djibnet.com: In Djib-city. - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

In Djib-city. Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   craigdavid Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
74
Inscrit :
22-décembre 05

Posté 09 avril 2007 - 04:32

Je viens de m'acheter une corolla année 2002, belle occasion et quelques fringues.Je broute rarement, une fois par semaine sinon tous les 2 weeks.Par contre, je fais du footing chaque jour, pour éviter du ventre.Au bout de 3 kilomètres, je suis exténué, vu la chaleur.J'ai retrouvé quelques vieux amis, et on hésite pas à prendre un petit café vers les 17 h, au centre ville.Les discussions déballent, le forum est en live, pas de réflexion, point de retenue puisqu'on est en pleine source.Chacun raconte sa petie vie, mais certains inventent "leur petite vie", on rie, on s'éclate.Le chagrin et l'anxiété n'existent point ces bons moments, et on est bien chez soi.Le climat est généreux dans l'ombre, entouré par des compatriotes qui prennent soin d'eux, on ressent des sensations.Puis quand la nuit vint, c'est une autre histoire qui commence, plus belle encore, une promenade enchantée sous le son romantique et les vagues de la mer.C'est alors qu'on se rappelle qu'on a fait la paix avec son âme.Que la vie est belle quand on est chez soi.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Che Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
295
Inscrit :
01-janvier 04

Posté 09 avril 2007 - 08:04

Salut Craig,

Tes lignes m'ont inspiré d'ecrire d'autres lignes que voici:

Djib city, l’aurore, le balbutiement du matin, la voix langoureuse du muezzin
Caresse les rosées somnolant sur les toitures des habitats vaincus par la rouille
Hâtivement, le soleil se hisse avec autorité comme autrefois chez les aztèques
Des maisons, émanent à l’unisson une odeur agréable faite d’encens et de « loxox »

Comme toujours, les Mères structurent les débuts comme les fins des jours
Qui réveillent leurs écoliers d’enfants avec ou sans l’aide de ces jeunes femmes
Qu’on appelle rituellement et avec dédain « shaqiyaad » ou domestiques
Apres un vigoureux brossage de dents et une douche froide calibrée à l’envie

Ces petites têtes aux chevelures étincelantes et aux visages non moins
Eblouissant d’innocence se réunissent autour du petit coin de cuisine
Avaler des loxox au « subaaq » et sucre arrosé d’un thé bouillonnant
La panse remplie, cartable au dos, ce petit monde afflue de tous parts

Former un ensemble symphonique dont le son des pas composent
Une seule et même note d’envie d’apprendre sur le chemin de l’école
D’un autre pas, des fonctionnaires à l’allure assoupie et la mine défaite
Par une nuit engloutie à mâcher l’éphémère, s’en vont au travail sans grande
Conviction……

A suivre
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   houda Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 201
Inscrit :
06-octobre 03

Posté 12 avril 2007 - 10:10

Che tu m as fait rappeler mon enfance snif snif :(( :lol:
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet