djibnet.com: Chef De L'etat Ou Chef Du Gouvernement - djibnet.com

Aller au contenu

  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Chef De L'etat Ou Chef Du Gouvernement Faut-il separer les deux? Noter : ***** 1 Votes

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Ely Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 366
Inscrit :
13-mai 03
Location:
Canada

Posté 04 juillet 2008 - 09:04

Feu Hassan Gouled Aptidon (AY) s'est réveilla un beau matin et décida de modifier notre system de gouvernement pour de bon et drastiquement par une simple signature.

Le problème commença avec le fait que notre pays, dans sa gestation avait déjà pris le mauvais tournant. Dans un moment de folie collective ( je présume), tous les leaders avaient accepter que le pays soit gouverné par ordonnance du Chef de l'État. Gouled étant le chef de l'État, il pouvait donc diriger le pays par décret. C'est ainsi donc que le premier ministre de l'époque feu Ahmed Dini (AY) fut pris au piège. Gouled signa un décret présidentiel s'attribuant le cumulatif des fonctions de Chef de l'État et Chef du Gouvernement.

Or nous savons tous que ceci ne peut vraiment pas fonctionner dans un système démocratique moderne ( oui, je sais, c'est juste une hypothèse). Le chef de l'État est élu au suffrage universel et par conséquent n'est redevable qu'au peuple. Dans le cas ou son programme politique et/ou ses actions sont désapprouvés par le peuple, ce dernier n'a d'autres choix que d'attendre la fin de son mandat pour s'y prononcer. Or, en confondant les fonctions de Chef de l'État et de Gouvernement, celui-ci a les mains libre pendant tout son mandat présidentiel et donc ne craint pas du tout une sanction des commettants.

A priori, attendre la fin d'un mandat n'est pas si pire mais lorsqu'on y regarde de près, on se rend compte que la gestion des affaires d'un pays requiers des ajustements fréquents et des idées constamment renouvelées; D'où la nécessité de changer de gouvernement assez fréquemment afin de pouvoir ajuster la politique nationale et ses priorités a la dynamique mondiale qui change régulièrement. Dans cette logique, ils est donc important de séparer les fonctions et de nommer un premier ministre chef du Gouvernent. Ce dernier reçois une mission bien déterminée et si il n'y a pas de succès, alors, ont peut changer de premier ministre. En outre, le fait que le premier ministre conduit la politique du gouvernement permet l'exercice d'un pouvoir de control au parlement et donne a ce dernier la possibilité de censurer le gouvernement et son premier ministre. Ajouter cela le fait d'avoir une opposition a l'assemblée et le gouvernement se verra forcé de persévérer et de rendre des comptes et il finira par mieux servir le pays puisqu'il doit répondre de ses résultats et risque d'être censuré.

La question qui se pose donc est de savoir est-ce que Djibouti vas réparer l'erreur de Gouled un jour et instaurer l'équilibre institutionnel de notre pays en remettant le rôle du chef de Gouvernement au premier ministre et ainsi rendre la dignité a notre parlement?

Ce message a été modifié par Ely - 04 juillet 2008 - 09:12 .

"C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas."
MAHATMA GANDHI (1869 - 1948)

"C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire."
JEAN DE LA BRUYÈRE (1645 - 1696)

"La religion est l'opium du peuple"
Karl Marx (1818-1883)
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 05 juillet 2008 - 04:37

Pourquoi donner une telle responsabilité a un 1er ministre, qui a ete choisi par symbole ou respect a l'autre tribu dominante de Djibouti ?

Ainsi, tant qu'on trouvera pas un role o 1er ministre et surtout qu'on depassera pas ces CONFUSIONS de tribu-politique, je pense pas qu'on va devoir s'y attarder sur cette histoire de partage de pouvoir..
Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   aqil Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
282
Inscrit :
31-mars 06
Location:
Djibnet

Posté 05 juillet 2008 - 05:47

Un president elu au suffrage universel directe peut etre a la fois chef d'etat et chef de gouvernement comme c'est le cas aux Etats-Unis. Il n'y a rien d'antidemocratique a cela.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 07 juillet 2008 - 02:44

Voir le messageaqil, le Saturday 5 July 2008, 14:47, dit :

Un president elu au suffrage universel directe peut etre a la fois chef d'etat et chef de gouvernement comme c'est le cas aux Etats-Unis. Il n'y a rien d'antidemocratique a cela.

Bush commande quel gouvernement ?

Mon ami, en prennant l'exempl des States n'oubli pas de prendre en compte leur systeme des Provinces et Federal.
Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   aqil Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
282
Inscrit :
31-mars 06
Location:
Djibnet

Posté 07 juillet 2008 - 02:55

Voir le messageBOSS68, le Monday 7 July 2008, 0:44, dit :

Bush commande quel gouvernement ?

J'espere que tu blagues mon ami!
Sinon Boss...

Fais dodo, Colas mon p'tit frère,
Fais dodo, t'auras du lolo. :lol:
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 07 juillet 2008 - 03:19

Voir le messageaqil, le Monday 7 July 2008, 0:55, dit :

J'espere que tu blagues mon ami!
Sinon Boss...

Fais dodo, Colas mon p'tit frère,
Fais dodo, t'auras du lolo. :lol:

Pourquoi ce sourrire ?

en tous cas, moi je cherche tjrs la joke ou la blague dans tous sa :blink:
Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Ely Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 366
Inscrit :
13-mai 03
Location:
Canada

Posté 07 juillet 2008 - 05:35

Salut Aqil,

Boss n'est pas loin de la vérité. Le président des États-Unis d'Amérique n'a que la puissance et l'autorité que peuvent lui léguer les autres paliers de gouvernement. Ce n'est pas un monarque et il doit constamment négocier toutes initiatives ou décisions avec le Congres (Sénat et chambre), les États et la cour supérieures ainsi qu'avec le département de justice.

Quelques exemples:

1) Nixon qui a été jeté de la présidence a cause de Watergate.
2) Reagan qui a été a deux doigt d'aller en justice et son ministre de la défense Caspar Weinberger traduit en court avec Iran Gate
3) Bill Clinton a été obliger d'ordonner la fermeture (Shut down) de la fonction publique américaine parce que le congre lui a refusé la promulgation du budget national et il n'y avait plus d'argent pour payer les gens et les services; Clinton ( avec Nixon) a été presque demis de ses fonctions et traduit en cour de justice de l'État d'où il a été acquitté de justesse.
4) Un simple magistrat de la court peut convoquer le chef de l'État pour audience et témoignage.
etc, etc...

Un juge de n'importe quel court de justice peut ordonner et annuler les décisions du président. Bush, en l'occurrence, vient de perdre un cas d'aspect de juridiction sur Guantanamo.

Mon Cher ami, le président des États-Unis d'Amérique n'est pas aussi puissant qu'il le parait. Par contre le président français, lui, a l'article 16 de la constitution. Ceci pourrait ressembler a une monarchie dans certains égards mais en réalité il est entaché de telles circonstances exceptionnelles qu'il a été rarement utilisé ( Je crois que DeGaule fut un des rares a l'évoquer lors du putsch d'Alger); De plus, il faut reconnaître que le président français n'est pas chef du gouvernement.

Conclusion ces pays développés ont un tel équilibre et de séparation de pouvoir qu'il est impossible a un seul pallier de réunir tout dans ses mains contrairement a Djibouti. Par contre, tu savais cela pertinemment n'est-ce pas ? Si non, la discussion sur la démocratie et la dictature a Djibouti aurait été caduque.

Ce message a été modifié par Ely - 07 juillet 2008 - 05:43 .

"C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas."
MAHATMA GANDHI (1869 - 1948)

"C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire."
JEAN DE LA BRUYÈRE (1645 - 1696)

"La religion est l'opium du peuple"
Karl Marx (1818-1883)
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 07 juillet 2008 - 05:57

Voir le messageEly, le Monday 7 July 2008, 15:35, dit :

Salut Aqil,

Boss n'est pas loin de la vérité. Le président des États-Unis d'Amérique n'a que la puissance et l'autorité que peuvent lui léguer les autres paliers de gouvernement. Ce n'est pas un monarque et il doit constamment négocier toutes initiatives ou décisions avec le Congres (Sénat et chambre), les États et la cour supérieures ainsi qu'avec le département de justice.

Quelques exemples:

1) Nixon qui a été jeté de la présidence a cause de Watergate.
2) Reagan qui a été a deux doigt d'aller en justice et son ministre de la défense Caspar Weinberger traduit en court avec Iran Gate
3) Bill Clinton a été obliger d'ordonner la fermeture (Shut down) de la fonction publique américaine parce que le congre lui a refusé la promulgation du budget national et il n'y avait plus d'argent pour payer les gens et les services; Clinton ( avec Nixon) a été presque demis de ses fonctions et traduit en cour de justice de l'État d'où il a été acquitté de justesse.
4) Un simple magistrat de la court peut convoquer le chef de l'État pour audience et témoignage.
etc, etc...

Un juge de n'importe quel court de justice peut ordonner et annuler les décisions du président. Bush, en l'occurrence, vient de perdre un cas d'aspect de juridiction sur Guantanamo.

Mon Cher ami, le président des États-Unis d'Amérique n'est pas aussi puissant qu'il le parait. Par contre le président français, lui, a l'article 16 de la constitution. Ceci pourrait ressembler a une monarchie dans certains égards mais en réalité il est entacher de telles circonstances exceptionnelles qu'il a été rarement utilisé ( Je crois que DeGaule fut un des rares a l'évoquer lors du putsch d'Alger); De plus, il faut reconnaître que le président français n'est pas chef du gouvernement.


En fait, si j'ai bien compris la question ou le sujet d'ely essaie de savoir si notre système de gouvernement pourrait fonctionner dans un système démocratique?

Pour te repondre, j'ai lu un peu la constitution djiboutienne un peu et c'est un melange entre le système à l'américaine et française. En fait, nous avons pris du négatif en france et du négatif en amérique.

Nous avons pris du système américain du code de majorité du collègue életoral (qui a un gros point négatif dans la démocraticie américaine beaucoup des juristes s'interrogent la-dessus : exemple l'élection du 2000 entre al gore et bush).

Nous avons pris du système français: le système des ministres et du premier ministre( pose des problèmes de cohabitations en france. Les français eux-mêmes cherchent un moyen d'évoluer un système présidentiel avec un vis président au lieu d'un premier ministre).

Il y a d'autres points négatifs, mais là sont les deux points visibles pour les gens.

Si, on veut évoluer vers la démocratie, il faudra changer ces deux points en premier:
- supprimer le poste du premier ministre et le remplacer par un poste de vis président.
- choisir un système présidentiel avec un parlement fort aussi pour équilibrer le système.

Pour le reste, il faut arrêter le vote de liste et mettre en place un système individuel à la majorité(explication: pour un poste de député d'un tel quartier ou ville deux ou trois personnes se presentent et on prend la personne ou les deux personnes qui arrivent en premier).

Il y a beaucoup des choses dans la constitution du pays, mais il faut déjà se mettre d'accord à changer!!!!.
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 07 juillet 2008 - 06:28

Voir le messagefreeman, le Monday 7 July 2008, 15:57, dit :

Si, on veut évoluer vers la démocratie, il faudra changer ces deux points en premier:
- supprimer le poste du premier ministre et le remplacer par un poste de vis président.
- choisir un système présidentiel avec un parlement fort aussi pour équilibrer le système.

Pas mal comme suggestion =D>

Moi de mon coté, je proposerai qu'on supprime le poste de PRESIDENT tout en le reduisant a UN simple poste symbolique ainsi a tous les 4 ans, le Parlement elirai un homme a ce poste tout en respectant une rotation entre les tribus genre a tous les 4 ans y'aurai un homme soit AFAR/ISSA/ISSACK/GADAGOURSI/ARABE. Son role resterai a determiné..

Le premier ministre lui, serai le patron de tout le pays et du gouvernement tout en calquant le systeme electoral canadien.
Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 07 juillet 2008 - 07:13

Voir le messageBOSS68, le Monday 7 July 2008, 16:28, dit :

Pas mal comme suggestion =D>

Moi de mon coté, je proposerai qu'on supprime le poste de PRESIDENT tout en le reduisant a UN simple poste symbolique ainsi a tous les 4 ans, le Parlement elirai un homme a ce poste tout en respectant une rotation entre les tribus genre a tous les 4 ans y'aurai un homme soit AFAR/ISSA/ISSACK/GADAGOURSI/ARABE. Son role resterai a determiné..

Le premier ministre lui, serai le patron de tout le pays et du gouvernement tout en calquant le systeme electoral canadien.


C'est un autre point qui se defend, tu prèfères un regime parlementaire, moi je suis pour un regime présidentiel. Mais, tout le deux on veut des élections libres comme mode démocratique. Je n'attache aucune importance à l'appartenance de cet homme ou cette femme à une tribu du moment que ce peuple qui le choisira, mais je parle juste le poste du président.
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   BOSS68 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 274
Inscrit :
13-avril 07
Location:
en demenagement

Posté 07 juillet 2008 - 07:21

Voir le messagefreeman, le Monday 7 July 2008, 17:13, dit :

Je n'attache aucune importance à l'appartenance de cet homme ou cette femme à une tribu du moment que ce peuple qui le choisira,

C'est pas du jour o lendemain qu'on peut quitter notre mentalité tribaliste alors moi j'essayai juste de prpozé une certaine cohabitation positive entre les 2 (politique/tribu).
Slogon Singapour:--- " Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits "
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Ely Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 366
Inscrit :
13-mai 03
Location:
Canada

Posté 07 juillet 2008 - 07:31

Oui, Freeman et Boss; Peut importe le régime et le symbolisme, l'essentiel est ce qu'il faut qu'il y aie une séparation des pouvoirs de manière a ce que les institutions jouent bien leur rôle d'équilibre et de garde fous. En fait, il n'y a pas de système parfait mais une chose sur laquelle nous sommes tous d'accord, en paraphrasant Winston Churchill, est que la démocratie est un mauvais système mais qu'il n'y a pas mieux jusqu'à date.

L'argument que je veux faire est que le Chef du gouvernement, contrairement au chef de l'État doit prendre des décisions fondamentales qui parfois ne peuvent attendre la fin du mandat présidentiel. Par exemple, une décision de déclaration de guerre, vu l'urgence de la situation, doit être prise de suite. Or, on ne peut pas consulter le peuple en ce moment précis. On ne pas non plus organiser un référendum ou des élections et par conséquent, le chef du gouvernement sur instruction du chef de l'État doit se rendre devant les élus du peuple ( le parlement) et plaider sa cause avec vote a la clef. Pareil pour des décision de dépenser le budget de l'État, ou de modifier la constitution et/ou les institutions. Dans la situation actuelle ou nous sommes, il suffit de la signature d'un seul homme pour décider de tout et d'exécuter n'importe quoi sans limite, ni control.

Ce message a été modifié par Ely - 07 juillet 2008 - 07:44 .

"C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas."
MAHATMA GANDHI (1869 - 1948)

"C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire."
JEAN DE LA BRUYÈRE (1645 - 1696)

"La religion est l'opium du peuple"
Karl Marx (1818-1883)
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   SACRIB Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
40
Inscrit :
04-avril 07

Posté 07 juillet 2008 - 07:51

Si l'opposition remporte un de ses jours les elections legislatif, quel serai l'impact de ce nouveau 1er ministre o sein du gouvernement ?

Notre systeme d'aujourd'hui comporte plusieurs anomalies tres regrettable...
" Qui veut la paix, prepare la guerre " [i]LE SON DU XXe ET XXIe Siecle[/i]

" Offrir de l'amitié a qui veut l'amour, c'est comme donner du pain a celui qui meurt de soif "
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Ely Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 366
Inscrit :
13-mai 03
Location:
Canada

Posté 07 juillet 2008 - 08:10

Question très très intéressante;

Si l'opposition gagnait la majorité des sièges a l'assemblée nationale, alors tout le système de gouvernement djiboutien serait bloqué. Comme le chef de l'état est chef du gouvernement, se serait donc le président qui enverrait des projets des lois au parlement et comme ce dernier est contrôlé par l'opposition, ces projets seraient rejetés derechef. Le pire serait lorsque le budget et les dépenses de l'état seraient modifiés ou rejetés par le parlement maintenant devenu un bastion de l'opposition. Les projets pourraient être modifiés car l'opposition voudrait appliquer le programme pour lequel elle a été élu ( mandat du peuple) et le président voudrait exécuter le programme pour lequel il a été élu ( mandat du peuple). Donc il y a deux légitimités qui s'opposeraient et tout serait bloqué; il faudrait fermer l'appareil de l'État dans son ensemble;

Cela vous rappelle-t-il quelques chose de familier? Eh! bien nous rentrerions dans le system américains et comme Bill Clinton (président) et Newt Gingrich (président du Congres) l'avaient appris a leur dépend, il faudra négocier au cas par cas; c'est l'option américaine;

l'option française est différente dans la mesure ou le premier ministre est toujours issu du parlement et donc si l'opposition gagne alors c'est la cohabitation ( la dernière fut celle de Jospin et Chirac);

Ou, l'option russe: On envoie les chars, on bombarde le parlement, on arrête tous les députés et on retourne au system dictatorial; simple et radical ( Boris Yeltsine).

Oh! que la démocratie a ses limites, je vous ai bien averti, il n'y a pas de system parfait.

Ce message a été modifié par Ely - 07 juillet 2008 - 08:11 .

"C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas."
MAHATMA GANDHI (1869 - 1948)

"C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire."
JEAN DE LA BRUYÈRE (1645 - 1696)

"La religion est l'opium du peuple"
Karl Marx (1818-1883)
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 07 juillet 2008 - 09:12

Voir le messageBOSS68, le Monday 7 July 2008, 17:21, dit :

C'est pas du jour o lendemain qu'on peut quitter notre mentalité tribaliste alors moi j'essayai juste de prpozé une certaine cohabitation positive entre les 2 (politique/tribu).


Je suis d'accord avec toi, mais j'ai une idée pour sortir du tribalisme au niveau du gouvernement. J'ai envie de scinder en deux nos répresentants parlementaires (ou congret). J'ai envie de dire pas de tribalisme dans l'élection des députés. Tout se déroule en fonction de quartier et des villes. Ensuite, comme rien n'est parfait et comme il y a des tribus et des gens qui seront laissés pour compte par ce nouveau système. J'aurai proposé un complement par un système senatorial qui lui sera basé sur les tribus. Mais de façon clair, chaque tribus en fonction de son poids au niveau de la population devra élire un senateur ou deux ou trois qui sera ou seront le(les) répresentant(s) de sa tribu. Les gens qui peuvent voter seront les gens du tribu auquel appartient le candidat.
Les senateurs auront la charge de surveiller le bon fonctionnement des intitutions et éviter qu'une tribu souffre de son poids pour participer aux affaires du pays.

Les députes et les ministres(pour moi les secretaires d'états) devraient être les representants de tous les djiboutiens. Et, à partir de là, on pourrait combattre le tribalisme des uns et d'autres.

C'est un système qui pourrait nous ramener vers une vraie democratie et le tribalisme administrative aurait disparu en laissant derrière lui un conseil de surveillance pour les bonnes applications des lois anti-tribalismes. Les senateurs auraient cette charge de surveiller les lois anti-tribalismes et toute personne victime du tribalisme aurait adressé sa plainte auprès de son senateur qui sera obligé de lui repondre car c'est son electeur.......

J'attends vos commentaires constructifs.
0

Partager ce sujet :


  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet