai 03
Location:
Canada

Posté 08 juillet 2008 - 06:52

Boss si tu dis cela, ce sera dangereux car cela rend caduque la notion de citoyenneté. Bien sur, Israël pratique cela car elle s'est définit d'abord comme un état Juive mais même en Israël, il y a débat la dessus. Le cas d'Israël est exceptionnel car la minorité arabe représente et revendique son animosité a l'État d'Israël et ne s'y reconnaisse pas car ils nient son existence; ceci n'est pas le cas pour Djibouti.

Revenant a ton idee, si tu reflechis a fond la dessus, c'est une notion fasciste qui efface l'identite nationale au profil d'une identite ethno-clanique et seule l'allemagne Nazi avait recorru a cette facon de definir sa citoyenete aryenne.

Cela veut dire aussi qu'un djiboutien non Issas né a Djibouti aura second rôle vis a vis un Issa né en Éthiopie qui n'aurait jamais mis le pied a Djibouti. Honnêtement, les rares que j'ai rencontré et qui pensent comme ceci sont pour la plupart des gens qui ne sont pas djiboutiens mais qui veulent en profiter de ses aventages en utilisant l'argument tribal. heureusement, l'état et la grande majorité des djiboutiens ( Issas inclus bien sur) ne sont pas assez nigaud pour avaler la couleuvre.
"C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas."
MAHATMA GANDHI (1869 - 1948)

"C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire."
JEAN DE LA BRUYÈRE (1645 - 1696)

"La religion est l'opium du peuple"
Karl Marx (1818-1883)
0

#28 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 08 juillet 2008 - 06:58

Voir le messageEly, le Tuesday 8 July 2008, 15:52, dit :

Cela veut dire aussi qu'un djiboutien non Issas né a Djibouti aura second rôle vis a vis un Issa né en Éthiopie qui n'aurait jamais mis le pied a Djibouti.

Non tu m'as mal compris, relis moi couz.
Moi je ne souhaite pas qu'un ISSA qui est nee et vivant hors de Djibouti soi plus Djiboutien qu'un Tumaal nee et vivant a Djibouti mais le truk c le faite qu'on donne pas a ISSA, le statut d'Etranger comme tout autre homme issu d'un autre clan. Genre, le favoriser un pe plus ke les autres..

Ce message a été modifié par BOSS68 - 08 juillet 2008 - 06:58 .

Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#29 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 08 juillet 2008 - 10:00

Voir le messageBOSS68, le Tuesday 8 July 2008, 16:58, dit :

Non tu m'as mal compris, relis moi couz.
Moi je ne souhaite pas qu'un ISSA qui est nee et vivant hors de Djibouti soi plus Djiboutien qu'un Tumaal nee et vivant a Djibouti mais le truk c le faite qu'on donne pas a ISSA, le statut d'Etranger comme tout autre homme issu d'un autre clan. Genre, le favoriser un pe plus ke les autres..


boss, je te rassure toute suite il n'y a pas que la famille issa qui vit à djibouti qui se sent minoritaire, c'est l'ensemble des djiboutiens qui se sentent minoritaires car il y a plus des gens qui n'ont pas des papiers en règle qui sont pleins à djibouti.Par exemple, les afars partagent ce sentiment avec les issas, mais ils n'avancent pas les mêmes raisons que les issas.
Il faut changer la mentalité des djiboutiens. Il ne faut pas avoir peur de l'étranger, mais d'intégrer qui souhaite apporter quelque chose au pays et limiter ce qui ceux posent des problèmes sécurités ou sociales.

L'étranger n'est pas le problème. Ce sont les conditions d'accueil de l'étranger qui pose problème. Et, une fois qu'on a accepté qu'une personne devient citoyen, il faut lui montrer qu'il est intégré à la société et pas lui ramener à sa tribu.

Si, j'ai une expérience dans la vie : c'est d'être étranger. J'étais étranger dans mon propre pays(pays de naissance), avant de devenir étranger dans un autre pays.
0

#30 L'utilisateur est hors-ligne   MissDjib Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
4 375
Inscrit :
26-novembre 07
Location:
Bristol,UK.

Posté 08 juillet 2008 - 10:06

Voir le messagefreeman, le Tuesday 8 July 2008, 20:00, dit :

Si, j'ai une expérience dans la vie : c'est d'être étranger. J'étais étranger dans mon propre pays(pays de naissance), avant de devenir étranger dans un autre pays.


Freeman,comment ça tu as été étranger dans le pays de ta naissance?est ce à Djibouti?

avant de dire quoi que ca soit! ;)
>>>>>>>>>>NOTHING IS FREE,AND ME TOO<<<<<<<<<<
>>>>Somaliland+Somalia italiana=une Somalie forte qui a tout pour plaire.<<<<<<
>>>résidu d'hiéroglyphe,va te cacher sous une pyramide<<<<<<<
>>>>>rabana atina fi dunya xasana wa fil akhira xasana wa qina cadaaba naar<<<<<<<<<<<<

>>>>Tu as la vie comme maladie, Allah comme médecin.
Le Coran comme notice et L'Islam comme remède.
Tu as l'Islam comme religion, la Mecque comme direction,
la prière comme mission. Incha Allah le paradis comme destination>>>>>

>>>>>if a man hits you once, you can be sure that he'll do it again<<<
>>>>>>>>>Plus le temps passe,moins il nous en reste<<<<<<<<
>>>>>>>>>accorder le savoir aux deraisonnables reviendrait à les égarer<<<<<<
0

Partager ce sujet :


  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet