djibnet.com: Une Distribution Entre Grands! - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Une Distribution Entre Grands! Djibouti attire de plus en plus d'investisseurs ! Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   yeux de biche_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 315
Inscrit :
07-septembre 07
Gender:
Female
Interests:
j'aime la lecture , la science , la culture et surtout l'histoire !

Posté 15 décembre 2007 - 03:45

Citation

UMMINS ouvre une filiale

Notre pays attire les investisseurs internationaux ces derniers temps. Pour cause : le climat des affaires paraît favorable aux hommes d'affaires étrangers et aux multinationales.

Le constructeur américain de groupes électrogènes et moteurs en tout genre, CUMMINS, vient d'ouvrir une filiale à Djibouti. Le géant américain compte un associé local dans cette affaire. Il s'agit de M. Ilyas Moussa Dawaleh qui est le patron de deux sociétés de la place, Mega Bureautique et Horn Maritime Services.

Les deux partenaires entendent distribuer les produits de CUMMINS à travers Tamamoul Motors, une société à responsabilité limitée de droit djiboutien, dont le siège se trouve dans la zone industrielle de Gabode.

Les deux partenaires ont également procédé au lancement typiquement américain de la nouvelle filiale sous les lustres du Kempinski Palace Hôtel. Les principaux managers de CUMMINS en Afrique et au Moyen-Orient ont fait le déplacement jusqu'à la capitale pour présenter les derniers produits high tech de leur société mère. Tamamoul Motors va donc proposer la vente des groupes électrogènes de 11 à 3000 Kwa aux potentiels clients djiboutiens et ceux des marchés du bloc COMESA. La SARL djiboutienne ne part pas en terrain inconnu. Puisque l'associé djiboutien de CUMMINS est présent en Ethiopie où est domiciliée la société Dawaleh Technology.

Son fondateur, Ilyas Moussa Dawaleh, compte imposer les produits CUMMINS chez les autres pays de la région. Le pari lui semble gagnable car le COMESA n'est pas un marché saturé.

L'homme d'affaires dit ne pas prendre des risques inconsidérés. Tant la nouvelle dynamique en vigueur dans le pays et la région est porteuse d'opportunités. Il anticipe déjà le retour sur investissement. Ce qui devrait favoriser la pérennité de Tamamoul Motors. L'éventualité est synonyme de création de plus-values, donc de perspectives d'emplois pour des techniciens et cadres djiboutiens qualifiés dans les domaines d'activités de la multinationale CUMMINS et sa filiale locale. Passons.

L'optimisme de M. Dawaleh est à l'image de l'ouverture du pays aux investissements extérieurs. Ne perdons pas de vue, répète -t-il à ses interlocuteurs, que le Président de la République, M. Ismaïl Omar Guelleh, a maintes fois exhorté les acteurs du secteur privé à prendre des initiatives dans ce sens. C'est possible s'ils croient aux potentialités de Djibouti qui s'est donné les moyens d'être un " hub " régional en matière de commerce international.

MOF / KMA


Quand la distribution se fait entre Riches .............. c'est pas logique , on developpe une politique qui rend le RICHE encore plus RICHE et les pauvres s enfoncent de plus en plus :angry: !!

Serieux ces investisseurs comment ils choisissent leurs associés?parcqu'ils ont les memes ambitons ,meme idées , du dynamisme , du savoir faire.... ou il faut juste du blé ?
ils ne sont plus grands  que parce que nous sommes à genou, alors levons-nous . Etienne de la boétie

Seuls l'art et la science élèvent l'homme jusqu'à la divinité. ludwig van Beethooven

Les mathématiques sont une gymnastique de l'esprit et une préparation à la philosophie. Isocrate

Moise a dit : Tout est loi
Jesus a dit : Tout est amour
Marx a dit : Tout est argent
Puis Freud a dit : Tout est sexe
Et puis Einstein est venu et il a dit : Tout est relatif !

''pardonner pour mieux vivre '' Nelson Mandela

"
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet