djibnet.com: Solidarité Ou Assistanat ? - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Solidarité Ou Assistanat ? Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   daher Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
221
Inscrit :
21-juin 05

Posté 14 juin 2008 - 02:05

Le Monde
Analyse
Afrique : solidarité familiale à risques, par Yves Mamou

Jean-Paul Azam, professeur d'économie à l'université Toulouse-I, estime ainsi que "c'est l'absence de sécurité sociale qui pénalise le développement économique de bon nombre de pays d'Afrique". Dans les pays en développement, les risques santé, chômage, invalidité sont si élevés qu'ils obligent la famille, le clan à consacrer leur énergie à bâtir des mécanismes d'assurance pour assurer la subsistance des membres du groupe. Ainsi, l'un des principaux mécanismes assurantiels développés par les sociétés africaines est l'émigration. "On trouve par exemple des Soninké aux Etats-Unis et en Europe, note M. Azam. Ces migrants ont pour fonction de procurer au groupe des revenus décorrélés des aléas climatiques. Si la moisson est frappée par la sécheresse ou les sauterelles, le groupe sera nourri par les revenus des migrants."
(...)
Outre l'émigration, la solidarité interpersonnelle joue aussi un grand rôle dans la survie du groupe. Un père, une mère, un oncle doit sacrifier son épargne... si les besoins de la famille l'exigent. Et chacun sait qu'en Afrique les besoins sont immenses et que la famille ne se réduit pas aux parents et à deux enfants.
(...)
La question du poids trop élevé de la solidarité collective est posée en Afrique par bon nombre d'Africains eux-mêmes. Les migrants qui envoient de l'argent au pays finiraient par comprendre que ce flux d'argent régulier engendre la "paresse" du groupe qui reçoit. "Rater chaque année la récolte est un moyen de pérenniser le flux financier en provenance du groupe des migrants", explique Emmanuelle Auriol, professeur d'économie à l'université de Toulouse.
Des travaux menés par le Centre de recherche en économie du développement de l'université de Namur, montrent ainsi que, dans certaines zones rurales du Cameroun, des agriculteurs s'endettent volontairement auprès de coopératives de crédit (tontines) pour dissimuler à leur famille proche le montant de leurs économies. "Quand j'emprunte, ma femme et mes enfants pensent que je n'ai pas d'argent. Je le fais exprès. Ainsi, quand quelqu'un se plaint qu'il a un problème d'argent, j'explique que je ne peux lui venir en aide car j'ai un emprunt à rembourser", déclare aux chercheurs un agriculteur camerounais.(...)
Le coût de cette dissimulation est très élevé puisque les taux d'intérêt peuvent atteindre 13 %.
(...)
La pression exercée par le groupe pour le maintien de la redistribution de personne à personne est si forte en Afrique que certains entrepreneurs sont parfois poussés à la faillite. Mme Auriol donne ainsi l'exemple de ce Sénégalais créateur d'entreprise qui, pression familiale oblige, avait déjà dû embaucher tous les membres de sa famille. Lorsqu'il s'est aperçu qu'un des cousins se servait dans la caisse, il l'a licencié. Aussitôt, le clan s'est ligué contre l'entrepreneur. "Sa mère est venue le voir, elle l'a maudit. Il a été obligé de réembaucher le voleur", raconte Mme Auriol.(...)
Certains malins ont choisi d'investir dans l'immobilier pour briser ce cycle de dépendance. Un Sénégalais qui a épargné assez d'argent pour acheter un petit immeuble à la périphérie de Dakar a fait comprendre à sa famille qu'elle ne bénéficierait des revenus locatifs qu'en participant à l'entretien de l'immeuble contre rémunération. D'autres encore n'envoient pas d'argent directement à la famille mais passent commande à l'épicier du village. "C'est une manière de flécher l'argent qu'ils envoient. Ils savent comment il sera dépensé et, surtout, l'épicier est témoin de la dépense", indique Mme Auriol.
(...)
Yves Mamou (Service Economie/Entreprises)
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   pierre p Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 721
Inscrit :
16-décembre 05
Location:
Paris

Posté 14 juin 2008 - 09:30

TROP FORT. :(
« Le désaccord pourrait être le chemin le plus court entre deux opinions. »
« Tous peuvent entendre mais seuls les êtres sensibles comprennent. »
« N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. »

[ Khalil Gibran ]
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Wallen Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 972
Inscrit :
11-mai 03
Location:
Somewheeeeeere over the rainbooow

Posté 14 juin 2008 - 02:38

Post super interessant daher,
l'assistanat en Afrique vaste sujet,
hélas comme au téléphone ils sonnent tous comme si la faim était entrain de leur dessecher les entrailles à ce moment là précis, tu réflechis pas trop et tu envoies et comme tt le reste le téléphone arabe se met en place et en moins de deux tu as des nouveux cousins à la pelle :(
Le pb c que vue la conjocture au bled tu ne peux pas leur reprocher vraiment un manque de motivation ou de la faineantise alors tu continues ds ta vocation de tirroir caisse..... merci la guerre, tu peux meme plus filtrer tes appels sous peine de pas en dormir pendant une semaine :(
Un coeur de pierre ce serait sympa comme cadeau du Pere Noel, tiens je passe commande :lol:
''Rumor travels faster, but it don't stay put as long as truth"
Will Rogers


Love makes the world go round
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 14 juin 2008 - 02:56

Ce sujet a deja ete traite sur DJibnet y'a quelques annees.
L'individualisme est un grand absent chez les africains. Je pense meme que la structure de la societe africaine est responsable de tous ces maux qui accablent l'Afrique. Le manque d'individualisme, la personne qui par extension appartient a un groupe tribal, le manque de responsabilite (en AFrique personne n'est responsable que ca soit dans la structure privee ou au niveau politique). Tout cela est malsain.

Un exemple sur ce site est le nombre eleve des gens qui defendent IOG, alors que c'est tres clair qu'il dirige mal le pays, des tas de gens vont le defendre parcequ'ils appartiennent au meme clan que lui.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   peach Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 358
Inscrit :
27-mai 03
Gender:
Female
Location:
Djibouti

Posté 14 juin 2008 - 03:06

Well,

C'est cela le drame Djiboutien. Tu penses bien faire en aidant mais sans t'en rendre comptes tu pousses la personne a ne pas vouloir changer sa situation. C'est la maladie des chomeurs Djiboutiens le fameux "baastola".
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   yeux de biche_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 315
Inscrit :
07-septembre 07
Gender:
Female
Interests:
j'aime la lecture , la science , la culture et surtout l'histoire !

Posté 14 juin 2008 - 03:11

Bonjour Peach ,

loooooooool les "chomeurs de luxe" ca n'existe que chz nous , les gens qui peuplent le "jardin public " le jeudi matin , vive les cousins et cousines !!
ils ne sont plus grands  que parce que nous sommes à genou, alors levons-nous . Etienne de la boétie

Seuls l'art et la science élèvent l'homme jusqu'à la divinité. ludwig van Beethooven

Les mathématiques sont une gymnastique de l'esprit et une préparation à la philosophie. Isocrate

Moise a dit : Tout est loi
Jesus a dit : Tout est amour
Marx a dit : Tout est argent
Puis Freud a dit : Tout est sexe
Et puis Einstein est venu et il a dit : Tout est relatif !

''pardonner pour mieux vivre '' Nelson Mandela

"
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   snake Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
857
Inscrit :
12-novembre 05
Location:
behind you

Posté 15 juin 2008 - 11:48

hi,

Je pense que c'est un cercle ; tu aides, et sans se rendre compte ou indirectement l'autre personne te prend pour une " tirroir caisse" comme disait WALLY ..............mais faut faire la part des choses en donnant priorite aux personnes agees pour acheter des medicaments ou se soigner, sans oublier de donner un coup de main a une jeune personne qui commence un projet .
« C'est un peu de savoir qui fait de vous un athée et une exploration plus approfondie de la Science qui fait de vous un Croyant. »

The best gift you can give to your children, is choosing the right mother for them.
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   snake Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
857
Inscrit :
12-novembre 05
Location:
behind you

Posté 16 juin 2008 - 12:05

Voir le messageWallen, le Saturday 14 June 2008, 7:38, dit :

Post super interessant daher,

Un coeur de pierre ce serait sympa comme cadeau du Pere Noel, tiens je passe commande :lol:


...........Le telephone de DOMI va enfin sonner :) ................................shiiit, j'ai descendu DOMI twice in 2 weeks

WALLY, salut ma chere, j'espere que la petite va bien................mais d'apres ta nouvelle signature, j'en doute pas ;) ;)

Voir le messagepeach, le Saturday 14 June 2008, 8:06, dit :

Well,
. C'est la maladie des chomeurs Djiboutiens le fameux "baastola".



:) :lol:

Voir le messageyeux de biche_, le Saturday 14 June 2008, 8:11, dit :

Bonjour Peach ,

loooooooool les "chomeurs de luxe" ca n'existe que chz nous , les gens qui peuplent le "jardin public " le jeudi matin , vive les cousins et cousines !!


Ce n'est plus seulement le jeudi matin, c'est presque du 24/7.............on dirait les " technical support" :) :)
« C'est un peu de savoir qui fait de vous un athée et une exploration plus approfondie de la Science qui fait de vous un Croyant. »

The best gift you can give to your children, is choosing the right mother for them.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet