djibnet.com: Iog, Djibouti's Mahatiri - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Iog, Djibouti's Mahatiri 1 man total leadearship and good governance Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   DelHorno Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
25
Inscrit :
20-août 05

Posté 14 novembre 2006 - 11:09

chers djibes and djibs, je demande votre avis sur ce ,consciderant sa poltique de development et puis sa vision de politique economique. Car personellement je sais qu'un dictateur ou unique leader quoik'on l'appelle, si tel est le cas good governance and leadership visionaire est ce qu'il faut ? Is he doing a good governance for a sustainable development or at least in the process ?
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   verite Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
145
Inscrit :
07-juin 06

Posté 14 novembre 2006 - 11:38

Voir le messageDelHorno, le Tuesday 14 November 2006, 20:09, dit :

chers djibes and djibs, je demande votre avis sur ce ,consciderant sa poltique de development et puis sa vision de politique economique. Car personellement je sais qu'un dictateur ou unique leader quoik'on l'appelle, si tel est le cas good governance and leadership visionaire est ce qu'il faut ? Is he doing a good governance for a sustainable development or at least in the process ?



Ce n'est point la verité ton petit discours Delhorno.IOG est bon dans la mesure où il pense aux djibs et au developpement du pays.Donc c'est un president qui a de la valeur, de l'estime et beaucoup d'amour pour son pays.

Ce message a été modifié par verite - 14 novembre 2006 - 11:39 .

Toute la science est basée sur l'impression que les choses sont vraiment telles qu'elles nous apparaissent, mais un peu de réflexion nous fait comprendre l'erreur de cette supposition, car l'aspect des choses ne dépend pas seulement de ce qu'elles sont réellement à nos yeux. Le plus grand obstacle que rencontre l'individu sur son sentier de l'évolution est d'abandonner cette croyance erronée. Il doit considérer les choses non pas d'un point de vue relatif donné par son ego limité mais comme provenant de l'Infini et de l'absolu.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   DelHorno Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
25
Inscrit :
20-août 05

Posté 15 novembre 2006 - 01:18

Voir le messageverite, le Tuesday 14 November 2006, 20:38, dit :

Ce n'est point la verité ton petit discours Delhorno.IOG est bon dans la mesure où il pense aux djibs et au developpement du pays.Donc c'est un president qui a de la valeur, de l'estime et beaucoup d'amour pour son pays.



Ce que je disais et que good governance est le plus important si tel est ce qu'il fait, mais on se demande est ce que tout le monde en profite a djibouti pour la longue duree. Ce que j'appellerais suistainable development. Management du profit du port dans les secteurs pauvres du pays tel educaton et puis sante serait la formule la plus simple. Tout le monde y compris IOG c'est tel mais americans says " Action comes after words, or action does more than talk". Ne me dit il pense seulement a son pays, un example "how about electricity".

But je ne serais pas injuste, Dubai management de l'aeroprt, doraleh est l'une des meuilleurs decisions et puis j'espere qu'il y'aura des locaux en preparation pour un travail transparent. I hope it's a good will.


How about electricity?
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   POUNT Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
85
Inscrit :
05-janvier 05

Posté 15 novembre 2006 - 01:41

Le train de la bonne gouvernance ne prend que peu de passagers triés sur le volet apparement, la faute sans doute à la vétusté du matériels en fonction depuis bientôt 30 ans.

Et les gesticulations actuelles du Chamelier ne nous feront pas oublier que des citoyens meurent dans notre pays par manque de soins médicaux alors qu'il dépense des millions pour 2 jours de palabre entre dictateurs en mal de reconnaissance.
Ce président nous étonnera toujours, il n'est pas fait pour être un dirigeant d'un pays, peut-être s'est-il trompé de vocation ce bonhomme, il devrait plutôt se réorienter vers les organisiations internationales du type PNUD, UNICEF ou COMESA..
Ces compétrences visionnaires, soucieux du devenir des citoyens des pays voisins ,et actuellement ceux du COMESA, ne répondent pas aux attentes de ses propres concitoyens, et ce n'est pas les quelques poudres aux yeux qui feront modifier substantiellement le quotidien des djiboutiens.( on oublie souvent qu'il est là depuis 1999, et on attend toujours les miracles qu'il avait annoncé au début de son mandat, à moins que ... on s'est fait avoir sur ce coup peut_être!!!).

Les priorités telles qu'une éductaion et une santé de qualité, accéssible à tous sans conditions, ne se trouvent pas à priori dans l'agenda de ce gouvernement, ce qui est malheureux qu'on ne veuille pas d'un djib compétent et en bonne santé pour attirer des capitaux.
(l'instauration de droit d'inscription à l'université me donne raison, on ferme définitivement la porte aux nécessiteux de la Republique, les études sup sont réservées à une certaine frange de la population).

Pendant ce temps là, on s'amuse à KEMPENSKI entre dicateurs, à votre santé messieurs !! Qui dit mieux.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   cassie Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
87
Inscrit :
22-octobre 06

Posté 15 novembre 2006 - 02:28

Voir le messagePOUNT, le Wednesday 15 November 2006, 10:41, dit :

Le train de la bonne gouvernance ne prend que peu de passagers triés sur le volet apparement, la faute sans doute à la vétusté du matériels en fonction depuis bientôt 30 ans.

Et les gesticulations actuelles du Chamelier ne nous feront pas oublier que des citoyens meurent dans notre pays par manque de soins médicaux alors qu'il dépense des millions pour 2 jours de palabre entre dictateurs en mal de reconnaissance.
Ce président nous étonnera toujours, il n'est pas fait pour être un dirigeant d'un pays, peut-être s'est-il trompé de vocation ce bonhomme, il devrait plutôt se réorienter vers les organisiations internationales du type PNUD, UNICEF ou COMESA..
Ces compétrences visionnaires, soucieux du devenir des citoyens des pays voisins ,et actuellement ceux du COMESA, ne répondent pas aux attentes de ses propres concitoyens, et ce n'est pas les quelques poudres aux yeux qui feront modifier substantiellement le quotidien des djiboutiens.( on oublie souvent qu'il est là depuis 1999, et on attend toujours les miracles qu'il avait annoncé au début de son mandat, à moins que ... on s'est fait avoir sur ce coup peut_être!!!).

Les priorités telles qu'une éductaion et une santé de qualité, accéssible à tous sans conditions, ne se trouvent pas à priori dans l'agenda de ce gouvernement, ce qui est malheureux qu'on ne veuille pas d'un djib compétent et en bonne santé pour attirer des capitaux.
(l'instauration de droit d'inscription à l'université me donne raison, on ferme définitivement la porte aux nécessiteux de la Republique, les études sup sont réservées à une certaine frange de la population).

Pendant ce temps là, on s'amuse à KEMPENSKI entre dicateurs, à votre santé messieurs !! Qui dit mieux.


"Quand on ne sait quoi dire, On se tait" disait sourcil.Ce qui se passe ici, ma grande mère m'en a déjà parlé.Elle me disait "Il a la bouche en cul de poule" et je le repète tout simplement.Elle avait raison ma mo'oyo.
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Tico Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 007
Inscrit :
12-août 05
Location:
Illusia!

Posté 15 novembre 2006 - 03:42

Tiens! Voilà Pount.. forumeur de "premier" plan. Specialité, crachat en tout genre sur tout ce qui bouge et qui a le maheur de s'appeller Iog! N'allez pas demander à Pount d'authentifier ses assertions pessimistes. Là n'est pas son désir. Il aime juste faire parler Hawa de damerjog (et d'autres) pour pouvoir flatuler à loisir sur celui qu'il surnomme, dedaigneusement, "chamélier"! Tu parles d'un discours..
Surtout quand on dévine derrière ses mots, à y faire gaffe, les textes propagando-occultistes de cette énormité qui ose s'appeller Opposition. L'opposition ne consiste pas en un simple déni (orgasmique pour son égo) de tout ce que fait le pouvoir en place! Le Comesa comme moyen de lutte contre la misère territoriale et de revalorisation du pays auprès des Investisseurs étrangers, il l'écarte d'une main.. Le port, idem! Le tourisme, Idem.. Vous aurez compris que Pount fait fière partie de cette minorité qui cède à la facilité d'invectiver plutôt que d'apporter des critiques constructives! Faut dire que c'est tellement tentant de passer aux Insultes...

Ce message a été modifié par Tico - 15 novembre 2006 - 03:42 .

"Raganimada sooceeda, adigoo sagaal buuxshey, hal ku seegay baa yaal" Hadraawi..
"Adiguna miiranay naftan iilka loo sido, sacabada ku soo qaad"
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Kabula Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
45
Inscrit :
14-janvier 05

Posté 16 novembre 2006 - 01:21

Salut ,


J'éprouve bien du mal à écrire lisiblement à l'aide de ce stylo-plume à l'encrage généreux, m'obligeant notamment à écrire avec le côté de la plume. Oui à vous ces lignes seraient sûrement illisibles, et la perte de définition due à l'écran, c'est certain, achèverait de décourager les plus opiniâtres d'entre vous.
Non, vraiment il y a des choses qui ne se font pas, on se sentirait vite ridicule.
L'un des malheurs de Djibouti est que le mensonge et la désinformation y sont une arme de guerre politique et la presse écrite et télévisée, peu développée, est très craintive. Par exemple, on lit qu'une manifestation a réuni 100.000 personnes, alors qu'étant témoin sur place, nous n'avons pu qu'en voir 10.000. A Djibouti, les chiffres sont de la poésie.


Selon M. Tico, le problème est que ces concessions peuvent arriver un peu tard, l'opposition croyant pouvoir se défaire d'IOG et se refusant donc à coopérer et à participer, faisant en sorte que la situation aille à la dérive. Son espoir est qu'au bord de l'abîme, plusieurs groupes politiques, avec un peu de flair et de sens national, puissent se rendre compte (de la situation), faire marche arrière et contrôler les bandes violentes -comprenez bien les opposants - qui dominent actuellement la scène.

Certains disent même depuis quinze ans. La vérité est que le parrain de la mafia djiboutienne a éprouvé des difficultés à organiser un gouvernement efficace et qu'il affronte une opposition qui se fortifie à cause de l'inefficacité et d'une certaine vulnérabilité de sa gestion.
Tout fait croire, précise-t-il, que l'opposition attend l'occasion de chasser du pouvoir le despote IOG, en l'emportant militairement par la force des armes. Quelle bourde !Quelle incurie !
Le temps passe, les images défilent ...Djibouti est donc devenue cette terre de malheur et de tristesse. Des morts, les tueries quotidiennes les plus atroces, les tortures, les humiliations et la haine si profondément alimentée. Tout le monde le reconnaît aujourd’hui : " la situation est complexe ". On sait que derrière la façade du pouvoir institutionnalisé, il existe des clans mafieux qui tirent un profit odieux de cette situation catastrophique et qui ne sont pas mécontents de la voir se poursuivre, quand ils n’en sont pas les complices. La prise de conscience de cette réalité a amené nombre de djiboutiens à condamner, avec raison, la violence et ses auteurs, quels qu’ils soient, des rebelles comme des militaires du pouvoir.
C’est " l’opposition " que M Tico finit par rendre responsable de tout ... l’opposition djiboutienne , c’est la barbarie, la violence, le fanatisme,bref le mal absolu. Tout est dit : une catégorie entière est condamnée et l’on acquiert, à bon prix de surcroît, une conscience innocentée puisque " c’est la faute à l’opposition ".
Le propos est dangereux mais le propos existe, nous l’avons tant entendu.
Il faut finir avec les débats idéologiques et s'attaquer aux racines de nos problèmes mais surtout aux blocages pour l'avènement d'une ère démocratique. Cela fait 29 ans! Qui a pensé qu’IOG ferait un miracle en Avril1999 ? Personne n'a été dupé en réalité. S'il y a de braves gens qui ont le courage de se dresser contre leurs frères, pourquoi leur ravir cette joie de vouloir faire un changement ? A bien malin qui ne souhaiterait pas une fracture au sein d'un pouvoir dictatorial ou d'un pouvoir tout court ?
Nier, toujours nier ; la réalité est que le pays ne remplit même plus le service minimum dans sa lutte contre les malfrats.
La critique sauvage, injuste, pitoyable... la diabolisation de l’opposition, est l’un des piliers de cette nouvelle doctrine dont le but est de prolonger une idéologie ségrégationniste.
Doit-on pour cela généraliser et jeter l’anathème sur les opposants djiboutiens parce que certains ne jouent pas le jeu de la dictature ?
N’est-il pas stupide de le penser et encore plus de l’écrire ?
La propagande Ticotienne renaît ! Faut-il la laisser s’installer ? Faut-il accepter aujourd’hui le terrorisme intellectuel se faisant au nom de la liberté d’exp​ression ?
Pauvreté du texte, indigence du vocabulaire, limitation du champ de vision intellectuelle, ségrégation manifeste, étroitesse des idées et de l’esprit sont des éléments prédominants dans l’écrit.
Le sieur Tico a composé un spectacle délirant; délirant comme fantasmatique, délirant comme loufoque. Des Pount s'agitent, s'activent, manipulent des objets, jouent comme des enfants, s'affrontent comme des hommes. Des Wallen passent. Les djibnautes tournent et virent sans cesse avec un sérieux inébranlable. Mais rien ne peut faire passer le temps plus vite. Ni le piétinement des djibnautes, ni leurs rêves. La musique, le décor, sont aussi des personnages dans ce spectacle magnifique où l'on rit beaucoup mais où l'on a parfois le coeur serré.
Monsieur Tico, les djibnautes sont, aujourd’hui, en droit de se douter de vos intimes convictions, de vos réelles intentions. Alors dites-le leur clairement : quelles sont vos réelles motivations ? Qu’est ce que vous proposez de nouveau et d’intéressant au djibnaute ? Quelle est votre position par rapport aux libertés fondamentales, aux droits et à la protection de l’enfance ? Quel est votre position par rapport aux tortures, massacres, disparitions dont sont victimes les djboutiennes et les djiboutiens depuis maintenant 30 ans et dont vous êtes pour au moins le plus informé ? Le peuple djboutien a le droit de le savoir maintenant ! Il n’acceptera plus qu’on lui serve encore de ce « même tabac dans la même pipe ». En tout état de cause, ils ( les djiboutiens/nes ) ne sont plus disposés à fumer de ce calumet de la paix enroulé dans les ténèbres de vos pensées et que vous leur proposez. Cette pipe clanique là est trop connue d’eux pour avoir déjà sectionné bien nombre des entrailles et endeuillé plus que d’une famille djiboutienne.
Djibouti et les djiboutiens ne veulent plus et n’accepteront plus aujourd’hui d’être encore morcelés par tout ce qui les a depuis toujours et encore divisés, à savoir le clanisme, l’égoïsme, l’ingratitude et l’ambition personnelle.
Et cela ne se fera pas par la guerre clanique mais par et à travers la concorde nationale.

Cordialement Kabula
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Tyco Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
19
Inscrit :
17-novembre 06

Posté 17 novembre 2006 - 02:16

Pauvre...Pauvre toi-même Kabula qui sembles oublier que le peuple ne se résume pas dans ton petit Je si confiant! Jeux de Je, beaucoup de Je! Je, encore et toujours ce Je qui laisse subtilement la place au "Il" de la nation... Jeux de calomnie en somme, d'une critique qui s'agite dans tous les sens à defaut de trouver une prise. LA prise. Il faut bien dire quelque chose: On ne vas pas dormir sur nos deux oreilles quand cet infâme Tico s'amuse à defendre l'indéfendable!
Mais, bien sûr, comme les staliniens d'hier, le jeu de Kabula consiste à "noircir" tout bêtement son interlocutteur: Il s'agit de le présenter vil, avec des intentions douteuses, avec de "réelles motivations" qui échappent au reste des lecteurs.. Mais pas à Shelock Kabula! Combien des fois s'est-il déjà illustré dans ce petit jeu dont il semble si bien connaitre les règles! Moult, dira l'aut' avec son franzé d'bourge d'avant guerre..Et ce n'est pas pépé (qu'on suit ou qu'on descend, c'est selon...) qui dira l'contraire!
Nan Kabula, Je ne vends aucun univers délirant! Je ne vends aucune illusion, aucune exhortation au meurtre, aucune caution des crimes...Juste la liberté de penser (autrement) que Florent Pagny chanta haut et fort! Si Haut et si Fort qu'à certains moments de la journée les mamies fan d'aut'chose se braquent: cause fort le Bonhomme! Kabula aussi cause fort, et pas nécessairement juste: il n'a de cesse de voir dans les contreparties "adverses" une montagne de sornettes qu'on écarte d'une maine! Dédaigneusement...Parce qu'autrui ne peut PAS avoir raison, parce que Moi (Kabula) j'apporte la lumière dans les tenèbres de vos pensées (sic)! Il n'a de cesse d'y voir une machine-à-mots à la cause d'une "idéologie segregationniste"! Bigre! C'est à s'demander où est-ce qu'il trouve ces fameux adjectifs qu'ont mal tourné..
Tour à tour on passe du zéro flapi ("limitation...") au "terroriste intellectuel"! Encore que pour exercer ce dur métier, il faille savoir se servir de sa matière grise..Rien qu'un peu..
Nan, je ne cautionne aucune des disparitions dont tu parles. Aucun des crimes commis surement (on n'est point aveugle) et desquels repondront un jour les auteurs... Mais je réfuse qu'on s'en serve à des fins personnelles! Je réfuse que cette opposition dont je ne veux entendre parler (celle -parce qu'il y'en a d'autres- qui ne voit qu'un trône occupé sur lequel elle aimerait bien y couler son derrière en bronze, afin qu'il en soit indecollable) s'en serve à loisir.. A cet effet, ai-je au moins le droit sinon le devoir de denoncer tout detournement, toute instrumentalisation des désirs du peuple..
Tout autant que toi j'ai l'envie de parler à ce peuple, que j'aime et pour lequel je donnerais tout! Mais peut être plus que toi ai-je réellement l'intention de l'aider à mieux vivre! Les djiboutiens et les djiboutiennes auront, de toutes les façons, leur destin en main...S'éparpiller dans tous les sens ne f'ra que mettre à jour des motivations guère très patriotes.. Mais, si tu nous en parlais?

Ce message a été modifié par Tyco - 17 novembre 2006 - 02:19 .

0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   sourcil Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 150
Inscrit :
28-septembre 06

Posté 17 novembre 2006 - 11:16

Kabila, depuis un certain temps, tu t'agîtes, tu cogites, tu t'excites, tu bandes.Mais, il y a une chose que tu as oublié de dire: Tu pètes bon vieux et là ça pue.Tu tournes en ridicule tentant et tatant par des mots totalement obsolètes"dictatures, mafias, fanatisme, barbarie..." et j'en passe, mais finalement, on s'en lasse car tu froles le ridicule et ton message est lassant voire miserable à l'oeil nu.Encore faut t'il que les formules s'enlassent et se dechirent dans ton cerveau de malheur.Oui, jeune homme, tu es fou, tu sautes d'une idée à l'autre, tu reviens, tu repètes, tu te manifestes,bref tu mens.

Ce message a été modifié par sourcil - 17 novembre 2006 - 11:17 .

Ma souffrance sera égale à la tienne, ni plus, ni moins.
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   jetaime Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
86
Inscrit :
07-juin 06

Posté 17 novembre 2006 - 11:50

Mediter sur des notions pareils, kabula doit être certain de rafler la follie à coup de machette.Non seulement ses propos sont ridicules mais en plus, c'est toujours les mêmes chansons.Finalement, c'est monotone et on depasse rarement la troisième ligne sans se dire stop, je suis fatiguée, j'ai autre chose à faire.Finalement la vie n'est pas si moche qu'il la decrit.Mais encore une fois, rappelons lui que notre pays n'est pas souffrant, au contraire, tout le monde trouve chaussure à son pied et l'amour est partout.Heureusement donc, s'il fallait trouver un homme à mon humble taille, ce ne serait sûrement pas lui qui verrait du rouge partout.Et mon rouge à lèvre alors?
Franchement, des amateurs de politiques, il n'en manque pas sur cette terre, en plus quand ça broutte et que ça picole harmonieusement, la tête ne suit plus.Des phrases, oh, ils en ont mais des mots aussi simples soient t'ils, plutôt rarement.C'est fatigant à la fin, change de disques amoro miyo, chante une prose un peu plus classe pour le bien être de l'humanité.
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Kabula Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
45
Inscrit :
14-janvier 05

Posté 18 novembre 2006 - 04:23

Salut,

Vous n'avez apporté aucun élément nouveau pour infirmer les positions de ceux qui en toute légitimité condamnent la gestion chaotique de Djibouti.
Gestion déshonorante du pays, avec la confusion entre affaires de mauvaise moeurs et détournement des déniers publics.
Des gens viendront dire ici qu'on est libre à Djibouti. Or à Djibouti, on peut toujours être inquiété pour ces opinions. Surtout lorsque l'on dénonce ouvertement les détournements de fonds, les crimes rituels que le régime d’IOG a encouragé et pratiqué ou encore la mauvaise gestion et la corruption quasi généralisée. La situation actuelle du pays profite sans aucun doute à IOG et à ses sbires. Ainsi, si IOG même repu de tout l’argent qu’il a détourné et qui a fait de lui un milliardaire, se décidait à partir du pouvoir, il ne le pourrait pas. Et cela, tout simplement parce que ses malfrats savent qu’ils risquent de passer devant la justice et pire, de goûter à la vindicte populaire. IOG leur sert donc de parapluie. Ne nous y trompons donc pas, ces gens sont tels des morpions, accrochés à leurs avantages et occupés à museler le peuple Djiboutien. C’est en cela que ces gens sont dangereux.
Les Djiboutiens meurent dans les hôpitaux faute de médicaments, vivent dans des cabanes sans eau potables à proximité ni électricité. Les conditions sanitaires sont effroyables, quant aux enfants, ils sont peu ou pas scolarisés. Les fossoyeurs de la République de Djibouti ont tout fait pour que l’école publique tombe en déliquescence. Du coup, ils ont multiplié des écoles privées dont la plupart dispensent des formations au rabais. Comme si cela ne suffisait pas, afin de distraire ce peuple, ils organisent régulièrement une mascarade électorale dont les résultats sont connus d’avance. Il n’est pas question que les Djiboutiens continuent à se laisser berner de la sorte.
Notre pays est malade, notre société est dans un état de décomposition avancée et ceci est à mettre au passif de ceux qui sont aux affaires depuis 30ans. Toutes les déclarations d'amour , toutes les propangandes ne pourront pas entamer cette conviction. Ce qu'il convient de faire, c'est d'agir dans l'urgence par des réformes et par leur mise en oeuvre, par des propositions et une conception nouvelle de l'administration de la cité.
Je vous concède le talent des politiques que vous critiquez ici même,Tico, en étouffant ,avec brio , l'objet de mon propos...
Faire apparaître l'occurence du terme "Vrai" dans votre intervention tout en veillant soigneusement à ne pas y faire apparaître le mot "Faux", c'est joliment joué lorsqu'il s'agit de minimiser une information dont les implications ne correspondent pas à vos convictions, que je devine manichéenes et bien arrêtées.
Sauf que votre intervention partisane n'apporte rien...
Vous ne venez pas pour débattre, ici même, mais plutôt renforcer vos propres convictions, voire celles de quelques lecteurs égarés par votre sophisme,en nous gratifiant d'une nauséeuse attitude partiale et subjective .C'est différent.Vu de ma fenêtre, bien sur.
La question qui me vient donc naturellement à l'esprit est celle-ci:
Par quel miracle de la vie un esprit si partial peut -il s'égarer sur un forum dont l'aspiration est, au contraire , de chercher l'objectivité, la nuance, le gris...?
Mais c'est un autre débat...
Toute l’opération tient dans la sélection de mon texte que Tico choisit de traduire. Il a tendance à présenter comme majoritaires des courants d’idées très minoritaires dans l’opposition djiboutienne. Ainsi, le lecteur qui se contenterait de la lecture de ces traductions aurait l’impression que les opposants djiboutiens sont dominés par un groupe d’auteurs fanatiques, barbares, et violemment anti Djibouti que combattraient quelques braves mais rares djiboutiens, que Tico qualifie de « libéraux ou progressistes ».
Son procédé vise à produire un dommage. En cela, la désinformation de Tico, toujours négative ou agressive, ne diffère guère de la publicité commerciale, de l’endoctrinement, etc. dont la finalité est d'obtenir l’adhésion. C’est pourquoi elle recourt à l’imputation d’actes ou d’intentions inavouables à l’adversaire, à la perversion de son image. Ou plus simplement encore la désinformation accroît la confusion et le désordre. Elle devient alors le contraire de l’information au sens étymologique : mise en forme de connaissances. Ceci se réalise à travers deux dimensions de la croyance qu’elle suscite : d'une part comme incitation propageant des passions et sentiments de manière quasi épidémique, telle de la haine, et, d'autre part, comme représentation erronée, confuse, biaisée de la réalité.
Elle se réduit généralement à un rôle de criminalisation de l’adversaire : sa (Tico) mise en parallèle des staliniens d’hier et Kabula en est l’exemple insurpassable.
Il existe aussi des situations où l'on ne parlera plus de mensonge mais de désinformation puisqu'il s'agira de rendre l'autre aveugle à des faits qui pourtant sont visibles par tous. Cette situation est pathogène et induit des troubles variés dont des dépressions mais aussi parfois des délires.
Elle n’a de sens que si elle trouve des “clients” prêts à y adhérer, bref, c'est un épisode d’une lutte idéologique globale. La disinformation de Tico reflète surtout ce que ses victimes – sourcil,jetaime - veulent croire, les catégories mentales préexistantes voire les mythologies d'époque.
Le délire idéologique, la faculté d’auto-illusion, la clôture informationnelle, l’hallucination interprétative, et tant d’autres formes de déni de la réalité dont il existe de multiples exemples constituent de la désinformation, pour autant qu'elles sont dirigés contre un adversaire.
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   idro Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
304
Inscrit :
09-juillet 03

Posté 18 novembre 2006 - 09:11

Kabula,
dis les choses plus simplement. Nous on n'est pas assez intelligents ni assez informés par rapport aux exactions et aux massacres causés par IOG comme tu le dis. Donc on aimerait que tu nous démontres, nous comptabilise ces meurtres et exactions ...... avec des phrases simples sujet verbe complément. Dis nous combien de meurtres???????
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Tico Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 007
Inscrit :
12-août 05
Location:
Illusia!

Posté 20 novembre 2006 - 05:06

Cher Kabula, une fois n'est pas coutume, je vais être bref: les Djibnautes -desquels tu te réclames- semblent assez d'accord sur le seul adjectif qui puisse êt'decerné à ta soupe: Indigeste...Bon appétit quand même!
"Raganimada sooceeda, adigoo sagaal buuxshey, hal ku seegay baa yaal" Hadraawi..
"Adiguna miiranay naftan iilka loo sido, sacabada ku soo qaad"
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   gasleh Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
161
Inscrit :
10-janvier 04
Interests:
haasaaweh,shaneemo,kubad,music... iyo waxii lahal maala

Icône du message  Posté 22 novembre 2006 - 07:22

Les djibnautes peuvent eux mêmes vous répondre ou choisir de ne pas le faire quand la polémique reste inutile.
Pour le reste ceux qui ont sortis nos mamans sous le soleil sans équipements sur les troitoires puants et dégoulinants de merdes qu'ils ont laisser germés depuis des lustres ne méritent certainement pas d'être applaudis. Ceux qui invitent un tyran qui aux dernières nouvelles enregistre les noms de tous citoyen qui achete un kilo de sucre dans une boutique d'Asmara, ou qui reclamait le nord du pays au feu Hassan, ceux-là ne méritent pas d'être applaudis non plus. Ceux qui dilapident l'argent du contribuable dans des dîners aux noms d'un monstre qui laisse massacrer des pauvres au darfour ne sont, j'en suis convaincu, pas dignes de me reprensenté.
La Fin justifie t-elle les moyens? je laisse chacun le juger.
Et ceux qui me traiteront d'opposants parce que je pense ca n'ont tous simplement rien compris.
Vous pouvez vous chamaillez comme vous voulez ca ne changera rien à la réalité. Et vous la connaissez tous.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet