djibnet.com: Iog A Nommé Des Jeunes Talents Cette Fois - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Iog A Nommé Des Jeunes Talents Cette Fois Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Hildid Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
123
Inscrit :
07-février 08

Posté 31 mars 2008 - 08:53

Le Premier Ministre installe les nouveaux ministres

Le Premier ministre Dileita Mohamed a procédé samedi dernier à l'installation des nouveaux membres du gouvernement, dont sept ont pris officiellement leurs fonctions.

Ainsi, proximité oblige, c'est Mohamed Ahmed awaleh, ex-directeur de cabinet du 1er ministre qui a été installé officiellement à son nouveau poste de secrétaire d'état auprès du Premier ministre chargé de la solidarité nationale. Il s'agit là d'un nouveau département placé sous la tutelle du premier ministre.

La création d'un secrétariat d'Etat à la solidarité confié à un homme d'expérience reflète la volonté du président de la République de poursuivre les efforts engagés dans la lutte contre la pauvreté à travers les projets de l'INDS et l'ADDS.

En effet, né le 15 octobre 1953, Mohamed Awaleh est un administrateur bien connu des Djiboutiens. Cet ex-directeur de cabinet du Premier ministre assure également la présidence du comité technique des réformes économiques et assure actuellement la présidence du comité technique en charge de l'INDS placé sous la responsabilité du Premier Ministre.

Le Premier Ministre a ensuite accompagné Me Hasna Barkat jusqu'au ministère de la Jeunesse et des Sports où elle a pris officiellement ses fonctions en lieu et place de M. Hassan Farah.

Hasna Barkat, la nouvelle ministre de la Jeunesse et des Sports est membre du Comité exécutif du RPP. Née en 1972, la ministre est titulaire d'un DEA de Droit privé et exerce la profession d'avocat depuis 1997.

Après Hasna Barkat, ce fut au tour de Moussa Ahmed Hassan, nouveau ministre de l'Emploi de l'insertion et de la formation professionnelle, d'être installé dans ses nouvelles fonctions.

Son prédécesseur, en l'occurrence M. Houmed Mohamed Dini, a présenté au jeune ministre l'ensemble des cadres du ministère. Moussa Ahmed Hassan qui est né le 23 octobre 1968 est titulaire d'un DESS en gestion technique du milieu urbain, d'un DEA en systèmes spatiaux et environnement. Le nouveau ministre a été de mai 1999 à décembre 2003, coordinateur national du projet Elaboration de la communication nationale initiale de la République de Djibouti concernant la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CNUCC). Par ailleurs, le nouveau ministre de l'Emploi à tour à tour été enseignant vacataire à l'Université de Djibouti (2001-2002), directeur adjoint à l'Aménagement du territoire et consultant national dans différents projets comme celui portant sur l'élaboration de la stratégie nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle de la République de Djibouti, Présidence de la République , avec l'appui financier de la FAO, USAID, et de l'UNICEF.

Autre nouveau venu au sein du gouvernement, le ministre des Affaires Musulmanes et des biens Wakfs Hamoud Abdi Souldan a été installé dans la même journée de samedi, par le Premier Ministre Dileita Mohamed Dileita au département du Wagfs où il a remplacé le ministre délégué sortant cheikh Mogueh Dirir Samatar qui devient conseiller du président de la République. Hamoud Ali Souldan, né le 1er janvier 1964 est titulaire d'un doctorat en sciences de l'Education et d'une maîtrise en sciences politiques. Ce professeur à l'université de Djibouti fait partie du comité directeur de l'Association Al-Birri et est Président de l'Association Al-Amal.



Dans la foulée, le Premier ministre a également installé dans ses nouvelles fonctions ministérielles Neimo Boulhan Houssein qui vient d'être nommée ministre-déléguée à la Promotion de la femme, au bien-être familial et aux affaires sociales où elle remplace Aicha Mohamed Robleh. La nouvelle ministre est née le 13 août 1960 à Djibouti. Cette diplômée en sciences de l'Education est notamment membre du Pool multilatéral des experts francophones en sciences de l'éducation de l'Organisation Intergouvernementale de la Francophonie (OIF). La ministre est par ailleurs l'auteur de méthodes d'apprentissage du français (le Cabri et le Chacal et Carrefours).

Nimo Boulhan Houssein possède entre autres des acquis solides dans la mise en œuvre des politiques d'éducation en matière de genre notamment la scolarisation des filles.

Après Mme Nimo Boulhan, ce fut autour du jeune Ali Hassan Bahdon d'être installé dans ses nouvelles fonctions. Introduit auprès des cadres du ministère des Transports par le ministre sortant Ismael Ibrahim houmed. Ali Hassan Bahdon, né le 17 avril 1967 est titulaire d'une maîtrise en Droit des Affaires. Il fut le Directeur général de l'Agence pour la Promotion des Investissements. Le jeune ministre a été notamment membre du conseil d'administration de l'Autorité des Ports et des Zones Franches. Le ministre qui a été notamment membre de divers conseils d'administration est administrateur suppléant à la Banque Africaine de Développement.

Parmi les nouveaux membres du gouvernement installé officiellement ce matin, dans leurs fonctions figure également Ahmed Ali Silay devenu ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères chargé de la Coopération internationale. Il remplace à ce poste Mme Hawa Ahmed Youssouf.

Ahmed Ali Silay, né le 26 mai 1954 est titulaire d'une maîtrise. De 1984 jusqu'en 1996 il a été professeur d'histoire géographie dans les différents collèges de la capitale. Il a été chef de service de l'Enseignement Supérieur au ministère de l'Education Nationale et de l'Enseignement Supérieur entre 2002 et 2008.

Enfin, le nouveau ministre de l'Energie, en l'occurrence l'ex-ambassadeur Moussa Odowa, absent, remplace à ce poste Mohamed Ali Mohamed. L'ambassadeur de Djibouti à Pékin qui n'a pas encore pris ses fonctions a mené une longue carrière de diplomate. Titulaire d'une licence d'anglais et de sciences politiques, Moussa Bouh Odawa a été notamment ambassadeur de Djibouti à Addis-Abeba et représentant permanent à l'OUA. Chef de cabinet du Premier ministre jusqu'en 2001, il a été nommé ambassadeur à Pékin en juin 2001.

La Nation
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Garaad Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
123
Inscrit :
09-janvier 07

Posté 01 avril 2008 - 02:30

Commence peux tu être aussi naif quand tu sais que les elections sont truquées , que les postes sont distribués contrairement au mérite, que l'égalité des chances n'est pas respectés , que ce remaniement ne respecte aucune loi, est decidment une farce . tu sais pertinement que l'élection mm du chef de l'état est remise en cause et est illegitime.

Les quelques rares cadres de longues datent n'obeissent qu'à un effort de façade dont iog est le principal decideur, dis moi que Abdallah Abdillahi miguil n'a qu'un BEPC comme diplome, sont tous des mercenaires qui pillent sans retenue et sans scrupule le pays.

Tant que la transparence , la sincerité du geste , un semblant de democratie , et tant que la tête de l'autorité ne change pas , je suis le dernier à croire que la dynastie iogienne va bouger le petit doigt.

Bonne chance pour le pays et les pauvres qui survivent pendant que les coupes de champagnes couloent à flot à Haramous.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   yeux de biche_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 315
Inscrit :
07-septembre 07
Gender:
Female
Interests:
j'aime la lecture , la science , la culture et surtout l'histoire !

Posté 01 avril 2008 - 09:48

bravooo iog , il selectionne now les femmes d'action !!!!

à mon avis l'astuce , c'est d'être "visible" ;)
ils ne sont plus grands  que parce que nous sommes à genou, alors levons-nous . Etienne de la boétie

Seuls l'art et la science élèvent l'homme jusqu'à la divinité. ludwig van Beethooven

Les mathématiques sont une gymnastique de l'esprit et une préparation à la philosophie. Isocrate

Moise a dit : Tout est loi
Jesus a dit : Tout est amour
Marx a dit : Tout est argent
Puis Freud a dit : Tout est sexe
Et puis Einstein est venu et il a dit : Tout est relatif !

''pardonner pour mieux vivre '' Nelson Mandela

"
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Dr-Libaax Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Bannis
Messages :
3 076
Inscrit :
28-juin 05

Posté 01 avril 2008 - 11:55

Les parachutes dorés pour avocats sont à la mode ces derniers temps ...
Il faut faire passer l'homme avant le profit , la croissance spirituelle avant le PNB. T Monod
Ne jetez pas la pierre à la femme adultère , je suis derrière . G Brassens
Le premier pas vers le bien est de ne pas faire le mal . JJ Rousseau
Les riches sont partout chez eux , pas les pauvres . G Cesbron
le colonialisme c'est maintenir quelqu'un en vie pour boire son sang goutte à goutte . MM Diabate
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Maskali Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
110
Inscrit :
13-mars 05
Location:
Afrique/Africa
Interests:
La vie

Posté 04 avril 2008 - 02:07

DESS, DEA, Maîtrise, etc... Mais est-que cela suffit pour être un bon ministre ? C'est avant tout l'appartenance ethnique qui est importante chez nous. Pour les diplômes, c'est vrai que beaucoup de Djiboutiens sont titulaires de diplômes universitaires aujourd'hui et cela depuis la génération 1960 (Celle de Nimo Boulhan)... Avant un certificat d'étude, c'était presque comme avoir un doctorat.

Et pourquoi ne déclarent-ils pas leurs avoirs tout de suite comme cela il sera facile de prouver qu'ils ne se sont pas enrichis au détriment des pauvres djiboutiens ?

Je me rappelle qu'il y a quelques années de cela un jeune ministre des affaires étrangères avait déclaré ses avoirs. Il n'est pas resté un an au gouvernement et depuis il est en exil.

C'est vrai que c'était un peu "osé" quand certains n'étaient entrés au gouvernement que pour s'en mettre plein les quatre poches à commencer par le premier ministre de l'époque amateur de chair fraîche, de Get 27 et de voitures de luxe et excellent danseur de rock au demeurant.

Trop tôt peut-être ? Well, ça sera donc business as usual, à vos marques, prêt, mangez (en toute impunité) !

Ce message a été modifié par Maskali - 04 avril 2008 - 02:09 .

0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   British Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
42
Inscrit :
12-mars 08
Location:
U.K

Posté 04 avril 2008 - 11:10

Voir le messageMaskali, le Friday 4 April 2008, 0:07, dit :

DESS, DEA, Maîtrise, etc... Mais est-que cela suffit pour être un bon ministre ? C'est avant tout l'appartenance ethnique qui est importante chez nous. Pour les diplômes, c'est vrai que beaucoup de Djiboutiens sont titulaires de diplômes universitaires aujourd'hui et cela depuis la génération 1960 (Celle de Nimo Boulhan)... Avant un certificat d'étude, c'était presque comme avoir un doctorat.

Et pourquoi ne déclarent-ils pas leurs avoirs tout de suite comme cela il sera facile de prouver qu'ils ne se sont pas enrichis au détriment des pauvres djiboutiens ?

Je me rappelle qu'il y a quelques années de cela un jeune ministre des affaires étrangères avait déclaré ses avoirs. Il n'est pas resté un an au gouvernement et depuis il est en exil.

C'est vrai que c'était un peu "osé" quand certains n'étaient entrés au gouvernement que pour s'en mettre plein les quatre poches à commencer par le premier ministre de l'époque amateur de chair fraîche, de Get 27 et de voitures de luxe et excellent danseur de rock au demeurant.

Trop tôt peut-être ? Well, ça sera donc business as usual, à vos marques, prêt, mangez (en toute impunité) !



Tu parles d'Abdou Block, un gars ki se prenait pas au serieux, toujours zen .. apres sa demission il coulait des jours paisibles a Bordeaux, bon footballaur au passage.

Sinon pour ces jeunes cadres, pour leur oter tte tentation de bracage en regle, il faudrait les castrer financierement .. si ca n'existe pas, faudrait l'inventer :lol: .
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   obama Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
229
Inscrit :
26-mars 08

Posté 11 avril 2008 - 12:57

Voir le messageBritish, le Friday 4 April 2008, 8:10, dit :

Tu parles d'Abdou Block, un gars ki se prenait pas au serieux, toujours zen .. apres sa demission il coulait des jours paisibles a Bordeaux, bon footballaur au passage.

Sinon pour ces jeunes cadres, pour leur oter tte tentation de bracage en regle, il faudrait les castrer financierement .. si ca n'existe pas, faudrait l'inventer :lol: .

block c un nom afar ou koi
L´ISLAM EST LA SOLUTION.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet