djibnet.com: La Laicité Made In France - djibnet.com

Aller au contenu

  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Laicité Made In France un autre sujet interessant ,pour ne pas changer! Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   azraf Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 234
Inscrit :
12-mai 03

Icône du message  Posté 13 avril 2006 - 03:09

j'aime surtout le passage sur les musulman boudheisés et embourgeoisés!

speciale dedicace à ely qui illustre à merveille ces musulmans deconnécté de la realité et du combat,lui ce qui l'interesse c'est s'habiller en armani et venir siroter du lafitte sur la rive gauche sans parler du racisme anti-arabe.

mais arretons là toute atteinte personnelle et lisons ce bel article qui fait un analyse parfait de comment on devient un "ely".

ps:toto,je n'ai rien contre le vin,ni les amateurs de vins,mais je suis contre l'attitude qui méne certaines personnes à ressembler (à leur corps defendant ) au modele dominant,surtout en periode de combat. lis plutôt cet article et tu comprendras ce que je veux dire.


Raphaël Liogier : « L’Etat organise lui-même, et en toute bonne conscience, la discrimination »

mercredi 12 avril 2006





Comment définiriez-vous la laïcité française ?

La laïcité française n’a rien à voir, contrairement à ce que l’on voudrait faire croire, avec la séparation de la religion et de la politique, bien au contraire. S’il y a une "exception" française, elle ne consiste pas en une plus grande séparation mais au contraire en une confusion entretenue par l’appareil d’Etat entre le politique et le religieux. C’est un système très original qui consiste à prétendre qu’il y a séparation, que l’Etat n’intervient pas en principe, pour pouvoir en pratique intervenir sans avoir à s’expliquer, à se justifier de quoi que ce soit.

La France est un des pays d’Europe dont l’Etat s’occupe le plus de religion, intervient le plus dans ce domaine par des dégrèvement fiscaux spéciaux, par l’octroi de statuts spécifiques d’association cultuelle, de congrégation, d’association diocésaine, par l’octroi d’assurance vie et maladie spécifiques pour les clercs religieux, et par tout une série d’autres mesures visant le religieux. Il faut bien comprendre que lorsque l’Etat décide que telle ou telle religion peut être une congrégation, ou ne peut pas avoir droit à ce statut avantageux, il doit donner des raisons, et ces raisons sont de nature théologique, dogmatique.

Cela paraît étonnant, mais le conseil d’Etat discute souvent afin de savoir si tel mouvement relève de la pratique du culte ou non, et les arguments tournent autour de points comme la croyance en Dieu, le respect de certains principes dogmatiques, etc. On ne peut voir ça, à ce stade pour le moins caricatural, qu’en France... qu’en France laïque !

Ce système consiste, au fond, à sculpter des religions présentables susceptibles de renforcer l’idéologie républicaine, et bien sûr leurs dignes représentants. Ce qui explique la volonté d’avoir des instances représentatives des "grandes religions" comme le Conseil Français du Culte Musulman. Mais attention, une fois que cette instance existe, elle ne doit s’exprimer que comme un porte voix de l’idéologie d’Etat, sous peine de haute trahison. D’où le sous-titre de mon livre : "la France et ses religions d’Etat".

J’avoue que j’ai eu du mal, au début, à comprendre ce fonctionnement. Il faut vraiment suspendre toutes les idées que l’on peut avoir sur la laïcité pour percevoir ces mécanismes. C’est, au premier abord, surréaliste : les arguments laïques sont presque tous essentiellement religieux, les actions laïques (du décret qui crée les "associations diocésaines" jusqu’à la loi sur les signes ostensibles) consistent le plus souvent à introduire le religieux dans la vie publique, par exemple à l’école publique (en obligeant à donner une définition publique de ce qu’est ou n’est pas un signe religieux, définition qui induit forcément des choix religieux...).

Et pourtant la laïcité se représente comme une séparation des Eglises et de l’Etat !!! Mais à force d’approfondir le problème on se rend compte que là est l’extrême efficacité (mais aussi le caractère arbitraire) de ce système : l’évidence de la non intervention de l’Etat, l’illusion de la séparation, de la neutralité, est si bien intériorisée, si théoriquement absolue, que le contrôle religieux, l’intervention pratique dans le religieux, la discrimination religieuse, ne peuvent pas être réellement envisagées pour ce qu’ils sont, même pour leur victime. Ce qui fait que personne ne songe même à remettre en cause le système en lui-même, mais seulement à l’appliquer plus justement, plus clairement, etc.

Les discriminations sont chaque fois envisagées, par les victimes elles-mêmes, par les musulmans par exemple, comme de simples dérives... alors qu’elles ne sont pas des dérives du système, mais constituent l’objet même du système : discriminer en fonction des intérêts de la culture dominante. Une culture dominante qui n’a pas à apparaître comme dominante, puisqu’elle se revendique comme universelle, neutre, sans visée religieuse. Et qui par conséquent n’a jamais à répondre de ses actions, de ses discriminations. Voilà ce qu’est, à mes yeux, l’exception française.

Peut-on parler en France de l’émergence d’une "laïcité de combat" à partir des années 80 ?

Disons qu’à partir des années 80 la laïcité devient une évidence généralement admise, alors que plus personne ne sait quel est son contenu. Ou plutôt, c’est à ce moment que chacun y met le contenu qui est conforme à ses intérêts. C’est à cette époque que l’on parlera de laïcité ouverte, fermée, combattante, libérale, sociale, etc. Et effectivement, au même moment, se développe une suspicion à l’encontre des religiosités minoritaires mais plus encore à l’encontre de l’islam en particulier. Il faut dire que nous sommes à l’époque au coeur de la crise économique (la sortie des trente glorieuses) qui se caractérise par le chômage endémique, la crise pétrolière, la baisse du pouvoir d’achat.

Dans le même temps, les"Français" réalisent que les populations musulmanes essentiellement d’origine maghrébine ne sont plus en transit dans des cités périphériques mais sont en train de se sédentariser, et par conséquent que leurs enfants sont ou seront français, citoyen français. Et c’est cette citoyenneté-là, je pense, qui est assez mal acceptée. Comme il n’est pas possible, pas politiquement correct, de dire que l’on ne supporte pas la francité/citoyenneté octroyée à des "arabes", on mobilise le principe de la laïcité et l’on ne parle plus dès lors d’arabité mais d’islamité.

La question se transforme alors en : l’islam est-il compatible avec la laïcité ? La question suppose une réponse implicitement négative, avec en substance l’image de l’infériorisation des femmes, le spectre de la guerre des civilisations, l’opposition des valeurs, etc. La charge négative de l’islam (confortée bien à propos par l’actualité internationale...) permet de justifier le rejet viscéral de la citoyenneté française des maghrébins éprouvé par les élites républicaines, rejet qu’ils masquent à travers une quête abstraite de laïcité universelle.

Seulement voilà, dans le même temps (les années 80), ces mêmes maghrébins, français de naissance, décident de ne plus subir leur statut de minorité visible, mais de revendiquer au contraire leur visibilité, autrement dit une citoyenneté à part entière. On voit apparaître une culture beure, la musique, l’art, l’exp​ression, et puis aussi une réappropriation de l’islam, une revalorisation de l’islam chez les jeunes.

Le combat laïque contre l’"obscurantisme musulman", qui se déchaîne à partir des années 80, est exacerbé par cette attitude "intolérable" des maghrébins refusant de se laisser dompter et n’hésitant pas à le montrer "ostensiblement" (première affaire du foulard de 89). A partir de là, l’appareil d’Etat laïque se met au service de cette mise au pas. Tout est permis pour cela, des lois à la limite de la légalité, l’hypocrisie de la discrimination positive, la constitution d’une instance représentative des musulmans de France qui puisse permettre de relayer une politique de contrôle de l’islam, etc.

L’affaire du voile a révélé selon vous une culture laïque dominante ?

La culture dominante est celle qui domine le tableau social, comme une couleur domine une peinture. Dans un tableau où domine le bleu : on aura le bleu central, profond, le bleu-France, puis du bleu turquoise, du bleu ciel, etc. Bref un ensemble de dégradés du bleu profond central. La culture dominante est comme une couleur pour laquelle toutes les autres sont des dégradés. Ce qui veut dire qu’il y a un goût central, qui s’impose à la société, et que tout le monde, parfois inconsciemment, cherche à imiter sans y parvenir complètement, dans l’habillement, dans le style de l’ameublement, etc.

La métaphore de la couleur permet de montrer que la domination est aussi, et peut-être d’abord, une domination esthétique du bon goût, qui est le principal marqueur de la position socio-économique. La laïcité cherche avant tout à imposer un bon goût, cherche à imposer une couleur dominante que chacun doit sagement imiter. Elle prétend qu’il s’agit de valeur, de démocratie, d’égalité, pour masquer l’arbitraire d’une telle imposition, pourtant les musulmans français sont tout aussi friands de liberté, de démocratie,d’égalité, etc., que n’importe quel autre citoyen.

Le seul fait de refuser d’imiter l’habillement du français moyen, de se refuser à lui ressembler manifeste une révolte contre la culture dominante. Cela signifie que l’on se refuse à imiter, à ressembler, à n’être qu’un produit dérivé du citoyen dominant : le seul fait ne plus essayer de ressembler au modèle dominant signifie que ce dernier n’est plus admiré, n’est plus poursuivi comme un but inatteignable, n’est plus l’objet même de désir.

Or, la culture dominante fonctionne aussi parce qu’elle est objet du désir de ceux qui sont dominés. En portant le foulard, en revendiquant cette esthétique "originale", les musulmanes marquent esthétiquement qu’elles se refusent à poursuivre le modèle dominant du bon goût. Elles remettent en cause, radicalement, la machinerie esthétique de la domination sociale. La culture dominante ne supporte pas dès lors, de ne plus être désirée, de ne plus être poursuivie, ne pouvant plus considérer ces jeunes filles comme un de ses dégradés.

Le port du foulard peut ainsi être considéré, consciemment ou inconsciemment peu importe, comme une revendication de citoyenneté entière, non dégradée. Il s’agit de se placer en citoyen ne cherchant pas à intégrer le style majoritaire, du seul fait de revendiquer son propre style !!! Oui, je crois que le rejet du foulard est beaucoup plus une question de style, une question de rejet d’un style qui se donne comme autonome, qui ne cherche plus ses références ailleurs qu’en lui-même, qu’une question de valeur, de civilisation ou autre.

La thèse de l’islam, religion incompatible avec les valeurs démocratiques n’est qu’un prétexte. Faire même l’effort de démontrer que l’islam est tout à fait compatible avec la démocratie, c’est déjà participer au jeu laïque de domination. L’islam n’a rien à démontrer ! Expliquer même que c’est par la culture musulmane que l’Europe a pu connaître la pensée d’Aristote ne sert à rien pour combattre les idées reçues ; non seulement cela ne sert à rien, mais cela implique, dans le seul fait d’être sommé de s’expliquer, qu’il y a quelque chose à expliquer, à démontrer, qu’il faut montrer "patte blanche" lorsque l’on est musulman. Nous en venons aux ambiguïtés du terme même d’intégration.

Lorsque la laïcité (plutôt ses représentants officiels ou auto-désignés) prétend qu’elle cherche à intégrer les minorités, cela ne signifie pas qu’elle veut permettre l’ascension sociale et économique des minorités d’origine maghrébine, mais qu’elle veut qu’elles se soumettent à l’esthétique dominante, autrement dit qu’elles acceptent une citoyenneté partielle, dégradée, sans cesse tendues vers l’admiration du modèle de vie dominant. Lorsque les musulmans se constituent des références culturelles propres, par exemple à travers des signes ostensibles d’islamité, ils remettent en cause le désir de ressemblance aux dominants que l’on exige d’eux.

Si c’était l’intégration économique et sociale que l’"on" voulait pour ces "jeunes-là", alors on ne fustigerait pas le foulard, puisque les jeunes filles qui le portent sont statistiquement parmi les plus studieuses de leur classe ! La grande frayeur des tenants de la culture dominante est justement l’intégration économique et sociales de ces minorités là, surtout si elles revendiquent dans leur réussite économique et sociale même leur différences esthétiques, leurs goûts singuliers, leur mode de vie distinct. Le racisme,loin d’être simplement une question de couleur de peau, est une question d’esthétique, autrement dit de jugement de goût socialement déterminé.

Un passage de votre livre va jusqu’à parler d’une soumission des musulmans à la violence laïque ?

La violence symbolique est cette forme de violence qui consiste à imposer à autrui un sens qui n’est pas le sien. Par exemple, dans le cas du foulard, la majorité des jeunes filles qui le portent ont pour cela des raisons assez claires qu’elles sont capables d’expliquer. Mais comme l’on ne peut interdire officiellement de les laisser se vêtir ainsi si cela résulte de leur libre volonté, on s’abrite derrière l’idée que ce foulard leur est imposé (en s’appuyant sur une certaine histoire de l’islam, sur des interprétations historiques d’ailleurs en partie discutables, sans jamais les discuter... sur des interprétations de ce qui se passe dans d’autres sociétés que la société française, etc.).

Si ces jeunes filles tentent d’expliquer leur raison, on leur explique qu’elles sont manipulées, et même que leur désir de s’expliquer signifie que la manipulation est encore plus profonde tant il est inconcevable de souhaiter porter un "symbole aussi exécrable". Voilà pour la violence symbolique. Maintenant, effectivement, une grande partie des musulmans se soumettent à cette violence dans la mesure où ils finissent par admettre (parfois même à croire) à la signification qui leur est imposéé de l’extérieur sur ce que doit être l’islam, sur le sens de ce qu’est ou de ce que n’est pas un "islam authentique".

J’ai pu montrer par exemple que dans un sondage Ifop sur l’opinion des musulmanes françaises concernant le foulard, les résultats des réponses aux différentes questions du sondage ne sont cohérents que si l’on suppose une telle soumission au sens imposé de l’extérieur. En effet, d’après le sondage, elles seraient majoritairement favorables à la loi interdisant le foulard à l’école, mais dans une autre question du sondage elles sont d’accord, à une écrasante majorité, que le foulard n’est pas imposé aux jeunes filles qui le portent. Or la seule raison à peu près concevable pour interdire le foulard à l’école (de l’aveu même des sages de la commission Stasi) est d’interdire qu’il soit imposé.

Ces femmes musulmanes sont persuadées qu’il ne peut être imposé, mais souhaitent quand même qu’il soit interdit !! Ceci est parfaitement incohérent, à moins que l’on réalise qu’elles se sont soumises au sens dominant, parce qu’elles savent par avance qu’il est impossible, sous peine d’être considérées automatiquement comme intégristes, de tenter de dire qu’il n’y a pas de raison d’interdire le foulard à l’école. Elles ont donc voulu montrer patte blanche, dire implicitement qu’elles n’étaient pas intégristes en adhérant à une loi qu’elles savent pourtant au mieux inutile, au pire raciste !

Cette soumission à la violence laïque est partout demandée, par exemple lorsque Jacques Chirac menace en termes à peine voilée l’UOIF de représailles en cas de critique de la loi sur les signes ostensibles. Comme si une association constituée de citoyens à part entière ne pouvait critiquer une loi ! Mais ces citoyens là doivent montrer patte blanche pour bénéficier de leur citoyenneté, ils doivent se soumettrent au préalable au sens dominant !


Qui sont ces musulmans bouddhéisés que vous évoquez dans vote livre ?

Les bouddhistes sont en quelque sorte, et en général, l’inverse des musulmans dans la société française. Les bouddhistes constituent une religion minoritaire, mais pas une religion de minorité sociale, ethnique ou autre, au contraire, ce sont des français moyens à supérieurs, sans références ethniques, historiques, particulières. Ils sont, pour ainsi dire, naturellement dominants dans leur esthétique même, dans leur niveau économique, dans leur revendication de bien-être, de développement personnel, etc.

Or, j’ai voulu pointer du doigt que lorsque des musulmans, y compris des français d’origine maghrébine, accèdent à des positions socio-économiquement dominantes (avocat, médecin, écrivain, journaliste, chercheur, etc.) ils ont tendance à faire évoluer leur conception de l’islam par exemple vers le néo-soufisme, c’est-à-dire vers une interprétation ultra-moderne de la mystique musulmane qui s’acclimate assez bien des idées de "développement personnel", de recherche de "l’épanouissement intérieur", de "bien-être", etc.

Cette situation montre que même les différences qui effrayent les laïques dominants s’estompent lorsque l’islam s’embourgeoise. Il n’y a pas d’opposition fondamentale de valeurs entre l’islam et je ne sais quoi mais des différences de positions sociales, d’environnements économiques qui croisent des distinctions identitaires qui sont soit subies soit revendiquées (quand elles sont revendiquées comme aujourd’hui par les jeunes musulmans français, elles sont plus insupportables !).

La laïcité anglo-saxone n’est-elle pas plus ouverte à l’islam que la laïcité française qui se veut universaliste ?

Un pays comme le Royaume-Uni, qui pourtant ne se dit pas officiellement laïque mais anglican, me semble en effet, sur le fond, plus laïque que la France. Il n’y a pas dans ce pays trente-six types d’associations, et en tout cas aucun statut associatif n’est acquis ou refusé pour des raisons religieuses (contrairement à la France où il faut être admis par l’Etat comme étant "vraiment" une religion digne de ce nom pour pouvoir se constituer en association cultuelle, ou être organisé religieusement d’une certaine manière pour être admis comme Congrégation avec tous les avantages qui s’en suivent).

Au Royaume-Uni, il existe des associations normales comme chez nous, et à côté des "Charities" correspondant à peu près à nos associations d’intérêt général, et rien d’autres, pas de congrégations, associations diocésaines ou autres. Bien sûr, il y a pas mal de religions qui bénéficient du statut de "charities" mais seulement en raison de leur activité "charitable" et nullement parce que ce sont en soi des religions. De fait, au Royaume-Uni on ne se permettrait pas d’interdire un vêtement dans une école sous prétexte qu’il est religieux, musulman ou autre.

Dans la plupart des écoles l’uniforme est obligatoire pour tout le monde, sans discrimination... Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y ait pas de racisme, de discrimination outre-manche, mais seulement que là-bas l’Etat met des barrières, impose des limites à la discrimination, alors qu’en France, sous couvert de stricte laïcité, du discours d’intégration, l’Etat organise lui-même, et en toute bonne conscience, la discrimination.


azraf
ragna waa ragii hore ,hadalna waa intu yidhi!!

"l'occident est un accident,sa culture,une anomalie" roger garaudy.

"rien ne sert de partir à point, il faut courir." coluche
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   azraf Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 234
Inscrit :
12-mai 03

Posté 13 avril 2006 - 03:24

Qui sont ces musulmans bouddhéisés que vous évoquez dans vote livre ?

Les bouddhistes sont en quelque sorte, et en général, l’inverse des musulmans dans la société française. Les bouddhistes constituent une religion minoritaire, mais pas une religion de minorité sociale, ethnique ou autre, au contraire, ce sont des français moyens à supérieurs, sans références ethniques, historiques, particulières. Ils sont, pour ainsi dire, naturellement dominants dans leur esthétique même, dans leur niveau économique, dans leur revendication de bien-être, de développement personnel, etc.

Or, j’ai voulu pointer du doigt que lorsque des musulmans, y compris des français d’origine maghrébine, accèdent à des positions socio-économiquement dominantes (avocat, médecin, écrivain, journaliste, chercheur, etc.) ils ont tendance à faire évoluer leur conception de l’islam par exemple vers le néo-soufisme, c’est-à-dire vers une interprétation ultra-moderne de la mystique musulmane qui s’acclimate assez bien des idées de "développement personnel", de recherche de "l’épanouissement intérieur", de "bien-être", etc.

Cette situation montre que même les différences qui effrayent les laïques dominants s’estompent lorsque l’islam s’embourgeoise. Il n’y a pas d’opposition fondamentale de valeurs entre l’islam et je ne sais quoi mais des différences de positions sociales, d’environnements économiques qui croisent des distinctions identitaires qui sont soit subies soit revendiquées (quand elles sont revendiquées comme aujourd’hui par les jeunes musulmans français, elles sont plus insupportables !).


je n'ai pas pu m'empecher de copier ce passage du texte qui est à mon avis le plus eloquent concernant l'attitude de certains musulmans......omar khayyam dis -tu?
la difference entre omar khayyam et ely,c'est que khayyam ne donnais pas un signe de soummission en buvant du vin,il etait indépendant et subversif!
le vin que bois ely en fanfaronnant,n'as rien de subversif,bien au contraire c'est un vin bourgeois et assimilateur,pouah,qu'allah nous preserve de boire l'humiliation jusqu'à la lie.
si j'etais à ta place ely je ne crierais pas sur les toits que je bois du vin,surtout de ce vin là,le vin de la soummision,le vin du mimetisme,bref le vin dont on cite le millesime prestigieux et que l'on vient boire à paris dans les arrondissemnts huppés (ça me fait delirer) pour montrer son dégré d'integration et la classe à laquelle on appartient.

bref ely n'est pas khayyam,mais une pale immitation.

azraf
ragna waa ragii hore ,hadalna waa intu yidhi!!

"l'occident est un accident,sa culture,une anomalie" roger garaudy.

"rien ne sert de partir à point, il faut courir." coluche
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 13 avril 2006 - 09:56

Personne n'est Khayyam az.
Les musulmans preferrent les hypocrites: ceux qui font les pieux toute la semaine et se lachent le samedi soir. Ceux qui revendiquent leurs choix dans la vie sont "descendus" verbalement...

Retour sur ton article, quel combat tu menes Azraf? Tu as choisi de vivre en France, respectes ses lois et leur laicite, rien ne t'empeche d'immigrer en Arabie Saoudite.
En gros, ne sois pas hypocrite, ne craches pas dans la soupe qui te nourrit.
La laicite est une bonne chose vu les milliers qui essayent de venir en France chaque annee et qui echouent en Espagne. A force de se "battre" contre des moulins a vent comme Don Quichotte, vous oubliez votre parcours d'immigre
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   azraf Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 234
Inscrit :
12-mai 03

Posté 14 avril 2006 - 03:28

c'est une bonne chose de nous rappeller notre parcours d'immigré desaxée,mais tu ne propose rien de plus que de rester immigré, change de disque ma vielle,tu arretes pas de radoter!
on a dejà epuisé ce sujet,certains immigrés veulent participer à leur société autrement qu'en lechant les bottes comme tu le faits si bien,ils veulent que leurs idées soient entendus et leurs droits respectés!
selon toi ,quand on est immigré il faut accepter de se faire pisser dessus. demander le respect de ces droits c'est vouloir immigrer en arabie saoudite,tu est simple d'esprit ou tu joues l'idiote.
je ne commenterais pas plus.chacun choisi comment il veut vivre.

pour ce qui est du vin,tu es à côté de la plaque,comme toujours.

pour ce qui est de l'hypocresie des musulmans,je ne pense pas qu'ely risque d'etre harcélé socialement au canada pour avoir bu du vin, "assumer" ou "revendiquer" de boire du vin n'est pas un engagement politique ma chere, c'est banal tout simplement !

c'est un acte de bravoure selon toi de "revendiquer" de boire du vin? je pense qu'ely et toi vous vous cousez des galons pour rien!
ely ne court aucun danger,sauf celui de se faire contredire sur djibnet,et il est assez grand pour se defendre,alors vas te chercher une autre cause (à 2 sous) à defendre!

D'ailleurs j'autorise ely à boire autant de litre de vin qu'il veut puisseque selon toi ,il attends ma permission!
il vas bientôt passer pour le martyr des hommes libres le gars,on vas eriger une statue à sa gloire pour avoir bu du vin! n'importe quoi!


bien aimablement az!
ragna waa ragii hore ,hadalna waa intu yidhi!!

"l'occident est un accident,sa culture,une anomalie" roger garaudy.

"rien ne sert de partir à point, il faut courir." coluche
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   naina Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
308
Inscrit :
19-septembre 05

Posté 14 avril 2006 - 03:56

AZ easy body,
You sing your folly with all your hearth that you seem forgetting the important things.
You accuse France being secular but did you realize
1-That you choose to immigrate to France on your free will (if you didn't like France you could stay in Djibouti)
2-The reason why you left your muslim country was to take advantage of benefits that secular France offers
to you everyday.
3-The secularity of France isn't hold you back like Desaxee said you can move Saoudia Arabia (that's when reality kick in right.. you realize the arabs will abuse the F**k of you and treat like peace of shit) but you change subject talking about the demand rights however your rights ends where others rights begin, and the majority seems fine with secularity of their state..
ADVICE : Give your foolishness a break and stop beind a hypocrite ! =D>
"It is by no means certain that our individual personality is the single inhabitant of these our corporeal frames... We all do things both awake and asleep which surprise us. Perhaps we have cotenants in this house we live in." by Oliver Wendell Holmes, The Guardian Angel

Man's Search for meaning is the primary motivation in his life and not a 'secondary rationalization' of instinctual drives. This meaning is unique and specific in that it must and can be fulfilled by him alone; only then does it achieve a significance which will satisfy his own will to meaning... Man, however, is able to live and even to die for the sake of his ideals and values. by Victor Frankl

Those who can make you believe absurdities can make you commit atrocities. by Voltaire
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Ely Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 366
Inscrit :
13-mai 03
Location:
Canada

Posté 14 avril 2006 - 06:26

Je ne savais pas que je t'avais marque a ce point la ou tu polue djibnet avec tes long copier coller insipides. En tout cas ton ridicule est a la grandeur de tes contradictions comme beaucoup on note ici; Helas! tu n'es pas a une pres.

Sans blague, je ressents presque de la pitie pour toi car j'ai des doutes sur ton etat mental...serieux. Ceci dit dans ton exorcisme paliative, tu es sur la voie de la theurapie finale...continue donc, tu finiras par guerrir. (je l'espere sincerement)

Alas, mon optimisme a des limites et j'ai peur que vue les tourmentes que te causent l'occident, si tu persistes, la nature va nous rendre service et te passera par perte et profit par un anoeuvrisme fulguurant. :D

Ce message a été modifié par Ely - 14 avril 2006 - 06:37 .

"C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas."
MAHATMA GANDHI (1869 - 1948)

"C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire."
JEAN DE LA BRUYÈRE (1645 - 1696)

"La religion est l'opium du peuple"
Karl Marx (1818-1883)
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   pierre p Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 721
Inscrit :
16-décembre 05
Location:
Paris

Posté 14 avril 2006 - 07:42

Tu vois az, je ne suis pas le seul à dire que tu es malade.

Ce message a été modifié par pierre p - 14 avril 2006 - 07:43 .

« Le désaccord pourrait être le chemin le plus court entre deux opinions. »
« Tous peuvent entendre mais seuls les êtres sensibles comprennent. »
« N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. »

[ Khalil Gibran ]
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 14 avril 2006 - 01:54

Az il n'y'a pas de societe parfaite, pourquoi donc tu cherches les poux a la France? Personne ne pisse sur les immigres en France. Que je sache la France est le pays le plus genereux socialement au monde, le pays ou il y'a les meilleurs hopitaux et docteurs. Ou la bouffe est excellente. Le niveau de vie en France est excellente comparee au ROyaume Uni et aux Etats Unis, seul le Canada fait mieux.
Le seul probleme de la France est le chomage et une certaine discrimination a l'embauche, mais ceci change avec le temps, tous mes amis bronzes en France ont des boulots et sont tres content de leur vie.
Je parie que tu es content de ta vie aussi et que pour tout l'or du monde, tu ne voudrais retourner a djib ou emigrer encore. Alors sois sincere pour une fois dans ta vie, de quoi tu te plains? Si t'etais vraiment maltraite en France, tu serais retourne a djibouti depuis belle lurette.
Un conseil Azraf: arrete de te plaindre, un c'est pas viril ca fait mauviette, deux psychologiquement ca va deteindre sur toi et tes rapports avec la France/les Francais, car tu t'es persuade qu'ils te pissent dessus.
Trois, en temps qu'immigre frais, c'est pas beau que tu attackes deja la France, ca fait triste.
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   ayana Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
892
Inscrit :
08-octobre 05

Icône du message  Posté 14 avril 2006 - 02:23

Contrairement aux algériens ,tu verras peu voire aucun djiboutien ou somalien vivant en France ( ceux restés après l obtention du diplome ,les travailleuses de Djibouti ,les mariéés aux militaires )

J evoque ceux qui vivent en France depuis des decennies ......pour ne pas etre hypocrite beaucoup ne sont pas des salafistes mais j estime qu ' en France nous donnons plutot bonne image comparé à la vague de réfugiés en Angleterre,Pays bas ....

Sais tu qu en Arabie Saoudite les enfants sont gratuitement scolarisés jusqu 'à 18 ans ensuite c est obligation de retourner dans le Pays d origine :Fais un tour en Somalie du Nord,plein de familleS ont du faire come back !
The moment we begin to fear the opinions of others and hesitate to tell the truth that is in us, and from motives of policy are silent when we should speak, the divine floods of light and life no longer flow into our souls."
- Elizabeth Cady Stanton
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   azraf Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 234
Inscrit :
12-mai 03

Posté 14 avril 2006 - 03:13

Voir le messagenaina, le Friday 14 April 2006, 2:56, dit :

AZ easy body,
You sing your folly with all your hearth that you seem forgetting the important things.
You accuse France being secular but did you realize

toujours les mêmes foutaises que desaxée,je n'ai pas quitté djibouti parce qu'il y'a une dictature islamique,mais chacun de nous à quitté djibouti pour une raison ou pour une autre!

là n'est pas la question,la question est comment vivre ici tout en participant à la vie sociale,mais beaucoup d'entre vous veulent toujours rester immigrés,que bien leur fasse!
sinon naina ,tu n'as rien compris à mon message,il ne s'agit pas d'hypocresie,il s'agit d'un debat qui existe bel et bien en france,et que peut-etre depuis votre canada paradisiaque (d'apres vous) ne vous concerne pas ,donc ne lisez pas mes posts et passez votre chemin! mais c'est trop vous demander n'est ce pas?
ce post ne s'adresse qu'aux interessés! je suis assez clair!

pour ce qui est de desaxée,tu dis que la france ne pisse pas sur les immigrés?
je te reponds que la france est un beau pays ,ou la majorité des gens avec qui j'ai vecu sont genereux,humains et finalement ne pensent pas qu'à casser de l'immigré,je ne vois pas ou tu m'as vu me plaindre de la population française? trouve moi un poste ou je reproche quelque chose au peuple français?

mais ton etroitesse d'esprit et ton manque d'intelligence patente te fait voir de choses,tu lis ce que tu veux dans mes posts et tu zappes l'essentiel qui est la critique du SYSTEME français,la laicité arrangée à la sauce du gouvernement,tu oublies vite les emeutes des banlieues et comment le systeme discrimine les français venus d'ailleurs,mais pour toi il s'agit de mentir donc tu fais feu de tout bois!!
la laicité française est un arnaque intellectuelle pour tenir les français issus de l'immigration à distance.
je te rappelle une dernier fois, il y'a des français qui sont nés en france même si leur s parents ou leur grands-parents sont immigrés et ils sont censés avoir les même droits que les autres français!ce n'est pas le cas! alors elargit ta vision du monde et ne personnalise pas le sujet,je parle du systeme politique et toi tu me parle de boouffe et de securité sociale! t'es malhonnete!
je ne suis pas venu pour la securité sociale en france et je n'en ait jamais beneficié,j'ai toujours gagné ce dont je vis,la france est un pays d'accueil et je suis heureux d'y etre ,mais je serais heureux aussi d'y trouver ma place autrement qu'en immigré eternel qui pointe à la caisse d'allocation sociale!
une bonne fois pour toute cesse de mettre mon statut d'immigré en relation avec ce que je dis , parce que ça n'as tout simplement aucun lien!
relis encore une fois mon post tu verras qu'il ne parle pas de la population française,ni avec le climat et la bouffe française.
enfin si tu sais lire ou si tu comprends quelque chose à ce qui y est ecrit!

azraf!
ragna waa ragii hore ,hadalna waa intu yidhi!!

"l'occident est un accident,sa culture,une anomalie" roger garaudy.

"rien ne sert de partir à point, il faut courir." coluche
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   azraf Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 234
Inscrit :
12-mai 03

Posté 14 avril 2006 - 03:26

Voir le messageEly, le Friday 14 April 2006, 5:26, dit :

Je ne savais pas que je t'avais marque a ce point la ou tu polue djibnet avec tes long copier coller insipides. En tout cas ton ridicule est a la grandeur de tes contradictions comme beaucoup on note ici; Helas! tu n'es pas a une pres.

pauvre ely,tu profites du fait que deux personnes me repondent pour te manifester,quel couillon,j'ai jamais vu quelqu'un d'aussi fade et insignifiant que toi,tes valeurs sont proches du neant!

je ne te juge pas sur le vin que tu bois,je te juge sur les valeurs que tu mets en avant dans tes posts .

je n'ai rien de personel contre toi rassure toi,je ne lis que tes posts et je les commentes c'est tout, je ne te connais pas et tu fais ce que tu veux de ta vie!

tout le monde est soumis au commentaire dans ce forum,tu vois bien que même desaxée l(a plus debile du forum) est en train de me ressortir son refrain sur l'immigré crachant dans la soupe populaire!
pourtant je lui reponds gentillement,comme un etre humain!
il faut etre sensible à ces gens là,c'est pas sa faute.

souffres ,un peu ,de la contradiction des autres ,ça t'apprendras l'humilité!

omar khayyam tu disais? tu es en fait un bouffon embourgeoisé !

azraf
ragna waa ragii hore ,hadalna waa intu yidhi!!

"l'occident est un accident,sa culture,une anomalie" roger garaudy.

"rien ne sert de partir à point, il faut courir." coluche
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 14 avril 2006 - 04:00

-_- Ely a raison la rupture d'anoeuvrisme fulgurant chez Azraf n'est pas loin....
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   azraf Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 234
Inscrit :
12-mai 03

Posté 14 avril 2006 - 04:03

articule desaxée,un jour il faudra que tu ais te vraies idées à toi,il faudra que t'arretes de citer les autres,trouves tes phrases à toi,je suis sur qu'il y'a de l'espoir!

pauvre fille!


az
ragna waa ragii hore ,hadalna waa intu yidhi!!

"l'occident est un accident,sa culture,une anomalie" roger garaudy.

"rien ne sert de partir à point, il faut courir." coluche
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 14 avril 2006 - 04:10

C'est ce que je fais depuis 4 ans sur ce site, c'est quoi cette hypocrisie soudaine et cette haine Azraf?
Calmes toi, sinon tu l'auras vraiment cette aneuvrisme.
Chill out, shaydanka iska naar, oo gaalada iskadaa
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   azraf Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 234
Inscrit :
12-mai 03

Posté 14 avril 2006 - 04:16

il n'y'a pas de haine desaxée,il y'a juste un constat,tu reponds plus vite que ton ombre alors que tu ne sais pas ce que tu raconte.
tu regardes ce que les 2 posts precedent le tien ont soutenus et tu reponds dans le même sens,ça c'est pas un raisonnement correct!
il faut reflechir et argumenter avant de repondre voilà tout!

appprends à reflechir,jusqu'ici tu ne fais que suivre le troupeau!

je ne fais que repondre à tes accusations ,je ne t'attaque aucunement pour le plaisir,alors pas besoin de parler somali pour demander la paix,il suffit de faire gaffe quand tu m'accuses!!!

azraf
ragna waa ragii hore ,hadalna waa intu yidhi!!

"l'occident est un accident,sa culture,une anomalie" roger garaudy.

"rien ne sert de partir à point, il faut courir." coluche
0

Partager ce sujet :


  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet