djibnet.com: La Conférence De Presse - djibnet.com

Aller au contenu

  • (3 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Conférence De Presse les propos de iog: Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Hyndia Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
529
Inscrit :
22-février 06

Posté 08 mai 2008 - 08:44

Voici la question:
On note un boycott systématique des élections de la part de l'opposition ; comment remédier à cette situation ? (Omar Hassan)
Réponse de iog:
Dans une démocratie en parfaite santé, il faut qu'il y ait un pouvoir responsable, élu dans la transparence, prêt à répondre de ses actes et une opposition responsable qui veille au bon déroulement des activités de l'Etat et qui présente un autre projet de gouvernement, qui critique ses adversaires, qui l'interpelle et qui essaie de se présenter comme crédible et capable de gouverner demain.
Il y a beaucoup de pays qui ont la chance d'avoir un tel système et d'autres pas. Notre opposition ne veut pas jouer le jeu et estime qu'en désertant le terrain, le gouvernement et l'Etat vont être taxés de régime anti- démocratique. Ils se satisfont de cet état de fait.




Non, alors là, non et non!
Mais il se fout de qui là? C'est à cause de lui s'il n'y a aucun parti de l'opposition. Il suffit qu'une personne dise haut et fort de ce qu'elle pense de l'état et de lui en tant que chef d'état et c'est fini pour lui on le revoit plus demain !
Franchement, je n'aime pas la mauvaise foi. Qualifier Djibouti d'une démocratie en parfaite santé est ce foutre royalement des gens.

Je voudrais dire bravo à Omar Hassan d'avoir osé poser cette question mais pour le reste du journal et des autres questions, ça nous prouve que nous vivons dans une dictature. Faire l'éloge d'une personne à ce point et qui plus est d'une personne qui n'a rien fait d'extraordinaire et une preuve en soi que c'est un régime absolutiste.

Ce message a été modifié par Hyndia - 08 mai 2008 - 08:47 .

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   yeux de biche_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 315
Inscrit :
07-septembre 07
Gender:
Female
Interests:
j'aime la lecture , la science , la culture et surtout l'histoire !

Posté 08 mai 2008 - 08:58

Voir le messageHyndia, le Thursday 8 May 2008, 17:44, dit :

Voici la question:
On note un boycott systématique des élections de la part de l'opposition ; comment remédier à cette situation ? (Omar Hassan)
Réponse de iog:
Dans une démocratie en parfaite santé, il faut qu'il y ait un pouvoir responsable, élu dans la transparence, prêt à répondre de ses actes et une opposition responsable qui veille au bon déroulement des activités de l'Etat et qui présente un autre projet de gouvernement, qui critique ses adversaires, qui l'interpelle et qui essaie de se présenter comme crédible et capable de gouverner demain.
Il y a beaucoup de pays qui ont la chance d'avoir un tel système et d'autres pas. Notre opposition ne veut pas jouer le jeu et estime qu'en désertant le terrain, le gouvernement et l'Etat vont être taxés de régime anti- démocratique. Ils se satisfont de cet état de fait.

Non, alors là, non et non!
Mais il se fout de qui là? C'est à cause de lui s'il n'y a aucun parti de l'opposition. Il suffit qu'une personne dise haut et fort de ce qu'elle pense de l'état et de lui en tant que chef d'état et c'est fini pour lui on le revoit plus demain !
Franchement, je n'aime pas la mauvaise foi. Qualifier Djibouti d'une démocratie en parfaite santé est ce foutre royalement des gens.

Je voudrais dire bravo à Omar Hassan d'avoir osé poser cette question mais pour le reste du journal et des autres questions, ça nous prouve que nous vivons dans une dictature. Faire l'éloge d'une personne à ce point et qui plus est d'une personne qui n'a rien fait d'extraordinaire et une preuve en soi que c'est un régime absolutiste.


les kestions sont deja pretes sis
ils ne sont plus grands  que parce que nous sommes à genou, alors levons-nous . Etienne de la boétie

Seuls l'art et la science élèvent l'homme jusqu'à la divinité. ludwig van Beethooven

Les mathématiques sont une gymnastique de l'esprit et une préparation à la philosophie. Isocrate

Moise a dit : Tout est loi
Jesus a dit : Tout est amour
Marx a dit : Tout est argent
Puis Freud a dit : Tout est sexe
Et puis Einstein est venu et il a dit : Tout est relatif !

''pardonner pour mieux vivre '' Nelson Mandela

"
-1

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Hyndia Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
529
Inscrit :
22-février 06

Posté 08 mai 2008 - 09:08

Exactement... donc c'est encore pire!!!

Il n'y a même pas une liberté d'exp​ression, les journalistes n'ont pas le droit de donner leurs points de vue et poser des questions pertinentes... donc imagine un parti de l'opposition!!!!!!!!

Wallahi, ca m'énerve <_<

0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   ilyas08 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
66
Inscrit :
29-février 08

Posté 08 mai 2008 - 09:47

Le Président face à la presse nationale

Mardi 6 mai 2008, Haramous. Il est à peu près 16 h lorsque les représentants de la presse nationale prennent place dans le vaste salon avec vue sur la mer où le chef de l'Etat a l'habitude de recevoir ses hôtes. La conférence de presse commence 20 mn plus tard lorsque le chef de l'Etat les rejoint. On commence par le volet social.

Comment lutter contre les spéculations qui maintiennent les prix des denrées alimentaires à la hausse ?
La problématique des flambées des prix ne nous a pas surpris parce que nous faisons partie des quelques pays au monde qui importent tout et qui par conséquent sont vulnérables. Nous avons vécu comme ça à cause de la rareté de l'eau et de terres arables et du climat aride et désertique. Et nous sommes traditionnellement un peuple d'éleveurs ignorant l'agriculture. Tout cela a fait que la République de Djibouti a toujours été importatrice. Et dépendante de l'extérieur. Cela ne m'a pas échappé depuis le début de mon mandat. Nous y avons travaillé beaucoup et nous continuons à le faire parce que la sécurité alimentaire est un élément clé de l'indépendance nationale. Nous avons demandé à certains pays amis qui, contrairement à nous, ont des terres arables, de nous permettre de cultiver nos champs chez eux. Notre stratégie consiste d'abord à assurer à notre population le minimum de denrées. Nous sommes heureux d'avoir pu anticiper cette crise et notre première récolte de Doura va arriver dans quelques jours. Une récolte qui va venir du Soudan et plus précisément de Gedaref. Nous avons initié un grand projet de palmiers. Il y a aussi un laboratoire qui produira les premiers 20.000 plants dans 1 ou 2 mois. Nous avons investi beaucoup dans la recherche de l'eau avec l'achat d'équipements hydrauliques de travaux publics et nous avons également mis en place tout un dispositif de retenues d'eau de nos oueds qui se déversent presque tous dans la mer. Nous avons voulu également initier la population à la culture sous serre. Nous avons commencé au PK12 et à Arta grâce à nos frères marocains qui nous ont envoyé un professeur. Il a sillonné le pays et a compris qu'on pouvait faire quelque chose si on ose. Il faut relever ce défi et avec ses recommandations, nous allons installer des serres pilotes dans les districts de l'intérieur et montrer à nos populations qu'il est possible d'abord de ne pas importer des légumes. Je vous fais savoir qu'il y a quelqu'un qui a cultivé du riz sous serre à Ambouli. Même si ce n'est pas rentable, il a montré que c'est faisable. Voilà pour vous résumer les dispositions que nous avons prises.

Pour la flambée des prix, ce que nous devons faire, c'est de ne pas alourdir les charges qui pèsent sur la population, d'être en phase avec nos importateurs. Et il appartient d'identifier les personnes vulnérables pour les aider. Il faut savoir que nous sommes dans une période particulièrement difficile.

L'annulation de la TIC décidée lors du dernier conseil des Ministres représente pour l'Etat un manque à gagner de 500 millions de Francs. Comment remplacer cette somme ?

Nous nous débrouillerons, mais il faut savoir que nous ne pouvions pas nous permettre de taxer des denrées alimentaires nécessaires à la vie des gens. C'était la moindre des choses que nous pouvions faire.

Dossier somalien

Vu le climat belliqueux qui règne dans la région, ne craignez-vous pas qu'il n'y ait pas de solutions au problème somalien ? (Moumin)

Je ne pense pas. Le processus somalien engagé par le secrétariat général des Nations Unies est en bonne voie. Parce que la première étape, la plus difficile, qui est celle de la présentation des listes des délégués des deux partis est bien partie. L'opposition a envoyé ses listes et le GNT va le faire incessamment. J'ai eu tout à l'heure un coup de fil du Premier ministre somalien qui ne semblait pas inquiet pour autant. Nous cherchons à ce que le dialogue s'instaure.

Nous avons entendu dire que certains des belligérants cherchent à empêcher la participation des partis concernés ?

C'est évident, le premier obstacle qui se pose maintenant est le non respect du nombre des personnes qui sont sur les listes. Et il en faut 7 par parti. L'opposition nous a fourni une liste de 11 personnes. Il faut aussi savoir que le fait de pouvoir faire sortir les listes sont très difficile. Il y aura des difficultés jusqu'au bout mais je suis encore optimiste.

Erythrée

Question : (Ali Barkat Siradj) : Monsieur le Président, la République de Djibouti a des voisins qui ne sont pas très commodes et au cours des trente dernières années, elle a appris à faire avec, comme on le dit. Depuis le début de ce qu'il est convenu d'appeler " l'affaire de Doumeira ", c'est-à-dire depuis que les troupes de nos voisins du nord jouent les gros bras à nos portes, l'opinion nationale s'inquiète et se pose la question suivante : Que cherche notre turbulent voisin ?

Question (Salah) : Est ce que Djibouti est en guerre avec l'Erythrée, autrement dit ?

Non, non, la question que ma posée Siradj est pertinente, mais je ne suis pas en mesure de pouvoir répondre pace que je ne représente pas l'Erythrée. Mais toujours est-il qu'il y a une action inamicale qui nous pose des problèmes réels car celle-ci constitue une violation flagrante de notre intégrité territoriale, de nos frontières. Nous avons constaté des travaux importants qui ont été effectués, nous avons discuté avec le président érythréen qui semble ne pas comprendre que son armée se trouve sur notre territoire. Nous sommes dans une situation assez compliquée parce que les deux armées se retrouvent face à face.

Nous constatons quand même qu'il n'y a pas eu jusqu'ici une volonté de mener une guerre contre nous de la part de nos voisins. Mais les faits sont là et nous avons demandé l'arbitrage des instances régionales et internationales. Et vous avez pu entendre dire que la ligue arabe et l'Union Africaine, ont, chacune de son coté, publié des communiqués de presses.

A ce propos, la Ligue Arabe va dépêcher dans jours à venir une délégation à Djibouti pour voir ce qui s'est passée exactement et comment ça se passe actuellement.

Question (Salah) : Monsieur le Président est ce qu'au moins, on sait les revendications érythréennes ?

Non, non, s'ils avaient des revendications, il y a des voies légales pour les faire connaître ; mais ils viennent ; ils s'installent chez nous et ils disent qu'ils sont chez eux. Voilà comment ça s'est passé.

Question (Salah) : Alors vous dites quoi ?

Je dis qu'ils ne sont pas chez eux.

Question (Salah) : Et qu'est ce que vous comptez faire s'ils n'acceptent pas la médiation de la Ligue Arabe où de l'UA ? Qu'est ce que vous dites aux djiboutiens ?

Dans ce cas, nous serons obligés de défendre notre pays et notre souveraineté nationale car c'est ma mission.

Question d'ABS : L'hebdomadaire Jeune Afrique auquel vous avez récemment accordé une interview a fait sa Une avec la phrase suivante tirée de l'entretien : "Djibouti n'a pas besoin de la France ". Or à la lecture de l'intégralité du paragraphe contenant cette phrase, on se dit que vous n'avez peut-être pas affirmé cela. Vous pourriez nous donner des précisions là-dessus ?

Je répondais à une question et le journaliste a pris la moitié de ma réponse qui était : " si la France n'a pas besoin de Djibouti, nous n'avons pas besoin de la France ".

Si le journaliste a pris la moitié de la phrase, c'est son problème. Mais il y a la question de la souveraineté. En tant qu'Etat souverain, notre pays peut passer des accords avec qui il veut. Je dois dire que s'il n'y a pas d'intérêts réciproques entre deux Etats, s' il n'y a pas de volonté politique de rester ensemble, celui qui veut se retirer peut le faire quant il veut.

Réformes

Lors de votre premier mandat et durant ce second mandat, il y a eu beaucoup de réformes. Est-ce que cela va continuer ? Et quelles sont les grandes réformes à venir ? (Adil Ahmed Youssouf)

Nous avons engagé beaucoup de réformes parmi lesquelles il y a la fusion des caisses de retraites. Un petit pays comme le nôtre ne pouvait pas avoir deux caisses. Nous avons renforcé la sécurité sociale dans son ensemble et créé une seule caisse. Le projet d'unification des deux caisses a pour objectif de consolider les acquis et de faire en sorte que cette caisse commune puisse être pérenne et qu'elle assure à long terme la retraite de nos compatriotes. S'il y a des surplus, les pensions seront revues à la hausse. Déjà, il y a un minimum de 170 000 FD par an. Personne ne peut avoir en-deçà. Pour le code du travail, il faut savoir qu'il datait de 1952, donc non conforme à l'évolution des marchés, à l'accord entre employeurs et employés et ne garantissait pas les règles élémentaires du code des travailleurs. Le SMIC aussi, c'est la même chose. Il est beaucoup plus simple de s'entendre entre employeurs et employés sur les émoluments et ne pas être coincé par un tarif fixé par l'Etat.

Economie

Quelles sont les projections pour le futur ? Quels s sont les grands chantiers économiques qui vont soutenir ce dynamisme et comment évaluez - vous le rôle des pays arabes dans ce dynamisme ? (Moumin)

C'est une question difficile. La croissance est là mais elle a été altérée par la hausse des prix du pétrole et l'inflation qui en a résulté. Cette croissance aurait été plus utile pour notre pays s'il n'y avait pas eu cette flambée des prix du pétrole. Mais nous avons créé des emplois et d'après mes chiffres, 6000 emplois nouveaux ont été créés. Maintenant, le projet sur lequel nous fondons tous nos espoirs, c'est celui du sel du Lac - Assal. C'est pour moi le plus important parce que c'est une richesse nationale qui va durer longtemps, il est générateur d'emplois et de revenus et c'est un projet qui coûte 75 millions de dollars. Les travaux ont commencé aussi bien pour le nouveau quai pour l'export du sel industriel brut dont nous exporterons jusqu'à 6 millions de tonnes par an. Pour la 1ère année, on va démarrer avec 1 million et demi mais il faut que nous atteignions les 6 millions dans les 3 prochaines années.

A côté, nous développerons un certain nombre d'industries dérivées du sel, d'abord le raffinage du sel ensuite les détergents et autres dérivés du sel. C'est un premier projet qui va employer des certaines sinon des milliers de personnes. Il y a aussi le terminal de Doraleh qui va générer d'autres activités comme le stockage des produits chimiques, des industries vont s'installer en Zone Franche. Il y aura aussi une raffinerie de pétrole. Signalons l'industrie du ciment qui va s'étendre.

Nous pensons pouvoir faire plusieurs unités de cimenteries. Nous avons investis dans le domaine de la géothermie et nous comptons exploiter cette ressource vers la fin 2011. Il y a aussi l'énergie éolienne qui sera exploitée dans le Goubet. Ainsi que le solaire. Aujourd'hui il est possible d'alimenter nos infrastructures avec du solaire. Pour le solaire, nous avons un potentiel 60.000 fois supérieur nos besoins actuels.

L'interconnexion avec l'Ethiopie est en bonne voie. Elle va être mise en place en 2011. Pour cela il faut des formations pour le potentiel humain et nous y travaillons.

Il y beaucoup de projets en vue mais vous avez à maintes reprises souligné votre insatisfaction quant aux effets de la croissance qui ne crée pas beaucoup d'emplois. Cela n'est-il pas dû à l'inéquation entre la formation et le marché du travail ?

C'est la base qu'il faut changer. Nous nous étions engouffrés dans un système de formation pour des jeunes gens qui sortent avec le CAP. Ensuite, on a dit non, il faut aller vers un lycée. On a créé le LEP. Puis on a viré vers le LIC. Maintenant nous avons des jeunes avec des ISEP et des BAC Pro qui n'ont jamais touché une lime. Devant les étrangers qui ont fait de la pratique, il ne pèse pas lourd. 5 collèges qui ouvriront leurs portes l'année prochaine fourniront de véritables ouvriers. A l'université, nous serons obligés à partir de cette année de former à la carte.

Pensez - vous que l'énergie soit l'unique obstacle à l'installation d'unités industrielles ? Absolument. Notre projet d'exploitation de l'énergie géothermique est un projet d'intérêt national qui nous intéresse au plus haut point, nous y travaillons nous demandons d'être patients jusqu'en 2012. Sans énergie à moindre coût, il n'est pas possible de mettre en place des installations industrielles. Beaucoup de sociétés qui se sont installées en Zone Franche sont reparties à cause de ce problème. Donc c'est notre espoir de régler une fois pour toutes ce problème. Idem pour l'eau.

Décentralisation

Monsieur le Président, la Décentralisation, doucement mais sûrement, prend ses marques dans le paysage politique et administratif. En témoigne l'installation des élus et le début des transferts de compétence. Néanmoins, il me semble que plus il y aura des déconcentrations administratives et de développement économique dans les régions, plus la décentralisation va s'ancrer davantage dans les pratiques. Comment le gouvernement entend accélérer ces deux leviers ? (Omar Ali, RTD)

Si nous ne faisons pas de déconcentration, il n'y aura pas de décentralisation effective. La décentralisation aura un sens lorsque les services déconcentrés seront effectifs. Car ils pourront travailler et rendre compte aux élus locaux et aux conseils régionaux.

Notre décentralisation est en marche et elle doit être la bonne ; il ne faut pas qu'elle soit précipitée. Il faut surtout que les élus soient formés. Je pense que le processus est en marche et le résultat est satisfaisant jusqu'à aujourd'hui.

On note un boycott systématique des élections de la part de l'opposition ; comment remédier à cette situation ? (Omar Hassan)
Dans une démocratie en parfaite santé, il faut qu'il y ait un pouvoir responsable, élu dans la transparence, prêt à répondre de ses actes et une opposition responsable qui veille au bon déroulement des activités de l'Etat et qui présente un autre projet de gouvernement, qui critique ses adversaires, qui l'interpelle et qui essaie de se présenter comme crédible et capable de gouverner demain.

Il y a beaucoup de pays qui ont la chance d'avoir un tel système et d'autres pas. Notre opposition ne veut pas jouer le jeu et estime qu'en désertant le terrain, le gouvernement et l'Etat vont être taxés de régime anti- démocratique. Ils se satisfont de cet état de fait.
-1

#5 L'utilisateur est hors-ligne   PK12-man Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
647
Inscrit :
15-septembre 07

Posté 08 mai 2008 - 10:16

Voir le messageilyas08, le Thursday 8 May 2008, 18:47, dit :

Le Président face à la presse nationale




C'est la base qu'il faut changer. Nous nous étions engouffrés dans un système de formation pour des jeunes gens qui sortent avec le CAP. Ensuite, on a dit non, il faut aller vers un lycée. On a créé le LEP. Puis on a viré vers le LIC. Maintenant nous avons des jeunes avec des ISEP et des BAC Pro qui n'ont jamais touché une lime. Devant les étrangers qui ont fait de la pratique, il ne pèse pas lourd. 5 collèges qui ouvriront leurs portes l'année prochaine fourniront de véritables ouvriers. A l'université, nous serons obligés à partir de cette année de former à la carte.

Je suis ravis qu'IOG de temps en temps s'inspire de mes idees sur Djibnet. ;)
Dieu-Patrie-Famille
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   MTL Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 081
Inscrit :
29-mai 07
Location:
http://www.bonjourquebec.com/
Interests:
Canoe,camping.....l'exterieur en gros

Posté 08 mai 2008 - 10:42

Voir le messageHyndia, le Thursday 8 May 2008, 17:44, dit :

Voici la question:
On note un boycott systématique des élections de la part de l'opposition ; comment remédier à cette situation ? (Omar Hassan)
Réponse de iog:
Dans une démocratie en parfaite santé, il faut qu'il y ait un pouvoir responsable, élu dans la transparence, prêt à répondre de ses actes et une opposition responsable qui veille au bon déroulement des activités de l'Etat et qui présente un autre projet de gouvernement, qui critique ses adversaires, qui l'interpelle et qui essaie de se présenter comme crédible et capable de gouverner demain.
Il y a beaucoup de pays qui ont la chance d'avoir un tel système et d'autres pas. Notre opposition ne veut pas jouer le jeu et estime qu'en désertant le terrain, le gouvernement et l'Etat vont être taxés de régime anti- démocratique. Ils se satisfont de cet état de fait.

Non, alors là, non et non!
Mais il se fout de qui là? C'est à cause de lui s'il n'y a aucun parti de l'opposition. Il suffit qu'une personne dise haut et fort de ce qu'elle pense de l'état et de lui en tant que chef d'état et c'est fini pour lui on le revoit plus demain !
Franchement, je n'aime pas la mauvaise foi. Qualifier Djibouti d'une démocratie en parfaite santé est ce foutre royalement des gens.

Je voudrais dire bravo à Omar Hassan d'avoir osé poser cette question mais pour le reste du journal et des autres questions, ça nous prouve que nous vivons dans une dictature. Faire l'éloge d'une personne à ce point et qui plus est d'une personne qui n'a rien fait d'extraordinaire et une preuve en soi que c'est un régime absolutiste.

Hyndia,ma blonde,tu ne veux po etre plus royaliste ke le roi?

Franchement,traite de Djibouti une dictature n'est po une exageration?

Sinon concernant la conference de presse;il s'est pas mal debrouille et a mis sur l'accent sur les reussites de ces reformes et des reformes a venir ki snt de bonnes augures(a savoir:Les reformes de retraite;le projet d'agriculture ds des regions d'Etats amis"comme le Soudan"etc...).

Alors le minimum de chose est de reconnaitre les bonnes choses tt en denoncant les mauvaises pratiques!! B)
"MEEL AAN XEER LAHAYN WAA LAGU XOOLOOBAA"Xeer Issa.
"Comportement de mouton,reaction de berger"Dicton de l'afrique de l'ouest.
"Avec ces genres de dirigeants,l'Afrique,connaitra des long moments de servitudes et de colonialisme" Le Che.
"si tu continues dans le chemin de(G M'EN FOUS),tu vas te retrouver ds le village de (SI G SAVAIS)"Dis l'heure 2 zouk
"Mon pays, c'est le Canada, ma province, c'est le Quebec, ma langue, c'est la langue francaise, et il n'y a absolument rien d'incompatible dans tout ca."Jean Chretien.
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Desert Lion Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 610
Inscrit :
12-août 06
Location:
Djibouti

Posté 09 mai 2008 - 02:20

Je trouve qu'IOG a bien repondu aux questions des journalistes. Cela dit, je ne suis pas a 100% pour sa politique interieur mais il est le seul homme politique djiboutien a qui je peux faire confiance quand il s'agit de defendre la souverrainete du pays.
Selon 'Abdullah Ibn 'Amr Ibn Al 'As (das), le Prophete (bsdl) a dit: «Les grands peches sont: Le fait de donner a Dieu des associes. L'ingratitude envers les deux parents. Le meurtre. Et le faux serment».
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   obama Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
229
Inscrit :
26-mars 08

Posté 09 mai 2008 - 02:51

Voir le messageHyndia, le Thursday 8 May 2008, 17:44, dit :

Voici la question:
On note un boycott systématique des élections de la part de l'opposition ; comment remédier à cette situation ? (Omar Hassan)
Réponse de iog:
Dans une démocratie en parfaite santé, il faut qu'il y ait un pouvoir responsable, élu dans la transparence, prêt à répondre de ses actes et une opposition responsable qui veille au bon déroulement des activités de l'Etat et qui présente un autre projet de gouvernement, qui critique ses adversaires, qui l'interpelle et qui essaie de se présenter comme crédible et capable de gouverner demain.
Il y a beaucoup de pays qui ont la chance d'avoir un tel système et d'autres pas. Notre opposition ne veut pas jouer le jeu et estime qu'en désertant le terrain, le gouvernement et l'Etat vont être taxés de régime anti- démocratique. Ils se satisfont de cet état de fait.

Non, alors là, non et non!
Mais il se fout de qui là? C'est à cause de lui s'il n'y a aucun parti de l'opposition. Il suffit qu'une personne dise haut et fort de ce qu'elle pense de l'état et de lui en tant que chef d'état et c'est fini pour lui on le revoit plus demain !
Franchement, je n'aime pas la mauvaise foi. Qualifier Djibouti d'une démocratie en parfaite santé est ce foutre royalement des gens.

Je voudrais dire bravo à Omar Hassan d'avoir osé poser cette question mais pour le reste du journal et des autres questions, ça nous prouve que nous vivons dans une dictature. Faire l'éloge d'une personne à ce point et qui plus est d'une personne qui n'a rien fait d'extraordinaire et une preuve en soi que c'est un régime absolutiste.

5 km DE NTRE TERRITOIRE NATIONAL sont entre le main des eryhreens et tu parle des kestion .. nimporte koi ... actuellement on est en etat de guerre. prend ton arme et defends ton pays OR SHUT DA @!#$A UP

Ce message a été modifié par obama - 09 mai 2008 - 02:56 .

L´ISLAM EST LA SOLUTION.
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Hyndia Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
529
Inscrit :
22-février 06

Posté 09 mai 2008 - 03:35

Voir le messageobama, le Thursday 8 May 2008, 16:51, dit :

5 km DE NTRE TERRITOIRE NATIONAL sont entre le main des eryhreens et tu parle des kestion .. nimporte koi ... actuellement on est en etat de guerre. prend ton arme et defends ton pays OR SHUT DA @!#$A UP


Okay, je crois que le soleil t'a un peu tapé sur la tête. On n’est pas en état de guerre et inchaAllah, on ne le sera pas. Si tu veux défendre ton pays, fait le en aidant les milliers de personne qui crèvent de faim.
Fait le en aidant les milliers de jeunes chômeurs (bardé de diplômes).

So, petit qui essaie de jouer dans la cour des grands, soit retourne à la fac et apprend ce qu’est la politique sinon tu te la fermes comme tu le dis si bien!

0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   hassan med Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 251
Inscrit :
25-juillet 06
Gender:
Male
Location:
Et ouiiiiiiii Djibouti Ville

Posté 09 mai 2008 - 03:50

Hyndia , tu es trop aggressive de repondre a un Nationaliste Djiboutien comme Obama . Il a juste ecrit ce qu'il a sentit et ce qu'il veut faire pour son pays . Nous avons la chance d'avoir ces genres d'hommes courageux pour que la RDD existe . Bonne chance Frero .
[size="6"]
Je reviendrai un des jours dans le forum si Dieu le voudra . Je m'absenterai pour un moment et je vous salue tous et toutes . Gardez vos peches. Merci. www.hassan-med.over-blog.com
[/size]
-1

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Hyndia Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
529
Inscrit :
22-février 06

Posté 09 mai 2008 - 03:54

Voir le messageMTL, le Thursday 8 May 2008, 12:42, dit :

Hyndia,ma blonde,tu ne veux po etre plus royaliste ke le roi?

Franchement,traite de Djibouti une dictature n'est po une exageration?

Sinon concernant la conference de presse;il s'est pas mal debrouille et a mis sur l'accent sur les reussites de ces reformes et des reformes a venir ki snt de bonnes augures(a savoir:Les reformes de retraite;le projet d'agriculture ds des regions d'Etats amis"comme le Soudan"etc...).

Alors le minimum de chose est de reconnaitre les bonnes choses tt en denoncant les mauvaises pratiques!! B)


Dis moi mon chum, à quoi ça sert d’avoir autant de réformes, de projets… si on ne respecte pas les fondements même de la démocratie et des libertés individuelles?
On veut bien que je reconnaisse les bonnes choses mais je ne peux pas dénoncer les mauvaises?
Cherche l’erreur!

En toute honnêteté, ça ne m’intéresse pas ce qu’il dit dans son discours mais quand il ose mentir et sous-entendre qu’il aimerait bien qu’il y ait un parti de l’opposition qui critique le régime en place et qui puisse éventuellement se préparer à diriger le pays…
C’est l’hôpital qui se fout de la charité!
N’est-ce pas une preuve de dictature qu’il n’y ait pas de parti politique?
Qu’il n’y ait pas de journaux indépendants?
Ce n’est pas l’envie qui manque mais c’est juste que les gens ont peur. Regarde les genres de questions qu’on lui pose, regarde toutes les éloges qu’il reçoit… est-ce normal?

0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   MTL Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 081
Inscrit :
29-mai 07
Location:
http://www.bonjourquebec.com/
Interests:
Canoe,camping.....l'exterieur en gros

Posté 09 mai 2008 - 08:35

Voir le messageHyndia, le Friday 9 May 2008, 12:54, dit :

N’est-ce pas une preuve de dictature qu’il n’y ait pas de parti politique?

Hyndia,my blonde,si les opposants ne veulent po se presenter,ce n'est po la fault a IOG!

Prends l'exemple du Zimbabwe,l'opposant ki,bientot prendra les regnes de son pays a subit des graves repercussions.Il a ete hospitalise mainte fois mais ceci ne lui a po empecher de se presenter et se representer aux elections presidentielles de son pays.Mais nos malheureux opposants exiles en Belgique et ki n'ont jamais connu des repercussions semblables au zimbabween ne veulent po s'engager pour leur pays.Alors cela ne regarde k'eux mon amie.
A chacun ses priorites,la leur etant de "pomper" les allocs belges,d'autres bougent leur cul pour le pays!! B)
"MEEL AAN XEER LAHAYN WAA LAGU XOOLOOBAA"Xeer Issa.
"Comportement de mouton,reaction de berger"Dicton de l'afrique de l'ouest.
"Avec ces genres de dirigeants,l'Afrique,connaitra des long moments de servitudes et de colonialisme" Le Che.
"si tu continues dans le chemin de(G M'EN FOUS),tu vas te retrouver ds le village de (SI G SAVAIS)"Dis l'heure 2 zouk
"Mon pays, c'est le Canada, ma province, c'est le Quebec, ma langue, c'est la langue francaise, et il n'y a absolument rien d'incompatible dans tout ca."Jean Chretien.
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 274
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 09 mai 2008 - 08:53

J'ai lu l'article sur la conférence de presse.. :lol: :lol: :lol:
Je pense qu'avant de faire des grands projets et de grandes réformes, et avec tout l'argent qui rentre grâce aux investisseurs étrangers, il ferait mieux de fournir l'eau et l'élèctricité à tous les quartiers ainsi que de la nourriture!!!
Il n'y a pas que le Kempiski et les terminaux pétroliers (priorité aux étrangers)...
il y a surtout le peuple djiboutien qui attend toujours les miettes des retombées économiques du nouveau "Dubaî de l'Afrique de l'Est" :lol: et qui souffre en silence!!! :angry: :angry:
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
1

#14 L'utilisateur est hors-ligne   kabriid Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
245
Inscrit :
23-mai 07

Posté 12 mai 2008 - 01:11

Hyndia, et si le boycott systématique était une des startégies de l'opposition. Iog n'a jamais autant parlé de l'opposition que depuis qu'elle se tait!
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Desert Lion Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 610
Inscrit :
12-août 06
Location:
Djibouti

Icône du message  Posté 13 mai 2008 - 02:42

Voir le messageMTL, le Friday 9 May 2008, 13:35, dit :

Hyndia,my blonde,si les opposants ne veulent po se presenter,ce n'est po la fault a IOG!

Honnetement, est-ce que tu ne penses pas que c'est plutot le contraire? Que le regime en place ne permet pas aux opposants de se presenter. Qu'il faut chanter les louanges du president et de sa femme pour meriter un contrat quelconque. Que le clientelisme et les pot-de-vin sont monnaie courate a Djibouti. En somme, il y'ait pas beaucoup d'elements democratiques tel que le respect des droits de l'homme.

Voir le messagehassan med, le Friday 9 May 2008, 8:50, dit :

Hyndia , tu es trop aggressive de repondre a un Nationaliste Djiboutien comme Obama . Il a juste ecrit ce qu'il a sentit et ce qu'il veut faire pour son pays . Nous avons la chance d'avoir ces genres d'hommes courageux pour que la RDD existe . Bonne chance Frero .

Le nationalisme est dangereux et pour moi il s'apparente a la guerre. Il est contraire a l'esprit de l'islam.
Selon 'Abdullah Ibn 'Amr Ibn Al 'As (das), le Prophete (bsdl) a dit: «Les grands peches sont: Le fait de donner a Dieu des associes. L'ingratitude envers les deux parents. Le meurtre. Et le faux serment».
0

Partager ce sujet :


  • (3 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet