djibnet.com: La Grande Corne : Entre Aspiration Légitime Vs Expansionnisme Meurtrie - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Grande Corne : Entre Aspiration Légitime Vs Expansionnisme Meurtrie et divisions sectaires vs cohésion nécessaire Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   DENA Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
237
Inscrit :
01-juin 03

Posté 22 juillet 2007 - 01:21

Pour commencer, je dois vous avouer je ne crois pas à la théorie d’une humanité peace&love, unie en dehors des poignets de mains diplomatiques (à moins qu’il n y ait une attaque extraterreste). Je me représente l’état du monde plutôt comme un équilibre des forces (militaire, économique, technologique…) dans un maillage sous-tendu par des clivages idéologiques, religieux, nationalistes, ethniques…Et aujourd’hui Cela n’a jamais été plus vrai ! Malheur donc aux boiteux ! Car en l’absence de toute ingérence étrangère, il y aurait un vainqueur à Muqdisho quel qu’en soit le prix.

Le problème fondamental est de trouver l’unité pour définir un état. Concernant les pays membres de l’ONU aujourd’hui, dans beaucoup d’entre eux la population partage une vision globale commune. Ceux-la sont ceux qui ont dépassé le stade primaire de chamaillerie interne (surtout le stade de retro projection, passé glorieux et companie…). Des uns ont résolus le problème de manière plus ou moins pacifique d’autres par les armes et dans les bains de sang ou l’aliénation d’une partie de la population par une autre. Seulement à cette époque là charbonnier était maître chez soi, et le vainqueur s’imposait définitivement. Aujourd’hui les règles du jeu ont changé. Il y a les gendarmes du monde. Et des puissances qui montent une faction contre une autre selon leur intérêt. En gros, plus les autres avancent plus ça te complique la vie (tout compte fait) si t’es à la traine.

En Afrique, on est passé d’une société ou royaume fondé sur le lignage à un état au sens européen dont les contours nous sont imposés. Les états africains sont ainsi assis sur cette base conflictuelle. Comment trouver alors une issue à cette situation ?

A suivre...
"La véritable science enseigne par dessus tout à douter".

"On est submergé d’admiration face à une telle exp​ression de démocratie au Mali et cet amour d’ATT pour sa patrie. (…) Ceci prouve à suffisance que les vrais démocrates ne sont pas ceux qui s’accrochent comme des chauves-souris au pouvoir en défigurant dangereusement leur constitution. Les vrais démocrates,sont ceux qui permettent à leur pays de mieux fonctionner, lorsque eux, ils ne seront plus aux affaires." Liberté,journal togolais.
0

#2 _Slander (guest)

Groupe :
Invités

Posté 22 juillet 2007 - 01:40

Voir le messageDENA, le Saturday 21 July 2007, 22:21, dit :

Pour commencer, je dois vous avouer je ne crois pas à la théorie d’une humanité peace&love, unie en dehors des poignets de mains diplomatiques (à moins qu’il n y ait une attaque extraterreste). Je me représente l’état du monde plutôt comme un équilibre des forces (militaire, économique, technologique…) dans un maillage sous-tendu par des clivages idéologiques, religieux, nationalistes, ethniques…Et aujourd’hui Cela n’a jamais été plus vrai ! Malheur donc aux boiteux ! Car en l’absence de toute ingérence étrangère, il y aurait un vainqueur à Muqdisho quel qu’en soit le prix.

Le problème fondamental est de trouver l’unité pour définir un état. Concernant les pays membres de l’ONU aujourd’hui, dans beaucoup d’entre eux la population partage une vision globale commune. Ceux-la sont ceux qui ont dépassé le stade primaire de chamaillerie interne (surtout le stade de retro projection, passé glorieux et companie…). Des uns ont résolus le problème de manière plus ou moins pacifique d’autres par les armes et dans les bains de sang ou l’aliénation d’une partie de la population par une autre. Seulement à cette époque là charbonnier était maître chez soi, et le vainqueur s’imposait définitivement. Aujourd’hui les règles du jeu ont changé. Il y a les gendarmes du monde. Et des puissances qui montent une faction contre une autre selon leur intérêt. En gros, plus les autres avancent plus ça te complique la vie (tout compte fait) si t’es à la traine.

En Afrique, on est passé d’une société ou royaume fondé sur le lignage à un état au sens européen dont les contours nous sont imposés. Les états africains sont ainsi assis sur cette base conflictuelle. Comment trouver alors une issue à cette situation ?

A suivre...


Putain je dois être le seul à avoir un français d'afrique-mon-afrique, vous étiez tous abonnés au Centre Culturelle Français d'Arthur Rimbaut ou quoi ? Il y a personne qui a son Bac avec à l'anticipé -16 ou quoi ? :blink:

Non plus sérieusement, Frère Dena walahi ton sujet est on-ne-peut-plus etre claire, limpide et bien posé. C'est très très bien écris et le sujet est très interressent. Je hâte de lire les réactions des autres djibnautes avant de donner ma vision des choses ... je tiens à le rappeler avec un français de Kouakou. :lol:

Ce message a été modifié par Slander - 22 juillet 2007 - 01:44 .

0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   DENA Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
237
Inscrit :
01-juin 03

Posté 22 juillet 2007 - 01:49

...Suite.

Limitons nous à la région, disons la Grande Corne càd Erythrée, Ethiopie, Djibouti et Somalie.

Le cas de l’Éthiopie est très parlant car c’est le pays composite par excellence même si ce n’est pas le plus dramatique certes aujourd’hui. Je ne me trompe pas trop en affirmant que c’est une poudrière en puissance. N’eut été l’aide occidentale qui le maintient artificiellement au pouvoir, Il en serait fini du gvt de Zenaoui.

Comment comprendre les mouvements séparatistes Oromos, somalis et bientôt afars et autres communautés dont je ne connais même pas le nom ?

Ma première analyse consacrait la primauté de l’aspiration légitime à l’indépendance de chaque nation, définie par la langue et généralement par la religion.

J’ai été pansomaliste dans ma jeunesse. Cela me paraissait naturel que les gens de l’Ogaden et de Dire Dawa rejoignent leurs frères somaliens tout comme les djiboutiens. Malgré tout ce qui se passait à Muqdisho je vibrais en retro au son de la musique nationaliste somalie.

Mais là où on en est aujourd’hui la nation ne suffit pas. En réalité, et ce que nous apprend le drame somalien, les tendances séparatistes se poursuivent aux échelons inférieurs avec la même intensité si ce n’est pire. Juste un changement d’échelle donc.
Ainsi, si l’ensemble des peuples de la Grande Corne ne montre pas l’unité nécessaire pour former un pays unique, il en est de même à l’intérieur de chaque ethnie, de chaque clan ou de chaque autre groupe dérivé.

A Djibouti, qui est ostensiblement présenté comme un havre de paix dans la région, on sait ce que vaut l’unité afars-somalis ou afars-issas (car on est déjà parti sur la division intra ethnique, suivez le mouvement!). Il n’y a pas d’unité afare (les guerres intra ne sont pas bcp moins frequentes que les guerres avec les groupes externes), il n’y a pas d’unité non plus chez les issas malgré les propos des propagandistes issas. D’ailleurs, il y a quelqu’un qui a ecrit ds ce forum il n’y a pas lgtemps de cela que si le gvt continue ds cette voie, les mamassanes et les issacs risquent de se faire massacrer à la fin. Ca dénote le degré de dissension…

To be continued.

Ce message a été modifié par DENA - 22 juillet 2007 - 01:53 .

"La véritable science enseigne par dessus tout à douter".

"On est submergé d’admiration face à une telle exp​ression de démocratie au Mali et cet amour d’ATT pour sa patrie. (…) Ceci prouve à suffisance que les vrais démocrates ne sont pas ceux qui s’accrochent comme des chauves-souris au pouvoir en défigurant dangereusement leur constitution. Les vrais démocrates,sont ceux qui permettent à leur pays de mieux fonctionner, lorsque eux, ils ne seront plus aux affaires." Liberté,journal togolais.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   ayana Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
892
Inscrit :
08-octobre 05

Icône du message  Posté 22 juillet 2007 - 09:12

Voir le messageDENA, le Saturday 21 July 2007, 22:49, dit :

Limitons nous à la région, disons la Grande Corne càd Erythrée, Ethiopie, Djibouti et Somalie.

Mais là où on en est aujourd’hui la nation ne suffit pas. En réalité, et ce que nous apprend le drame somalien, les tendances séparatistes se poursuivent aux échelons inférieurs avec la même intensité si ce n’est pire. Juste un changement d’échelle donc.
Ainsi, si l’ensemble des peuples de la Grande Corne ne montre pas l’unité nécessaire pour former un pays unique, il en est de même à l’intérieur de chaque ethnie, de chaque clan ou de chaque autre groupe dérivé.

To be continued.


Prenons l'exemple d'Awdal,region peuplée de gadaboursis et d 'issas, dont la capitale est de fait Borama.
Pour faire clair je schematise,
Du fait que les issas s'investissent economiquement à DireDawa et bien sur Djibouti. Aucun effort n'a été fait de leur coté en Somalie.
Les gadaboursis ont leur chef-lieu à Awdal, s'investissent complétément dans cette region, et en voyant l'etat de delabrement des regions issas, et du desinteressement manifeste de ces derniers , sont tt naturellement arriver à la conclusion,qu'eux seuls pourront faire avancer cette region.
Ainsi des conventions, des fondations awdalite se forment, a lire cette article de Bashir Goth http://www.awdalnews....php?ArtID=8965
Les gadaboursis font la travail pour deux depuis des années.

Mais voila ke des opportunistes venant de Djibouti, accusent les gadas de sionisme.Djibouti ne reconnait pas le Somaliland mais trouve le moyen de faire pression pour placer des deputé issas à Hargeisa( députés ki ont surement la nationalité djiboutienneet ki bien sur n ont aucune légitimité à representer cette region)

Qui tente de destabiliser cette region?

les gada sont somaliens et autochtones, kelle pouvait etre leur réponse ?malheureusement une vie a été sacrifiée.Esperons ke la leçon a été retenue par les autorités djiboutiennes.Sachant en plus ke le traitement infligé au gada à Djibouti n'a pas été oublié à Borama au contraire meme.

Dena , je n avais pas relevé k il y avait autant d 'issas à Borama, y a pas de quartiers issas et gada, aucune difference physique, meme tenue vestimentaire, entre les deux peuples, la cohabitation est naturelle.
Mais y aura pas de place pour des hommes politiques issas envoyés par Djibouti.C evident.L unité est possible entre les peuples mais pas entre diff hommes politiques ki n 'ont pas les meme interets.
Comme tu l'as dit, c pas le monde des bisounours et si des hommes politiques gadas ambitionnent Awdal c d une parce que les issas ne s y investissent et de deux c dans un souci protection des generations futures gada.Noble cause.

Ce message a été modifié par ayana - 22 juillet 2007 - 09:44 .

The moment we begin to fear the opinions of others and hesitate to tell the truth that is in us, and from motives of policy are silent when we should speak, the divine floods of light and life no longer flow into our souls."
- Elizabeth Cady Stanton
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   kundilee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 223
Inscrit :
10-février 07

Icône du message  Posté 22 juillet 2007 - 09:40

Voir le messageayana, le Sunday 22 July 2007, 6:12, dit :

a lire cette article de Bashir Goth http://www.awdalnews....php?ArtID=8965


Given the derogatory words that this so-called "journalist" thrashes on the Hawiye people, solely out of bigotry, he's got no credibility whatsoever.
No wonder then morons like ayana admire him.

A dena,
Que cherches-tu à part remuer la merde?
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   maouled Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
30
Inscrit :
15-juillet 07

Posté 22 juillet 2007 - 11:19

Voir le messageayana, le Sunday 22 July 2007, 10:12, dit :

Prenons l'exemple d'Awdal,region peuplée de gadaboursis et d 'issas, dont la capitale est de fait Borama.
Pour faire clair je schematise,
Du fait que les issas s'investissent economiquement à DireDawa et bien sur Djibouti. Aucun effort n'a été fait de leur coté en Somalie.
Les gadaboursis ont leur chef-lieu à Awdal, s'investissent complétément dans cette region, et en voyant l'etat de delabrement des regions issas, et du desinteressement manifeste de ces derniers , sont tt naturellement arriver à la conclusion,qu'eux seuls pourront faire avancer cette region.
Ainsi des conventions, des fondations awdalite se forment, a lire cette article de Bashir Goth http://www.awdalnews....php?ArtID=8965
Les gadaboursis font la travail pour deux depuis des années.

Mais voila ke des opportunistes venant de Djibouti, accusent les gadas de sionisme.Djibouti ne reconnait pas le Somaliland mais trouve le moyen de faire pression pour placer des deputé issas à Hargeisa( députés ki ont surement la nationalité djiboutienneet ki bien sur n ont aucune légitimité à representer cette region)

Qui tente de destabiliser cette region?

les gada sont somaliens et autochtones, kelle pouvait etre leur réponse ?malheureusement une vie a été sacrifiée.Esperons ke la leçon a été retenue par les autorités djiboutiennes.Sachant en plus ke le traitement infligé au gada à Djibouti n'a pas été oublié à Borama au contraire meme.

Dena , je n avais pas relevé k il y avait autant d 'issas à Borama, y a pas de quartiers issas et gada, aucune difference physique, meme tenue vestimentaire, entre les deux peuples, la cohabitation est naturelle.
Mais y aura pas de place pour des hommes politiques issas envoyés par Djibouti.C evident.L unité est possible entre les peuples mais pas entre diff hommes politiques ki n 'ont pas les meme interets.
Comme tu l'as dit, c pas le monde des bisounours et si des hommes politiques gadas ambitionnent Awdal c d une parce que les issas ne s y investissent et de deux c dans un souci protection des generations futures gada.Noble cause.



Donc pour toi Gadaboursi et Issa sont deux peuples différent. ????????
j'aimerais connaître ton raisonnement à ce sujet, suis-je dans l'erreur ?
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   maouled Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
30
Inscrit :
15-juillet 07

Posté 22 juillet 2007 - 11:32

Tu en demande trop Dena, tu demande que des populations qui se déchirent entre clans s'unissent avec d'autre peuples je te parle des somalis des afar des oromos etc ...

Les choses ne sont pas près de changer car certains étudiants en europe au lieu de faire le pont, cultive les germes du tribalisme et de la division souvent même plus que ceux du pays malheureusement.
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   idro Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
304
Inscrit :
09-juillet 03

Posté 22 juillet 2007 - 07:55

J'aime bien cette définition de l'état du monde que tu as donné DENA. C'est aussi ce que je pense mais tu as décrit avec les mots qu'il faut. Cependant tu parles de bcp de choses à la fois et je n'ai pas pu suivre ton raisonnement et pas vraiment ce que tu cherchais à démontrer. C'est pas personnel mais je souhaite plus de liaisons et de rapels vers ton objectif.
Sinon j'ai qd meme compris que l'ethiopie est une grosse poudriere pour toi et je le pense également.
Mais pas à cause de ses ethnies nombreuses et différentes à mon avis mais plutot à cause d'un taux d'alphabétisation tres faible. Le kenya multiethnique c'est pas pareil; le nigeria; le ghana c'est pas pareil également. Si c'est des études comme ca que tu fais; je te conseillerais de regarder de pres les relations entre alphabetisation, niveau de vie, guerre civile, immigration, chomage... Les trafiquants d'arme travaillent exclusivement avec des africains betes; c'est aussi simple que ca. Tu px faire des statistiques carrement en recensant les geurres civiles en afrique et les niveaux d'alphabetisation; le nombre d'université; le nombre d'enseignant .... tu seras surpris je pense. Si tu pars au kenya tu as 3 universités rien qu'à nairobi et 85% de taux d'alphabetisation et au kenya les gens ils ne connaissent pas le mot guerre civile. ......
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   djibguevara Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
412
Inscrit :
15-juin 07

Posté 22 juillet 2007 - 09:59

Voir le messageDENA, le Sunday 22 July 2007, 2:21, dit :

Pour commencer, je dois vous avouer je ne crois pas à la théorie d’une humanité peace&love, unie en dehors des poignets de mains diplomatiques (à moins qu’il n y ait une attaque extraterreste). Je me représente l’état du monde plutôt comme un équilibre des forces (militaire, économique, technologique…) dans un maillage sous-tendu par des clivages idéologiques, religieux, nationalistes, ethniques…Et aujourd’hui Cela n’a jamais été plus vrai ! Malheur donc aux boiteux ! Car en l’absence de toute ingérence étrangère, il y aurait un vainqueur à Muqdisho quel qu’en soit le prix.

Le problème fondamental est de trouver l’unité pour définir un état. Concernant les pays membres de l’ONU aujourd’hui, dans beaucoup d’entre eux la population partage une vision globale commune. Ceux-la sont ceux qui ont dépassé le stade primaire de chamaillerie interne (surtout le stade de retro projection, passé glorieux et companie…). Des uns ont résolus le problème de manière plus ou moins pacifique d’autres par les armes et dans les bains de sang ou l’aliénation d’une partie de la population par une autre. Seulement à cette époque là charbonnier était maître chez soi, et le vainqueur s’imposait définitivement. Aujourd’hui les règles du jeu ont changé. Il y a les gendarmes du monde. Et des puissances qui montent une faction contre une autre selon leur intérêt. En gros, plus les autres avancent plus ça te complique la vie (tout compte fait) si t’es à la traine.

En Afrique, on est passé d’une société ou royaume fondé sur le lignage à un état au sens européen dont les contours nous sont imposés. Les états africains sont ainsi assis sur cette base conflictuelle. Comment trouver alors une issue à cette situation ?

A suivre...




la plupart des peuples de la région en générale et le peuple somali(s) en particulier ne pourront jamais saisir le sens d'un systeme etatique à l instar des autres peuples de la planète:
http://www.lesnouvel...YK-somalie.html
"celui qui croit à ALLAH et au dernier jour,qu'il dit (écrit) des bonnes choses ou qu'il se taise"le prophète MAHOMET(psl)
"nous devons accepter de vivre africain,c'est la seule façon de vivre libre,de vivre digne"THOMAS SANKARA
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   kundilee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 223
Inscrit :
10-février 07

Posté 23 juillet 2007 - 12:21

Voir le messageidro, le Sunday 22 July 2007, 16:55, dit :

J'aime bien cette définition de l'état du monde que tu as donné DENA. C'est aussi ce que je pense mais tu as décrit avec les mots qu'il faut. Cependant tu parles de bcp de choses à la fois et je n'ai pas pu suivre ton raisonnement et pas vraiment ce que tu cherchais à démontrer. C'est pas personnel mais je souhaite plus de liaisons et de rapels vers ton objectif.
Sinon j'ai qd meme compris que l'ethiopie est une grosse poudriere pour toi et je le pense également.
Mais pas à cause de ses ethnies nombreuses et différentes à mon avis mais plutot à cause d'un taux d'alphabétisation tres faible. Le kenya multiethnique c'est pas pareil; le nigeria; le ghana c'est pas pareil également. Si c'est des études comme ca que tu fais; je te conseillerais de regarder de pres les relations entre alphabetisation, niveau de vie, guerre civile, immigration, chomage... Les trafiquants d'arme travaillent exclusivement avec des africains betes; c'est aussi simple que ca. Tu px faire des statistiques carrement en recensant les geurres civiles en afrique et les niveaux d'alphabetisation; le nombre d'université; le nombre d'enseignant .... tu seras surpris je pense. Si tu pars au kenya tu as 3 universités rien qu'à nairobi et 85% de taux d'alphabetisation et au kenya les gens ils ne connaissent pas le mot guerre civile. ......


Théorie séduisante mais existe-t-il des études universitaires ou autres qui essaient de la démontrer?
C'est vrai ce que tu dis à propos du Kenya, pays stable et l'un des plus alphabétisé d'Afrique. Véritable démocratie qui a fait ses preuves à l'occasion de l'alternance politique de 2002.
Le ghana, lui aussi démocratie où s'est produite une alternance, peut aussi soutenir ta thèse.

Mais là où ton exemple est irrelevant c'est le Nigéria. Voilà un pays qui a connu coup d'état sur coup d'état. Je ne connais pas le taux d'alphabétisation du Nigéria mais c'est un pays qui a failli imploser à la fin des années 60 à cause de ses divisions ethniques( guerre du Biafra) et qui est toujours au bord du gouffre. J'en veux pour preuve les rébellions et autres groupes armés qui menacent continuellement les champs pétroliers dans le Sud du pays et qui causent une rupture dans la production. Ce qui contribue à l'envolée des prix.

Sinon c'est clair que l'alphabétisation entraine une chute du taux de natalité( et donc une élévation du niveau de vie moyen) et rend la population plus revendicative, that lays the ground for politcal renewal.

Tu as raison, dena divague .
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   DENA Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
237
Inscrit :
01-juin 03

Posté 24 juillet 2007 - 11:03

Salut,

J’ai décrit les différents clivages au sein des peuples de la Grande Corne non pas pour servir les causes des tribalistes en mettant en relief une hypothétique incompatibilité mais c’est une étape de mon raisonnement.
Je voulais vous dire simplement que les clivages en Afrique et surtout dans cette contrée ne s’arretent pas à un niveau. Du groupe d’ethnies de meme religion on passe à l’ethnie puis au clan, au sous clan, au sous-sous-sous…etc.

Ce qui apparaissait comme une aspiration légitime au premier abord devient inextricable à la fin. Le risque de Kachemirisation demeure toujours.

La seule unité que j’ai trouvé : c’est l’individu ! Au risque de ressembler à Kemera ou un schizophrène (je sais pas ce qui est pire), je dirai vive moi ! (Si le kenya s’en sort c parce que son président était Moi :D ).

Je veux devenir riche ? Laisser une fortune derrière moi ? Je mobilise tte mon energie et je cherche ttes les voies pour m’approcher du plus possible à mon but !

Je veux atteindre la gloire, changer la place Lagarde en place Moi ou avoir des pièces de monnaie à mon effigie ? J’emprunte les voies du grand libérateur, du justicier social.

Je veux avoir le top de paradis Ferdoza dans l’au dela ? Je ne veux pas courir derriere cette vie terrestre ? Libre à moi de passer 24h sur 24h en priere.

Je veux etre le citoyen modele, qui cherche des poupelles en plein quartier populaire à Djibouti, qui ne s énerve jamais, qui donne tjs le caractère exemplaire ?

Bref c’était pour dire que la stabilité de l’individu comme entité de base, n’a pas d’importance.

Une pensée de la communauté pour la communauté dans cette région a peu de succès à l’echelle du pays comparée à une attitude fondée sur le rêve de chacun. C’est plus lent, parce ce qu’aucune synergie n’est requise mais c’est certainement plus probable en terme d’aboutissement économique global.

En reponse à Idro et Kundilee,
Le Kenya avait des le depart une forme d’organisation économique propice à la primauté de l’individu, la culture des terres. A chacun sa terre ! ( le kenya a atteint l'autosuffisance alimentaire)
Mais malgré cela, savez vous qui a gagné les elections à l’independance ? Les ethnies qui ont recuperés les terres achetées aux blancs ?
Et les tensions pendant la periode Arap Moi ? Et pourquoi le sawahili a disparu ?

Je ne voudrai pas vs raconter des betises sur le Kenya juste pour defendre mes idées (je n ai pas vecu à l’age des glaces :P ) mais y a eu pas mal de troubles.

Ce message a été modifié par DENA - 24 juillet 2007 - 11:06 .

"La véritable science enseigne par dessus tout à douter".

"On est submergé d’admiration face à une telle exp​ression de démocratie au Mali et cet amour d’ATT pour sa patrie. (…) Ceci prouve à suffisance que les vrais démocrates ne sont pas ceux qui s’accrochent comme des chauves-souris au pouvoir en défigurant dangereusement leur constitution. Les vrais démocrates,sont ceux qui permettent à leur pays de mieux fonctionner, lorsque eux, ils ne seront plus aux affaires." Liberté,journal togolais.
0

#12 _Slander (guest)

Groupe :
Invités

Posté 24 juillet 2007 - 11:22

Voir le messageDENA, le Tuesday 24 July 2007, 20:03, dit :

La seule unité que j’ai trouvé : c’est l’individu ! Au risque de ressembler à Kemera ou un schizophrène (je sais pas ce qui est pire), je dirai vive moi ! (Si le kenya s’en sort c parce que son président était Moi :D ).
...
Et les tensions pendant la periode Arap Moi ? Et pourquoi le sawahili a disparu ?


:lol: :lol: Elle est bien la petite blague, frère Dena , tu sais que tu pouvais dire le président actuel du kenya c'est mwa !! B) ... alias "mwai kibaki"
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 25 juillet 2007 - 11:56

Voir le messageayana, le Sunday 22 July 2007, 7:12, dit :

Prenons l'exemple d'Awdal,region peuplée de gadaboursis et d 'issas, dont la capitale est de fait Borama.
Pour faire clair je schematise,
Du fait que les issas s'investissent economiquement à DireDawa et bien sur Djibouti. Aucun effort n'a été fait de leur coté en Somalie.
Les gadaboursis ont leur chef-lieu à Awdal, s'investissent complétément dans cette region, et en voyant l'etat de delabrement des regions issas, et du desinteressement manifeste de ces derniers , sont tt naturellement arriver à la conclusion,qu'eux seuls pourront faire avancer cette region.
Ainsi des conventions, des fondations awdalite se forment, a lire cette article de Bashir Goth http://www.awdalnews....php?ArtID=8965
Les gadaboursis font la travail pour deux depuis des années.

Mais voila ke des opportunistes venant de Djibouti, accusent les gadas de sionisme.Djibouti ne reconnait pas le Somaliland mais trouve le moyen de faire pression pour placer des deputé issas à Hargeisa( députés ki ont surement la nationalité djiboutienneet ki bien sur n ont aucune légitimité à representer cette region)

Qui tente de destabiliser cette region?

les gada sont somaliens et autochtones, kelle pouvait etre leur réponse ?malheureusement une vie a été sacrifiée.Esperons ke la leçon a été retenue par les autorités djiboutiennes.Sachant en plus ke le traitement infligé au gada à Djibouti n'a pas été oublié à Borama au contraire meme.

Dena , je n avais pas relevé k il y avait autant d 'issas à Borama, y a pas de quartiers issas et gada, aucune difference physique, meme tenue vestimentaire, entre les deux peuples, la cohabitation est naturelle.
Mais y aura pas de place pour des hommes politiques issas envoyés par Djibouti.C evident.L unité est possible entre les peuples mais pas entre diff hommes politiques ki n 'ont pas les meme interets.
Comme tu l'as dit, c pas le monde des bisounours et si des hommes politiques gadas ambitionnent Awdal c d une parce que les issas ne s y investissent et de deux c dans un souci protection des generations futures gada.Noble cause.



Ayana, je suis navre de dire que tu n'es pas bien equipe pour prendre part a ce debat. Toujours la meme musique et vision tres parcellaire de Awadal pour moi Adal domine par un parfum de survit tres caracteristique Gada. Je crois que je vous ai ecrit en long et en large et vous appelez a la reflexion au dela du prisme deformant de propagande Gada et de carcan manifeste cadenaces par les visionnaires des Websites gada. Permettez de jeter un peu de lumiere de l'editeur du Site internet qui vous tient a coeur(Awdalnews). Forme en litterateur anglaise et marie a une americaine le Monsieur (un peu boiteux d'une jambe)est base dans le Golf en ce moment fut un acteur haineux et anti-religieux par ses positions atheiste confirmee.
Il fut l'auteur d'un pamphlet machiavellique sur la region les annees 90 intitule "Awdal phenomenon" dans lequel il detaille une pensee tres refractaire et retrograde et un dessein haineux. Lui meme il a reconnu les errements du passe qu'il justifie a cause des evenements et contextes de l'epoque mais donne la plume en 2003 a un certains Souleiman Egueh base en Amerique , personnage miserablement haineux et propagateur d'une vison edulcore de la region, tellement fictive qu'il fait rire les franges les plus reactionnaires des gadas, l'editeur de Awdalnews degage toujours les memes idees nauseabondantres. Maintenant transforme en supporteur acharne de Rayaleh( on le sait pourquoi) les positions somalilandaises du Monsieur derivee partielle de Machiavel demeurent et ne sont pour moi que circonstancielles et non resultat d'une redemption et je le croirai jusqu'a preuve du contraire. Tant que pareils individus auront un audimat dans chaque ethnie et que les reflets sont charges de la destinee de nos peuples je suis tres pessimistes pour l'avenir. Y'aura toujours des Ayana qui vont suivre aveuglement et ainsi le puanteur est entretenu avec un vernis intellectualisant.
Ma chere Ayana la prochaine fois je m'attends de ta part quelque chose de tangible et non les memes lignes repetes comme la sourate Fatiha au debut de chaque Salat.

PS JE VOUS INVITE A MEDITER SUR LES VERS D'iBRAHIM GADHLEH

MASKADAADU YAYN NOQON
MAQAL LAWADA LEEYAHAY

QUE TON CERVEAU NE SOIT POINT
UNE OREILLE COLLECTIVE


FRATERNELLEMENT POUR AYANA ET POUR LES AUTRES J'INTERVIENDRAI PLUS TARD

Ce message a été modifié par Arreh - 25 juillet 2007 - 12:11 .

Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   ayana Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
892
Inscrit :
08-octobre 05

Icône du message  Posté 25 juillet 2007 - 07:53

Ecoutes j'apprecie les articles de Bashir Goth ,j ai bcp aimé l'article sur la Saoudization des somalis.En general , j aime bcp le site Awdalnews, pro-somaliland je te le rappelle.Si cet homme soutient le Somaliland, c k il y a murement reflechi.Chez nous y a autant de pro ke de anti somaliland, chacun ses opinions alors si ce journaliste soutient la seccession c pas sous la contrainte.
Mais c koi cette idolatrie du Somaliland, n'imorte koi, les issaq savent ke les gada sont chez eux donc ils devront toujours faire avec nous ke nous soyons pro ou contre Somaliland.C comme ça.

Et toi aussi Arreh , tu devra faire avec nous car les gadas sont partout dans Awdal. :)
The moment we begin to fear the opinions of others and hesitate to tell the truth that is in us, and from motives of policy are silent when we should speak, the divine floods of light and life no longer flow into our souls."
- Elizabeth Cady Stanton
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   XEER Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
553
Inscrit :
22-juillet 07

Posté 25 juillet 2007 - 08:12

Voir le messageayana, le Wednesday 25 July 2007, 16:53, dit :

Ecoutes j'apprecie les articles de Bashir Goth ,j ai bcp aimé l'article sur la Saoudization des somalis.En general , j aime bcp le site Awdalnews, pro-somaliland je te le rappelle.Si cet homme soutient le Somaliland, c k il y a murement reflechi.Chez nous y a autant de pro ke de anti somaliland, chacun ses opinions alors si ce journaliste soutient la seccession c pas sous la contrainte.
Mais c koi cette idolatrie du Somaliland, n'imorte koi, les issaq savent ke les gada sont chez eux donc ils devront toujours faire avec nous ke nous soyons pro ou contre Somaliland.C comme ça.

Et toi aussi Arreh , tu devra faire avec nous car les gadas sont partout dans Awdal. :)


Waar nimaan yahoow yartan AYANA maad ii daysiin yarad haan kala baxee oo buurti CARAY caano geel ugu lise maxaa Awdal iyo jiina nagaa galay.

HADDAY CAWAA CARAY CAANO MIIDHAN TAHAY CALAACAL MA YEESHEEN EE CAFIMAAD BAAN WALIGAY KU CIIL BEELI LAHAA
XOOG INTUU DOONABAA HA YEESHEE XAQAYGU NINKU KU JIROO XAQIIQDII WAAN LEGTAA
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet