djibnet.com: L Esprit Musulman Et L Esprit Capitaliste - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

L Esprit Musulman Et L Esprit Capitaliste faut il reformer l islam??? Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   gabayo Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
208
Inscrit :
27-août 05

Posté 22 août 2006 - 04:16

L ethique musulman et l esprit capitaliste : deux concept contradictoire

Max. weber avait clairement démontré que l éthique(principe ou morale ) de la religion issu de la reforme donc protestante a permis ou du moins facilité le développement du capitalisme dans les pays occidentaux(anglosaxon…) :
-sur plan financier : la religion protestante n interdisait pas le taux d intérêt , même élevé ou usuraire… ceci a permis le développement des emprunts , des banques et donc des affaires …

-sur le plan psychologique : cette religion a favorisé l envie de faire profit , de gagner toujours davantage , un appétit insatiable pour l argent .. réalisé un très grand profit n est plus un péché mais la preuve d une bonne foi ds le protestantisme ….. ce qui implique aussi , une incitation au travail , au labeur ………….

-…………………………………

La religion musulmane a repris tous les interdits de la religion catholique et en a rajouté d autres pour ne former qu un amas d interdit et de péché qui bloque tt musulman pieux et croyant pr entreprendre et développer des business….

-le travail n est pas consideré comme créateur de richesse : c est dieu qui crée la richesse , il les distribue aux humains d ou le fameux exple du Coran : dieu nourrit même les fourmis cloîtrés ds un caillou.. c est dieu qui va te nourrir , qui distribue la richesse , qui fait que chaque individus mange à sa faim .. vous me direz que c est une mauvaise interpretation du coran mais je repondrai ds ce cas que c est la réalité et que les érudits de l islam ne font rien pour éclairer les esprits…

-le taux d interet est interdit : le taux d interet permet d obtenir des capitaux , c est un element qui pousse les ménages à preter leurs épargnes aux banques et de ces dernieres d exister … ainsi sans cet element , les capitaux des menages seront thesurisés qui signifient de l argent qui dort..donc pas de prêt ni d emprunt.. et on connaît l effet néfaste sur l économie…

Bien que l islam permet aux banques de financer directement les entreprises en achetant des actions qu elles se feront rémunère par le bénéfice réalisé …

L islam interdit la realisation d un grand benefice qui pourrait s expliquer par une extorsion de fonds aux clients : le big profit n est pas bien , il faut se contenter juste du minimum.. on s est que la relisation d un profit enorme a des effets positifs sur l economie et sur la pauvrete puisque tt profit s investit permet l embauche et la creation de richesse distribué : toutefois le big profit n est pas tjours investit et va ds les poches des actionnaires .. mais ce n est qu une exeption….
Le fait important à observer est la desincitation à l envie d entreprendre et de realiser des grands profits : on préférera plus etre salarié qu un patron ………..

Limitation de l entreprenariat aux seuls activités XALAAL :




Faut il reformer (relire) la religion musulmane ????
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Real Tuam Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
285
Inscrit :
18-novembre 04

Posté 22 août 2006 - 01:25

Sur le plan financier, tout un eventail d'alternatives existe pour contourner l'usure et ses ravages indecents sur la majeur partie de l'humanite (dans le Tiers-monde, cela signifie clairement un sous-investissement suicidaire en matiere d'education ou de sante allie au detournement des fonds empruntes).

Quant a l'apect psychologique ou individuel, la discipline et la sobriete caracteristiques du musulman authentique lui permettent d'epargner aisement tout en se concentrant sur les activites essentiels en optimisant son temps (pas de divertissements ravageurs et autres futilites non-islamiques).

Enfin, last but not least, l'activite economique n'etant pas considere comme une fin en soi, l'environment et le bien-etre de la societe sont preserves a n'importe quel prix (pas de business immoral dans l'alcool, incitation a la redistribution sociale volontaire, donc inutilite des services de securite prohibitifs ect).
0

#3 _kaiser (guest)

Groupe :
Invités

Posté 22 août 2006 - 01:52

Voir le messagegabayo, le Tuesday 22 August 2006, 1:16, dit :

L ethique musulman et l esprit capitaliste : deux concept contradictoire

Max. weber avait clairement démontré que l éthique(principe ou morale ) de la religion issu de la reforme donc protestante a permis ou du moins facilité le développement du capitalisme dans les pays occidentaux(anglosaxon…) :
-sur plan financier : la religion protestante n interdisait pas le taux d intérêt , même élevé ou usuraire… ceci a permis le développement des emprunts , des banques et donc des affaires …

-sur le plan psychologique : cette religion a favorisé l envie de faire profit , de gagner toujours davantage , un appétit insatiable pour l argent .. réalisé un très grand profit n est plus un péché mais la preuve d une bonne foi ds le protestantisme ….. ce qui implique aussi , une incitation au travail , au labeur ………….

-…………………………………

La religion musulmane a repris tous les interdits de la religion catholique et en a rajouté d autres pour ne former qu un amas d interdit et de péché qui bloque tt musulman pieux et croyant pr entreprendre et développer des business….

-le travail n est pas consideré comme créateur de richesse : c est dieu qui crée la richesse , il les distribue aux humains d ou le fameux exple du Coran : dieu nourrit même les fourmis cloîtrés ds un caillou.. c est dieu qui va te nourrir , qui distribue la richesse , qui fait que chaque individus mange à sa faim .. vous me direz que c est une mauvaise interpretation du coran mais je repondrai ds ce cas que c est la réalité et que les érudits de l islam ne font rien pour éclairer les esprits…

-le taux d interet est interdit : le taux d interet permet d obtenir des capitaux , c est un element qui pousse les ménages à preter leurs épargnes aux banques et de ces dernieres d exister … ainsi sans cet element , les capitaux des menages seront thesurisés qui signifient de l argent qui dort..donc pas de prêt ni d emprunt.. et on connaît l effet néfaste sur l économie…

Bien que l islam permet aux banques de financer directement les entreprises en achetant des actions qu elles se feront rémunère par le bénéfice réalisé …

L islam interdit la realisation d un grand benefice qui pourrait s expliquer par une extorsion de fonds aux clients : le big profit n est pas bien , il faut se contenter juste du minimum.. on s est que la relisation d un profit enorme a des effets positifs sur l economie et sur la pauvrete puisque tt profit s investit permet l embauche et la creation de richesse distribué : toutefois le big profit n est pas tjours investit et va ds les poches des actionnaires .. mais ce n est qu une exeption….
Le fait important à observer est la desincitation à l envie d entreprendre et de realiser des grands profits : on préférera plus etre salarié qu un patron ………..

Limitation de l entreprenariat aux seuls activités XALAAL :




Faut il reformer (relire) la religion musulmane ????




Si vraiment tu crois en islam tu devrais savoir que tu sois riche ou pauvre sur terre ne compte rien ou presque , ce qui compte c'est ce que te rapporte tes actions ou la valeur de tes actions dans l'au delà.

Puis je te rappeler qu'une société musulmane capitaliste et riche existait en andalousie, maghreb jusqu'en Syrie au 10e siècle. Et que la bavière est la region plus riche en allemagne et que cette region est majorité catholique dans un pays à majorité prostantant donc l'idée que le protestantisme est facteur de development (etre riche) est faux et ne tient pas.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet