djibnet.com: La Bouffe Dans Le Couple - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Bouffe Dans Le Couple que c'est bien de voir ,qu'au fond, les choses restent les mêm Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   azraf Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 234
Inscrit :
12-mai 03

Posté 19 avril 2006 - 11:46

En couple, les femmes mangent moins bien et les hommes mieux!


dis-moi ce que tu manges, je te dirai quel bien tu me fais... L'adage concerne les partenaires de la plupart des couples, tant les habitudes alimentaires communes font peu ou prou partie intégrante de leur vie. Quant à la réponse, il semble qu'elle varie avant tout... selon le genre.

D'après les travaux menés par le Centre de recherche en nutrition humaine de l'université de Newcastle, au Royaume-Uni, les femmes ont globalement tendance à manger moins sainement lorsqu'elles vivent en couple que quand elles sont célibataires. Tandis que les hommes, sur ce plan, ont tout à gagner à la cohabitation.



La raison de cette injustice ? Selon le docteur Amelia Lake, signataire d'une étude publiée sur ce thème dans la revue professionnelle Complete Nutrition (datée du 5 avril), tout commence pendant la lune de miel. Période plus ou moins longue mais toujours fondatrice, durant laquelle chacun, soucieux de plaire à l'autre, troque spontanément ses habitudes alimentaires contre les plats préférés de sa moitié.

Or, la différence des sexes est ainsi faite que les hommes, le plus souvent, sont attirés par les féculents et les plats à haute teneur calorique. Quand les femmes - par nature ou, plus probablement, par culture - leur préfèrent fruits, légumes et aliments légers.

Si l'on ajoute à cela l'importance, soulignée par de nombreux couples interrogés, que revêt le fait de partager quotidiennement au moins le repas du soir, on conçoit que les habitudes de chacun se modifient au fil des mois.


GAIN DE POIDS


Au sortir de la comparaison de plusieurs travaux, menés ces dernières années sur plusieurs milliers de couples hétérosexuels vivant au Royaume-Uni, en Finlande, aux Etats-Unis et en Australie, les conclusions d'Amelia Lake sont formelles : le passage à la vie conjugale entraîne chez la majorité des femmes un gain de poids, alors que la balance, interrogée par leur conjoint, ne bouge pas d'un gramme...

Une divergence d'autant plus marquée que les femmes, constate cette chercheuse diététicienne, ont souvent tendance à compenser par la nourriture le stress et le mal-être que peuvent générer leurs relations conjugales. Alors que les hommes ne modifient pas pour autant leurs habitudes alimentaires, mais "semblent faire appel à d'autres mécanismes pour apaiser les tensions dans leur foyer".

A y regarder de plus près, il apparaît toutefois que c'est la femme qui, sur le long terme, influe le plus fortement sur le régime et le mode de vie alimentaire des deux partenaires. Bonne nouvelle, donc, pour la santé nutritionnelle du couple... Mais avec, pour sa composante féminine, un prix à payer.

Cette influence bénéfique, en effet, s'explique avant tout par le fait que c'est à elle qu'incombe, dans la plupart des foyers étudiés, l'essentiel du ravitaillement et de la confection des repas. Manger sainement ou se libérer des tâches domestiques : pour une femme en couple, il faut choisir.

ça rassure le conservateur que je suis

:lol: az
ragna waa ragii hore ,hadalna waa intu yidhi!!

"l'occident est un accident,sa culture,une anomalie" roger garaudy.

"rien ne sert de partir à point, il faut courir." coluche
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   saredo Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
176
Inscrit :
21-avril 06

Posté 21 avril 2006 - 04:56

Ecoutes, les femmes djiboutiennes bouffent comme des goinfres.Elles perdent rapidement l'habitude de la surveillance du poid.C'est le laissez-aller, la vie koi.Par contre l'homme, c'est le khat, l'amour, la belle vie et pourtant, l'homme nous fait sortir un ballon devant, et la femme, un nounours derrière.Quand on claque les deux ensemble, ça fait crik.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Lola Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
441
Inscrit :
21-mars 05

Posté 22 avril 2006 - 01:08

Voir le messagesaredo, le Friday 21 April 2006, 14:56, dit :

Ecoutes, les femmes djiboutiennes bouffent comme des goinfres.Elles perdent rapidement l'habitude de la surveillance du poid.C'est le laissez-aller, la vie koi.Par contre l'homme, c'est le khat, l'amour, la belle vie et pourtant, l'homme nous fait sortir un ballon devant, et la femme, un nounours derrière.Quand on claque les deux ensemble, ça fait crik.

:lol: Djibs women are hard case :lol: ........

The Uk and Finland :lol: have the worse food on earth.........That could be the reason and their men don't mind if they get heavy........USA, No Comment.....Maybe KFC and other giant fast food are killing Americans.......................Elle Macpherson is the proof of Australian woman ;) ............THe majority of those woman run and swim day in and day out! they have the best beaches in the world......the lady was thinking Austria perhaps :)
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet