djibnet.com: J'aurais Aime..... - djibnet.com

Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

J'aurais Aime..... Pr les djibnautes Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   halyeey Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
977
Inscrit :
25-mars 05

Icône du message  Posté 18 avril 2006 - 04:11

hello everybody :)

ben voila....J'aimerais lancer un post ou chacun apporterait quelque chose qui le fait sourire, qui le touche, qui l'emeut...etc

Un joli post avec uniquement des poemes , de beaux textes, ou ce que vous voudrez...

Un post ou il n'y aurait aucun sous entendu, aucune replique desagreable ;) aucun jugement sur rien ni personne...aucun discours mm, juste un petit bout de vous...


Je ne vous demande pas une treve dans vos inimities.... mais un tout petit coin ou elles n'auraient pas de place

Et j'aimerais beaucoup beaucoup que vous participiez ts. sans exception...

Vous voulez bien dites? mme si Ca parait simpliste...? :)
On doit pouvoir faire quelque chose de beau et d'heteroclite en melangeant toutes ces personnalites differentes :lol: Peace
L'imagination est plus importante que le savoir... (Einstein)

Hoyooy la'aantaa higgaad lama barteenoo ,hoyooy la'aantaa hadal lama kareenoo....(hadraawi)

I like 2 make people smile , so really I'll do just about anything to get a laugh....

Allah huma laka al hamdu hadaytana lil Islam...Wa alamtana al hikmata wal quran....(Al Sudais )
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Zebra Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
823
Inscrit :
01-mars 06
Location:
Damerjoog

Posté 20 avril 2006 - 07:25

Bonjour Hal,

Je vais tacher de m'envoler en meme temps que je t'ecris ce bo poeme. :D


Si j'avais des bottes des septs lieux
J'irais bronzer sous les palmiers
des iles ensoleillees.
'irais au college en volant,
Puis je rapporterais
Des epices de tous les coins du monde
J'irais a Paris puis en Egypte
Pour rendre visite aux monuments historiques
Je prendrais de l'elan pour partir au Maroc
Ou Je ferais une balade a dos de chameau
puis en Inde pour observer le monde a dos d'elephant
J'irais jouer dans les plus grands casinos de Las Vegas
Et je remporterais plein d'argent
Pour les donner a ce qui n'ont rien a manger
Et pour que partout on puisse etudier
J'irais en Espagne pour danser au rythme des ete ensoleillees
Puis je finirais mon voyage
Par une escale au Kenya
Ou je partirais a la rencontre de Massais
Et des reserves d'animaux sauvages
Puis J'escaladerais le Kilimandjaro
Pour admirer les neiges eternelles...

- Femme libre, tjs tu cheriras l'amour! Bleys
- Enfin et apres un long chemin de labyrinthe, de tour en atours ma liberte', gitanes, foraines, reine de mes jours m'avez rendu!
-"L'ancetre de chaque action est une pensee." Ralph Waldo Emerson
-Penser est facile; agir, difficile; et mettre ses pensees en pratique, la chose la plus difficile." Goethe
-"L'erreur de l'oeil dirige l'esprit: ce qui est conduit par l'erreur va necessairement errer." Shakespeare
-"What we do in life...echoes in eternity!" Frida
-"Si chose pervert, Truc trouve rose !" Toto
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   halyeey Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
977
Inscrit :
25-mars 05

Posté 20 avril 2006 - 09:26

Voir le messageZebra, le Thursday 20 April 2006, 4:25, dit :

Bonjour Hal,

Je vais tacher de m'envoler en meme temps que je t'ecris ce bo poeme. :D


Si j'avais des bottes des septs lieux
J'irais bronzer sous les palmiers
des iles ensoleillees.
'irais au college en volant,
Puis je rapporterais
Des epices de tous les coins du monde
J'irais a Paris puis en Egypte
Pour rendre visite aux monuments historiques
Je prendrais de l'elan pour partir au Maroc
Ou Je ferais une balade a dos de chameau
puis en Inde pour observer le monde a dos d'elephant
J'irais jouer dans les plus grands casinos de Las Vegas
Et je remporterais plein d'argent
Pour les donner a ce qui n'ont rien a manger
Et pour que partout on puisse etudier
J'irais en Espagne pour danser au rythme des ete ensoleillees
Puis je finirais mon voyage
Par une escale au Kenya
Ou je partirais a la rencontre de Massais
Et des reserves d'animaux sauvages
Puis J'escaladerais le Kilimandjaro
Pour admirer les neiges eternelles...

Bonjour Zebra :)
Hum...C'est la liberte de voir le monde entier, la liberte de voyager sans s'arreter, sans s'epuiser...Je le trouve tres beau Zebra bravo =D> j'aimerais t'ecrire 1 des poemes qui m'ont marques par leur beaute et leur justesse...here you go

Si
Si tu peux voir detruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre a rebatir
Ou, perdre d'un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste, sans un soupir ;
Si tu peux etre amant sans etre fou d'amour
Si tu peux etre fort sans cesser d'etre tendre
Et, te sentant hair, sans hair a ton tour
Pourtant lutter et te defendre ;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-meme d'un seul mot
Si tu peux rester digne en etant populaire
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frere
Sans qu'aucun soit tout pour toi ;

Si tu sais mediter, observer et connaitre
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rever, mais sans laisser le reve etre ton maître
Penser sans n'etre qu'un penseur ;
Si tu peux etre dur sans jamais etre en rage,
Si tu peux etre brave et jamais imprudent
Si tu sais etre bon, si tu sais etre sage
Sans etre moral ni pedant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe apres defaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un meme front
Si tu peux conserver ton courage et ta tete
Quand tous les autres les perdront
Alors les Rois, les dieux, La Chance et la Victoire
Seront a tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils.

R. Kipling
L'imagination est plus importante que le savoir... (Einstein)

Hoyooy la'aantaa higgaad lama barteenoo ,hoyooy la'aantaa hadal lama kareenoo....(hadraawi)

I like 2 make people smile , so really I'll do just about anything to get a laugh....

Allah huma laka al hamdu hadaytana lil Islam...Wa alamtana al hikmata wal quran....(Al Sudais )
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Wallen Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 972
Inscrit :
11-mai 03
Location:
Somewheeeeeere over the rainbooow

Icône du message  Posté 20 avril 2006 - 08:02

Voir le messagehalyeey, le Tuesday 18 April 2006, 15:11, dit :

Un joli post avec uniquement des poemes , de beaux textes, ou ce que vous voudrez...


hummmm
ok, parlons de moi :D

Ce message a été modifié par Wallen - 20 avril 2006 - 08:02 .

''Rumor travels faster, but it don't stay put as long as truth"
Will Rogers


Love makes the world go round
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Che Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
295
Inscrit :
01-janvier 04

Posté 20 avril 2006 - 08:45

J’aurais aimé :
Les bordures de mer
Plonger dans l’infini d’un ciel vert
Cultiver un avant poste du paradis sur terre
Illuminer par la beauté de femmes somalfars
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Tico Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 007
Inscrit :
12-août 05
Location:
Illusia!

Posté 21 avril 2006 - 04:23

Voir le messageChe, le Thursday 20 April 2006, 17:45, dit :

J’aurais aimé :
Les bordures de mer
Plonger dans l’infini d’un ciel vert
Cultiver un avant poste du paradis sur terre
Illuminer par la beauté de femmes somalfars


Vivre le temps d’un sourire
A l’ombre d’un palmier
Sur ces plages que ces femmes
Inondent de leur doux rires
Et de leurs corps de vestales
Evanescents dans l’air
Epuré de novembre…

"Raganimada sooceeda, adigoo sagaal buuxshey, hal ku seegay baa yaal" Hadraawi..
"Adiguna miiranay naftan iilka loo sido, sacabada ku soo qaad"
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   saredo Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
176
Inscrit :
21-avril 06

Icône du message  Posté 21 avril 2006 - 04:40

ça se passe bien ici?
Je peux quand même ajouter:

J'aurai aimé delirer avec mon prince
Ce prince d'autre lieu,
je lui demanderai de me rejoindre
car je l'attend
je l'attend depuis que je suis née
sous cet arbre où les branches vieillissent.
Mes jambes deviennent raides,
mon dos courbé par la fatigue me gêne.
Inquiet, il est parti loin,
chassé par mes tintamarres nocturnes et...
mes cris d'orgasmes longs, il s'est enfui.
Loin, loin......avec une inconnu dans les bras,
il m'a oudé.
Depuis, les appels pleuvent avec des cheries, je t'aime...
J'étouffe à l'attendrai et pourtant...
J'aimerai bien être dans ses bras.
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Tico Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 007
Inscrit :
12-août 05
Location:
Illusia!

Posté 21 avril 2006 - 04:51

Il t'écoute, il t'entend...
Tous ces pétales de roses
Tous ces mots dans le zéphyre
Ces trains de vers qui s'embrase
Et ces milles petits soupirs
Ils les voit, ils les entend
Il les sens jusqu'à l'extase
Il s'elance vers toi...
Et se reveille en hulant
Ton nom aux douces inflexions...

Ce message a été modifié par Tico - 21 avril 2006 - 04:52 .

"Raganimada sooceeda, adigoo sagaal buuxshey, hal ku seegay baa yaal" Hadraawi..
"Adiguna miiranay naftan iilka loo sido, sacabada ku soo qaad"
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   sayuki Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
46
Inscrit :
11-février 06

Posté 21 avril 2006 - 05:49

Je trouve que c est un des poemes les plus beaux , voici un extrait :


Honte à toi qui la première
M'as appris la trahison,
Et d'horreur et de colère
M'as fait perdre la raison !
Honte à toi, femme à l'oeil sombre,
Dont les funestes amours
Ont enseveli dans l'ombre
Mon printemps et mes beaux jours !
C'est ta voix, c'est ton sourire,
C'est ton regard corrupteur,
Qui m'ont appris à maudire
Jusqu'au semblant du bonheur ;
C'est ta jeunesse et tes charmes
Qui m'ont fait désespérer,
Et si je doute des larmes,
C'est que je t'ai vu pleurer.
Honte à toi, j'étais encore
Aussi simple qu'un enfant ;
Comme une fleur à l'aurore,
Mon coeur s'ouvrait en t'aimant.
Certes, ce coeur sans défense
Put sans peine être abusé ;
Mais lui laisser l'innocence
Était encor plus aisé.
Honte à toi ! tu fus la mère
De mes premières douleurs,
Et tu fis de ma paupière
Jaillir la source des pleurs !
Elle coule, sois-en sûre,
Et rien ne la tarira ;
Elle sort d'une blessure
Qui jamais ne guérira ;
Mais dans cette source amère
Du moins je me laverai,
Et j'y laisserai, j'espère,
Ton souvenir abhorré !


.... la nuit d octobre , ALFRED DE MUSSET
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Dr-Libaax Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Bannis
Messages :
3 076
Inscrit :
28-juin 05

Posté 21 avril 2006 - 06:49

Salut Halyeey , ça va brother ?
Voici ma contribution :
. Il était vêtu de soleil , elle portait une robe de blanc de lune . Ils marchaient l'un vers l'autre le long de la
rive du grand lac bleu émeraude . Sur la rive opposée du lac se dressait le royaume de Djibnet , un vaste
horizon paisible de vallées et de collines embaumées de fleurs irréelles et que traversait une rivière limpide.
Il lui prit la main , sous leurs pieds nus le sable couleur d'or était tiède .
Une jument blanche s'approcha au petit trot , elle venait de ce royaume ...
Allons y maintenant ! les djibnautes nous attendent !
La jument hocha la tête fit 1/2 tour et les emporta vers ce paysage surprenant , peuplé de gens si charmants
.Libaax
Il faut faire passer l'homme avant le profit , la croissance spirituelle avant le PNB. T Monod
Ne jetez pas la pierre à la femme adultère , je suis derrière . G Brassens
Le premier pas vers le bien est de ne pas faire le mal . JJ Rousseau
Les riches sont partout chez eux , pas les pauvres . G Cesbron
le colonialisme c'est maintenir quelqu'un en vie pour boire son sang goutte à goutte . MM Diabate
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   pierre p Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 721
Inscrit :
16-décembre 05
Location:
Paris

Posté 24 avril 2006 - 02:06

Parlez-nous des enfants

Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit, Parlez-nous des Enfants.

Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même.
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous. Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin. Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie ; Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

Khalil Gibran.
« Le désaccord pourrait être le chemin le plus court entre deux opinions. »
« Tous peuvent entendre mais seuls les êtres sensibles comprennent. »
« N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. »

[ Khalil Gibran ]
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Wallen Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 972
Inscrit :
11-mai 03
Location:
Somewheeeeeere over the rainbooow

Posté 24 avril 2006 - 08:08

Voir le messagepierre p, le Monday 24 April 2006, 13:06, dit :

Parlez-nous des enfants


G failli dire un truc pas sympa, mais g tourné ma langue 7 fois ds ma bouche en pensant à pas polluer le post de Halyeey :D
Je suis d'une noblesse, même moi je m'étonne des fois :wub:
''Rumor travels faster, but it don't stay put as long as truth"
Will Rogers


Love makes the world go round
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   halyeey Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
977
Inscrit :
25-mars 05

Posté 25 avril 2006 - 01:49

l'homme est un être vivant qui interroge l'Univers, cherche le Sens des choses et des Êtres, cherche à donner une signification à tout ce qui l'entoure, l'Homme est un être vivant sémantique qui a besoin pour survivre de se signifier lui-même, quitte à être irrationnel, c'est un être vivant qui se détruit s'il est privé de Raison d'Être, c'est un être vivant conscient d'être conscient qui devient fou et malade dans un univers insensé, c'est un animal qui souffre de se savoir privé d'une Raison d'Être. Comment cet être vivant singulier dans son psychisme et non plus dans sa locomotion est-il apparu, ou, comment la conscience est-elle devenue consciente d'elle-même ? Anne Dambricourt Malasse.....J'adore ces paroles , ces bo textes
L'imagination est plus importante que le savoir... (Einstein)

Hoyooy la'aantaa higgaad lama barteenoo ,hoyooy la'aantaa hadal lama kareenoo....(hadraawi)

I like 2 make people smile , so really I'll do just about anything to get a laugh....

Allah huma laka al hamdu hadaytana lil Islam...Wa alamtana al hikmata wal quran....(Al Sudais )
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   N-O Icône

Groupe :
Membres
Messages :
1
Inscrit :
29-avril 06

Posté 29 avril 2006 - 02:48

Voir le messagesayuki, le Friday 21 April 2006, 14:49, dit :

Je trouve que c est un des poemes les plus beaux , voici un extrait :


Honte à toi qui la première
M'as appris la trahison,
Et d'horreur et de colère
M'as fait perdre la raison !
Honte à toi, femme à l'oeil sombre,
Dont les funestes amours
Ont enseveli dans l'ombre
Mon printemps et mes beaux jours !
C'est ta voix, c'est ton sourire,
C'est ton regard corrupteur,
Qui m'ont appris à maudire
Jusqu'au semblant du bonheur ;
C'est ta jeunesse et tes charmes
Qui m'ont fait désespérer,
Et si je doute des larmes,
C'est que je t'ai vu pleurer.
Honte à toi, j'étais encore
Aussi simple qu'un enfant ;
Comme une fleur à l'aurore,
Mon coeur s'ouvrait en t'aimant.
Certes, ce coeur sans défense
Put sans peine être abusé ;
Mais lui laisser l'innocence
Était encor plus aisé.
Honte à toi ! tu fus la mère
De mes premières douleurs,
Et tu fis de ma paupière
Jaillir la source des pleurs !
Elle coule, sois-en sûre,
Et rien ne la tarira ;
Elle sort d'une blessure
Qui jamais ne guérira ;
Mais dans cette source amère
Du moins je me laverai,
Et j'y laisserai, j'espère,
Ton souvenir abhorré !


.... la nuit d octobre , ALFRED DE MUSSET

je me demande pourquoi les poemes sont toujours si longs?
mais je comprends pourquoi je n ai jamais eu l occasion de finir la lecture d un ooeme
rassure toi Sayuki celui que tu as propose j ai pris la peine de le lire et laisse moi te dire que c merveilleux
NORmal c alfred de musset !!!!!!!!!
:D :blink: ;)
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   khalid Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
707
Inscrit :
16-octobre 03
Gender:
Male

Posté 02 mai 2006 - 09:21

Voir le messageWallen, le Monday 24 April 2006, 17:08, dit :

Voir le messagepierre p, le Monday 24 April 2006, 13:06, dit :

Parlez-nous des enfants


G failli dire un truc pas sympa, mais g tourné ma langue 7 fois ds ma bouche en pensant à pas polluer le post de Halyeey :D
Je suis d'une noblesse, même moi je m'étonne des fois :wub:



Kel noblesse ! kel classe ! meme le dalai lama n’aurait pas fait mieux.
Ces vers sublime te vont a merveille.

Xishoodka iyo edebtaba
Midi loo xanbaarshaay
Xidigyahey dhankeeygii
Xididad ku leedee
Xuural cen la moodyeey
Xaragada udhalataay
0

Partager ce sujet :


  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet