djibnet.com: Discours Du Chef De L'état - djibnet.com

Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Discours Du Chef De L'état Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   idro Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
304
Inscrit :
09-juillet 03

Posté 09 mai 2006 - 10:51

DJIBOUTI (ADI) – 08 Mai 2006- En ce lundi 8 mai 2006, date anniversaire de son investiture pour un second mandat à la tête du pays, nous vous proposons de lire ci-dessous le discours qu’a lu à cette occasion le Président de la République, M. Ismail Omar Guelleh.

« Il y a un an exactement, les djiboutiens et les djiboutiennes, après m’avoir renouvelé leur confiance, me chargeaient solennellement de poursuivre l’œuvre de développement que nous avions entamé durant notre premier mandat.

Je voudrais tout d’abord, rendre grâce au tout puissant pour avoir permis qu’on se retrouve, une fois de plus, en pareille occasion.

Je voudrais également renouveler mes remerciements sincères à l’endroit de toute la population djiboutienne qui continue de nous soutenir et de nous accorder sa confiance.

Le temps passe vite, surtout lorsqu’on est dans l’action. L’action politique n’attend pas, surtout lorsque son impact vise le bien être des hommes et des femmes. L’année qui vient de s’écouler a été en actions politiques.

Naturellement, beaucoup d’entre nous pensons, et nous avons raison, à la décentralisation ; je veux y revenir.

De façon globale, cette première année nous a permis de consolider nos acquis, de fortifier nos perspectives, de continuer notre croissance économique.

En effet, notre économie, malgré une conjoncture rendue imprévisible par la hausse du prix de l’énergie, a engrangé des points de croissance. Tous les indicateurs concordent ; ce dynamisme retrouvé ira en s’amplifiant. L’intérêt manifeste des investissements étrangers pour notre pays ne fait que renforcer et affirmer sa vocation géo commerciale. Le partenariat stratégique que nous avons noué avec Djebel Ali a abouti dans sa première phase, avec l’inauguration du terminal pétrolier. Cela ne fait qu’accroître davantage le prestige international de notre pays en terme de sûreté, de stabilité et de sécurité.

Durant cette première année, mon gouvernement, conformément à la feuille de route et aux engagements que nous avons pris devant nos compatriotes, a mobilisé toute son énergie pour moderniser notre société, pour la rendre plus compétitive face aux exigences de la mondialisation et de la globalisation. C’est pour cela que nous avons entrepris de revisiter nos différentes structures de formation et de production afin de les adapter aux besoins et aux aspirations de nos concitoyens.

Comme vous le savez, cette année écoulée a vu la création de l’université djiboutienne. Il s’agit là de l’aboutissement du grand chantier de réforme de notre système éducatif que nous avons commencé avec les états généraux. La mise en place de cette université concrétise notre souhait d’avoir des compétences nationales en adéquation avec le besoin de notre économie.

C’est pour cela également que nous avons privilégié des formations à la carte pour nos jeunes dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme, avec le souci constant qu’une qualification puisse déboucher sur un emploi.

Ce pragmatique économique, nous voulons aussi l’appliquer au secteur de l’agriculture. La sécheresse récente et les sécheresses précédentes ne cessent de mettre en relief la vulnérabilité de notre mode de vie pastorale, incapable de faire face aux aléas climatiques et au surpâturage. Le laboratoire de biotechnologies végétales que nos avons mis sur pied cadre avec notre volonté et notre détermination à trouver des solutions alternatives à la situation actuelle qui désintègre la vie rurale et accroît la pression démographique sur les villes. Cette unité de recherche est un prélude à une nouvelle gestion de l’espace rural, centré sur l’agro-pastoralisme.

Le secteur de la Santé aussi a fait l’objet d’une attention particulière de mon gouvernement. Les reformes qui ont été mené et les projets qui sont en cours d’exécution sont en train de redessiner la carte sanitaire de notre pays. Une santé non seulement curative mais préventive qui exige la participation et l’implication de l’ensemble des acteurs de notre communauté. Bien entendu, le nouveau cadre de la décentralisation est plus que propice à cette participation communautaire où les conseillers régionaux pourront servir de relais de proximité entre la population et les techniciens de la santé.

Durant cette année, nous avons également procédé à la restructuration de notre diplomatie ; cela s’imposait. Grâce au forum des ambassadeurs et des consuls généraux, nous avons redéfini les missions de notre diplomatie pour la mettre en phase avec les enjeux de développement de notre pays.

J’ai voulu énumérer, sans être exhaustif, certaines des réalisations qui ont couronné cette première année de notre second mandat.

Il va de soi cependant que le projet phare de cette première année est sans conteste celui de la tenue des élections régionales.

Ces élections régionales offre un nouveau cadre institutionnel de développement pour notre pays ; celui de la décentralisation. Je voudrais tout d’abord saluer les premiers conseillers régionaux élus de l’histoire de notre pays qui sont parmi nous aujourd’hui.

Le peuple djiboutien vous a investi d’une mission noble : celle d’être à son service. Rien ne vaut la confiance populaire. Tout au long de votre mandat, vous aurez l’occasion de prouver que vous méritez cette confiance. Je suis convaincu que vous serez à la hauteur de la tache.

Ces élections régionales ont également été un moment fort de raffermissement de notre démocratie. Je salue, une fois de plus, la solidité de nos institutions et la maturité des djiboutiens et des djiboutiennes qui ont fait évoluer notre pays sur ce chemin.

Ces élections nous ont démontré aussi que la société djiboutienne a changé ; elle est plus diverse, plus tolérante, moins monolithique. Elle aspire à plus de débat, à plus de concertation, à plus de consensus. Il appartiendra aux nouveaux parlements régionaux d’intégrer ces exigences de proximité et de participation dans leur méthodologie de travail.

Mais, ne nous méprenons pas. La décentralisation ne fait que commencer. C’est un processus de longue haleine qui demande du labeur, de la mobilisation et de la persévérance de la part de tous les acteurs et de tous les agents de notre pays. Car un projet de société aussi novateur ne s’imposera pas sans basculer nos habitudes, sans provoquer nos résistances, sans ébranler nos certitudes.

Ne nous trompons pas d’objet également ; la décentralisation ne signifie pas le désengagement ou la mise au placard de l’état par rapport aux régions. Au contraire les collectivités régionales et les communes doivent incarner et prolonger l’état dans ses valeurs républicaines, dans sa justice sociale, dans son développement économique. Il ne s’agira donc pas d’opposer les représentants de l’Etat aux représentants locaux, il s’agira de trouver une synergie au service des populations, au service de l’épanouissement de nos compatriotes.

Il va sans dire que l’Etat, parallèlement à ses prérogatives régaliennes n’exonérera pas de ses devoirs d’appui et de soutien au développement de nos régions.

J’ai dit tout à l’heure que la décentralisation est un processus de longue haleine. Il nous faudra franchir étape par étape les différents paliers. Comment doter nos régions d’une fiscalité locale ? Comment organiser le transfert des compétences ? Comment faire émerger des pôles économiques régionaux équilibrés ? Ces questions et ces problématiques sont loin d’être épuisés. Nous allons tous, gouvernement, élus nationaux, élus locaux et société civile, réfléchir aux moyens, aux conditions et aux modalités d’une telle entreprise.

J’ai parlé des moyens. Il est évident que les régions, si elles ne disposaient pas des moyens adéquats pour exploiter leurs potentialités, ne pourraient véritablement se développer. C’est pour cela que, parallèlement à la contribution de l’Etat, j’exhorte les états amis et les partenaires de développement à accompagner les nouvelles collectivités régionales sur le chemin du développement. Une nouvelle forme de coopération, décentralisée, plus près des citoyens, en prise directe avec les besoins et les aspirations de ces derniers est possible. Que cela soit par le biais de jumelage entre les collectivités territoriales ou par le biais de la société civile, j’exhorte nos régions à saisir les opportunités de co-développement Nord/Sud qui s’offre à elles.

Nous en sommes convaincus, le vrai baromètre de la décentralisation, c’est le développement local qui implique la décentralisation des services administratifs et l’émergence d’un tissu économique créateur d’emplois dans nos régions. C’est pourquoi nous allons mettre en place un observatoire de développement local pour évaluer et apprécier le développement socio-économique dans nos régions.

Les djiboutiens et les djiboutiennes appréhendent la décentralisation comme une chance de développement durable, respectueux de nos valeurs, de nos cultures et de notre identité. Ne les décevons pas.
Je vous remercie de votre attention. »


Rien de plus encourageant qu'un chef de l'état qui s'implique. Prenons-en acte nous les jeunes et accompagnons ce message positif.
ps:meme si bcp de choses restent à corriger. La nouvelle réorganisation décentralisée sera p-e l'occasion de pouvoir entreprendre de belles choses: Un exemple : ouvrir un hotel 3 ou 4* sur tadjourah, pour accueillir de touristes europeens en quete de soleil et de plage avec les services plongée sous-marine dans le golfe, randonnée sur Day ou dans l'arriere pays mabla goda...., plage de sable sur toute la cote, plats locaux(mukhbaasa et autres fadira)...
Avec ca il y'aura p-e des vols paris-tadjourah ou rome-tadjourah.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 10 mai 2006 - 01:50

Meme Mobutu avait des grands plans pour le Zaire. Et Mugabe est aussi un president ambitieux! ;)
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Walane Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
476
Inscrit :
11-mai 03

Posté 10 mai 2006 - 11:35

Voir le messageDesaxee, le Tuesday 9 May 2006, 23:50, dit :

Meme Mobutu avait des grands plans pour le Zaire. Et Mugabe est aussi un president ambitieux! ;)



et HITLER?
Disclaimer:
The message on this post reflects solely the opinions of the author who accept no responsibilities for any physical, emotional, moral, material or pyscholigical damage.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
God grant me the courage to change the things that I can control, the serenity to accept the things that I cannot control, and the wisdom to know the difference.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   saredo Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
176
Inscrit :
21-avril 06

Posté 11 mai 2006 - 01:21

Et moi?

Desaxee et Walane, vous m'avez oublié :(( :(( :(( , je suis la plus grande despote.Il faut me placer la première bouhouuuuuuuu :P :P :P .

Arrêtez d'exagerer, IOG est un bon président.Il a sû nous redonner confiance.Et on l'aime comme ça.

Bravo Idro ;) ;) ;) ;) ;)
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Walane Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
476
Inscrit :
11-mai 03

Posté 11 mai 2006 - 05:26

Voir le messagesaredo, le Thursday 11 May 2006, 11:21, dit :

Et moi?

Desaxee et Walane, vous m'avez oublié :(( :(( :(( , je suis la plus grande despote.Il faut me placer la première bouhouuuuuuuu :P :P :P .

Arrêtez d'exagerer, IOG est un bon président.Il a sû nous redonner confiance.Et on l'aime comme ça.

Bravo Idro ;) ;) ;) ;) ;)



t'as donne confiance avec quoi? le loyer de l'armee americaine et le port de dorale? you are cheap date woman. why do fools fall in love again?
Disclaimer:
The message on this post reflects solely the opinions of the author who accept no responsibilities for any physical, emotional, moral, material or pyscholigical damage.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
God grant me the courage to change the things that I can control, the serenity to accept the things that I cannot control, and the wisdom to know the difference.
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   le_patriote Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
61
Inscrit :
09-octobre 05

Posté 11 mai 2006 - 06:00

Lâches la gamine Walane, si elle te dit qu'elle aime IOG, parcequ'il est quelqu'un de bien.
Un vrai patriote ce IOG.JE L'AIME BIEN AUSSI! :lol: :lol: :lol:
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Walane Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
476
Inscrit :
11-mai 03

Posté 11 mai 2006 - 06:12

Voir le messagele_patriote, le Thursday 11 May 2006, 16:00, dit :

Lâches la gamine Walane, si elle te dit qu'elle aime IOG, parcequ'il est quelqu'un de bien.
Un vrai patriote ce IOG.JE L'AIME BIEN AUSSI! :lol: :lol: :lol:


comment tu sais que c'est un gamine?
Disclaimer:
The message on this post reflects solely the opinions of the author who accept no responsibilities for any physical, emotional, moral, material or pyscholigical damage.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
God grant me the courage to change the things that I can control, the serenity to accept the things that I cannot control, and the wisdom to know the difference.
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   le_patriote Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
61
Inscrit :
09-octobre 05

Posté 11 mai 2006 - 06:28

Voir le messageWalane, le Thursday 11 May 2006, 15:12, dit :

Voir le messagele_patriote, le Thursday 11 May 2006, 16:00, dit :

Lâches la gamine Walane, si elle te dit qu'elle aime IOG, parcequ'il est quelqu'un de bien.
Un vrai patriote ce IOG.JE L'AIME BIEN AUSSI! :lol: :lol: :lol:


comment tu sais que c'est un gamine?


T'as pas vu son avatar?
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 12 mai 2006 - 01:54

Voir le messagele_patriote, le Thursday 11 May 2006, 16:28, dit :

Voir le messageWalane, le Thursday 11 May 2006, 15:12, dit :

Voir le messagele_patriote, le Thursday 11 May 2006, 16:00, dit :

Lâches la gamine Walane, si elle te dit qu'elle aime IOG, parcequ'il est quelqu'un de bien.
Un vrai patriote ce IOG.JE L'AIME BIEN AUSSI! :lol: :lol: :lol:


comment tu sais que c'est un gamine?


T'as pas vu son avatar?

:lol:
ne soyez pas trop mechant les gars

To Walane

C normal qu'elle aime IOG, je ne pense pas qu'elle soit nee a Hayablay dans la misere sinon elle en dirait sur IOG

Ce message a été modifié par Desaxee - 12 mai 2006 - 01:56 .

0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   snake Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
857
Inscrit :
12-novembre 05
Location:
behind you

Posté 12 mai 2006 - 02:24

Le monde entier commence a essayer d'etre moins dependant des USA comme les pays d'amerique du sud, et le gouvernement djiboutien commence au 21ieme siecle d'etre le "LECHE-CUL" des americains :lol: :lol: :lol: what a @!#$ing government !!
« C'est un peu de savoir qui fait de vous un athée et une exploration plus approfondie de la Science qui fait de vous un Croyant. »

The best gift you can give to your children, is choosing the right mother for them.
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   GENERAL Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 006
Inscrit :
12-octobre 04

Posté 13 mai 2006 - 06:16

PATRIK LUMUBA A AFFIRME , LE JOUR OU LES HOMMES DE MOBUTO LE CONDUISAIENT EN PRISON ,
* JE SUIS VENU 50 ANS EN AVANCE * ALORS CEUX KI DISENT KE IOG A CONSTRUIT LE PAYS S EN SOUVIENDRONT UN JOUR , DE MEME KE CEUX KI DISENT K IL A DETRUIT LE PAYS.
CAR DESPOTE RESTE TOUJOURS UN DESPOSTE ,
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   un pote Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
98
Inscrit :
16-février 05

Posté 14 mai 2006 - 02:10

..N'importe quoi..c est la definition logique du djiboutien(nne)..que demande le peuple..plus d autonomie ,de transparence,de justice ect ect..c est vrai que le gouvernement a djibouti n est pas "top top" dans tout les domaines..y a beaucoup de travails a realiser .Je suis persuader que tout le monde bloque sur la personalite du president i o g..il est logique que toutes les actions qu il entreprendra seront peu ou pas credible .la ou je veux en venir c est eu egard a cette decentralisation ne trouvez vous pas que la delegation des pouvoirs du gouvernement a des elus locaux est un petit pas qui merite d etre saluer vous imaginez ..delegations de prerogatives a des elus locaux pour repondre a un besoin de proximites(franchement je trouve l initiative courageuse)..d'une part et d autres part il faut pousser le niveaux..changer les mentalites(j espere que tu te sens visee dexa.)..reposons les questions legitime ..celles qui meritent d'etre reellement poser j'entend dire..
ne nous arretons pas aux les bassesses de la vanne..genre dexa..comment peux tu dire ce genre de betises."C normal qu'elle aime IOG, je ne pense pas qu'elle soit nee a Hayablay dans la misere sinon elle en dirait sur IOG" explique moi s'il te plait ..j'arrive pas a te comprendre..arrete de repertorier les gens qui ne pensent pas comme toi dans des anneries de metheques revolus..hunno pousse le niveau ..c'est decevant!..incroyable..tu peux etre super interressante comme tu peux etre super conne!

ps:merde il faut arreter!
quant a walane..eris zemmour par rapport a son livre le 1er sexe c est rien comparer a tes conneries a 3 francs 6 sous!
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   POUNT Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
85
Inscrit :
05-janvier 05

Posté 14 mai 2006 - 12:06

Le président à djibouti, qu'il soit IOG, actuellement, ou un autre, fera toujours l'objet de critique de la part de ses concitoyens, parce qu'il est le seul et unique responsable de la gestion de la chose publique, le chef de l'administration du pays.

Faudrait-il rappeler que la constitution, fait sur mesure pour un régime politique choisi , lui octroit des responsabilités importantes à tous les échelons de l'administration publique et donc sur les prises de décisions et quant à leurs effets.

Il est le chef d'un gouvernement, en plus d'être le chef d'Etat, alors il est normal que chaque citoyen l'interpelle sur les décisions que son gouvernement prend, à moins qu'il change la constitution et délègue bon nombre de ses prérogatives.

Dans ce cas là, c'est l'heureux (se) élu(e) qui prendra à son grade, en attendant les intervenants présents dans ce forum se posent des questions précises sur l'éfficacité des mesures qui sont prises sous sa résponsabilité. C'est dommage que ca se fasse ici car c'est la fonction qui incombe à nos "élus" à l'assemblée nationale, des otages parmi tant d'autres.

Ce n'est pas l'homme, en tant que personne qui est visée, en tout cas pas pour ma part, mais c'est sa gestion de nos deniers publics qui nous interpellent, il ne veut pas être critiquer sur ce terrain et bien c'est simple qu'il démissionne, car il s'est trompé de poste.
C'est un des derniers endroits où la démocratie se pratique et que certains voudraient faire taire, car bon nombre d'entre nous pose des questions qui dérangent nt et qui n'ont pas lieu d'être selon eux.

On ne vous permettra pas de vous achetez une bonne conscience par notre silence, ce mutisme que vous imposez de force dans le pays, mais, grace à la technologie, que vous voyez de plus en plus mal mener.
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   un pote Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
98
Inscrit :
16-février 05

Posté 14 mai 2006 - 08:37

Salam,

donc je t ai pas demande de me presenter un cour sur les institutions djiboutiennes..ni meme quelles sont les prerogatives du president..?je sais pertinement que la responsabilite incombe uniquement au premier plan a "i o g" eu egard a tel ou tel decision ou tout simplement a n'importe qu elle action impliquant l' action gouvernementale!
La question que tu souhaites soulever a travers tout ce recital qui n'a meme pas lieu d 'etre ..c est effectivement a ton assez de droits ou de libertes dans notre pays..comment peut on faire valoir nos libertes fondamentales?
je te rassure..on est tres loin d'etre un pays ou la securite juridique et politique du citoyen sont la pierre angulaire de l'action du politique !
Il y a critique et critique...quand les critiques sont constructives et qu'elles soulevent un probleme precis ..c;est super interressant...mais eu egard a la critique tres glauque et demesurer de dexa ..mon intervention avait pour ligne directrice d' essayer d'une part de saluer le geste de la decentralisation( maintenant ca depend de quelle cote on se place ..chaqu'un a son avis)et d'autres part de stopper les betises ditent par dexa (en lui conseillant le livre de gaston kelman) car elle a tendance a tout melanger par moment!
Revenons a nos moutons....qui ta demander de te taire..?tu sombres dans la paranoia ou quoi? t es depressif?c'st qui (nous) et c est qui (vous) oula ta force sur la dose zonzon!
Non t'es pas serieux!mutisme..silence..vous vous voyez de plus en plus mal mener?

Au dela du president i o g ..la decentralisation que t inspire t'elle pour djibouti??
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 15 mai 2006 - 02:18

Voir le messageun pote, le Sunday 14 May 2006, 18:37, dit :

Salam,

donc je t ai pas demande de me presenter un cour sur les institutions djiboutiennes..ni meme quelles sont les prerogatives du president..?je sais pertinement que la responsabilite incombe uniquement au premier plan a "i o g" eu egard a tel ou tel decision ou tout simplement a n'importe qu elle action impliquant l' action gouvernementale!
La question que tu souhaites soulever a travers tout ce recital qui n'a meme pas lieu d 'etre ..c est effectivement a ton assez de droits ou de libertes dans notre pays..comment peut on faire valoir nos libertes fondamentales?
je te rassure..on est tres loin d'etre un pays ou la securite juridique et politique du citoyen sont la pierre angulaire de l'action du politique !
Il y a critique et critique...quand les critiques sont constructives et qu'elles soulevent un probleme precis ..c;est super interressant...mais eu egard a la critique tres glauque et demesurer de dexa ..mon intervention avait pour ligne directrice d' essayer d'une part de saluer le geste de la decentralisation( maintenant ca depend de quelle cote on se place ..chaqu'un a son avis)et d'autres part de stopper les betises ditent par dexa (en lui conseillant le livre de gaston kelman) car elle a tendance a tout melanger par moment!
Revenons a nos moutons....qui ta demander de te taire..?tu sombres dans la paranoia ou quoi? t es depressif?c'st qui (nous) et c est qui (vous) oula ta force sur la dose zonzon!
Non t'es pas serieux!mutisme..silence..vous vous voyez de plus en plus mal mener?

Au dela du president i o g ..la decentralisation que t inspire t'elle pour djibouti??


Va peter un coup Mon Pote
Tu me critiques apres avoir repris TOUS MES ARGUMENTS sur ce regime despotique (ca veut dire que t'es pas totalement con).
Desole de vous decevoir les dreamers here, IOG est un dictateur qui ne merite pas de diriger notre pays, il est corrompu et son regime avec en plus on peut pas le virer y'as pas d'elections libres.
Voila le resume.
Et ceux qui souffrent le plus c'est pas nous mais les pauvres de Hayablay, Les Afars du Nord, et tous les misereux de notre pays.
Putain! Kelkun pense a eux? Ne meritent t-ils pas les dollars des Americans que nos dirigeants mettent dans des banques a l'etranger?
N'ayez pas peur de dire la verite, on est un peuple courageux (We must Fear Allah only)!!!
0

Partager ce sujet :


  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet